Numérique et citoyenneté

2 841 vues

Publié le

Les enjeux de la formation du citoyen à l'éclairage du numérique.

À destination des profs docs et des CPE du bassin de St-Germain, académie de Versailles

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 841
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 030
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Numérique et citoyenneté

  1. 1. @michelguillou www.culture-numerique.fr Numérique et citoyenneté
  2. 2. La question centrale des missions de l’école • Le « c’était mieux avant » reste l’argument ultime du débat sur l’éducation • Le contexte : – La société a changé – Les jeunes ont des pratiques numériques massives, ils n’ont pas grand-chose à voir avec leurs aînés – La mission traditionnelle assignée à l’école de transmission de connaissances, l’héritage culturel qui passe d’une génération à l’autre, est en train, sans disparaître totalement, de s’estomper – L’école a pour mission de répondre, d’une manière ou d’une autre, aux besoins de l’économie et ainsi de préparer les jeunes au monde du travail… Oui, mais quel travail, et quelles compétences pour ces besoins ? Qui le sait ?
  3. 3. Préparer les élèves à apprendre à coopérer, à collaborer, à être acteurs et producteurs • Emmanuel Davidenkoff : « Combien de temps faudra-t-il pour que l’enseignement scolaire comprenne que les entreprises attendent des jeunes diplômés qu’ils sachent coopérer ? » • La mission fondamentale : former des citoyens – Le nouveau privilège historique d’accéder à l’exercice complet de droits fondamentaux – Développer toutes les formes de démocratie scolaire, de l’école maternelle à l’université, prendre l’avis des élèves mandataires – Développer autonomie, initiative, capacité au travail de groupe, émancipation, sens critique, accès à l’information et aux médias, responsabilité, participation à la construction de règles de vie et de conventions communes, engagement http://www.lexpress.fr/education/l-ecole-du-futur-passera-par-la-pedagogie- cooperative_1312770.html
  4. 4. Quelles compétences numériques pour demain ? • « C’est une nouvelle responsabilité pour l’École : faire acquérir aux élèves les savoirs et les compétences qui leur permettront de vivre demain en citoyens libres et responsables, autonomes et créatifs, capables de collaborer, de participer et d’échanger, ayant acquis une maîtrise suffisante des nouveaux langages et modes d’expression et de production induits par les outils numériques » http://forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/
  5. 5. Des compétences fondamentales • L’esprit critique pour ne pas être influencé et penser par soi-même – Production de contenus – Évaluation de l’information et de son traitement • La créativité pour développer l’innovation et encourager l’expression citoyenne – Publication – Confrontation de son opinion à celle des autres – Programmer, concevoir, développer • La communication interculturelle car l’Internet n’a pas de frontières et il permet d’échanger
  6. 6. Publier, une nouvel apprentissage • Olivier Ertzscheid : « [Il devient nécessaire d’]enseigner l'activité de publication et [d’]en faire le pivot de l'apprentissage de l'ensemble des savoirs et des connaissances, avec la même importance et le même soin que l'on prend, dès le cours préparatoire, à enseigner la lecture et l'écriture, apprendre à renseigner et à documenter l'activité de publication dans son contexte, dans différents environnements » • Bernard Stiegler : « La démocratie est toujours liée à un processus de publication - c'est à dire de rendu public - qui rend possible un espace public : alphabet, imprimerie, audiovisuel, numérique »
  7. 7. Un peu d’histoire • Faire savoir au-delà des cercles de proximité – Temps, distance – Scribes égyptiens sur pierre et papyrus – Moines copistes • L’imprimerie, première technologie subversive – Chacun peut accéder à la connaissance – Cet accès réel à pouvoir lire pour chaque citoyen n’a eu lieu qu’avec l’école – Freinet
  8. 8. Internet et le numérique • Internet, deuxième technologie subversive • Chacun peut écrire • Chacun peut accéder à l’exercice d’un droit fondamental, la liberté d’expression • Un droit mais non opposable (pas d’atteinte à la liberté d’expression) • Rendre ses opinions publiques, les confronter à la critique d’un auditoire universel • Gratuit, facile (réseaux sociaux, blogs, commentaires)
  9. 9. Publier, après lire, écrire et compter • Publier, une nouvelle compétence fondamentale (voir socle) • Cela doit s’apprendre à l’école, comme l’exercice de la liberté d’expression • Un choc culturel, une chance, un privilège, un nouvel enjeu éducatif • Personne ne s’en remet vraiment (institutions, médias, école)
