Actu Eco 12/12/14

1 083 vues

Publié le

FRANCE
1. Balance commerciale en octobre 2014 : -58,9 milliards d’euros en cumul sur un an, niveau de février 2011
2. Production industrielle en octobre 2014 : -0,2% sur un mois, +0,5% en moyenne mobile sur trois mois
3. Crédits nouveaux au secteur privé en octobre 2014 : -12% en cumul sur un an (-14% pour les entreprises, -10% pour les ménages)
4. Emploi salarié au 3ème trimestre 2014 : -55 200 postes, -59 700 sur un an

INTERNATIONAL
5. Marché de l’emploi aux Etats-Unis en novembre 2014 : +321 000 créations d’emploi, taux de chômage de 5,8%
6. Tendances récentes des marchés

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 083
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Actu Eco 12/12/14

  1. 1. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 1 MEDEF Actu-Eco - n°186 Semaine du 8 au 12 décembre 2014 SOMMAIRE FRANCE 1. Balance commerciale en octobre 2014 : -58,9 milliards d’euros en cumul sur un an, niveau de février 2011 2. Production industrielle en octobre 2014 : -0,2% sur un mois, +0,5% en moyenne mobile sur trois mois 3. Crédits nouveaux au secteur privé en octobre 2014 : -12% en cumul sur un an (-14% pour les entreprises, -10% pour les ménages) 4. Emploi salarié au 3ème trimestre 2014 : -55 200 postes, -59 700 sur un an INTERNATIONAL 5. Marché de l’emploi aux Etats-Unis en novembre 2014 : +321 000 créations d’emploi, taux de chômage de 5,8% 6. Tendances récentes des marchés
  2. 2. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 2 1. Balance commerciale en octobre 2014 : -58,9 milliards d’euros en cumul sur un an, niveau de février 2011 * Le déficit FAB-FAB des échanges de marchandises s’est à peine réduit en octobre 2014, passant de -4,7 à -4,6 milliards d’euros. Cette évolution est imputable à une progression un peu plus marquée des exportations (+0,5%, après +1,5%) que des importations (+0,1%, après +0,6%), toutes deux en décélération. L’accroissement des exportations traduit notamment de très solides livraisons aéronautiques et spatiales et la réalisation de grands contrats de matériel militaire. En revanche, les ventes de pétrole raffiné et de produits pharmaceutiques se sont repliées. Concernant les importations, la contraction des approvisionnements en produits pétroliers raffinés a annulé les hausses observées ailleurs (industrie aéronautique et navale, produits pharmaceutiques, hydrocarbures naturels). * En glissement sur douze mois, le déficit commercial a retrouvé son niveau de février 2011 à -58,9 milliards d’euros. Il poursuit donc sa réduction, entamée à l’automne 2011. Les échanges ont continué de se replier en octobre 2014 : les exportations se sont contractées pour le 15ème mois consécutif (-0,6% sur un an) et les importations pour le 19ème mois consécutif (-1%). Source : Douanes * En données FAB-CAF (pour une analyse sectorielle et géographique), le déficit, toujours en glissement sur douze mois, est passé de -78,6 milliards d’euros en octobre 2013 à -76,2 milliards d’euros en octobre 2014. Cette évolution recouvre : - Par zone géographique : o une réduction du déficit de nos échanges avec l’Europe : de -38 à -33,7 milliards d’euros pour l’Union européenne (de -41 à -39,4 milliards d’euros pour la seule zone euro) et de -10,7 à -9,5 milliards d’euros pour l’Europe hors UE ; o un creusement du déficit avec l’Asie de - 23,3 à -24,6 milliards d’euros, et avec l’Amérique, de -1,5 à -2,6 milliards d’euros, imputable dans les deux cas à un repli des exportations ; o un déficit devenu excédent avec l’Afrique, de -0,2 à +1,6 milliard d’euros ; o une baisse de l’excédent avec le Proche et Moyen Orient de +2,5 à +0,8 milliard d’euros (baisse de -5,2% des exportations et hausse de +9,3% des importations). -0,6 -1,0 -20 -15 -10 -5 0 +5 +10 +15 +20 Evolution des échanges de marchandises entre octobre 2013 et octobre 2014 (glissement sur douze mois, %) Importations Exportations -58,9 -80 -70 -60 -50 -40 -30 -20 -10 0 Solde FAB-FAB des échanges de marchandises (milliards d'euros, cumul sur douze mois)
