UNIVERSITE LUMIERE LYON II
Institut de la Communication de Lyon
LES RELATIONS ENTRE LES COMMUNAUTES DE FANS DE SERIES TELE...
Remerciements
Je tiens avant tout à remercier mon directeur de mémoire Vincent Mabillot
pour le temps qu'il m'a consacré e...
Table des matières
Remerciements.............................................................................................
.............................................................................................................................
3.3 Fan-fiction.net pour un classement des fan-fictions...........................................79
4. Une grande liberté...
LES RELATIONS ENTRE LES COMMUNAUTES DE FANS DE SERIES
TELEVISEES SUR INTERNET ET LES INDUSTRIES CULTURELLES :
ETUDE DE CAS...
Introduction
Les communautés de fans existent depuis le XVIIIème siècle, mais ont
réellement émergé aux Etats-Unis dans le...
de leurs passions. Henry Jenkins souligne justement ce fait dans son livre Culture de
la convergence : « le fidèle est plu...
des personnages principaux ou secondaires7
. Des communautés de fans se sont ainsi
formées autour des séries où chacun peu...
la série, voire même, pourquoi pas, donner des idées aux scénaristes. Ils nous faudra
donc prouver que les fan-fictions co...
de la série.
La seconde raison est d'ordre purement scientifique. En effet, au fil des
visionnages de la série, il nous es...
beaucoup de membres. Pour vérifier l'influence des fans sur l'industrie culturelle,
notre choix s'est porté vers le site f...
par un logiciel d'analyse de contenus. Notre troisième partie sera quant à elle
consacrée à une enquête de contenus diffus...
I La construction de la communauté de fans : leaders d'opinions,
fans et anti-fan
Avant d'étudier réellement les relations...
démontré que ces communautés parviennent à poursuivre leur objectif grâce au
consensus.
Henry Jenkins a pu vérifier cela g...
étude sur l'influence personnelle14
, explique que la pression de conformité s'exerce
sur chaque membre du groupe afin de ...
membres refusent la pression de conformité des autres. Ils refusent de voir la série
comme la majorité du groupe et beauco...
de la présentation des résultats de l'enquête.
1.3 Les leaders d'opinions, vecteurs des valeurs et des normes
de la commun...
sein de cette communauté, chacun étant expert de son domaine. Cela signifie
notamment que les autres membres ne peuvent co...
connaître des créateurs de la série et influencer leur travail20
. Ce processus
démocratique est engendré par un savoir co...
mettre en avant ce qui est important pour la communauté. Puisque ce groupe est
virtuel, analyser des interactions écrites,...
sentiments presque neutres. Il est également important de noter que chaque
membre n'intervient pas dans toutes les catégor...
chaque membre en son sein, il nous semblait primordial de mettre en rapport la
position de chaque membre vis-à-vis de cert...
le fonctionnement global de ce forum.
« Lors de la neuvième saison Dean, Sam, Castiel et Kevin doivent désormais
échapper ...
3.2 Une classification ordonnée des messages et des sujets
Le site que nous avons choisi est très bien organisé, classifié...
nos résultats ne portant que sur la saison 9 de Supernatural, le lecteur comprendra
sûrement que cette analyse n'aurait pe...
- L'avenir de la série : les membres s'interrogent sur la possibilité ou non pour la série
de s'arrêter. Ils donnent leurs...
- références passées : les membres parlent d'anciennes saisons, d'anciens épisodes
pour appuyer leurs arguments et rappele...
4. Une communauté soudée autour d'un consensus généralisé
4.1 Le groupe de fans majoritaire garant des valeurs de la
commu...
réalité, ils font une grande différence entre le travail des auteurs et leurs sentiments
par rapports aux personnages. En ...
font bloc contre Aislinn. Nous aurions pu penser à un groupe de deux membres
tentant de faire pression pour qu'Aislinn se ...
relation conflictuelle entre les deux frères, semblent vouloir détruire tout l'intérêt de
la série. Elle avance également ...
rarement repris et qu'il semble tout de même être en désaccord avec certains
membres pourtant bien implantés dans la commu...
Le second membre que nous pouvons qualifié d'anti-fan est Mary Klimova.
Tout comme Hansolo, ses sentiments à l'égard des v...
d'accord entre eux, ceux qui sont les plus décriés par la communauté sont ceux qui
ont des sentiments extrêmement positifs...
public totalement passif devant sa télévision avalait sans broncher les messages des
industries médiatiques. De nombreuses...
communication d'un message n'est donc pas linéaire, et ce qu'il se passe entre la
production ou encodage, et la réception ...
works, by incresing loyalty to and interest of the official version.33
»
Les fans sont donc en quelques sortes les gardien...
Pour le fan donc la loi ne signifie rien puisque pour lui l'auteur est pluriel, et
qu'il contribue au prolongement de l'un...
1.3 … Afin de mettre sa créativité au service des auteurs
Il devient donc important, sinon primordial pour les industries ...
soupçon de créativité, permettant de développer une idée à laquelle ils n'avaient
peut-être pas pensé. D'un autre côté pou...
2. L'utilisation de la sémiotique dans l'analyse croisée de corpus
2.1 Schéma actanciel et carré sémiotique pour une
carac...
un système d'oppositions, de contradictions et d’antonymie. Évitant donc le côté
manichéen des schémas jusqu'alors existan...
logiciel : IramuteQ. S'inspirant du logiciel Alceste, IramuteQ met à la portée du
chercheur bon nombre de méthodes d'analy...
3. Les fans-fictions et les interviews de l'industrie culturelle
comme preuve de l'influence des fans
3.1 L'étude de la tr...
nouveau meurtre est commis. Cela leur permet de comprendre à quel type de
monstre ils ont à faire : il y a ici un retourne...
intrigue, à plonger le spectateur au sein du nouvel arc narratif qui se déroulera sur
toute la saison. Néanmoins, le schém...
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles

337 vues

Publié le

Mémoire de Master 1 en Communication numérique

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
337
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les relations entre les communautés de fans de séries télévisées sur internet et les industries culturelles

  1. 1. UNIVERSITE LUMIERE LYON II Institut de la Communication de Lyon LES RELATIONS ENTRE LES COMMUNAUTES DE FANS DE SERIES TELEVISEES SUR INTERNET ET LES INDUSTRIES CULTURELLES : ETUDE DE CAS DE COMMUNAUTES DE FANS DE SUPERNATURAL Soutenu par : Mégane Forestier Sous la direction de Vincent Mabillot Promotion 2014-2015 Master 1 Information et Communication
  2. 2. Remerciements Je tiens avant tout à remercier mon directeur de mémoire Vincent Mabillot pour le temps qu'il m'a consacré et pour m'avoir apporté son aide tout au long de cette année universitaire, me permettant ainsi d'approfondir mes connaissances et mes compétences. Je remercie également Sarah Cordonnier, enseignante chercheuse qui m'a permis, lors de son cours de préparation au mémoire, de me rassurer sur mes inquiétudes et d'éclaircir certains points sur la rédaction d'un mémoire de recherche. Je remercie également toutes les personnes qui ont accepté de relire cette enquête et m'ont apporté, au travers de discussions, de nouvelles idées pour approfondir ce sujet qui me tient tant à cœur. Enfin, ce mémoire ne saurait être sans l'existence des communautés de fans. Je remercie donc toutes ces personnes qui, chaque jour, se font une joie et un plaisir de participer au prolongement de leur passion sur internet, et ainsi de nous permettre d'avoir sur nos écrans des œuvres de la culture populaire. 2
  3. 3. Table des matières Remerciements.........................................................................................................2 Introduction..............................................................................................................7 I La construction de la communauté de fans : leaders d'opinions, fans et anti-fan..14 1. Une communauté de consensus hiérarchisée....................................................14 1.1 L'intelligence collective au service de l'appropriation de la série.......................14 1.2 L'émergence de sous-groupes au sein de la communauté..................................16 1.3 Les leaders d'opinions, vecteurs des valeurs et des normes de la communauté.18 2. La catégorisation au service de la construction de la communauté...................20 2.1 La définition des valeurs portées par la communauté........................................20 2.2 La comparaison des opinions de chaque membre..............................................21 3. Les interactions entre membres comme preuve des rôles de chacun................23 3.1 La saison neuf de Supernatural comme terrain d'enquête.................................23 3.2 Une classification ordonnée des messages et des sujets....................................25 3.3 La définition des valeurs portées par la communauté........................................26 4. Une communauté soudée autour d'un consensus généralisé............................29 4.1 Le groupe de fans majoritaire garant des valeurs de la communauté...............29 4.2 Quelques preuves de l'existence de leaders d'opinions......................................31 4.3 Les anti-fans déplorés pour leurs sentiments trop extrêmes..............................33 II L'influence des fans sur les auteurs de la série au travers de la diffusion des fan- fictions....................................................................................................................35 1. L'appropriation et la diffusion des valeurs de la série par les fans.....................36 1.1 La réception des œuvres culturelles par les fans : un public pas si passif…........36 1.2 … Qui rejette la notion de propriété intellectuelle…...........................................37 1.3 … Afin de mettre sa créativité au service des auteurs........................................40 2. L'utilisation de la sémiotique dans l'analyse croisée de corpus.........................42 2.1 Schéma actanciel et carré sémiotique pour une caractérisation des personnages et de l'intrigue de la série............................................................................................42 2.2 L'analyse des occurrences pour la caractérisation du fan par l'industrie culturelle 3
  4. 4. ....................................................................................................................................43 3. Les fans-fictions et les interviews de l'industrie culturelle comme preuve de l'influence des fans.................................................................................................45 3.1 L'étude de la trame narrative : pour une appropriation du méta-texte de la série par les fans..................................................................................................................45 3.2 L'étude de l'évolution des personnages au travers de deux corpus croisés : fan- fictions et œuvre originale..........................................................................................48 3.3 La caractérisation des fans par l'industrie culturelle grâce à l'arbre de similitudes...................................................................................................................52 4. Une influence avérée : entre écoute de la communauté et désir de changer la caractérisation des personnages.............................................................................55 4.1 Les fans s'approprient le schéma narratif de la série pour le transposer dans leurs récits...................................................................................................................55 4.2 Une évolution des personnages assez similaire à celle de la série......................58 4.3 Quand l'industrie culturelle se sent proche de la communauté de fans.............61 III Diffuser une bonne image de la série pour fidéliser un public de niche...............65 1. Faire croire à une communication transparente pour se rapprocher du public..66 1.1 L'instantanéité d'internet utilisé comme outil de promotion direct de la série.66 1.2 Les fans : premiers actionnaires de la série........................................................69 1.3 Laisser le public s'exprimer sur internet pour le fidéliser....................................70 2. Une typologie des contenus diffusés sur internet..............................................72 2.1 La catégorisation des contenus pour définir l'image véhiculée de la série.........72 2.2 Les statistiques et l'analyse de contenus pour apporter les preuves..................73 3. Les sites officiels au service de la promotion de la série et de la fidélisation des fans.........................................................................................................................75 3.1 Facebook : analyse graphique des contenus officiels et typologie associative des commentaires.............................................................................................................75 3.2 Tumblr : un classement statistique des contenus diffusés sur l'ensemble du site ....................................................................................................................................77 4
