Jouer pour construire les usages
d’une bibliothèque : le cas des BU
par Myriam Gorsse
@Mgorsse
Pourquoi jouer ?
Le jeu comme moyen de solliciter
l’attention
Macwork, Adams et Wilikinson (1950, 1955 et 1959), cf. Mc Leich, John (1976)
...
Le jeu dans l’espace physique de la BUPMC
- Présence de jeux de sociétés dans
certaines bibliothèques (jeu d’échec,
jeu de...
Le jeu dans l’espace numérique de la BUPMC
- Expérimentations autour du jeu
depuis 2012
- Préparation de l’adaptation en
f...
Equipes de joueurs, Equipes « RH » :
créer des liens par le jeu
-> Le jeu pour faire participer et adhérer à l'élaboration...
Nouveaux formats innovants : Jeux à
réalité alternée et enquêtes scientifiques
• Développement de nouveaux formats scénari...
Intérêt d’une « murder party » en
bibliothèque
Une dimension ludique
affirmée, à même de
séduire tous les publics
Un intit...
Dialoguer avec l’usager par le biais
d’un jeu à réalité alternée
• Dans un espace autre
(bibliothèque réaménagée
pour les ...
Sondage de fin de jeu
Sondage de fin de jeu
Améliorations possibles ?
Quels points selon vous pourraient être améliorés ?
Une augmentation de la...
La satisfaction globale des
étudiants (2)
Autres commentaires d’étudiants très satisfaits :
Très belle initiative pour nou...
Le catalogue
Connaissiez-vous déjà le
catalogue de la
bibliothèque avant la
Murder Party ?
Oui
Non
Pensez-vous réutiliser
...
L’envie de revenir…
Pensez-vous revenir
dans les
bibliothèques du
campus ?
Oui
Non
Si nous vous proposons à
nouveau ce typ...
La place des bibliothèques dans les représentations
des participants à la Murder Party
La Murder Party a-t-elle
modifié l’...
Mettre en place un jeu grandeur
nature en 7 mois (1/3)
Objectif Calendrier Etapes
Convaincre de l’intérêt du
projet
Mars 2...
Mettre en place un jeu grandeur
nature en 7 mois (2/3)
Objectif Calendrier Etapes
Rechercher des
partenariats
Avril-Mai 20...
Mettre en place un jeu grandeur
nature en 7 mois (3/3)
Objectif Calendrier Etapes
Répétition Générale Septembre
2014 / J-7...
Bilan Murder Party
Un élément de
« Team
Building »,
fédérateur pour
l’équipe, et
donnant une
bonne image de
la bibliothèqu...
Bilan Murder Party
Une manière ludique et amusante
de découvrir le fonctionnement de
la bibliothèque …
…et de
comprendre l...
Projets à venir
• Jeux et COMUE ? -> IDEX Sorbonne Universités -
réflexion sur une procédure d’appui aux initiatives
pédag...
Intervention lors de la Journée ABF Ile De france 12/01/2015 - Jouer en bibliothèque, est-ce bien sérieux ? Jouer pour con...
Intervention lors de la Journée ABF Ile De france 12/01/2015 - Jouer en bibliothèque, est-ce bien sérieux ? Jouer pour con...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intervention lors de la Journée ABF Ile De france 12/01/2015 - Jouer en bibliothèque, est-ce bien sérieux ? Jouer pour construire les usages d'une bibliothèque - Retour d'expérience de la Murder Party de Jussieu

552 vues

Publié le

La bibliothèque 3e jeu, ou l'histoire d'une rencontre
entre publics et professionnels

Le jeu ouvre une quatrième dimension dans nos missions, nos espaces et nos services. Il déplace notre relation avec l'usager sur un autre terrain, physique ou numérique, et permet d'établir avec lui un dialogue différent. Le jeu permet aussi de lever, en interne, de fortes barrières
...
Retour d’expérience pratique

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
552
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention lors de la Journée ABF Ile De france 12/01/2015 - Jouer en bibliothèque, est-ce bien sérieux ? Jouer pour construire les usages d'une bibliothèque - Retour d'expérience de la Murder Party de Jussieu

