Journal des lecteurs 3°1

434 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
434
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
87
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal des lecteurs 3°1

  1. 1. Le Journal des lecteurs Sélection de romans de Xavier-Laurent Petit 3°1
  2. 2. Maestro « La musique c’est vital » « Ca me fait penser aux petits orphelins que je vois à la télé dans des reportages dans différents pays et aux passants et touristes qui les méprisent et les regardent d’un mauvais œil. Ce sont des enfants ! » « Le vieux croit beaucoup en eux (les enfants de la rue), il sent qu’ils revivent quand il leur apprend à jouer des instruments. De plus leur enthousiasme est flagrant » Paloma
  3. 3. Les yeux de Rose Andersen « Ce passage me fait penser que moi je ne manque de rien et que certains n’ont rien ». « Je pense que ce n’est pas normal que des enfants travaillent dans de telles circonstances, dans des endroits où ils peuvent mourir. Je comprends le père qui veut quitter cette ville…ce pays ! » Citations : « Calamocarro, c’est partout où tu verras la misère la crasse et ces saletés de cabane en tôle » « Sur cent qui tentent le coup, il y en a peut-être deux qui réussissent » Manuela
  4. 4. Les yeux de Rose Andersen « Quand Adriana retourne dans sa ville natale à Santa Arena pour revoir sa mère et sa sœur, c’est comme un flash back, c’est une route en sens inverse depuis les Etats-Unis » Candyce Yourie « Ce livre raconte la vie de personnes qui vivent une situation qui existe vraiment de nos jours » Junior « J’aime ce livre parce qu’il retrace la vie d’une famille qui cherche à s’en sortir et qui traverse des étapes difficiles. »
  5. 5. L’attrape-rêves Mohamed « Dès que Chem's est arrivé, j'ai tout de suite senti qu'il allait y avoir des problèmes. Il est mal accueilli par les élèves de sa classe. Ce n'est pas bien de l'avoir jugé sans lui avoir laissé la chance de s'intégrer dans le groupe. » « Il me prend mon gibier, mon chien puis ma fille » Cette phrase du père de Louise prouve à quel point il tient à sa file. Il ne veut pas la perdre comme il a perdu sa femme. Quant au chien, il a tout de suite ressenti que Chem's est quelqu'un de bien au fond de lui. » « Chem's aime tellement la vallée qu'il est prêt à risquer sa vie et à aller en prison pour elle. Les pères travaillant sur le chantier viennent le chercher avec les chiens. Ils le retrouvent allongé dans la forêt. C'est une véritable chasse à l'homme. Ce passage me fait penser à de la vengeance, vengeance qui ne sert à rien parce que ça nourrit la haine »
  6. 6. Be safe Mohamed Je comprends la réaction des parents de Jérémy car tout le monde sait que la guerre est une chose terrible. Oskar découvre que son père a fait la guerre au Vietnam mais qu'il ne l'a jamais dit à ses fils. J'aurais fait la même chose car cela doit être très dur de parler, de se souvenir de cette période difficile. Je ferais tout pour éviter que mon fils s'engage. La guerre est une chose atroce, on doit voir et vivre des moments qui marquent pour la vie. Un homme doit vraiment avoir du courage. Tuer, torturer, se battre ne me plaît que dans les jeux vidéo. La guerre c'est terrible : le danger peut surgir n'importe quand et de n'importe où. Parfois, dans certains pays, les enfants font la guerre... Un enfant doit d'abord s'amuser, aller à l'école... Sa place n'est pas à la guerre! »

×