  5. 5. 3.3 Fan-fiction.net pour un classement des fan-fictions...........................................79 4. Une grande liberté de parole pour les fans et la diffusion de leur participation 81 4.1 La promotion de la série : pour une image de l'industrie culturelle proche de son public..........................................................................................................................81 4.2 La participation des fans mise en avant sur les sites officiels de la série............86 4.3 Les slashfics : un genre particulier d'une grande ampleur au sein de la communauté...............................................................................................................88 IV Des jeux de pouvoirs complexes entre la communauté de fans et l'industrie culturelle.................................................................................................................91 1. Les communautés de fans et l'industrie culturelle dans des relations amicales.91 1.1 La légitimation du statut de fan comme un public ayant une identité propre et particulière..................................................................................................................91 1.2 Une liberté de parole importante accordée aux fans : absence de participation aux débats de la part de l'industrie culturelles............................................................93 2. Des influences réciproques contre-dites............................................................96 2.1 Une industrie culturelle qui se veut loin de toute influence des fans..................96 2.2 Des communautés de fans aux ambitions contraires.........................................98 3. Des difficultés de démêler les jeux d'influence................................................101 3.1 Des stratégies de communication à l'influence peu mesurable........................101 3.2 Des rôles flous au sein même de la communauté de fans................................103 Conclusion............................................................................................................106 Bibliographie.........................................................................................................109 Documentation.....................................................................................................111 Webographie........................................................................................................111 5
  6. 6. LES RELATIONS ENTRE LES COMMUNAUTES DE FANS DE SERIES TELEVISEES SUR INTERNET ET LES INDUSTRIES CULTURELLES : ETUDE DE CAS DE COMMUNAUTES DE FANS DE SUPERNATURAL 6
  7. 7. Introduction Les communautés de fans existent depuis le XVIIIème siècle, mais ont réellement émergé aux Etats-Unis dans les années soixante-dix, avec l'apparition de la série Star Streck à la télévision1 . Néanmoins, ce phénomène reste marginal car la copie est vu comme dévalorisante, et parce que les auteurs se sont battus pour leur droit à la propriété intellectuelle. A cela s'ajoute le fait que ces communautés existaient dans un cercle d'initiés restreint, les fans s'échangeant des fanzines2 et se rencontrant à l'occasion de conventions spéciales. Aujourd'hui rassemblés sur des forums, des blogs et des sites personnels, héritiers des fanzines des années soixante- dix, les fans ont gagné en visibilité et touchent plusieurs millions de personnes à travers le monde. Si Internet n'a pas stricto sensu changé le statut de fan, il est important de soulever que leurs relations avec les industries culturelles, productrices de ces œuvres qu'ils chérissent tant, ont changé. En effet, comme l'explique François Sébastien3 , les industries culturelles ne s'intéressaient pas aux fans avant Internet, même si certains transgressaient les règles ouvertement dans leurs fan-fictions : pornographie, homosexualité affichée de certains personnages, etc. La visibilité accrue des sites de fans oblige maintenant les industries culturelles à se préoccuper de ce public. Si certaines, comme Lucas Film avec les fan- fictions de Star Wars, ont décidé que les fans n'avaient pas à copier leurs œuvres et se sont attaquées à eux au travers de procès, d'autres se servent de ces communautés comme des tremplins afin de faire connaître leurs œuvres culturelles. Car les fans constituent un public de niche très important pour ces industries. En effet, ces derniers sont des sortes de médiateurs vers un public plus large, permettant ainsi à certaines œuvres culturelles de passer de l'invisibilité à une reconnaissance mondiale. Les fans amènent du public et sont les premiers à collectionner les objets 1 Source des dates : Sébastien FRANÇOIS, « Les fanfictions, nouveau lieu d’expression de soi pour la jeunesse ? », Agora débats/jeunesses, 2007, vol. 4, no 46, pp. 58-68. 2 Magazines écrits par des fans et diffusés aux abonnés, rassemblant des actualités, des fan- fictions et des jeux autour des œuvres culturelles. 3 Sébastien FRANÇOIS, « Les fanfictions, nouveau lieu d’expression de soi pour la jeunesse ? », op. cit. 7
  8. 8. de leurs passions. Henry Jenkins souligne justement ce fait dans son livre Culture de la convergence : « le fidèle est plus à même de suivre régulièrement une émission, de remarquer la publicité, d'acheter des produits. 4 » Mais qu'est-ce qui caractérise ce public ? Les fans participant sur internet5 sont généralement de jeunes personnes, entre 13 et 25 ans. En effet ce public est familiarisé avec l'outil Internet qu'il a su s'approprier et utiliser au mieux de ses capacités. Le niveau d'étude n'a ici aucune importance, mais comme l'a remarqué Sébastien François lors d'une enquête sur les potterfictions6 , les fans ont un univers culturel assez similaire : héroïc fantasy, sciences-fictions, genres musicales inspirés du rock. Les fan-fictions sont un lieu d'expression rassemblant certains jeunes autour d'une même culture et leur permettant de partager ces valeurs communes. On appelle alors ce culte voué à certaines œuvres culturelles, de divertissement ou même d'événements sportifs, un fandom. Dans le cadre de ce mémoire, nous avons choisi de nous intéresser plus spécifiquement à l'étude du public de fan des séries américaines. En effet ces dernières connaissent un engouement très important de la part d'un public jeune depuis quelques années. Même les médias se sont emparés de ces œuvres télévisuelles, comme en témoigne les magazines spécialisés sur les séries ou les sites internet permettant de suivre l'actualité de ces dernières. Le nombre de sites internet de fans dédiés aux séries ne cesse de s'accroître de jour en jour. Car ces œuvres télévisuelles sont fortement propices à l'écriture de fan-fiction. En effet, elles développent sur plusieurs épisodes, voir plusieurs saisons, des arcs narratifs entrecoupés de mini-récits montrant des personnages en prise avec divers problèmes. De part l'exploitation d'univers complexes en perpétuelles évolutions, les séries offrent à leur public la possibilité d'imaginer des minis-récits mettant en scènes 4 Henry JENKINS, La culture de la convergence : des médias au transmédia, Armand Collin., Paris, 2013, p. 84. 5 Pour plus de clarté, nous appellerons maintenant « fans » les « fans participant sur internet ». 6 Sébastien FRANÇOIS, « Les fanfictions, nouveau lieu d’expression de soi pour la jeunesse ? », op. cit. 8
  9. 9. des personnages principaux ou secondaires7 . Des communautés de fans se sont ainsi formées autour des séries où chacun peut échanger, s'informer sur l'avenir de la série et mettre en ligne ses œuvres. Car les fans passent outre la propriété intellectuelle et souhaitent être considérés comme un public qui participe. Autrement dit, le public des fans souhaite influencer le travail des auteurs de série. Plus que tout, ils souhaitent être écoutés et entendus par les industries culturelles. Le public s'empare des médias. La problématique pour les industries médiatiques est de faire en sorte de garder ce public en lui permettant de participer. Se pose donc la question de savoir comment les relations entre les fans et les industries médiatiques se définissent au travers d'Internet. Cette interrogation sera le fil conducteur de notre enquête. Afin d'y répondre, il nous faudra tout d'abord s'interroger sur la construction des communautés de fans sur Internet. Nous partirons de l'hypothèse selon laquelle ces communautés s'organisent autour de leaders d'opinions qui réglementent les échanges et les valeurs de la série. En effet, des études en sociométrie dans divers domaines ont montré qu'une communauté se forme autour de valeurs communes, et qu'il se dégage généralement un ou des leaders d'opinions dont le rôle est de réglementer et de normaliser cette communauté. Ils sont porte-parole et gardiens de la cohésion du groupe. Nous pensons que cela peut également se retrouver dans une communauté virtuelle. Si les fans veulent être entendus par les industries médiatiques, ils doivent agir de front car un individu seul n'a aucun pouvoir devant ces géants des médias. Voilà pourquoi, selon nous, les fans acceptent une interprétation commune de leur série. Mais porter les valeurs d'une série n'est pas suffisant, il faut aussi pouvoir les diffuser. Les fan-fictions interviennent à ce moment-là, cristallisant la vision des fans par un mini-récit. Nous pensons que ces œuvres amateurs peuvent avoir une influence sur les auteurs des séries. Elles peuvent constituer un guide pour le futur de 7 A ce propos voir : Martin JULIER-COSTES, Denis JEFFRAY, Jocelyn LACHANCE, Séries cultes et culte de la série chez les jeunes : penser l’adolescence avec les séries télévisées, Hermann., Laval, coll. « Presses de l’Université Laval », 2014. 9
  10. 10. la série, voire même, pourquoi pas, donner des idées aux scénaristes. Ils nous faudra donc prouver que les fan-fictions constituent un matériau d'influence sur les industries médiatiques. Nous l'avons expliqué plus haut, les fans refusent de n'être que simple spectateurs, ils désirent aussi participer à l'avenir des œuvres. Par quel autre moyen sinon par les fan-fictions ? Mais un modèle d'influence ascendant, des fans vers les industries médiatiques, n'est pas suffisant à nos yeux pour caractériser les relations entre ces deux groupes. Comme nous l'avons dit plus haut, les fans constituent un public de niche important pour ces industries. Elles doivent donc le fidéliser. Pour cela, nous supposons qu'elles emploient des techniques de censure et d'autorisation (par le fait simple qu'elles acceptent que les fans participent par l'écriture de fan-fictions) Autrement dit, elles choisissent ce qui doit être ou non diffusé sur la série : interviews, genre de fan-fictions particulières, événements exclusifs, bêtisiers. Quels sont les contenus qui sont diffusés sur internet ? Mais plus encore, à quels genres ces contenus appartiennent-ils et quelle image cela renvoie-t-il de l'industrie culturelle ? Nous nous interrogerons donc sur l'influence que l'industrie culturelle a sur son public de fans au travers de la diffusion de certains contenus sur internet. Afin de vérifier nos hypothèses, nous avons décidé de nous focaliser sur une série en particulier. Notre choix s'est porté vers une série fantastique américaine, Supernatural. En production depuis 2005, elle raconte l'histoire de deux frères, Sam et Dean Winchester, dont le métier est de chasser les monstres de nos mythes et légendes (vampires, loup-garous, démons, anges, métamorphes, etc). Ancrés dans notre monde contemporain, les deux frères parcourent le territoire américain afin de résoudre des meurtres surnaturels. Ce choix a été dicté par deux critères. Le premier est purement personnelle. Nous connaissons effectivement très bien cette série car nous la suivons depuis le début. Compte tenu du temps qui nous a été imparti, il nous a semblé plus simple et plus pertinent de choisir une œuvre que nous connaissions, nous évitant ainsi le visionnage de centaines d'épisodes et l'appropriation des valeurs 10