  3. 3. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 3 Source : Douanes - par secteur : o un creusement du déficit dans l’industrie manufacturière, de -23,7 à -27,2 milliards d’euros, principalement imputable à une progression des importations (+0,8%) ; o une baisse de l’excédent agroalimentaire, de +11,5 à +9,4 milliards d’euros, en raison d’un repli des exportations (-3,6%) ; o une réduction du déficit énergétique, de - 66,4 à -58 milliards d’euros, imputable à un repli de -9,9% des importations, effet mécanique de la baisse des cours mondiaux. Source : Douanes / (*) hors IAA et produits pétroliers raffinés -39,4 -9,5 +1,6 -2,6 +0,8 -24,6 -50 -40 -30 -20 -10 0 +10 10.2007 2.2008 6.2008 10.2008 2.2009 6.2009 10.2009 2.2010 6.2010 10.2010 2.2011 6.2011 10.2011 2.2012 6.2012 10.2012 2.2013 6.2013 10.2013 2.2014 6.2014 10.2014 Solde FAB-FAB des échanges de marchandises par zone géographique (milliards d'euros, cumul sur douze mois) zone euro Asie Europe hors UE Amérique Proche et Moyen Orient Afrique -27,2 +9,4 -58,0 -80 -70 -60 -50 -40 -30 -20 -10 0 +10 +20 10.2007 2.2008 6.2008 10.2008 2.2009 6.2009 10.2009 2.2010 6.2010 10.2010 2.2011 6.2011 10.2011 2.2012 6.2012 10.2012 2.2013 6.2013 10.2013 2.2014 6.2014 10.2014 Solde FAB-FAB des échanges de marchandises par secteur (milliards d'euros, cumul sur douze mois) Energie Industrie manufacturière* Agroalimentaire
  4. 4. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 4 2. Production industrielle en octobre 2014 : -0,2% sur un mois, +0,5% en moyenne mobile sur trois mois * La production dans l’ensemble de l’industrie s’est légèrement repliée en octobre 2014 : -0,8% en volume, après avoir stagné en septembre. Dans le seul secteur manufacturier, la production s’est également repliée : -0,2%, après +0,3%. Cette modeste baisse recouvre des évolutions sectorielles contrastées : - repli dans les industries agricoles et alimentaires (-0,9%), notamment dans la production de produits laitiers et le travail au grain, dans la fabrication d’équipements (- 0,8%) et dans la fabrication d’ « autres produits industriels » (-0,1%) ; - accroissement dans la cokéfaction et le raffinage (+0,9%) et dans la fabrication de matériels de transport (+0,3%). Source : INSEE * En moyenne mobile sur les trois derniers mois connus (août, septembre, octobre 2014), la production manufacturière a progressé de +0,5% par rapport aux trois mois précédents (-0,3% sur un an). Cette hausse recouvre : . un repli dans la fabrication de caoutchouc (- 0,1%), dans les industries agricoles et alimentaires (-0,3%), dans la fabrication de textile-habillement-cuir (-0,9%) et dans la fabrication de bois et papier (-1,6%) ; . une stagnation dans la fabrication de matériels de transport ; . une progression dans l’industrie chimique (+0,4%), dans la fabrication d’équipements (+0,8%), dans l’industrie pharmaceutique (+3,5%) et, de façon plus marquée, dans la cokéfaction et le raffinage (+10,9%). Malgré cela, la production dans l’industrie manufacturière ne parvient pas à se redresser. Elle reste inférieure de -16,9% à son point haut du 1er trimestre 2008. 90 95 100 105 110 115 120 200710 200802 200806 200810 200902 200906 200910 201002 201006 201010 201102 201106 201110 201202 201206 201210 201302 201306 201310 201402 201406 201410 Indice de production dans l'industrie manufacturière (base 100 en 2010, moyenne mobile sur trois mois)
