Les ballons et dirigeables ont été les premiers aéronefs de lhumanité. Ilsont réalisé les premiers un grand nombre des exp...
La nacelle est l’élément central du dirigeable. Elle devra être solide et      rigide. On l’a construit avec les éléments ...
Le projet HORUS étant un dirigeable de courses, on commence par de            longues hélices pour les deux moteurs avants.
On rajoute un autre moteur au bout d’une queue pour augmenter la                           propulsion.
On fixe à l’avant le moteur qui va faire tourner les deux hélices, puis lecarénage de la nacelle pour gagner en aérodynami...
On assemble la nacelle et la queue.On commence par placer les batteries en dessous pour gagner de la place.  Sur les côtés...
La première version de l’Horus présente deux problèmes majeurs:les hélices sont trop grandes pour tourner normalement, et ...
De nouvelles hélices, plus légères et plus petites sont fabriquées pour la                             traction avant.
Les élastiques servent de courroies entre le moteur et les hélices avants.Après avoir essayé avec des roues, nous nous som...
Une hélice courte mais très puissante est montée sur le moteur arrière.
Un panier est fixé au dessus de la nacelle afin d’accueillir le ballon.
Les premiers essais donnent un résultat « décoiffant »:
Nous avons essayé plusieurs types de ballon pour trouver quel ballon             conviendrait le mieux à notre dirigeable.
Une fois le bon ballon trouvé, il est fixé sur le panier à l’aide de cordages                             et d’élastiques.
Nous finissons par un système de roues afin de permettre un atterrissage                             en douceur.
Voici le dirigeable de course HORUS dans sa version finale:
Projet mené par l’équipe Gamma de l’Ecole de la Deuxième Chance de                              l’Artois.                 ...
Projet horus
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet horus

347 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
347
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet horus

  1. 1. Les ballons et dirigeables ont été les premiers aéronefs de lhumanité. Ilsont réalisé les premiers un grand nombre des exploits de laéronautique civile et militaire Nous devons utiliser deux boîtes de Meccano pour construire un modèle original. Nous avons choisi un dirigeable en souvenir de ces ballons tombés un peu dans l’oubli.
  2. 2. La nacelle est l’élément central du dirigeable. Elle devra être solide et rigide. On l’a construit avec les éléments les plus solides.
  3. 3. Le projet HORUS étant un dirigeable de courses, on commence par de longues hélices pour les deux moteurs avants.
  4. 4. On rajoute un autre moteur au bout d’une queue pour augmenter la propulsion.
  5. 5. On fixe à l’avant le moteur qui va faire tourner les deux hélices, puis lecarénage de la nacelle pour gagner en aérodynamisme et en protection .
  6. 6. On assemble la nacelle et la queue.On commence par placer les batteries en dessous pour gagner de la place. Sur les côtés, on fixe les socles dans lesquels se placeront les hélices.
  7. 7. La première version de l’Horus présente deux problèmes majeurs:les hélices sont trop grandes pour tourner normalement, et il n’y a pas de pied pour reposer le modèle.
  8. 8. De nouvelles hélices, plus légères et plus petites sont fabriquées pour la traction avant.
  9. 9. Les élastiques servent de courroies entre le moteur et les hélices avants.Après avoir essayé avec des roues, nous nous sommes rendu comptes que la tension était trop forte pour permettre de faire tourner les hélices. Nous avons donc dû faire passer l’élastique à même l’essieu.
  10. 10. Une hélice courte mais très puissante est montée sur le moteur arrière.
  11. 11. Un panier est fixé au dessus de la nacelle afin d’accueillir le ballon.
  12. 12. Les premiers essais donnent un résultat « décoiffant »:
  13. 13. Nous avons essayé plusieurs types de ballon pour trouver quel ballon conviendrait le mieux à notre dirigeable.
  14. 14. Une fois le bon ballon trouvé, il est fixé sur le panier à l’aide de cordages et d’élastiques.
  15. 15. Nous finissons par un système de roues afin de permettre un atterrissage en douceur.
  16. 16. Voici le dirigeable de course HORUS dans sa version finale:
  17. 17. Projet mené par l’équipe Gamma de l’Ecole de la Deuxième Chance de l’Artois. Perrine B. Celine C. Lisa F. Gwenaelle F. Amel K. Carolanne W.

×