  1. 1. Jouer pour construire les usages d’une bibliothèque : le cas des BU par Myriam Gorsse @Mgorsse
  2. 2. Pourquoi jouer ?
  3. 3. Le jeu comme moyen de solliciter l’attention Macwork, Adams et Wilikinson (1950, 1955 et 1959), cf. Mc Leich, John (1976) 'The Lecture Method‘ in Gage, N.L., The Psychology of Teaching Methods. The 75th yearbook of the NSSE, pages 252-301.
  4. 4. Le jeu dans l’espace physique de la BUPMC - Présence de jeux de sociétés dans certaines bibliothèques (jeu d’échec, jeu de go, énigme d’échec en bibliothèque de mathématiques recherche) - Organisation depuis 2012 de de jeu de piste dans le cadre de la welcome week, puis d’une Murder Party - TD d’IST : séances scénarisées de formation, où les étudiants s'affrontent par équipes pour résoudre une énigme / quizz en ligne
  5. 5. Le jeu dans l’espace numérique de la BUPMC - Expérimentations autour du jeu depuis 2012 - Préparation de l’adaptation en français du jeu américain : The Information Literacy Game (http://library.uncg.edu/game/) - Depuis 2014 : refonte de la formation en licence et introduction de procédés ludiques dans la formation : quizz en ligne, exercices sous forme d’enquêtes policières - Inscriptions Murder Party en ligne via Limesurvey et sondage de fin : le numérique comme moyen de garder une trace du jeu physique
  6. 6. Equipes de joueurs, Equipes « RH » : créer des liens par le jeu -> Le jeu pour faire participer et adhérer à l'élaboration d’un projet et pour créér des liens dans les équipes - Refonte de la formation en licence : réunion-jeu - les formateurs ont créé leurs propres séquences de formation d'une manière ludifiée : 2 équipes : la première réfléchissait sur le chemin de fer, et l'autre les contenus et exercices (sous forme d’enquête). Gestion du temps par compte-à-rebours - Entre les deux, des émissaires allaient enquêter sur l'équipe adverse -> c'est révélateur du fait que l'adhésion au jeu, même chez des collègues peu familliers du jeu, passe aussi à un moment par le fait de se prendre sérieusement au jeu et d'ne respecter scrupuleusement les règles - Le procédé a facilité l'adhésion de l'équipe au jeu - Recrutement de Doctorants pour compléter l’équipe donnant ces TD -> Question de leurs pratiques ludiques abordées en entretien - Murder Party : Travail avec d’autres services de l’UPMC (Direction de la Vie Etudiante, Com) et avec une association étudiante (LUDI) - 2015 : Accueil d’une stagiaire conservatrice spécialisée dans la gamification pour travailler sur un projet ludifié commun UPMC-Polytech / INSA Lyon
  7. 7. Nouveaux formats innovants : Jeux à réalité alternée et enquêtes scientifiques • Développement de nouveaux formats scénarisés pour les primo-arrivants • Objectif : former les usagers et les familiariser avec le lieu bibliothèque
  8. 8. Intérêt d’une « murder party » en bibliothèque Une dimension ludique affirmée, à même de séduire tous les publics Un intitulé qui « parle » aux étudiants et une forte connexion avec leurs centres d’intérêt Un moyen de présenter les locaux de la bibliothèque et les personnels sous un angle détendu et convivial Une dimension pédagogique affirmée : rechercher l’information, c’est résoudre une enquête !
  9. 9. Dialoguer avec l’usager par le biais d’un jeu à réalité alternée • Dans un espace autre (bibliothèque réaménagée pour les besoins du jeu, et fermée pendant le temps du jeu – LE lieu devient un autre lieu : on peut y parler fort pour mener l’enquêté, on peut manipuler les indices, etc…) • Dans une temporalité autre : notre murder party était aussi un escape game : les étudiants avaient 60 minutes pour résoudre l’enquête et sauver leur vie
  10. 10. Sondage de fin de jeu