  11. 11. de la série. La seconde raison est d'ordre purement scientifique. En effet, au fil des visionnages de la série, il nous est apparut que l'équipe de production de Supernatural pouvait entretenir des relations privilégiées avec les fans. Autrement dit, la série est une mise en abyme8 . Plusieurs épisodes mettent en scène un personnage, Chuck, un Prophète de Dieu, qui a des visions des Winchester et écrit les livres Supernatural sans même savoir que ses personnages sont réels. Les livres sont appréciés par un certain public et Sam et Dean se retrouveront à plusieurs moments entourés de leurs fans sans que ces derniers ne se doutent un seul instant qu'ils sont face à leurs personnages préférés. On les retrouve ainsi dans une convention Supernatural où les participants doivent élucider un meurtre fictif, dans une ambiance de jeu de rôle en grandeur nature. Dans la dernière saison en diffusion actuellement, la dix, Dean et Sam se retrouvent dans une petite ville. Des disparitions inquiétantes les ont amené ici. Or, un groupe de jeune lycéen monte une pièce de théâtre basé sur… une fan-fiction Supernatural. Les deux frères seront alors confrontés à la vision qu'on leurs fans de leurs personnages. Ici, les scénaristes ont décidé de mettre en avant des valeurs qui peuvent paraître contre-nature pour beaucoup : homosexualité affichée de Sam alors qu'il est hétérosexuel dans la série, musique de comédie musicale alors que la série offre plutôt un univers rock et métal. Tous ces éléments nous ont fait penser que l'équipe de la série rendait un hommage aux fans. Pour vérifier ces possibles interactions, nous avons choisi de nous intéresser à des sites internet anglophones, car nous pensons que l'industrie culturelle, québecoise, a plus de chance d'avoir des relations avec un public implanté dans son pays qu'avec un public français. Plusieurs critères ont orienté notre choix selon nos hypothèses. Afin de comprendre la communauté de fans, nous avons choisit un site de fans offrant des informations régulières sur la série, et engageant notamment 8 Procédé artistique consistant à insérer une œuvre dans une œuvre. Ici, il s'agit de représenter la série Supernatural, au sein même de certains épisodes de Supernatural. 11
  12. 12. beaucoup de membres. Pour vérifier l'influence des fans sur l'industrie culturelle, notre choix s'est porté vers le site fanfiction.net. En effet, ce dernier est le site de contenus de fans le plus connus à travers le monde. Il rassemble bon nombre d’œuvres amateurs sur plusieurs séries, films, bande-dessinées et livres. Il nous a donc semblé plus probable que, si les fans ont une influence sur les industries culturelles, ce site devait figurer dans la liste des sites à visiter, celui sans doute que scrute ces industries dans leur recherche de possibles idées créatrices pour la suite de la série. Notre choix de méthode s'est porté sur l'analyse de contenu et de discours. Pour chaque hypothèse, nous avons choisi un corpus différent. La première se portera sur une analyse des conversations entre membres du premier site cité ci- dessus. La seconde hypothèse se portera sur une analyse de fan-fictions et d'interviews de l'équipe de tournage. Notre troisième hypothèse sera vérifiée grâce à une analyse de contenus diffusés sur les sites officiels de la série. Nous ferons principalement appel à des méthodes de catégorisation et de typologie comparatives. Certaines méthodes utilisées notamment en analyse de récit, comme le carré sémiotique de Greimas, nous seront également utiles pour mettre à jour les valeurs diffusées par les fan-fictions. Nous commencerons par vous exposer dans une première partie nos apports théoriques sur la dynamique de groupe, ainsi que la méthode de catégorisation par théorisation ancrée que nous avons utilisé afin d'analyser des conversations de fans sur un forum anglophone. Il s'agira ici de dégager avec le plus de précision possible les différentes valeurs mises en avant par les membres du site, mais également les rôles de chacun au sein de la communauté. Puis, dans une seconde partie nous vous exposerons des études de réception des messages médiatiques afin de nous aider dans la recherche d'une possible influence des fans sur les industries culturelles. Cette partie sera complétée par l'explication de la méthode du carré sémiotique de Greimas, adaptée à notre corpus de fan-fictions, et de l'analyse de similitudes, aidée 12
  13. 13. par un logiciel d'analyse de contenus. Notre troisième partie sera quant à elle consacrée à une enquête de contenus diffusés sur les réseaux sociaux officiels de la série, à savoir Facebook et Tumblr, ainsi que sur un genre particulier de fan-fictions, les slashfics (que nous définirons plus loin dans ce mémoire). Cette recherche sera effectuée grâce à une méthode de typologie, alliée aux statistiques. Nous vous exposerons par la suite les résultats de notre enquête qui mesurera l'influence de l'industrie culturelle sur les fans. Nous confronterons enfin ces résultats dans une quatrième partie. Nous montrerons tout d'abord que les communautés de fans et l'industrie culturelles semblent avoir de très bonnes relations, les fans étant reconnus et ayant droit à une grande liberté de parole. Néanmoins, les influences réciproques seront remises en causes par des résultats qui se contredisent de part l'indépendance affichée de l'industrie culturelle et les points de vue divergents au sein même des communautés de fans. Enfin, nous verrons qu'au sein même de ces communautés, les rôles de chaque membre paraissent parfois flous, et que la mesure des influences réciproques est délicate. 13
  14. 14. I La construction de la communauté de fans : leaders d'opinions, fans et anti-fan Avant d'étudier réellement les relations qui se tissent entre les communautés de fans et les industries culturelles, nous devons nous assurer que ces communautés existent bel et bien. Nous nous interrogerons ici sur la manière dont elles se construisent, au travers d'une enquête sur un forum de fan de Supernatural. Nous souhaitons en dégager les principaux membres acteurs, ainsi que ceux qui ne sont pas appréciés par le reste de la communauté, grâce à une comparaison des différents points de vue sur les valeurs portées par la série. Vous découvrirez donc tout au long de cette partie les auteurs qui ont orienté, par leurs travaux, notre pensée, ainsi que la manière dont nous avons traité notre hypothèse, avant de vous révéler nos résultats. 1. Une communauté de consensus hiérarchisée 1.1 L'intelligence collective au service de l'appropriation de la série Avant de nous interroger sur la nature même de la communauté de fans, nous devons définir cette communauté. Selon nous, il s'agit d'un groupe de personnes rassemblées autour d'un même objectif, d'un même but. Dans le cas des communautés de fans, ce but serait de parler de leur passion, de s'informer et d'échanger autour de leur objet, ici Supernatural. Internet permet aux fans de se retrouver pour discuter, débattre, échanger des informations. Qualifiées de « communautés virtuelles » car sur internet les personnes ne se retrouvent pas en un même endroit au même moment, ces « communautés imaginaires » peuvent être comparées aux fan-club qui ont longtemps célébré certains groupes musicaux9 , certaines vedettes et certaines séries télévisées. Si plusieurs études en sociométrie ont démontré qu'il existait, au sein de chaque groupe, des tensions, elles ont aussi 9 A propos des fan-clubs voir aussi LE GUERN Philippe, « En être ou pas : le fan-club de la série Le Prisonnier », in Philippe LE GUERN, Les cultes médiatiques, culture fan et œuvres cultes, PUR., Rennes, 2002. 14
  15. 15. démontré que ces communautés parviennent à poursuivre leur objectif grâce au consensus. Henry Jenkins a pu vérifier cela grâce à une étude d'un site de spoiling10 sur l'émission américaine Survivor, la sœur jumelle de notre Kho Lanta11 . Il explique notamment que le spoiling est une communauté du savoir où l'intelligence collective prend une part très importante car chacun rassemble et traite des informations sur un sujet précis. Leur but est en réalité de trouver la fin de l'émission avant même sa diffusion : qui sera le gagnant, qui partira en premier, où se déroulera le prochain tournage ? Henry Jenkins explique, se basant sur L'intelligence collective de Pierre Lévy12 , que dans cette communauté personne ne peut tout savoir sur tout, et que c'est le partage des informations qui rend le spoiling si efficace. Adapter ce concept à notre enquête a été notre premier pas vers la compréhension de ces communautés de fans. Selon nous, c'est grâce à l'intelligence collective que les fans parviennent à se mettre d'accord sur les valeurs que la série doit porter. Ainsi, c'est grâce à un partage des informations, des ressentis de chacun que les fans construisent un consensus permettant de fixer les règles du groupe, mais par dessus tout, de renforcer les liens entre chacun : « Ce qui fait la cohérence d'une intelligence collective, ce n 'est pas la détention d'un savoir, phénomène relativement statique, mais le processus social d'acquisition de ce savoir - un processus dynamique et participatif qui permet de mettre à l'épreuve et de réaffirmer les liens sociaux du groupe. »13 Car c'est par les échanges avec les autres que les fans parviennent à devenir « experts » de la série, mais aussi que la communauté se construit puisque pour qu'il y ait un groupe, il faut qu'il y ait des valeurs communes. Paul Lazarsfeld, durant son 10 Au sens littéral ''gâcher'', il s'agit d'une activité visant à trouver les indices qui peuvent amener une personne à trouver la fin d'un produit culturel. 11 Henry JENKINS, La culture de la convergence : des médias au transmédia, op. cit. 12 Pierre LÉVY, L’intelligence collective : pour une anthropologie du cyberespace, La Découverte., Paris, 1994. 13 Henry JENKINS, La culture de la convergence : des médias au transmédia, op. cit. 15
  16. 16. étude sur l'influence personnelle14 , explique que la pression de conformité s'exerce sur chaque membre du groupe afin de le ranger aux opinions et aux normes générales du groupe. Cette pression vise à standardiser les opinions de chaque individu, les pousser à penser de la même manière afin de pouvoir réaliser les objectifs de cette communauté. Si une personne veut être acceptée par le groupe, elle doit se conformer à ses valeurs et à ses normes, sinon le groupe perd en consistance, et le but qu'il poursuit est inatteignable par le fait même que ses membres seront plus préoccupés par les tensions et les points de désaccords au sein de la communauté que par l'objectif qu'elle souhaite atteindre. En quelques sortes, le consensus sert à fixer les valeurs et les normes qui permettront à la communauté de poursuivre son but. Sans cela, il ne s'agit qu'un d'un groupe disparate. 1.2 L'émergence de sous-groupes au sein de la communauté Néanmoins le consensus seul ne suffit pas à expliquer comment une communauté se construit ni de quelle manière elle peut parvenir à son objectif. Kurt Lewin et ses travaux sur la dynamique des groupes ont montré qu'au sein de chaque communauté il peut exister des tensions, des sous-groupes. La sociométrie a également prouvé qu'il existait des amitiés et des inimitiés. Reprenant ces travaux, Derek Jonhson a identifié deux groupes émergents au sein des communautés de fans.15 Le premier est représenté par les fans dans leur ensemble. Il s'agit des personnes ayant intégrées les valeurs de la communauté. Ces individus sont intégrés au sein du groupe, et sont garants de ses normes. Le second groupe est appelé anti- fans. Ce sont des individus qui ne respectent pas les règles et les normes du groupe. Des conflits sont donc présents dans ces communautés, de part le fait que certains 14 Paul LAZARSFELD et Elihu KATZ, Influence personnelle, Armand Collin., Paris, 2008. 15 Derek JOHNSON, « Fan-tagonism : Factions, Institutions, ans Constitutive Hegemonies of Fandom » in Jonathan GREY, Cornel SANDVOSS, C. LEE HARRINGTON, Fandom, identites and communities in a mediated world, New York University Press, United States, 2007 16
  17. 17. membres refusent la pression de conformité des autres. Ils refusent de voir la série comme la majorité du groupe et beaucoup, s'ils ne se font pas exclure du site, sont ignorés ou décriés par les vrais fans. Malgré tout, la grande majorité de la communauté se proclame fan, et seuls quelques marginaux ne se prêtent pas au jeu du consensus. Les décisions, comprenant par là les valeurs et les normes du groupe, sont fixées par une sorte de débat démocratique. Chacun est libre de donner son avis, son opinion, mais en fin de compte, ce sera l'opinion majoritaire qui l'emportera. Nous revenons ici à l'utilisation du concept d'intelligence collective qui, comme nous l'avons souligné plus haut, permet au groupe de se forger une identité par l'acceptation de normes et de valeurs. Autrement dit, toutes les connaissances échangées par le groupe permettent de fixer l'unité d'une communauté composée de personnes aux avis divergents. Même si les communautés de fans peuvent paraître très différentes des autres groupes, à cause notamment de la mauvaise image que l'on peut avoir d'eux16 mais aussi à cause de leur objet de passion (les œuvres culturelles donnant lieu à des opinions divergentes17 ), il n'en reste pas moins que leur fonctionnement ne dévie pas réellement de celui d'un autre groupe. Chaque fan à ses préférences en terme de personnages, de genres et d'intrigue, mais le consensus ne se forme pas autour de ces inclignations. Il se forme plutôt autour du méta-texte. Ce dernier peut être définit par les valeurs que portent la série. Dans Supernatural, nous pouvons parler des relations fraternelles, de la responsabilité impliquée par le statut de héro, de la cohérence scénaristique. Les fans se sont appropriés ces valeurs et en font leur référence en matière de débat. Ainsi, ce sont les valeurs même de la série qui ont créées les valeurs de cette communauté, comme nous le verrons un peu plus loin lors 16 Les travaux scientifiques sur les communautés de fans sont en effet récents, et il est ressortit de bons nombres d'entretiens que ces personnes avaient souvent l'impression d'être socialement rejetées du fait du culte qu'ils vouaient à certaines œuvres et qui envahissait leur vie sociale et professionnelle. C'est ainsi qu'on les qualifie encore de « fanatiques » ou de « geeks ». 17 Pour preuve en est les différents magazines de critiques cinématographiques et télévisuelles qui donnent tous des points de vue différents sur les œuvres artistiques. 17
