Ecs French

292 vues

Publié le

Publié dans : Business, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
292
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Get notes on affect by region to Victoria 2/3 of our grantees are moderately/severely affected
  • ( Note : Once final, make anonymous external version)
  • Definitions of categories: Budget revisions – changes to projections of revenue and spending for current fiscal year Reallocations – redistribution of budget line item to cover costs Staff changes – layoffs, salary reductions, hiring freeze, merged positions, or dual roles of staff Program changes – changes in programs, hours and/or services offered Planning changes – revised, delayed, or canceled work plans and deliverables Strategic shifts – assessment of core competencies, organizational/program focus and/or priorities
  • 80% of grantee partners are moderately/severely affected
  • Question response wording: Reduced income level Job loss/increased unemployment Inflation/currency devaluation Food insecurity/scarcity Increased demand for social services Increased debt Reduced access to credit/loans Civil unrest Other
  • Question response wording: Reduced spending Migration to/from employment Reduced school attendance or increased drop-outs Additional or new social services offered Household budget reallocations Reduced quantity or nutritional quality of food/diet Increased child participation in income-generating activities (farming, factory, information sector, etc) to contribute to household income Other
  • Get clarification on Fundacion Crecer quote
  • Ecs French

    1. 1. Resultats: Etude sur la Crise Economique Mondiale Printemps 2009
    2. 2. <ul><li>Objectif </li></ul><ul><li>Acqu é rir les connaissances du point de vue local </li></ul><ul><li>Partager ces points de vues avec: </li></ul><ul><ul><li>Notre réseau de partenaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Notre organisation interne </li></ul></ul><ul><ul><li>Communauté d’intervenants divers (donateurs, medias, politiciens, etc) </li></ul></ul><ul><li>Méthode </li></ul><ul><li>En ligne sur le site SurveyMonkey </li></ul><ul><li>Anglais, Espanol, Portugais et Français </li></ul>
    3. 3. <ul><li>Invit é = 234 partenaires </li></ul><ul><li>R éponses reçus= 152 partenaires </li></ul><ul><li>Taux de R éponses = 65% </li></ul><ul><li>R éponses par region: </li></ul><ul><li>Ann é e fiscale 2009: Distribution des subventions par region </li></ul><ul><li>Afrique 28% </li></ul><ul><li>ECO-CEI 13% </li></ul><ul><li>E/SE Asie 11% </li></ul><ul><li>ALC 23% </li></ul><ul><li>Asie du Sud 23% </li></ul><ul><li>Etats-Unis 2% </li></ul>
    4. 4. <ul><li>Dans l'ensemble, quel est le degré d'incidence de la crise économique sur votre organisation  ? </li></ul>Pas d'incidence 7.5% Peu d'incidence 28.0% Incidence moyenne 48.4% Incidence considérable 15.1%
    5. 5. <ul><li>Les répondants qui ont étaient moyennement affectés par la crise économique n’ont pas reçu de nouveaux financements dans les six derniers mois ET ils ont remarqués une baisse globale des contributions, particulièrement les dons individuels.  </li></ul><ul><li>« Nous sommes en train de faire des changements en matière de planification afin d’être plus efficace avec ce qu’on a accompli ; pour avoir plus de résultats en moins temps. » </li></ul><ul><li>– Mexique </li></ul><ul><li>Les répondants qui ont étaient sévèrement affectés par la crise économique disent qu’ils ont subis des réductions considérables de financement, y compris la rupture de plusieurs partenariats et des promesses de financements qui n’ont pas étaient honorées.  </li></ul><ul><li>« La crise économique en fait ne fait qu'augmenter les difficultés des population et les problèmes. Nous nous conformons aux ressources disponibles et augmentons le sacrifice de notre équipe. Nous essayons aussi de rentabiliser les ressources disponibles de manière très efficace. C'est la redistributions des ressources se fait afin d'optimiser et d'élargir l'impact à plus de bénéficiaires. » </li></ul><ul><li>– Benin </li></ul>
    6. 6. Types de financement reçus au cours des 12 derniers mois
    7. 7. <ul><li>Evolutions des contributions au cours des 6 derniers mois ? </li></ul>
    8. 8. Effets de la crise économique sur la situation fiscale de nos partenaires
    9. 9. <ul><li>Quelques mots de nos partenaires: </li></ul><ul><li>« Un bailleur européen basée à Nairobi nous a écrit pour nous informer qu’il y aura un délai des fonds ‘du a la crise économique actuel….jusqu’à nouvel ordre. » </li></ul><ul><li>– Kenya </li></ul><ul><li>« Deux donateurs nous ont informés que nous devons nous attendre à une réduction de financement par 20-25% à moins que les affaires changent dans le pays. » </li></ul><ul><li>– Inde </li></ul><ul><li>« Les agences gouvernementales, qui se sont engagées à couvrir quelques dépenses, sont revenus sur leurs promesses ; en plus, la contribution des parents a baissé par 50%. » </li></ul><ul><li>– Tadjikistan </li></ul>
    10. 10. Mesures prises pour éviter ou pour réduire les effets de la crise économique
    11. 11. <ul><li>Quelle est le degré d'incidence de la crise économique sur la/les communauté(s) avec lesquelles vous travaillez ? </li></ul>Pas d’incidence 2.0% Peu d’incidence 17.6% Moyenne incidence 44.6% Incidence considérable 35.8%
    12. 12. <ul><li>Effets observés sur la communauté </li></ul>
    13. 13. <ul><li>Observation: Mesures prises par la communauté pour réduire ou éviter l’impact </li></ul>
    14. 14. <ul><li>Comment a évolué la participation des enfants / jeunes à vos programmes ? </li></ul>
    15. 15. <ul><li>Quelques mots de nos partenaires: </li></ul><ul><li>« Cette année nous avons seulement pu subvenir aux besoins de 10% du nombre habituel de nouveaux enfants… » </li></ul><ul><li>– Equateur </li></ul><ul><li>« La participation des jeunes aux activités familiale quotidien et la diminution du nombre de repas est le standard. Les jeunes se livrent au petit commerce pour survivre et d’aider leurs familles. » </li></ul><ul><li>– Nigeria </li></ul><ul><li>“ La plupart des enfants, des jeunes et leur familles se rapprochent plus a nous parce qu’ils voit ce programme en tant qu’une partie de leur survie économique ou leur plan de protection sociale.” </li></ul><ul><li>– Zambie </li></ul>

    ×