  11. 11. Sondage de fin de jeu Améliorations possibles ? Quels points selon vous pourraient être améliorés ? Une augmentation de la durée serait bonne, si possible. Je pense qu'il serait mieux de faire de plus petits groupes, ce qui serait plus simple a gérer au sein même d'une équipe ! C'était aussi court ! Nous en voulons d'autres Murder Party ! C'est génial Le jeu pourrait être fait plus tard ou plus longtemps. Je trouve dommage qu'une fois qu'une équipe découvre un indice celui-ci disparaisse de la scène du crime pour les autres équipes Dommage que l'on ai été trop de personnes dans chaque groupe Plus de péripéties Ça serait bien de diminuer le nombre de membres par équipe, ou alors permettre une séparation des tâches au sein de chaque équipe, c'est plus simple.
  12. 12. La satisfaction globale des étudiants (2) Autres commentaires d’étudiants très satisfaits : Très belle initiative pour nous initier a la recherche documentaire ! C'était presque parfait. Sympathique début de soirée, super jeu d'acteur de tous les personnages. On est très bien rentrés dans le jeu et dans l'intrigue. Très bonne soirée, merci à tous ceux qui l'ont organisée Bonne ambiance générale, j'ai vraiment adoré le principe de ce jeu et les acteurs.
  13. 13. Le catalogue Connaissiez-vous déjà le catalogue de la bibliothèque avant la Murder Party ? Oui Non Pensez-vous réutiliser cet outil dans le cadre de vos études ? Oui Non 60% des participants, primo-arrivants, ne connaissaient pas le catalogue. Après le Serious Game, 73% déclarent qu’ils le réutiliseront : l’objectif du Serious Game est donc atteint.
  14. 14. L’envie de revenir… Pensez-vous revenir dans les bibliothèques du campus ? Oui Non Si nous vous proposons à nouveau ce type d'événement dans l'avenir, souhaiterez-vous participer ? Oui Non Que la question soit posée dans une perspective purement documentaire, ou plus ludique, 100% des répondants estiment au terme de la Murder Party qu’ils auront envie de revenir et à la bibliothèque, et à ses évènements ludo-pédagogiques
  15. 15. La place des bibliothèques dans les représentations des participants à la Murder Party La Murder Party a-t-elle modifié l’opinion que vous vous faisiez des bibliothèques ? Non Oui Pourquoi ? J'avais déjà une bonne opinion des bibliothèques, et je n'ai pas changé d'avis :) Car ça reste une bibliothèque J'aimais bien avant aussi Je fréquente pas mal de bibliothèques le plus dur est de s'adapter aux rangements ! Maintenant je peux dire que j'ai vu un meurtre dans une bibliothèque ! (Commentaire de la personne qui a répondu « oui ») Car c'est un lieu où on peut se détendre en apprenant, les salles pour les groupes sont biens. La pratique des Serious Game ne modifie pas l’image de l’institution bibliothèque, ni en bien, ni en mal : à partir du moment où la bibliothèque est reconnue dans sa légitimité, le fait de s’engager dans les Serious Game ne porte pas atteinte à l’image de l’institution
  16. 16. Mettre en place un jeu grandeur nature en 7 mois (1/3) Objectif Calendrier Etapes Convaincre de l’intérêt du projet Mars 2014 - Concevoir un avant-projet - Susciter l’adhésion de sa hiérarchie et de son équipe en expliquant le concept aux non-initiés / aux « non-joueurs » - Médiation - Analyser les attentes du public : utiliser les réponses négatives aux enquêtes de satisfaction en licence pour proposer des innovations Inscrire le projet dans un cadre compatible Mars 2014 -Proposition du projet au Comité de Pilotage chargé de la mise en place de la semaine d’accueil des nouveaux étudiants prévue en septembre 2014 -Vulgarisation et explication de l’intérêt pédagogique du projet auprès du comité Concevoir un projet scénarisé Mars – Avril 2014 Au choix : - déléguer le portage à une société spécialisée (inconvénient : le scénario serapeu adapté aux exigences de la formation à l’IST en bibliothèque) - Concevoir le scénario totalement en interne (inconvénient : temps – nécessité de mobiliser une équipe de scénaristes et donc d’aller chercher les savoir-faire / Avantages : possibilité de concevoir une enquête totalement adaptée aux besoins de formation des étudiants) -Choix retenu : Conception du scénario en interne, par 3 collègues motivés et familiers de l’univers du jeu Obtenir des validations Avril 2014 -Faire valider le scénario : - Par l’équipe de Direction de la Bibliothèque - Par le COPIL Welcome Week