  18. 18. de la présentation des résultats de l'enquête. 1.3 Les leaders d'opinions, vecteurs des valeurs et des normes de la communauté Pour fixer ces valeurs, outre un consensus obligatoire à la pérennité de la communauté, cette dernière doit pouvoir trouver un ou des portes-paroles qui porteront sa bannière. Reprenant le modèle du two-step-flow18 de Paul Lazarsfeld, nous pensons que les leaders d'opinions au sein des communautés de fans, jouent le rôle de médiateurs. Selon Paul Lazarsfeld, il y a dans chaque groupe un leader qui influence les autres membres. Il est caractérisé par son niveau d'expertise dans certains domaines concernant la communauté, une très bonne connaissance du groupe et de ses normes, mais aussi sa capacité à pouvoir communiquer avec d'autres personnes extérieures au groupe. Il est en quelques sorte un pont entre le groupe et le monde extérieur. Son rôle ne se borne pas à donner son avis et à arrêter des décisions. Il est garant de la cohésion du groupe, mais peut tout aussi bien s'absenter sans que pour autant les autres membres arrêtent d'exister. Les leaders d'opinion changent selon que les valeurs et les normes du groupe évoluent. Loin d'être isolé des autres, il connaît généralement sa position et sait quelles sont celles des autres membres, ainsi que leurs opinions. Revenons brièvement sur son statut d'expert dans un certain domaine, sur une certaine valeur portée par la série. Henry Jenkins, a démontré que certains spoilers se spécialisaient dans la cartographie, l'analyse textuelle, etc et sont vus comme leaders d'opinions dans ces domaines, puisque peu de membres vont contre leur avis. Nous pouvons supposer, dans la communauté que nous allons étudier, que certains membres se sont spécialisés dans la recherche d'incohérences scénaristiques, ou encore dans la définition des relations fraternelles. Ainsi, nous supposons qu'il n'y a pas qu'un seul leader d'opinion, mais qu'il y en a plusieurs au 18 Paul LAZARSFELD et Elihu KATZ, Influence personnelle, op. cit. 18
  19. 19. sein de cette communauté, chacun étant expert de son domaine. Cela signifie notamment que les autres membres ne peuvent contrer leurs arguments puisque leur connaissance est telle qu'aucune argumentation ne peut justifier une opinion contraire à la leur. Ce point implique encore une fois la notion d'intelligence collective qui met en avant le fait qu'on ne peut pas tout savoir sur tout. Ainsi, dans une série aussi longue que Supernatural, comptant actuellement dix saisons, et compte-tenu de la notion de transmédia19 (Le fait de prolonger une œuvre particulière sur plusieurs médias : les livres deviennent des films, puis des jeux vidéos et des séries animées), il est impossible pour un seul membre de tout savoir sur l'univers fictionnel mis en place par les créateurs de la série. En effet, Supernatural est également développé en série d'animation et en livres-feuilletons, créant ainsi un univers très riche qui demanderait énormément de temps et d'investissement de la part d'un seul fan. Or, il est faux d'affirmer qu'un fan ne passe son temps qu'à cultiver son fandom, car il a aussi une vie sociale et familiale. Voilà pourquoi nous pensons que certains membres de la communauté que nous allons étudier ont des connaissances plus poussées que d'autres concernant une ou des valeurs de la série. Ils sont donc écoutés par les autres. Les autres membres, restent tout de même des experts sur la série si on les compare au reste de son public, mais investissent sûrement moins de temps dans la série que ceux que nous qualifions de leaders d'opinions. Inspiré des travaux de sociologues, notre première enquête portera donc sur la manière dont se construit la communauté de fans de Supernatural. Comme nous l'avons vu durant ces quelques pages, un groupe se construit autour d'un consensus. Si en son sein il trouve quelques « mauvais » membres, appelés anti-fans, la majorité des membres se met d'accord par un processus démocratique qui fixe les normes et les valeurs de la communauté, lui permettant ainsi de poursuivre son but : se faire 19 Voir la définition complète dans : Ghislaine AZEMARD, 100 notions pour le crossmédia, Editions de l’immatériel., Paris, 2013. 19
  20. 20. connaître des créateurs de la série et influencer leur travail20 . Ce processus démocratique est engendré par un savoir commun autour de la série, que nous appellerons l'intelligence collective. Néanmoins, pour pouvoir légitimer et communiquer sur ces valeurs, le groupe a besoin de leaders d'opinions, garants de la cohésion du groupe, mais également médiateur avec le monde extérieur. Notre hypothèse, appuyée sur des travaux préalables autour de la dynamique des groupes, sera donc la suivante : les communautés de fans s'organisent autour de valeurs communes portées par des leaders d'opinions qui régissent les décisions consensuelles. 2. La catégorisation au service de la construction de la communauté 2.1 La définition des valeurs portées par la communauté Avant de nous intéresser aux opinions et aux différents statuts des membres, nous devons comprendre de quoi parle la communauté, quelles sont ses valeurs. Pour cela, nous avons décidé d'utiliser la catégorisation par théorisation ancrée21 . Cette méthode permet de dégager les principaux thèmes évoqués dans un texte. Au moyen d'un codage, presque phrase par phrase, nous définissons les grandes lignes du discours. Ce qui compte ici est de répondre à la question ''De quoi parle le texte ?''. Par la suite, en reprenant ce codage, nous définissons avec précision toutes les catégories en donnant leurs caractéristiques. Ici il s'agit de conceptualiser la codification initiale. C'est théoriser un phénomène. La reprise du codage initial nous permet de revoir quelles sont les catégories principales, et les sous-catégories qui peuvent les caractériser. Dans notre enquête, ces catégories sont en réalité les valeurs portées par la communauté, et cela nous a permis de définir les normes qu'elle porte. En effet, conceptualiser un corpus de discussions nous permet de 20 Nous reviendrons sur ce point précis lors de la seconde partie de cette enquête. 21 Pierre PAILLÉ, « L’analyse par théorisation ancrée », Cahiers de recherche sociologique, 1994, no 23, pp. 147-181. 20
  21. 21. mettre en avant ce qui est important pour la communauté. Puisque ce groupe est virtuel, analyser des interactions écrites, seul moyen pour eux de communiquer, et les catégoriser permet de mettre en avant le méta-texte. Plus que de dire de quoi parle les membres du forum, il s'agit donc ici d'expliquer de quelle manière ces membres parlent de certains sujets. La caractérisation de chaque catégorie permet cela puisqu'elle offre une définition précise, en accord avec un corpus de texte. Nous nous sommes arrêtés sur ces deux premières étapes, même si la méthode de Pierre Paillé est bien plus large. Il ne nous semblait pas pertinent, afin de définir les valeurs de la communauté, de mettre en lien chaque catégorie et de trouver un système de cause à effet puisque il ne s'agissait ici que de mettre en avant les principaux sujets de discussions des membres. Il ne nous a pas été utile de lier les catégories entre elles, puisque aucune ne semblait être engendré par un système de cause à effet direct ou indirect. De plus, dans le cadre de cette enquête, nous ne désirions pas savoir comment chaque valeur parvenait à être portée par la communauté, mais bien quelles étaient ces valeurs. 2.2 La comparaison des opinions de chaque membre Néanmoins, cette seule méthode ne suffisait pas à définir le rôle de chaque membre au sein de la communauté, c'est-à-dire d'étudier les différents groupes qui se forment au sein du forum. Pour cela, nous avons utilisé un système de vote positif et négatif. En lisant les commentaires de chaque membre, nous avons apposé à chaque catégorie un « + », un « - » ou un « = » selon que la personne avait un sentiment favorable, défavorable ou neutre vis-à-vis de cette catégorie. Étant donné que certains sentiments étaient plus marqués que d'autres, nous avons opté pour une notation à trois niveaux. Ainsi, certains membres se retrouvent avec « +++ », dénotant un sentiment extrêmement favorable vis-à-vis de la catégorie en question, tandis qu'il n'ont qu'un « + » sur une autre, marquant un sentiment simplement favorable. Cela nous a semblé important pour différencier les extrémités, des 21
  22. 22. sentiments presque neutres. Il est également important de noter que chaque membre n'intervient pas dans toutes les catégories, ce qui explique pourquoi certaines personnes n'ont aucune notation dans certaines catégories. Cela est dû en partie au nombre de données dont nous disposions, mais également au fait que certains membres ne se sentent peut-être pas concernés par certaines valeurs de la communauté, ne souhaitant pas créer un débat autour de cela. Au terme de cette notation, nous avons totalisé le nombre de votes positifs, négatifs et neutres de chaque membre, de chaque catégorie et de l'ensemble. Nous avons ainsi obtenu des notes positives ou négatives selon que les membres étaient favorables ou défavorables : nous sommes partis du chiffre 0 et avons enlevé un point à chaque vote négatif, et ajouté un point à chaque vote positif. Nous n'augmentions et n'ôtions aucun point lors de votes neutres. Cela nous a permis d'avoir une vue d'ensemble sur l'avis général porté par la communauté sur l'ensemble des catégories, ainsi que la position de chaque membre sur l'ensemble des catégories. Plus important encore, nous avons pu remarquer des opinions extrêmes, positives ou négatives, et avons ainsi fait le lien entre ces positions vis-à-vis des thèmes évoqués, et la manière dont ces membres étaient vus par le reste de la communauté. Car catégoriser et définir un système de notation n'est pas suffisant, à notre sens, pour révéler la construction d'une communauté. Ce travail a constitué une première étape indispensable pour que nous puissions percer les valeurs de la communauté, mais nous devions également appréhender les positions des membres les uns envers les autres. C'est à ce moment-là que notre corpus a été le plus important, car en le reprenant et en étudiant les commentaires de chaque membre, mais aussi les réponses de certains individus à d'autres commentaires plus anciens, nous avons pu dégager des antagonismes et des amitiés au sein du groupe. En liant ces interventions à notre système de notation nous avons pu dégager des sous- groupes : leaders d'opinions, fans et anti-fans. Notre but étant de montrer que c'est l'acceptation des valeurs portées par la communauté qui sous-tend la position de 22
  23. 23. chaque membre en son sein, il nous semblait primordial de mettre en rapport la position de chaque membre vis-à-vis de certaines catégories, avec leur position au sein du groupe. 3. Les interactions entre membres comme preuve des rôles de chacun 3.1 La saison neuf de Supernatural comme terrain d'enquête Comme nous l'avons expliqué en introduction, nous travaillons sur un forum de fans de la série Supernatural. La série étant toujours en production, nous avons pensé qu'il fallait travailler sur des sujets antérieurs à la première diffusion de la saison dix (actuellement diffusée). Notre critère de choix a été avant tout quantitatif. Nous avons choisi dans le forum les sujets qui obtenaient le plus de commentaires et le plus de réponses longues. Selon nous, plus nous aurions d'informations et de membres qui interagissaient, plus nous pourrions comprendre cette communauté et définir les rôles de chacun avec précision, sinon avec justesse. C'est là qu'est intervenu la première surprise de cette enquête : les sujets les plus intéressants à nos yeux portaient tous sur la saison neuf de la série. Cela nous a semblé pertinent d'étudier les commentaires des membres sur toute une saison plutôt que sur un personnage en particulier ou sur des événements autour de la série (conventions, rencontres avec les acteurs, etc). Nous avons penser que nous trouverions toutes les valeurs portées par la communauté au sein des discussions sur une saison en générale. Car ce qui définit une communauté de fans, c'est bien leur objet de passion. Il est donc tout à fait pertinent d'analyser des discussions autour des épisodes d'une série afin de trouver les valeurs portées par la communauté. Autrement dit, les sujets de discussions appuyés par les fans lors de ces échanges sur l'intrigue et les personnages de la série, permettraient de caractériser la communauté. Avant de commencer l'explication concrète de notre catégorisation, il nous est important d'expliquer brièvement l'arc narratif principal de cette saison, ainsi que 23