  10. 10. Benjamin Bayart : « Les problèmes qui se posent sont beaucoup plus fondamentaux. S’exprimer en public est quelque chose de compliqué, qu’on ne peut pas apprendre tout seul en bricolant sur un logiciel. Ça, c’est un boulot de prof de français, de prof de philo, ça peut s’apprendre tout petit... Savoir qu’on ne dit pas la même chose sur Facebook devant tout le monde que ce qu’on dit dans la cour de récré ou entre copains, ça s'apprend. Et ça me parait être un enjeu beaucoup plus structurant que le fait de savoir écrire dix lignes de HTML » http://www.nextinpact.com/news/88717-interview-initier-enfants-au-code-pas-urgent- selon-benjamin-bayart.htm
  11. 11. • Les journaux scolaires, le droit de publication • Les blogues • Les réseaux sociaux • La censure, le procès, la répression, l’absence de réponse éducative • Les règlements intérieurs fixent les modalités de l’exercice des droits à s’exprimer (contradictions avec la loi parfois) • La vie lycéenne, la vie collégienne, la vie écolière http://www.culture-numerique.fr/?p=222 http://www.culture-numerique.fr/?p=1400 L’expression des élèves
  12. 12. Un nouveau modèle http://meta-media.fr/2015/01/19/tv-fini-de-rigoler.html
  13. 13. Une nouvelle approche
  14. 14. Nouvelles pratiques citoyennes • Choc, basculement culturel, sociétal • Se connecter, publier, créer, partager, contribuer, s’entraider, co-construire, échanger • Le co et le trans • Le nous est plus important que le je • Chaque citoyen, chaque jeune citoyen peut être acteur et producteur plutôt que consommateur ou usager – Renverser la logique du vocabulaire et sortir de la sclérose de l’outillage et des usages • Chaque citoyen, chaque jeune citoyen peut devenir média et prendre part au débat • Prise de contrôle des citoyens et remise en cause des médiations • La crise de l’autorité, de la représentation • L’école est concernée au 1er chef
  15. 15. Petite histoire de l’expression sur Internet • Septembre sans fin • Les débuts de l’Internet • La nécessité de réfléchir à des repères et de définir des convenances • La nétiquette, document négocié
  16. 16. Le septembre sans fin de l’école • Les skyblogs 2002 mais surtout 2005 • 32 millions de blogs et 4,4 milliards de commentaires • La France, championne du Monde • « Au collège, si tu n’avais pas de blog, ça voulait dire que ta vie sociale était pourrie » • « C’était un espace de liberté, une échappatoire bienvenue » http://apps.rue89.com/2014-sky/
  17. 17. Incompréhension et répression • Déni, sanctions, exclusions, répression • La confrontation de l’école avec l’Internet et sa réalité de l’universalité de la diffusion
  18. 18. La non-réponse éducative • Quelques heureuses initiatives : les mémotices • Les chartes d’usage • Le renforcement des règlements intérieurs • Internet responsable • B2i • Les initiatives collatérales (CNIL, Hadopi, CSA, France TV, Canopé, RSF…) • Clemi ? • Et aujourd’hui, Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram, Whatsapp, Ask.fm, Yax…
  19. 19. 10 ans après les skyblogs http://www.la-croix.com/Famille/Education/Dans-les-lycees-les-reseaux-sociaux-sous- surveillance-2013-05-22-963111
  20. 20. L’éducation aux médias et à l’information dans la stratégie numérique • Objectifs – « Permettre aux élèves d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication, former des « cybercitoyens » actifs, éclairés et responsables de demain » – « Permettre la compréhension et l'usage autonome des médias par les élèves et les enseignants qui sont à la fois lecteurs, producteurs et diffuseurs de contenus » • Comment ? – Un cadre de référence sera élaboré… – Le CSP sera missionné pour proposer les modalités d'intégration de l’ÉMI dans les programmes et le socle commun http://eduscol.education.fr/cid72525/education-aux-medias-information.html
  21. 21. Éducation aux usages responsables d’Internet et des réseaux sociaux • Une refonte du B2i avec la rénovation de ses compétences au lycée, point de départ d'une rénovation de l'ensemble des trois niveaux du B2i • L'organisation, dans chaque établissement, de réunions d'information/formation à destination des enseignants et des parents sur l'usage responsable d'internet et des réseaux sociaux dès la rentrée • La mise à disposition des chefs d'établissement et des équipes pédagogiques d'un guide pratique de prévention et de gestion des situations problématiques quand le climat scolaire est troublé par les nouveaux médias (« cyberharcèlement » de nature xénophobe, sexiste, raciste, homophobe, diffamatoire, etc.)
  22. 22. Une ÉMI rénovée et distribuée ? • À la lumière de l’actualité • 15 janvier au Sénat : – David Assouline : « Ne faudrait-il pas un apprentissage à l'école, dès six ans, du décryptage des médias, de l'image, du traitement de l'actualité ? » – Najat Vallaud-Balkacem : « Je partage votre préoccupation. L'école doit développer l'esprit critique et la liberté de jugement des enfants, leur apprendre à faire le tri entre information et rumeur […] L'éducation aux médias sera comprise dans l'enseignement moral et civique que j'ai évoqué, à raison d'une heure par semaine. » • Qui s’en charge ? À quel niveau ? Sur quels horaires ? http://www.senat.fr/cra/s20150115/s20150115_2.html#par_338