  5. 5. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 5 Source : INSEE 80 85 90 95 100 105 110 115 201010 201101 201104 201107 201110 201201 201204 201207 201210 201301 201304 201307 201310 201401 201404 201407 201410 Indice de production dans l'industrie manufacturière (base 100 en 2010, moyenne mobile sur trois mois) Automobile Industrie chimie Biens d'équipement Textile, habillement, cuir Métallurgie, produits métalliques Industrie pharmaceutique
  6. 6. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 6 3. Crédits nouveaux au secteur privé en octobre 2014 : -12% en cumul sur un an (-14% pour les entreprises, -10% pour les ménages) * Les crédits nouveaux au secteur privé (entreprises et ménages) se sont contractés de - 12,1% entre octobre 2013 et octobre 2014. Ils se sont ainsi établis à 355,3 milliards d’euros en cumul sur un an, plus bas niveau depuis novembre 2004. Cette baisse se retrouve chez les sociétés non financières (SNF) comme chez les ménages, et ceci malgré des taux d’intérêts bas. Source : Banque de France * Les crédits nouveaux aux SNF ont continué de se replier : -14,1% en cumul sur un an à 183 milliards d’euros. Cette baisse a été plus marquée pour les crédits à moins d’un an (-17,3%), représentant 2/3 des crédits nouveaux, que pour les crédits à plus d’un an (-6,9%), c’est-à-dire pour une bonne part, ceux destinés à financer les investissements. * Les crédits nouveaux aux ménages ont également continué de se contracter : -9,9% en cumul sur un an à 171,9 milliards d’euros. Les crédits nouveaux à l’habitat sont inférieurs de - 12,8% à leur niveau d’octobre 2013, alors que les crédits à la consommation ne lui sont inférieurs « que » de -1,3%. Source : Banque de France 355,3 350 370 390 410 430 450 470 490 510 530 Montants des crédits nouveaux au secteur privé (milliards d'euros, flux mensuels cumulés sur un an) 183 172 100 150 200 250 300 350 Montants des crédits nouveaux (milliards d'euros, flux mensuels cumulés sur un an) SNF Ménages 123 50 61 70 90 110 130 150 170 190 210 Montants des crédits nouveaux aux SNF (milliards d'euros, flux mensuels cumulés sur un an) <1 an >1 an 124 48 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 Montants des crédits nouveaux aux ménages (milliards d'euros, flux mensuels cumulés sur un an) Habitat Consommation
  7. 7. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 7 4. Emploi salarié au 3ème trimestre 2014 : -55 200 postes, -59 700 sur un an L’INSEE vient de publier une seconde estimation de l’emploi salarié dans le secteur marchand non agricole pour le 3ème trimestre 2014, qui donne des résultats nettement moins optimistes que dans la précédente (mi-novembre). Cette nouvelle estimation fait en effet état : - de créations d’emploi un peu moindres au 2ème trimestre 2014 (+7 100 postes, contre +8 400 dans la première estimation) ; - de pertes d’emploi nettement plus importantes au 3ème trimestre (-55 200 postes, contre -34 100 dans la première estimation). Sur un an, -59 700 postes auront ainsi été perdus dans le secteur marchand non agricole et -179 400 sur deux ans… Effectifs salariés dans le secteur marchand non agricole Milliers en fin de trimestre (cvs) Niveau 2014 T3 2014 T2 / 2014 T1 2014 T3 / 2014 T2 2014 T3 / 2013 T3 Total, dont : 15 825,2 +7,1 -55,2 -59,7 Intérim 518,5 +12,2 -21,8 -6,4 Total hors intérim, dont : 15 306,7 -5,1 -33,4 -53,3 Construction 1 362,8 -10,5 -15,2 -36,8 Industrie 3 143,9 -10,7 -11,3 -38,1 Tertiaire marchand hors intérim, dont : 10 800 +16,1 -6,9 +21,6 Commerce 2 999,6 +4,3 -10,9 -1,9 Services 7 800,4 +11,8 +4 +23,5 Source : INSEE Dans le détail, les pertes d’emploi ont été un peu moins marquées que prévu dans l’industrie manufacturière (-11 300 postes, contres -13 000) mais plus marquées dans la construction (-15 200 postes, contre -11 100). La forte révision à la baisse tient au tertiaire hors intérim : l’emploi salarié était, dans un premier temps, estimé en hausse de +12 900 postes au 3ème trimestre 2014, alors qu’il s’est replié de -6 900 postes, selon la dernière estimation.