  24. 24. le fonctionnement global de ce forum. « Lors de la neuvième saison Dean, Sam, Castiel et Kevin doivent désormais échapper aux anges qui ont été exilés par Metatron et se sont lancés à leurs poursuite pour se venger. La plupart des démons ont été recrutés par Abbadon qui s'est fixé comme objectif de s'emparer de l'Enfer en détrônant Crowley. Dean, Sam, Castiel et Kevin vont une nouvelle fois dépasser leurs limites afin de maîtriser les anges en colère et restaurer l'ordre sur Terre. »22 Il convient de revenir sur certains éléments afin que le lecteur puisse bien les comprendre : - Castiel est un ange, ami de Sam et Dean Winchester. Il a été manipulé par Métatron, le Scribe de Dieu, et ses pouvoirs ont servi à bannir tous les anges du paradis qui se retrouvent maintenant sur Terre, en colère et les ailes brûlées. - Abbadon est un Chevalier de l'Enfer, groupe monté par Caïn, le premier démon. Elle a des pouvoirs immenses et compte bien rétablir la suprématie du mal sur Terre. Le seul moyen de la détruire est d'avoir la marque de Caïn (qui donne l'immortalité et l'invincibilité à son porteur en même temps qu'une soif de sang intarissable) ainsi que la première lame, qui a servit à tuer Abel, le frère de Caïn. - Crowley est le Roi de l'Enfer, un démon mineur qui se chargeait de faire des pactes avec les humains. Il s'est auto-proclamé chef du mal et a donc gagné en influence. Il est un des ennemis les plus farouches des deux héros Winchester. - Kevin est un Prophète de Dieu, un jeune homme surdoué qui peut lire les tablettes de Dieu, écrites en Enochien, un langage qui, dans la mythologie religieuse, est associé aux anges. Il a également des visions sur l'avenir. 22 Mathieudu68, « Résumé de la saison », in Saison 9 de Supernatural, http://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_9_de_Supernatural, consulté le 19 mars 2015 24
  25. 25. 3.2 Une classification ordonnée des messages et des sujets Le site que nous avons choisi est très bien organisé, classifié. Dans la section des discussions sur les saisons de Supernatural, nous pouvons trouver, pour chaque saison, deux sujets minimum par épisode. Ces sujets sont postés par les modérateurs du forum, et chacun porte le numéro et le titre de l'épisode suivi de « Discuss what you disliked here 23 » ou de « Discuss what you like here 24 ». De plus, certains membres peuvent également poster des sujets, même s'ils ne représentent pas la grande majorité des sujets en ligne. Ajoutons à cela le fait que chaque membre peut reprendre le ou les commentaires de ses consorts au moyen d'une quote25 . Cela leur permet de cibler un membre en particulier et de répondre directement à son commentaire, évitant ainsi les qui pro quo, et la perte du message dans le flux important des échanges. Nous ne pouvions pas prendre tous les sujets édités pour la saison neuf. Tout d'abord car certains n'avaient aucune réponse, et ensuite car cela nous aurait demandé beaucoup trop de temps pour l'analyse. Nous avons donc utilisé les sujets qui recevaient le plus de réponses car, comme nous l'avons expliqué plus haut, il était nécessaire pour nous d'analyser le comportement d'un maximum de membres de la communauté. Nous avons ainsi pu analyser treize sujets, dans lesquels interviennent 34 membres, sur les 934 inscrits. Il est à noter que certains membres n'ont jamais participé au forum, et que certains ont arrêté d'y contribuer bien avant la saison neuf. Le forum étant tout de même très actif du fait du nombre de sujets importants postés chaque jour, et du nombre de membres inscrits toujours actifs à ce jour, il nous semble important de souligner que notre analyse ne porte que sur une période définit par nous-même. Or, comme cela a été dit en première partie, une communauté évolue, change ses valeurs, tout comme ses leaders d'opinion et ses membres au gré des changements qui se produisent dans son environnement. Ainsi, 23 « Dites ce que vous n'aimez pas ici » 24 « Dites ce qui vous aimez ici » 25 Citations d'un commentaire insérée dans un petit encadré avec le nom de l'auteur, la date et l'heure de son message. 25
  26. 26. nos résultats ne portant que sur la saison 9 de Supernatural, le lecteur comprendra sûrement que cette analyse n'aurait peut-être pas donné les mêmes conclusions si nous l'avions réalisé sur des échanges antérieurs ou postérieurs. Ainsi le nom des membres ainsi que leur rôle que nous donnerons lors de la présentation des résultats, n'est pas ici ce qui compte le plus, mais bien la manière dont la communauté s'organise ainsi que ses valeurs et ses normes. 3.3 La définition des valeurs portées par la communauté Une fois les sujets passés au crible de la codification initiale, nous avons pu dégager un certain nombre de catégories sur lesquelles il convient de revenir afin que le lecteur puisse prendre toute la mesure des résultats que nous exposerons par la suite : - La vie normale : ici les membres évoquent une réalité alternative pour les personnages principaux, Sam et Dean. Ce thème sous-tend la possibilité pour les Winchester de vivre une vie normale, d'arrêter leur métier de chasseurs de monstres. Cela montre que les membres s'interrogent sur un « après Supernatural », et qu'ils ne sont pas cantonnés au simple univers fictionnel fantastique de la série. La question sous-entendue ici peut se formuler comme suit : étant une série fantastique, est-il possible de la faire basculer vers un univers réaliste, sans paranormal ? A cela s'ajoute l'ancrage dans la réalité, car les membres s'interrogent également ici sur la possibilité d'échapper à la justice. En effet, Sam et Dean sont recherchés dans de nombreux Etats pour meurtres et disparitions, puisque leur métier n'est pas reconnu par les autorités, qui sont bien loin de se douter que la Terre est peuplée de monstres. Enfin, on s'interroge également sur les responsabilités de ces personnages : peuvent-ils tout laisser tomber sachant qu'ils sont les seuls remparts face au mal et aux monstres ? C'est une remise en question du rôle d'un héro, mais plus encore de ce qui le définit comme tel : un héro peut-il un jour laisser tomber sa mission pour ne penser qu'à sa propre vie ? 26
  27. 27. - L'avenir de la série : les membres s'interrogent sur la possibilité ou non pour la série de s'arrêter. Ils donnent leurs sentiments, en s'appuyant sur l'intrigue en cours dans chaque épisode, concernant leur appréciation ou dépréciation de la saison en cours et les conséquences que cela pourrait avoir dans les saisons suivantes. Ils mettent en avant le rythme des épisodes (sont-ils lents, trop dynamiques, bâclés ou très bien ficelés?), les sentiments qui y sont véhiculés, et reviennent également sur certaines valeurs centrales de la série (les relations fraternelles, la caractérisation des personnages, etc) pour appuyer leurs avis. - Les relations fraternelles : il est ici question des relations qui unissent Sam et Dean Winchester. Les membres reviennent sur la responsabilité qui incombe à chacun de ces personnages concernant les sentiments qui les unissent. Ils parlent également des jeux de pouvoir en place entre Sam et Dean, et de leurs erreurs mutuelles passées qui caractérisent notamment l'évolution de leur relation. Cela sous-tend la question du mensonge (puisque les deux frères se mentent régulièrement pour protéger l'autre) et du sacrifice pour l'autre. - Ezekiel : il s'agit d'un nouveau personnage, un ange qui aide Sam en le guérissant de l'intérieur (et donc en possédant son corps) sans que ce dernier ne soit au courant. Il peut prendre le contrôle de son corps à tout moment, prenant le pouvoir sur l'esprit du jeune homme pour un court instant. Ici, les membres mettent en avant sa nature d'ange et le fait qu'elle soit propice ou non à ce qu'il fasse le bien. Ils analysent également son comportement au fil des épisodes, afin de comprendre sa personnalité et de savoir ce qu'il pourrait faire par la suite. Enfin, ils tentent de se projeter dans la psyché de cet ange afin de découvrir quels peuvent être ses sentiments sur un instant en particulier ou sur la saison en générale, afin de savoir s'il manipule les frères Winchester ou s'il est réellement honnête avec eux. - Le jeu d'acteur : les membres reviennent ici sur le jeu des acteurs incarnant Sam et Dean. Ce premier est plus mis en valeur puisqu'il est possédé et joue donc deux personnages en un. 27
  28. 28. - références passées : les membres parlent d'anciennes saisons, d'anciens épisodes pour appuyer leurs arguments et rappeler les faits. Dans certains cas, ils mettent en lumière certaines incohérences de la saison actuelle par rapport à des épisodes passés. Nous essayons donc de voir ici si ces références sont utilisées pour appuyer l'intrigue de la saison 9 ou au contraire pour l'invalider. - Les auteurs de la série : les membres donnent leur avis sur le travail des auteurs au fil des épisodes : scénario, personnages, dialogues. - Samuel : il s'agit ici de caractériser le personnage de Sam Winchester. Les membres donnent leurs sentiments selon son comportement avec son frère, avec le monde qui l'entoure. - Dean : il s'agit ici de caractériser le personnage de Dean Winchester. Les caractéristiques étudiées sont les mêmes que celles de Sam. - Les spéculations : les membres se projettent vers l'avenir et tentent de percer à jour la suite de l'intrigue. Ils font des suppositions sur ce qu'il peut se passer par la suite en fonction des informations qu'ils ont pu recueillir dans chaque épisode. Ici, ce qui nous intéresse c'est de savoir s'ils font de bonnes ou de mauvaises spéculations, de savoir s'ils s'attendent à un événement joyeux voire manichéen ou à un événement malheureux voir dramatique pour la série. Pour cela ils utilisent chaque épisode mais également le background des autres saisons pour tenter de savoir ce qu'il peut advenir. - Les consignes : ici c'est la catégorie du savoir-être, du comportement que les membres doivent adopter (civilité, respect d'autrui). Il ne s'agit pas ici de les définir, mais de voir qui les porte et de quelle manière ces membres les amènent : amabilité, brutalité ou neutralité. 28
  29. 29. 4. Une communauté soudée autour d'un consensus généralisé 4.1 Le groupe de fans majoritaire garant des valeurs de la communauté L'étude de ce corpus de conversations nous a permis de remarquer l'existence d'un consensus. En effet, la moitié (17 membres) des fans ont un avis négatif sur la saison neuf en générale. Malgré le fait que certains ne totalisent qu'un faible avis négatif (autour de -1), l'ensemble des catégories totalisent -41 points26 . Donc, même si la majorité des membres n'a pas d'avis négatif, force est de constater que les sentiments défavorables prennent plus de place que les sentiments favorables. Il semblerait également que ces avis négatifs se retrouvent auprès de plusieurs catégories, et non pas de toutes. L'avenir de la série est en effet remise en cause par les membres (-12 points) et la majorité de la communauté semble s'accorder sur des relations fraternelles bien trop conflictuelles (-26 points). Certains membres vont même jusqu'à dire que si les relations entre les deux personnages principaux sont détruites, c'est l'avenir de la série qui est à remettre en question : « Carver won't stop until the brotherhood is completly and utterly annihilated. Destroying the very fabric and foundation of this show appears to be his sole mission in life »27 Il s'agit donc d'une valeur fondamentale pour cette communauté. Et les membres rejettent justement la faute sur le mauvais travail des auteurs (-15 points), qui selon eux n'ont pas correctement exposés les personnages, ni l'intrigue et ont mal utilisé les références passées de la saison. Malgré tout, les fans semblent attendre une fin heureuse (spéculations : 10points) et gardent une bonne image des personnages principaux et secondaires. En 26 Voir tableau « la catégorisation des valeurs de la série sur la saison 9 selon les membres participants au forum », annexes pages I-IV 27 Lala2,9 .12 Sharp Teeth, Discuss what you disliked here. « Carver ne s'arrêtera pas jusqu'à ce que la fraternité soit complètement et totalement anéantie . Détruire le tissu et le fondement même de ce spectacle semble être sa seule mission dans la vie » 29