  17. 17. Mettre en place un jeu grandeur nature en 7 mois (2/3) Objectif Calendrier Etapes Rechercher des partenariats Avril-Mai 2014 -Contacts avec les services de la Communication, de la Culture et de la Vie étudiante -Obtention du renfort d’une monitrice pour la préparation le jour J / Renfort de L’Institut de Formation Doctorale : proposition d’associer une doctorante pour étayer la partie scientifique du scénario (le scénario sera finalement relu par une enseignante) -Prise de contact avec la LUDI, Ligue Universitaire d’Improvisation Théâtrale, pour préparer les rôles des personnages non-joueurs Mettre en scène et former l’équipe des formateurs-acteurs Mai Juin 2014 - Appel au volontariat auprès de l’équipe de la bibliothèque - « Casting » : Sélection et accompagnement des formateurs sélectionnés - Conception du « plan de scène » et repérage sur le site de la bibliothèque ou aura lieu le jeu Préparer la mise en scène Juillet-Août 2014 -Liste du matériel et des déguisements nécessaires -Recherche des éléments manquants (maquillage pour le cadavre, matériel scientifique,…) -Elaboration et transmission des consignes vestimentaires aux « acteurs » -Réunion avec la Ligue Universitaire d’Improvisation pour présenter les détails du scénario et présenter le fonctionnement d’une bibliothèque Communication Août -Septembre 2014 / J-15 -Recherche de partenaires publicitaires (commerces du quartier ; Magasin de jeu de rôles) -Mise en place d’un tract et d’un logo spécifique -Publicité sur Iris Tv et dans le programme de la Welcome Week -Teasing sur les réseaux sociaux (compte Facebook de la Bibliothèque, Comptes twitter des formateurs avec compte-à-rebours : J-7, J-3 – Diffusion de photos de la Répétition Générale) -Recherche de lots pour les gagnants et les PNJ auprès des services de la Communication -Organisation du buffet de fin de jeu
  18. 18. Mettre en place un jeu grandeur nature en 7 mois (3/3) Objectif Calendrier Etapes Répétition Générale Septembre 2014 / J-7 - Répétition Générale dans la bibliothèque ou aura lieu la Murder Party - Ajustement des décors et des costumes -Vérifications de la sécurisation des accès auprès des services de la Sécurité Murder Party/Escape Game 10 septembre 2014 / Jour J -Fermeture de la bibliothèque 2h30 avant le jeu -Installation, dernière répétition, occultation des vitres de la bibliothèque, installation des lumières -Déroulé -Remise des lots aux vainqueurs -Buffet de fin, récolte des e-mails des participants prévenus qu’ils auront à répondre à une enquête Faire le Bilan de l’action pédagogique Septembre 2014 / J +1 -Conception d’une enquête de satisfaction / d’évaluation des acquis de la envoyée aux participants (taux de retour : 50 %) -Analyse de l’enquête et présentation des résultats à la Hiérarchie -Communication sur le projet (Interview à Livres Hebdo - Parution de l’article dans le LH n°1017 http://www.livreshebdo.fr/article/jussieu-bienvenue-la-murder-party ) -Bilan budgétaire de l’opération, et début de réflexion sur la pérennisation de l’action Pérenniser l’action Janvier 2015 - Validation du principe de l’organisation d’une seconde Murder Party en Septembre 2015 : Reproduction de l’évènementiel 2014 mais avec ajout d’une étape en ligne pour communiquer autour du nouveau portail de la bibliothèque + Un mini-Jeu à réalité alternée en mars 2015
  19. 19. Bilan Murder Party Un élément de « Team Building », fédérateur pour l’équipe, et donnant une bonne image de la bibliothèque aux étudiants
  20. 20. Bilan Murder Party Une manière ludique et amusante de découvrir le fonctionnement de la bibliothèque … …et de comprendre les bases de l’IST
  21. 21. Projets à venir • Jeux et COMUE ? -> IDEX Sorbonne Universités - réflexion sur une procédure d’appui aux initiatives pédagogiques (PAIP) qui permettrait de concevoir , dans le cadre du collège des licences de la Sorbonne, un service de jeu sérieux en coopération avec les membres de la COMUE • Accueil d’une stagiaire conservatrice spécialisée dans la gamification pour travailler sur un projet de jeu commun UPMC-Polytech / INSA Lyon

×