  8. 8. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 8 5. Marché de l’emploi aux Etats-Unis en novembre 2014 : +321 000 créations d’emploi, taux de chômage de 5,8% * L’emploi dans le secteur non agricole aux Etats-Unis a progressé de +321 000 postes en novembre 2014, plus forte hausse depuis janvier 2012. Les créations de septembre ont été révisées de +256 000 postes à +271 000 et celles d’octobre de +214 000 à +243 000. Ces créations recouvrent un accroissement de +7 000 postes des effectifs du secteur public et de +314 000 postes dans le secteur privé. Au sein de ce dernier, la grande majorité des postes créés l’ont été dans le tertiaire (+52 700 dans les commerces, +16 700 dans le transport, +4 000 dans l’informatique, +20 000 dans les activités financières, +86 000 dans les services aux entreprises). Les effectifs ont augmenté de +20 000 dans la construction et de +28 000 dans l’industrie manufacturière. Sur un an, 2 734 000 emplois auront ainsi été créés dans le secteur non agricole. Ils dépassent de 7,5% leur niveau de 2010 (+9,6% pour le secteur privé, -2,5% pour le secteur public). Source : US Bureau of Labor Statistics * Le taux de chômage s’est stabilisé en novembre dernier à 5,8% de la population active, plus bas niveau depuis juillet 2008. Il s’était établi à 7% en novembre 2013. Le nombre de chômeurs s’est accru de +115 000 personnes. En revanche, le nombre de chômeurs de longue durée (supérieure à 27 semaines) s’est réduit de -101 000 personnes. Ils représentent 30,9% du nombre total de chômeurs. +321 0 +100 +200 +300 +400 Evolution de l'emploi salarié (milliers, secteur non agricole) 109,6 97,5 107,5 96 98 100 102 104 106 108 110 Evolution de l'emploi salarié (indice base 100 en 2010, secteur non agricole) Secteur public Total Secteur privé
  9. 9. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 9 Source : US Bureau of Labor Statistics 5,8 5,5 6,5 7,5 8,5 9,5 10,5 Taux de chômage aux Etats-Unis (%)
  10. 10. MEDEF Actu-Eco semaine du 8 au 12 décembre 2014 10 6. Tendances récentes des marchés 1,0 0,7 0,6 0,8 1,0 1,2 1,4 1,6 Taux de rendement des obligations d'Etat à 10 ans (%) France Allemagne 2,0 1,9 1,7 1,9 2,1 2,3 2,5 2,7 2,9 Taux de rendement des obligations d'Etat à 10 ans (%) Espagne Italie 1,24 1,22 1,24 1,26 1,28 1,30 1,32 1,34 1,36 1 euro = ... dollar 90 92 94 96 98 100 102 104 106 Indice boursier CAC 40 (100 = 2008) 86 88 90 92 94 96 98 100 Indice boursier Eurostoxx 50 (100 = 2008) 152 154 156 158 160 162 164 166 168 170 172 Indice boursier Standard and Poor's(100 = 2008)
  11. 11. MEDEF Actu-Eco semaine du 3 au 7 novembre 2014 Rédaction achevée le 12 décembre 2014 165 170 175 180 185 190 195 Cours des matières premières hors pétrole et métaux précieux (100 = 1988) dollars euros 65,0 52,4 40 50 60 70 80 90 100 110 120 Prix du baril de pétrole brut Mer du Nord (brent) dollars euros 165 170 175 180 185 190 195 200 Cours des matières premières alimentaires (1988 = 100) dollars euros 170 175 180 185 190 195 Cours des matières premières industrielles (1988=100) dollars euros 200 205 210 215 220 225 230 235 Cours des matières premières métaux communs (1988=100) euros dollars euros dollars 1 229 1100 1150 1200 1250 1300 1350 Cours de l'once d'or (en dollars)

×