  30. 30. réalité, ils font une grande différence entre le travail des auteurs et leurs sentiments par rapports aux personnages. En atteste ce message : « What going on with Sam is that writers don't care what comes out of his mouth. He could have made his point without being so cruel, but the writers didn't take any care with the dialogue so he came off like jerk. It's a shame because Sam should have the sympathy of the audience, but that's not going to happen when he has to give crappy speeches like that. »28 Il est également intéressant de noter que concernant les consignes, les modérateurs, à savoir Irishgirl et Charmed1of2, utilisent une certaine neutralité dans leurs propos, alors que Annan, simple membre du forum, utilise des propos peu respectueux et assez colériques. Pourtant, à aucun moment nous avons remarqué dans les conversations que ce membre avait un statut particulier, ou pouvait être considéré comme un leader d'opinion. Néanmoins, le consensus ne signifie pas que tous les membres sont d'accord sur tout. Nous avons pu remarquer que quelques groupes se formaient. Par exemple, Raven524, Moncitymom, Justnnanow et Vinumlocutumest partagent souvent le même avis. Ils interagissent beaucoup entre eux, et nous n'avons pas remarqué des avis divergents. Cela concerne notamment l'utilisation des références passées pour spéculer sur la suite de la saison. En effet, l'un ou l'autre de ces membres utilise un épisode en particulier pour imaginer la suite, et aussitôt les autres membres de ce groupe s'empressent de lui dire que son idée n'est pas mauvaise, et qu'effectivement il serait logique que cela se déroule de cette manière. En revanche, il existe également un groupe d'opposition : Annie2 et Jo1027 28 Lala2, 9.13 The Purge, Discuss what you disliked here. « Qu'est-ce qui se passe avec Sam pour que les auteurs ne se soucient pas de ce qui sort de sa bouche . Il aurait pu faire son point sans être si cruel, mais les écrivains ne prendre de gants avec le dialogue de sorte qu'il est sorti comme ça. Ce est une honte parce que Sam devrait avoir la sympathie du public , mais cela n'arrivera pas quand il doit donner des discours de merde comme ça . » 30
  31. 31. font bloc contre Aislinn. Nous aurions pu penser à un groupe de deux membres tentant de faire pression pour qu'Aislinn se conforte aux valeurs de la communauté, mais en réalité leurs échanges portent plus spécifiquement sur la caractérisation du personnage de Sam et non sur toutes les valeurs de la série. Les deux membres ont une vision très idéalisée de Sam, et accusent Dean de tous les maux, alors que selon Aislinn les deux personnages ont leurs fautes. Il s'agit ici d'une dispute concernant les préférences de chacun, mais il semblerait que Sam soit le personnage central de la série pour Annie2 et Jo1027. En effet, leurs sentiments à l'égard de ce personnage sont assez extrêmes : Annie2 comptabilise 3 points pour Sam, et Jo1027 en comptabilise 2, alors qu'Aislinn est à -1 point. De plus, leurs sentiments envers le personnage de Dean sont exactement contraires : Annie2 est à -3 points pour Sam, et Jo1027 est à -2 points, alors qu'Aislinn est à 1 point. Ce fait serait à creuser un peu plus si nous avions plus de données, car il semblerait que plusieurs membres soient en égales oppositions concernant leurs sentiments vis-à-vis de ces personnages, mais ils ne sont pas forcément en désaccord ou en mauvais terme. Cela pourrait donc remonter à des échanges antérieurs qui se poursuivent sur cette saison. La notion de pression de conformité ne peut être utilisé ici puisque seulement deux membres semblent en désaccord avec un autre. 4.2 Quelques preuves de l'existence de leaders d'opinions Malgré ce consensus, nous pouvons effectivement noter que certains membres semblent plus écoutés que d'autres sur certains sujets. Aucun membre ne donne son avis sur toutes les catégories que nous avons recensées, mais certains jouissent d'un statut d'expert sur lequel nous allons à présent revenir. Lala2 a principalement donné son avis sur le travail des auteurs, elle a d'ailleurs été la première à les dénoncer. Beaucoup de membres ont par la suite approuvé ses propos, et aucun ne l'a contre-dit sur ce point. Les arguments principaux qu'elle utilise concernent le fait que les auteurs, en entretenant une 31
  32. 32. relation conflictuelle entre les deux frères, semblent vouloir détruire tout l'intérêt de la série. Elle avance également que l'un sans l'autre, ils ne sont pas grand-chose. Plusieurs membres reprendront ces propos afin d'expliquer également leur avis défavorable quant au travail des auteurs, reformulant par là ce que Lala2 avait exprimé en première. On peut donc la considérer comme leader d'opinion sur la valeur « travail des auteurs ». SuperNut semble également être un expert lorsqu'il s'agit d'utiliser les références à des épisodes et saisons passées pour dénoncer des incohérences scénaristiques. Beaucoup de ses messages, en effet, portent sur un rappel des faits, et il répond à plusieurs membres en mettant en œuvre sa connaissance de la série, afin d'exposer son avis : « They had that way back in Season 2. »29 , « It is really hard to watch epis like Shadow (1-16) or Heartache (8-3) where Sam says outright ''I want to go back to college'' or ''live a normal life''. »30 Certains membres lui répondant n'auront d'ailleurs pas d'arguments pour le contrer sur ces références. SuperNut semble donc très bien se servir de ses connaissances sur la série. Néanmoins, son statut d'expert n'est pas aussi important que semble l'être celui de Lala2. Nous n'affirmerons donc pas qu'il est un leader d'opinion plein et entier sur la catégorie des « références passées », mais qu'il a énormément de connaissances et les utilise pour rappeler à la communauté qu'elle peut parfois se tromper. Comme nous l'avons noté plus haut, les modérateurs n'interviennent pas dans le forum, sauf à rappeler les règles de civilités ou de fonctionnement du forum. Il est donc évident que le statut de leader d'opinion n'est en rien tributaire de celui donné par les administrateurs du site. Raven524, pourtant modérateur également du forum, intervient sur beaucoup de sujets, mais aucun membre ne semble lui accorder une place plus importante que celle des autres puisque ses propos ne sont que 29 SuperNut, 9.13 The Purge, Discuss what you disliked here « Ils avaient pris le même chemin à la saison 2. » 30 SuperNut 9.02 Devil May Care => When will the brothers learn « C'est vraiment dur de regarder un épisode comme ''Ombre'' (1-16) ou ''Chagrin'' (8-3) où Sam dit carrément ''Je veux retourner à l'université'' ou '' vivre une vie normale''. » 32
  33. 33. rarement repris et qu'il semble tout de même être en désaccord avec certains membres pourtant bien implantés dans la communauté. 4.3 Les anti-fans déplorés pour leurs sentiments trop extrêmes S'il y a existence de leaders d'opinions, il peut également y avoir existence d'anti-fans. C'est ce que nous avons pu constater lors de l'analyse. En effet, les membres qui ne vont pas dans le sens du consensus, à savoir que la saison neuf ne porte pas du tout les valeurs que les fans se représentent être celles de la série, sont décriés par les autres. Comme le lecteur pourra le constater en regardant le tableau d'analyse31 , deux membres du forum ont des sentiments très extrêmes concernant plusieurs catégories. Hansolo semble en effet penser que Sam devrait retourner à une vie normale et abandonner son frère Dean. C'est en effet sur la possibilité pour Sam de retourner à une vie normale qu'Hansolo se fait connaître. Sur les 15 réponses qu'il recevra, 100 % seront en désaccord avec lui. Il pense également qu'Ezekiel, du fait qu'il soit un ange, ne peut être mauvais. Et cela malgré le fait que dans la série, les anges sont parfois aussi mauvais que les créatures du mal que chassent les frères, puisque beaucoup d'entre eux se servent des humains comme simple vaisseaux pour accomplir leur missions, et qu'au final peut d'entre eux répondent à leurs prières. Plusieurs membres lui rappelleront ce fait en faisant référence à des épisodes passés où des anges ont tenté de tuer les Winchester. De la même manière, il semble en attente d'une fin très heureuse pour les frères : un grand amour fraternel, sauveurs du monde, Ezekiel les aidant et les méchants étant tous punis. Si la série offre effectivement des fins heureuses régulières, notamment par la résurrection récurrente des personnages principaux, les membres du forum ne semblent pas tous penser que la fin sera manichéenne. 31 «La catégorisation des valeurs de la série sur la saison 9 selon les membres participants au forum », annexes page I-IV 33
  34. 34. Le second membre que nous pouvons qualifié d'anti-fan est Mary Klimova. Tout comme Hansolo, ses sentiments à l'égard des valeurs de la série sont extrêmes. Elle totalise 12 points et n'émet aucun avis négatif sur la saison neuf, au contraire des autres membres. Pour elle, cette saison est tout simplement fabuleuse. Elle remercie notamment les auteurs pour leur travail exceptionnel à plusieurs reprises et s'attire les foudres de ses consorts pour cela, mais aussi pour sa vision un peu trop naïve de Sam. Lala2 notamment lui répondra à deux reprises pour lui expliquer que les auteurs, notamment Jérémy Carver alors scénariste de la série, ne font pas du bon travail comparé à ce que les autres saisons leur ont laissé voir. Plusieurs autres membres seront également en désaccord total avec elle concernant Sam, lui répondant qu'il n'est pas un ange, et qu'il a eu des comportements passés aussi blâmables que son frère. Ils lui diront également que les auteurs n'ont pas correctement fait leur travail puisqu'ils ont mal utilisé les références passées et que les relations fraternelles sont bien trop conflictuelles. Ainsi, tout au long de notre enquête, nous avons pu démontrer dans une certaine mesure, que la communauté s'est organisée autour d'un consensus malgré quelques divergences d'opinions au sein du groupe. Les valeurs principales portées par la communauté ici concernent les relations fraternelles dont dépend l'avenir de la série. Le travail des auteurs semble aussi très important pour cette communauté, qui sait donc débattre du méta-texte de la série, le message transmis par les auteurs, pour montrer son désaccord. Si l'on ne peut attester avec certitude l'existence de leaders d'opinions, porteurs des valeurs de la série, nous pouvons dire qu'il existe effectivement quelques membres qui ont des connaissances un peu plus poussées sur certaines valeurs de la série et qu'ils savent les utiliser pour appuyer leurs propos. Si nous n'avons remarqué aucun esprit de clivage réel et de manque de civilité lors de notre analyse, il n'en reste pas moins que certains membres semblent aller à l'encontre de l'avis général. Nous noterons que si les membres ne sont parfois pas 34
  35. 35. d'accord entre eux, ceux qui sont les plus décriés par la communauté sont ceux qui ont des sentiments extrêmement positifs concernant cette saison. D'une manière générale, le groupe tend vers un avis négatif de la saison neuf de Supernatural et accuse les auteurs de détruire les relations fraternelles. Nous pouvons donc penser que la communauté que nous avons étudié se comporte bien comme un des groupes étudiés par Lazarsfeld, sans pour autant affirmer que les leaders d'opinions ont ici une place aussi centrale que celle qu'il décrivait. Les valeurs en revanche sont bien le pilier central de la communauté puisque c'est sur ces points-là que les « anti-fans » sont jugés. II L'influence des fans sur les auteurs de la série au travers de la diffusion des fan-fictions Nous avons jusqu'à présent étudier les valeurs phares de la série Supernatural au travers des échanges sur le forum. Nous souhaitons à présent mesurer l'influence des fans sur les auteurs de la série. Pour cela, nous nous appuierons sur des recherches en sociologie du public, sur des études de réception des objets médiatiques, mais également sur les travaux phares d'Henry Jenkins. A travers l'analyse de fan-fictions diffusées sur un site internet mondialement connu, ainsi que des interviews de l'équipe de la série nous tenterons de vérifier l'hypothèse selon laquelle les fans influencent bel et bien le travail des auteurs par la diffusion de leurs récits. 1. L'appropriation et la diffusion des valeurs de la série par les fans 1.1 La réception des œuvres culturelles par les fans : un public pas si passif… Si bon nombre de sociologues et psychologues ont étudié le public des médias de masse, ce n'est que depuis le milieu des années soixante-dix que l'on considère que les études sur la réception ont fait un bon en avant. En effet, l'époque est lointaine où on croyait encore à la « seringue hypodermique » de Lasswell où un 35
