Medef propositions réforme apprentissage

1,390 views
1,263 views

Published on

Propositions du Medef pour une réforme de l'apprentissage - Mai 2015

Published in: Carrières
1 Comment
1 mention J'aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Total des vues
1,390
On SlideShare
0
À partir des ajouts
0
Nombre d'ajouts
114
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
1
J'aime
1
Ajouts 0
No embeds

No notes for slide

Medef propositions réforme apprentissage

  1. 1. Mai 201 PLATE         CONSTAT   Le  Mede ramène l   Le gouve d’urgenc structure   Il faut rep   L’apprent de 70% d   Le  Mede supérieur ans, seule       NOS PRO   Le  systèm contrôlé  l’Educatio   Avec  la  ré financeme administra Il en résult • co • co pr • co           5  EFORME D T  ef  est  partic e nombre d ernement n e qui s’imp elle de l’app positionner tissage est  dans les 6 m ef  soutient  r car il répo e progressio OPOSITIONS me  d’appren par  les  pou n nationale) éforme  réce ents et toute ative ce qui r te un   ontrôle par l’ ontrôle par le rofessionnel ontrôle par le DE PROPO culièrement d’apprentis  ’a pas pris  posent pour prentissage. r les entrep une voie d mois).  le  dévelop ond à une f on positive  S  ntissage  fra uvoirs  publi  et la carte d ente  du  fina e la chaîne d risque de po ’Education n es Régions, a les (ouvertur es Régions d SITIONS P t  inquiet  d formés en 2 la mesure  r rétablir la .  rises au cœ e formatio pement  de orte deman ces 3 derni nçais,  contr cs  en  ce  q des formatio ancement,  le décisionnelle usser les ent ationale du c appuyées pa re et fermetu e plus de la m       POUR UNE de  la  baisse 2015 à celu de cette d  confiance  œur des déci on d’excelle e  l’alternanc nde des en ères année rairement  a ui  concerne ns (conseils  es  pouvoirs  e. Le systèm treprises à se contenu des r les Rectora ure des CFA) moitié du cir E REFORM e  continue  i de 2005 (‐ dégradation des entrep isions en m ence qui mè ce  à  tous  l treprises (e s).  au  système  e  le  contenu régionaux).  publics  con me a basculé e désengage s programme ats, des carte ) ;   rcuit de finan ME DE L’AP des  effect ‐ 60 000).  n et doit pr prises et en atière d’ap ène les jeun es  niveaux  effectifs mu allemand,  u  des  forma ntrôlent  plus intégraleme r plus encor es et des dipl es régionales ncement de  PPRENTIS tifs  d’appre rendre les m gager une  prentissage nes à l’emp y  compris  ultipliés par est  déjà  fo ations  (mini s  des  deux  ent dans une re de l’appre lômes ;   s des formati l’apprentissa 1/2  SAGE  entis  qui  mesures  réforme  e.  ploi (plus  dans  le   2 en 10  ortement  istère  de  tiers  des  e logique  ntissage.   ions  age.  
  2. 2. Mai 2015    2/2  Nos 3 propositions conjoncturelles    • Simplifier  la  signature  des  contrats :  Réduire  les  délais  de  traitement  des  démarches  administratives  (signature  des  contrats  d’apprentissage,  demandes  de  dérogation  pour  les  situations particulières notamment en matière de mobilité européenne)    • Redonner  aux  entreprises  la  possibilité  d’investir  dans  les  CFA :  Déconnecter  l’autorisation  d’ouverture de formations en CFA de l’obligation de financement régional, quand la profession  s’engage à financer intégralement la formation.    • Sécurisation de la signature des contrats : Permettre le déroulement d’une véritable période  d’essai (soit deux mois en entreprise, et pas deux mois à partir de la signature du contrat, à  comparer  avec  les  4  mois  allemands)  et  rapprocher  la  règlementation  du  contrat  d’apprentissage avec le droit commun des contrats de travail.      Nos 5 propositions structurelles    • Orientation : Rendre obligatoire l’information des jeunes et des familles sur le taux d’insertion  des diplômes préparés avant l’inscription définitive en formation.    • Information  sur  la  qualité  des  formations :  Rendre  indépendante  l’évaluation  du  système  éducatif, sur le modèle de la Suède ou de la Grande‐Bretagne.    • Offre de formation : Mettre en place la co‐élaboration de la carte régionale des formations  professionnelles avec les partenaires sociaux (Coparef).    • Contenu des diplômes : Renforcer le rôle des branches professionnelles dans le processus de  co‐construction  des  diplômes  avec  l’Education  nationale  pour  en  garantir  un  contenu  conforme  aux  attentes  des  entreprises  en  termes  de  compétences  à  acquérir  (sur  les  compétences professionnelles).    • Financement : remettre à plat le système actuel de financement de l’apprentissage pour qu’il  redevienne lisible et véritablement incitatif pour les entreprises (ex : donner aux entreprises  qui embauchent plus de 3% de leurs effectifs en alternance la pleine liberté d’affectation de la  taxe d’apprentissage).   

×