Char Dunant - merville

260 vues

Publié le

Nous nous sommes inspirés du char Renault FT17 pour commémorer le centenaire de la Première guerre mondiale

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
260
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Char Dunant - merville

  1. 1. Char DunantChar Dunant Nous nous sommes inspirés du char Renault FT17 pour commémorer le centenaire de la Première guerre mondiale Notre char aura des roues à la place des chenilles (trop dur à réaliser en meccano)
  2. 2. Étape 1:Étape 1: Installation des roues : Nous avons mis des entretoises pour que les roues ne touchent pas le châssis. Pour le châssis nous avons rajouté les barres de 5 trous. Les problèmes rencontrés sont: - frottement des roues sur le châssis - châssis trop court - axe de roue trop petit - petite roue ne touchant pas le sol
  3. 3. Étape 2:Étape 2: Pose du moteur : Sur l'axe de roue nous avons mis une courroie. Nous avons construit un cache pour cacher le moteur. - pose du moteur sur le châssis - création du cache pour le moteur Les problèmes rencontrés sont : -Nous avons dû changer de place le moteur. Puis nous avons dû mettre des poulies pour démultiplier la puissance de celui-ci.
  4. 4. Étape 3Étape 3 Construction de la carrosserie et de la tourelle : Nous avons fixé des plaques de carrosserie grise pour faire un support. 2 plaques grises pliées à l'avant et à l'arrière. Puis sur ce support nous avons mis un canon qui tourne. Les problèmes rencontrés sont : - A été difficile à monter - Nous avons eu du mal à faire tenir le système de la tourelle.
  5. 5. Étape 4Étape 4 Mécanisme des roues: Nous avons fait le mécanisme des roues avec deux poulies, deux courroies et des entretoises. La première solution avec les engrenages ne convenait pas. Nous avons mis le moteur 4 piles car il y a plus de puissance et plus d'autonomie Les problèmes rencontrés sont : -Les poulies, soit trop grandes soit trop petites et elles bougeaient donc nous avons dû mettre une bague de caoutchouc et ça ne bouge plus. -La pose des courroies a été dure car elles ne convenaient pas à la distance des poulies et les courroies fournies n'étaient pas de bon diamètre alors nous avons mis des courroies du bon diamètre. Solution abandonnée Solution retenue
  6. 6. Étape 4 ( suite)Étape 4 ( suite) -La pose du moteur a été difficile déjà pour le monter nous avons eu des difficultés. Pour le placer nous avons eu des difficultés premièrement la place sur le véhicule, la puissance car nous avons mis celui là à deux piles.
  7. 7. Étape 5:Étape 5: Creation du décor : -Nous avons pris une planches en bois, puis nous avons mis un revêtement vert effet pelouse nous l'avons collé avec de la colle. - Nous avons percé des trous pour pouvoir mettre des allumettes pour faire des remparts. - Nous avons fait un blockhaus en brique. Pour coller des briques nous avons utilisé une colle industrielle, puis nous avons laissé des petits trous pour laissez tirer les tireurs. Les problèmes rencontrés sont: - La colle ne tenait pas car c'était une colle dans une kit pour faire les maisons donc nous avons pris une colle industrielles
  8. 8. Etape 6:Etape 6: Mécanisme du canon : Pour faire le roulement à bille du canon, nous nous sommes aidés du modèle dans le livre. Puis nous avons mis un pignon à deux embouts pour rallonger la barre. Le moteur a été placé dans le châssis pour plus d'esthétique. Les problèmes rencontrés sont: -les courroies étaient trop tendues car le diamètre des poulies n'était pas le bon (voir problème diapo 4 ) -on a du eu du mal à poser le moteur dans la position pour bien le faire tourner pas trop vite nous avons réussi c'était dur.
  9. 9. Fiche métierFiche métier le métier de technicien de maintenance permet de prévoir et réparer les pannes mécanique, hydraulique, électrique, électronique et pneumatique. Ce métier nous a aidé à prévoir et réparer les pannes de notre projet. Pour être technicien de maintenance faut avoir un bac ou un diplôme équivalent le salaire d'un débutant est de 1500 euros. Ils travaillent essentiellement sur les installations de productions où sur les équipements transports. Il faut être polyvalent et curieux, être capable de s'informer sur les nouvelles technologie Le Bac pro Maintenance des équipements industriels se prépare en 3 ans au lycée professionnel des Monts de Flandre
  10. 10. Les personnes qui ont participé au projet sont :Les personnes qui ont participé au projet sont : Amaury Zychowicz 4ième Ré Pauline Plantefève 4ième Ré Roxanne Fernandez 4ième Ré Tony De-meulemeester 4ième ouessant William Hanssens 4ième ouessant

×