  36. 36. public totalement passif devant sa télévision avalait sans broncher les messages des industries médiatiques. De nombreuses recherchent ont ainsi démontré que le public, en plus de comprendre différemment le message produit par une industrie médiatique, était capable de ne pas être d'accord avec elle et de le faire savoir. C'est ce que nous avons montré dans la première partie de cette enquête : les fans du site que nous avons étudié, loin de se réjouir de cette nouvelle saison de Supernatural, n'ont eu de cesse d'insulter les auteurs qui, selon eux, avaient détruit la série par une mauvaise utilisation de ses valeurs. Le fan est donc un public actif qui ne se contente pas de regarder son œuvre culturelle préférée, il la commente et se l'approprie. Le média Internet lui offre la possibilité de s'exprimer, mais les fan-fictions existaient bien avant lui. La différence notoire est qu'Internet leur donne une diffusion mondiale, attribuant encore plus de voix aux fans. Ces récits plus ou moins longs, prennent pour référence un univers fictionnel particulier où certains personnages d'une œuvre vivent des aventures que cette dernière ne montre pas dans son déroulement habituel. C'est ainsi que l'on peut retrouver Dean et Sam Wincheste dans des situations imaginées par les fans, ou encore des personnages inventés pour ces récits et absents de la série. Le récit est donc pour eux un moyen de diffuser les valeurs de la série, et plus que tout, de montrer comment ces valeurs ont été appropriées. Stuart Hall32 explique que la télévision est un média particulier car elle utilise un système de codage iconique. Ainsi, elle montre des images, et le problème des images est qu'elles peuvent avoir un sens totalement différent d'une personne à une autre, puisque ce signe est très arbitraire. Par exemple, si on montre un arbre à la télévision, il n'aura pas la même signification pour un enfant, pour un fervent admirateur de la nature, ou pour un bûcheron. Si la production et l'encodage du message télévisuel impose des limites par l'idéologie qu'il transmet, Hall explique que le public est libre d'accepter ou non cette idéologie, et plus encore qu'il peut ne pas la comprendre. La 32 Stuart HALL, « Encoding, decoding », in The Cultural Studies Reader, London, Routledge London and New York, pp. 90-103. 36
  37. 37. communication d'un message n'est donc pas linéaire, et ce qu'il se passe entre la production ou encodage, et la réception ou décodage, du message, à savoir sa traduction et son appropriation par le récepteur, permet à Hall de dénoter trois positions possibles de réception : - le sens commun : la communication est transparente, permettant au message de passer dans sa totalité, sans mauvaise compréhension ; - la négociation : le sens commun est accepté, mais revisité en local, selon chaque personne ; - le déni : la personne décode mal le message et le comprend à l'inverse. Nous supposons que le fan prend une position de négociation, qu'il interprète le message globalement comme les auteurs le souhaitent, mais qu'il va ensuite se l'approprier différemment. Nous l'avons vu en première partie, certains fans, ceux que nous avons appelés anti-fans, semblent ne pas avoir compris les valeurs de la série comme la communauté l'exigeait. Ils semblent donc dans le déni. Mais ce phénomène est relativement marginal, voilà pourquoi nous pensons que les fans « négocient » les valeurs de la série au travers des fan-fictions. 1.2 … Qui rejette la notion de propriété intellectuelle… L'on pourrait alors se demander si ces pratiques ne rentrent pas dans un cadre illégal. S'il est vrai que la propriété intellectuelle est inscrite dans le droit, et que les fans savent que leur activité d'écriture est illégale, aucun d'entre eux ne pense qu'ils s'approprient une œuvre originale. Pour eux, écrire et diffuser des fan- fictions constitue un hommage à l’œuvre originale et contribue même à fidéliser le public : « Fans aknowloedge copyright owners' legitimate economic interests, but maintain that their activities do not hurt and event help revenues from authorized 37
  38. 38. works, by incresing loyalty to and interest of the official version.33 » Les fans sont donc en quelques sortes les gardiens de la série, et les soldats des auteurs dans le sens où c'est par leur travail de publicité au travers des fan- fictions qu'ils permettent de légitimer la série auprès du public, et donc d'apporter à ses créateurs des bénéfices économiques. Avec internet, cette avant-garde représentée par les fans est d'autant plus importante que les sites de fans ont explosé. Nous y reviendrons un peu plus tard, mais il est important de noter que certains sites sont si connus à travers le monde, que les industries culturelles ne peuvent plus se cacher derrière la notion de propriété intellectuelle à moins de vouloir s'aliéner son public. Un exemple très concret a été étudié par Henry Jenkins : les guerres de Potter. De nombreux sites de fans se sont en effet ouverts après le succès planétaire de cette saga fantastique américaine. L'écrivain, J. K. Rowling, se réjouissait de voir autant d'enfant participer activement au prolongement de son univers, mais après la vente de ses droits à Warner Bros, le studio et producteur a complètement changé sa politique. Il a fait fermé tous les sites de fans afin de les examiner, en mettant en avant le fait que les internautes allaient contre la propriété intellectuelle. Mais comme nous l'avons montré en première partie, les communautés de fans sont soudées, et grâce à de nombreuses pétitions signées à travers le monde, Warner Bros a dû revenir sur sa politique de prohibition en rouvrant certains sites. Cet exemple montre bien que l'interdiction, par les industries culturelles, et malgré le fait qu'elles en appellent à la loi, ne fonctionne pas sur les fans. Jenkins le souligne justement : « Les fans sont le segment le plus actif du public des médias : ils refusent d'accepter tel quel ce qui leur est donné et revendiquent le droit à être un participant à part entière. »34 33 Rebecca TUSHNET, « Copyright Law, Fan Practices, and the Rights of the Autor », in Fandom, identites and communities in a mediated world, New Yors University Press., United States, 2007, p 64. 34 Henry JENKINS, La culture de la convergence : des médias au transmédia, op. Cit., p 166 38
  39. 39. Pour le fan donc la loi ne signifie rien puisque pour lui l'auteur est pluriel, et qu'il contribue au prolongement de l'univers fictionnel de son œuvre favorite. Nous profitons de l'intégration du terme « d'auteur » afin de le définir selon le contexte spécial des séries télévisées et du monde audiovisuel. En effet, si en littérature l'auteur est synonyme d'écrivain, au cinéma ou à la télévision ce dernier est pluriel. Dans le cas des séries télévisées les auteurs sont les suivants : - Le créateur de la série : il présente le concept de la série à la chaîne et à ses annonceurs. La plupart du temps, il se place ensuite comme producteur exécutif afin d'avoir tous les droits sur l'intrigue et ses personnages ; - les scénaristes : nombreux et variés au fil des épisodes et des saisons, ils sont chargés d'écrire les épisodes de la série ; - la chaîne de diffusion : comme elle diffuse la série télévisée, elle a l'exclusivité sur ses saisons. A cela peuvent s'ajouter les réalisateurs et même les acteurs, selon les contrats qu'ils ont signé avec la production de la série.35 Ainsi la notion d'auteur en télévision reste vague et doit être adaptée à chaque cas. Il nous a semblé important de souligner ce fait afin que le lecteur puisse prendre la pleine mesure des différentes personnes qui peuvent s'affronter au sein d'une production télévisuelle concernant la participation des fans36 . Ces derniers ne peuvent plus être marginalisés, car la culture participative est devenue bien visible sur le net. Ainsi, les industries culturelles sont forcées de les prendre en compte, d'autant plus que ce sont des communautés capable de retourner le public contre elles. 35 Sarah SEPULCHRE, Décoder les séries télévisées, De Boeck., Bruxelle, 2011. 36 Nous reviendrons sur ce point précis lors de la présentation de notre corpus et de nos résultats, puisque nous avons utilisé quelques interviews de membres de l'équipe de production de la série parlant des fans. 39
  40. 40. 1.3 … Afin de mettre sa créativité au service des auteurs Il devient donc important, sinon primordial pour les industries culturelles de prendre en compte l'avis des fans sur leurs productions. S'ils peuvent évidemment faire cela en analysant scrupuleusement les échanges sur les forums de fans, les fan- fictions restent le meilleur moyen pour eux d'intégrer les fans à leurs œuvres. Car ces dernières ne sont pas écrites en vain, pour l'amusement. Le fan, dans ses récits, y met beaucoup de soi. Henry Jenkins souligne ce fait dans son article The poachers and the stromtroopers37 . En effet, selon l'auteur, le fan « braconne » les œuvres originales. En faisant cela, il affirme que cet œuvre n'appartient pas à une seule personne mais à tous, et que chacun est libre de l'interpréter comme il le veut. Il affirme son identité de fan et de personne, en mettant un peu de lui-même dans chacun de ses récits. Ainsi, il fait des choix sur ce qu'il décide de mettre en avant, sur ce qui lui a semblé important dans l’œuvre original. Il rediscute en quelques sortes le message transmis par l'industrie culturelle pour le faire sien, il se réapproprie les valeurs de la série. Les œuvres elles-mêmes appellent à cette appropriation de par le monde qu'elles construisent : « le world making : le fait pour un auteur de construire, non pas une œuvre en tant qu’objet mais un monde total et indépendant du nôtre, un autre monde cohérent, qui serait ainsi d’une richesse telle qu’il serait développable à l’infini, et revendiquant ''l’autonomie la plus complète à l’égard du monde réel''.»38 Ainsi les séries télévisées développent des univers fictionnels complexes, intégrant des personnages et des intrigues infiniment exploitables. Les fans n'ont qu'à connaître les codes et les valeurs de ces œuvres pour se plonger dedans et trouver d'autres histoires à raconter. Et ces histoires peuvent bien sûr être réutilisées par les industries culturelles. Dans un certain sens, les fans peuvent leur apporter un 37 Philippe LE GUERN, Les cultes médiatiques, culture fan et œuvres cultes, op. cit. 38 David PEYRON, « Quand les oeuvres deviennent des mondes » Une réflexion sur la culture de genre contemporaine à partir du concept de convergence culturelle », Réseaux, 2008, vol. 2, no 148-149, pp. 335-368. 40
  41. 41. soupçon de créativité, permettant de développer une idée à laquelle ils n'avaient peut-être pas pensé. D'un autre côté pour le fan, lorsqu'une fan-fiction ou que certaines valeurs de son récit sontt repris dans l’œuvre originale, il s'agit d'une consécration, la reconnaissance par l'industrie culturelle de son travail et de son statut de fan. C'est ainsi que certains fans se sont retrouvés à travailler officiellement pour certaines industries, comme Lucas Films la production de Star Wars, car la diffusion de leurs courts-métrages ou de leurs récits avaient tellement plut au public et à la production, qu'il était important d'engager ces personnes afin de s'en faire des alliées pour défendre l’œuvre originale auprès du public. En effet, quel fan voudrait encore critiquer sa série préférée si les auteurs lui proposaient un travail au sein de la production ? Les industries culturelles semblent donc avoir compris ce fait : les fans sont un public important et leur interdire de diffuser leurs récits ne peut leur apporter que des ennuis. Elles doivent les encourager à participer au prolongement de l'univers fictionnel, et pour cela elles leurs rendent des hommages réguliers en utilisant ces œuvres amatrices. Ainsi, l'influence est réciproque, et la communication n'est pas unilatérale comme certaines études datant du début de la télévision ont bien voulu nous le faire croire. Les jeux d'influence entre les communautés de fans et les industries culturelles sont bien plus complexes que nous pourrions le penser au départ. Le fan connaît l’œuvre, il sait qu'elles sont ses valeurs, ses messages, son idéologie. Par dessus tout, il a une connaissance étendue de tout ce qui gravite autour de cette œuvre, depuis les mythologies auxquelles elle fait appelle, jusqu'à la vie des acteurs et des auteurs de la série. Il est donc le public idéal pour créer des récits cohérents qui peuvent influencer le travail des auteurs. Notre hypothèse sera donc la suivante : au travers de la diffusion des fan-fictions, les fans parviennent à influencer l'avenir de la série Supernatural, en donnant des idées aux auteurs sur les intrigues et la caractérisation des personnages. 41
  42. 42. 2. L'utilisation de la sémiotique dans l'analyse croisée de corpus 2.1 Schéma actanciel et carré sémiotique pour une caractérisation des personnages et de l'intrigue de la série Notre méthode s'est découpée en plusieurs parties. Tout d'abord, il nous a fallut caractériser la saison 9 de Supernatural. Pour cela, nous avons transposé le schéma actanciel et les carrés sémiotiques des récits écrits. En effet, le schéma actanciel permet de mettre en avant les différentes étapes d'un récit. Ainsi, nous avons pu voir, pour chaque épisode, quel était le schéma de narration utilisé. Nous avons fait la même chose pour les fan-fictions : par la lecture, nous avons pu dégager un schéma actanciel général. Puis, nous avons pu comparer ces deux grilles de lecture. Le but ici était de voir s'ils étaient identiques, et si non, qu'elles étaient les changements apportés par les fans, et comment ces changements s'opéraient-ils. Par la suite, il nous a fallut caractériser les personnages de la série. Le schéma actanciel ne permettant pas cela, nous avons utilisé le carré sémiotique de Greimas39 . Celui-ci permet en effet de voir l'évolution d'un personnage au fil d'un récit. Selon l'auteur, une caractéristique n'existe que si elle a son opposé. Très clairement, le carré sémiotique se présente de la manière suivante : Carré sémiotique pour les adjectifs bon/mauvais bon mauvais non-mauvais non-bon Chaque flèche représente le passage d'un état à un autre. Par exemple dans ce carré, le personnage passe de l'état de «non-bon » à l'état de « bon». La seconde flèche montre quant à elle le passage du « mauvais» au « non-mauvais», ce qui induit que le personnage à ce moment-là n'est pas complètement bon. Ainsi, nous avons 39 Alessio MORETTI, « Le retour du refoulé : l’hexagone logique qui est derrière le carré sémiotique », conférence de Tunis, 2013 42
  43. 43. un système d'oppositions, de contradictions et d’antonymie. Évitant donc le côté manichéen des schémas jusqu'alors existant, Greimas nous propose d'analyser l'évolution d'un personnage non pas en terme de polarisation (bien/mal) mais comme un passage gradé d'un état à un autre. L'outil de Greimas va bien plus loin, permettant même l'analyse des sèmes, du lexique et de la syntaxe narrative, mais pour notre enquête, nous n'avions besoin que du carré sémiotique simple. Car notre but est encore une fois de comparer la série, produit télévisuel, aux fan-fictions, produits textuels. Or, le vocabulaire, la syntaxe ou même le lexique utilisé ne peuvent pas être comparés, sauf dans les dialogues, puisqu'un produit audiovisuel finit n'utilise pas de mots pour raconter ce qu'il se passe, mais des images. Ainsi donc nous avons voulu analyser l'évolution des personnages, en comparant chaque carré sémiotique que nous avions mis en place pour la série, avec ceux de chaque fan- fiction. Cette première étape nous a permis de dégager deux grilles de lecture de comparaison : - le schéma actanciel qui nous permet de voir le déroulement du récit ; - le carré sémiotique qui nous permet de comparer l'évolution des personnages principaux de la série. 2.2 L'analyse des occurrences pour la caractérisation du fan par l'industrie culturelle Néanmoins, pour étudier l'influence des fans sur les industries culturelles, ici l'influence des fans sur l'équipe de production de Supernatural, il nous fallait également savoir si l'équipe parlait des fans, et si oui, de quelle manière. Nous avons donc utilisé des morceaux d'interviews que nous avions trouvé sur un site internet, sur lesquels nous reviendrons plus tard. Ne pouvant pas utilisé une grille de lecture semblable à celle d'entretiens qualitatifs40 , nous avons décidé de faire appel à un 40 A savoir le fait d'élaborer une grille de lecture en fonction de thèmes, puisque notre seul thème est ici la manière dont l'industrie culturelle parle des fans. 43
  44. 44. logiciel : IramuteQ. S'inspirant du logiciel Alceste, IramuteQ met à la portée du chercheur bon nombre de méthodes d'analyses. Pour notre part, nous avons utilisé l'analyse de similitudes. Le logiciel étudie le corpus et commence par comptabiliser le nombre d’occurrence d'un même mot. Ainsi on peut se retrouver avec le mot « fan » énoncé 50 fois dans le corpus de textes. Cela nous permet de voir quels mots sont les plus souvent utilisés, et donc d'en déduire l'importance de certains pour l'interviewé. Lors d'une seconde analyse, IramuteQ liera chaque occurrence à celles qui reviennent le plus souvent près d'elle. L'on se retrouve ainsi avec un arbre où les mots les plus utilisés sont les plus gros, avec des branches les liant à d'autres mots d'égale ou de moindre importance. Ainsi, nous pouvons trouver le mot « fan » côte à côte avec les termes « communauté », « fandom », « gay », etc. Cela signifie que ces sèmes sont souvent utilisés ensemble dans la construction des phrases des interviewés. C'est à ce moment-là que nous pouvons prendre la pleine mesure et l'importance des termes les plus employés. Ainsi, nous pouvons caractériser la manière dont le fan est vu par l'industrie culturelle en analysant simplement les mots du corpus, et en les liant entre eux. Ces deux types d'analyses mises côte à côte, nous permettent de vérifier deux choses importantes. Tout d'abord, le schéma actanciel et le carré sémiotique nous montreront si les fans utilisent les mêmes règles narratives et les mêmes caractéristiques des personnages que la série. Cela permet de voir si cette communauté a su s'approprier, plus que les valeurs de la série, sa narration, son méta-texte. En nous plongeant dans chaque fan-fiction, nous pouvons ainsi dégager un modèle narratif au lieu des récits disparates ayant des finalités différentes. Nous parvenons ainsi à toucher du doigt une possible influence des fans sur les auteurs de la série. Puis, la seconde analyse nous permet de savoir de quelle manière cette communauté est perçue par l'industrie culturelle, et ainsi de confirmer ou d'invalider notre hypothèse. En effet, l'arbre de similitude nous montre la manière dont les fans sont caractérisés. Utilisées ensemble, ces deux méthodes nous permettent de mesurer l'influence des fans sur les auteurs de la série. 44
  45. 45. 3. Les fans-fictions et les interviews de l'industrie culturelle comme preuve de l'influence des fans 3.1 L'étude de la trame narrative : pour une appropriation du méta-texte de la série par les fans Comme nous l'avons expliqué en première partie de cette enquête, les fans ne sont pas un public passif, mais qui interprète et s'approprie ce que nous appelons le méta-texte de la série. Ce dernier représente la manière dont le récit est construit. En littérature, il représente souvent le langage utilisé, les formes lexicales, la syntaxe et le vocabulaire. Dans le monde de l'audiovisuel, nous pouvons parler de rythme, de manière de construire l'intrigue et de plans41 . Par dessus tout, le méta-texte représente l'idéologie transmise par le produit télévisuel. Ainsi, nous pouvons parler de schéma actanciel, puisque ce dernier nous permet de dégager la trame narrative d'un récit. Pour cette analyse, nous avions deux corpus distincts. En premier lieu, la saison neuf de Supernatural. Afin de dégager un schéma actanciel pour la globalité de la saison, nous avons visionné chaque épisode et cherché à comprendre comment l'intrigue se mettait en place. Ainsi, nous avons pu dégager un récit en plusieurs étapes que nous exposerons maintenant : 1. Un meurtre étrange est commis, les frères doivent enquêter dessus : en première partie, nous pouvons voir le meurtre étrange qui est commis, puis par la suite soit les personnages arrivent directement sur place dans leur Impala (la voiture légendaire de la série), soit ils apprennent l'existence de ce meurtre par les journaux ou les fichiers de la police et se rendent sur les lieux. 2. Ils interrogent les autorités locales et parfois les témoins pour connaître les circonstances du meurtre : nous rentrons directement dans l'action, par une enquête où les personnages mettent en œuvre leurs compétences d'investigateurs et leurs connaissances du surnaturel. 3. Des recherches leur permettent d'avancer un peu, mais en même temps un 41 Sarah SEPULCHRE, Décoder les séries télévisées, op. cit. 45
  46. 46. nouveau meurtre est commis. Cela leur permet de comprendre à quel type de monstre ils ont à faire : il y a ici un retournement de situation. En effet, si le spectateur a l'impression que l'intrigue avance, en réalité les personnages sont perdus et ne savent pas ce qu'ils chassent. Seules leurs recherches et une nouvelle victime leur permettent de savoir avec précision quel type de monstre ils affronteront et quelle méthode ils devront adopter pour en venir à bout. 4. Après de nouvelles recherches, ils parviennent à trouver un témoin qui leur permet de comprendre les liens entre le monstre et les victimes : les personnages ici se mettent en quête du meurtrier. Interroger de nouveaux témoins (famille, amis des victimes) leur permet de trouver un suspect, mais plus encore de connecter à cette personne un lieu particulier, une antre où ils pourront l'affronter. 5. Ils trouvent le monstre mais un des deux, ou les deux, se font capturer : nous arrivons ici au climax de l'épisode. Bien que les personnages aient trouver le lieu où le monstre se cache et ne se sont pas trompés sur son identité ni sur la méthode à adopter, ce dernier parvient à les rendre inoffensif. A ce moment-là, le monstre commence généralement un long discours qui permet au spectateur de comprendre plus en profondeur son mobile. 6. Ils parviennent à sauver leur vie in extremis, tuent le monstre et repartent : la dernière étape, ou situation finale, plonge le spectateur au cœur d'un combat sanglant. Grâce à leurs compétences de combats, les personnages parviennent à se libérer, et par un travail d'équipe, à mettre fin à la vie de la créature qu'ils affrontent. Par la suite, soit ils repartent sans qu'il n'y ait eu de problèmes, soit ils discutent entre eux, faisant par là le bilan des derniers événements. C'est à ce moment-là que leur relation prend le dessus et que le spectateur peut toucher du doigt la valeur centrale de la série : les relations fraternelles. Ce schéma actanciel semble effectif pour tous les épisodes de la saison, mise à part pour le premier et le dernier. En effet, ces deux épisodes ont des fonctions totalement différentes des autres épisodes. Le premier sert à poser la nouvelle 46
  47. 47. intrigue, à plonger le spectateur au sein du nouvel arc narratif qui se déroulera sur toute la saison. Néanmoins, le schéma utilisé ne diffère pas trop de celui que nous avons montré. Il y a bien un acte grave au début de l'épisode, et la volonté de le régler en se renseignant le plus possible. Néanmoins, la fin reste en suspend puisque cet arc-narratif ne sera résolut qu'au tout dernier épisode. Ce dernier est particulièrement intéressant puisqu'il met en place un climax constant. Si effectivement les personnages parviennent à venir à bout du « grand monstre » de la saison, c'est généralement à un prix élevé, ou alors au dépend d'un autre problème qu'ils ne pensaient pas avoir à résoudre. C'est ainsi qu'à la fin de la saison neuf, Sam et Dean parviennent à tuer Abaddon et à capturer Métatron, mais malheureusement les anges sont toujours déchus, et Dean se transforme en démon à cause de la marque de Caïn. Il nous fallait maintenant un corpus de fan-fictions afin de voir si les fans s'étaient appropriés ce schéma narratif. Nous avons résolu d'utiliser des fan-fictions diffusées entre la saison huit et la saison neuf de Supernatural. Nous avons cherché sur le site fanfiction.net, des récits qui mettraient en scène les personnages au tout début de la saison neuf, ou à la fin de la saison huit (fin alternative). Cela nous permettait de vérifier d'une part l'existence d'un schéma actanciel commun à tous ces récits, et donc l'appropriation du ficelage d'une intrigue, et d'autre part de mesurer l'influence des fans sur l'écriture de la saison neuf. Puisqu'ils ne pouvaient savoir ce qu'il se passerait par la suite, leurs récits seraient alors construits selon ce que les fans savaient de l'intrigue précédente mais aussi de la manière dont les personnages pouvaient réagir à une situation donnée. Ainsi si nous trouvions, au cours de notre recherche, une ou plusieurs fan-fictions qui reprenaient les principaux traits de la nouvelle intrigue de la saison neuf, nous saurions que les fans ont influencé les scénaristes de la série. Nous avons donc établit un corpus de douze fan- fictions exclusivement en anglais. D'autres critères ont été retenus, notamment la taille de ces fan-fictions. Nous avons en effet voulu avoir le plus de fan-fictions à étudier, mais compte tenu du facteur temps que nous avions, nous avons dû établir 47

×