  23. 23. Une ÉMI en prise avec l’actualité • Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves • Une compétence nécessaire aux enseignants et aux chefs d’établissement : savoir organiser un débat • Une autre compétence nécessaire : savoir déjouer les théories du complot, exercer sa raison • Les valeurs de l’école de la République : laïcité, égalité, liberté(s) • La liberté d’expression doit impérativement s’enseigner http://www.liberation.fr/monde/2015/01/17/apres-charlie-hebdo-la-theorie-du- complot-relancee_1182921 https://www.internet-signalement.gouv.fr/ http://eduscol.education.fr/cid85297/liberte-de-conscience-liberte-d- expression-outils-pedagogiques-pour-reflechir-avec-les-eleves.html
  24. 24. « Internet de tous les dangers »
  25. 25. Les terminaux numériques des jeunes : smartphones et tablettes • Des pratiques numériques massives – Un téléphone qui ne sert pas à téléphoner – De riches pratiques sociales et médiatiques – L’accès à des connaissances multiples – Jamais les jeunes n’ont autant écrit – Sous la table, sous la couette • BYOD • Le mépris • Les examens, le baccalauréat • Le scandale du filtrage et de la censure • 41 % des enfants et adolescents de 12 à 17 ans disposent d’une tablette http://www.cgeiet.economie.gouv.fr/Rapports/DTIC-2014-presentation.pdf
  26. 26. Modifier les règlements intérieurs des lycées Règles de vie commune L’usage des terminaux personnels mobiles numériques par les élèves est libre et autorisé dans l’ensemble des espaces du lycée, dans les couloirs et salles comme dans la cour. Il constitue, dans bien des cas, un apport non négligeable aux apprentissages qui doit être encouragé. On distinguera cependant, selon les lieux, des conventions d’usage différentes. En classe Il va de soi que les enseignements en classe nécessitent attention et disponibilité qui ne sont pas compatibles avec l’usage personnel d’un téléphone mobile. C’est la raison pour laquelle les élèves s’abstiendront de la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (musique, photographie, échanges téléphoniques ou par textos, échanges sur les réseaux sociaux, consultation du web, etc.) sauf autorisation expresse du professeur responsable. Il en va de même des ordinateurs portables et tablettes dont l’usage en classe est réservé à la seule saisie de notes. De même que pour les téléphones mobiles, les élèves s’abstiendront avec ces outils de faire usage d’autres services, sauf s’ils sont autorisés à le faire à la demande du professeur. Hors la classe Dans les lieux de circulation et de détente, il est préférable que les appareils numériques de grande taille, tablettes et ordinateurs, soient rangés dans leur sacoche. En revanche, il est permis de se servir des téléphones mobiles, des smartphones ou des baladeurs, y compris pour des usages personnels, dans le respect du voisinage et des activités pédagogiques en cours. Formation des élèves Dans la majorité des cas, l’ensemble des fonctionnalités offertes par l’appareillage numérique, quel qu’il soit, contribue à enrichir la pédagogie et les apprentissages. Néanmoins, dans certains cas, un usage excessif ou intrusif peut aboutir à dégrader sensiblement les relations dans la classe entre les élèves ou avec les adultes, professeurs ou personnels administratifs du lycée. C’est pourquoi, avec l’aide des élus de la vie lycéenne et des représentants des parents, des temps de formation seront proposés chaque début d’année à tous les membres de la communauté éducative pour comprendre, expliquer et intégrer les règles de vie ci-dessus. Un moment particulier sera consacré aux responsabilités de chacun pour respecter et faire respecter un certain nombre de droits fondamentaux (image, intimité, lieux de silence et de calme, temps de concentration et de réflexion, santé…). Mise à jour de ces règles de vie En fin de chaque année scolaire, le bilan du bon fonctionnement de ces règles de vie commune sera fait, en liaison avec les représentants des diverses composantes de la communauté éducative, dont les élus lycéens de la vie lycéenne et des représentants des délégués. Des propositions seront éventuellement faites pour faire évoluer ces conventions, à la lumière des usages existants et des progrès techniques, les soumettre pour avis au Conseil de la vie lycéenne et à la commission permanente avant d’être portées au vote du Conseil d’administration. Égalité Pour respecter l’égalité des élèves quant aux enseignements qui leur sont dus, ceux qui en seraient dépourvus pourraient se faire prêter par le lycée, de manière non durable, des appareils numériques du type tablette leur permettant la saisie de notes et l’accès à des documents pédagogiques en ligne. Sanctions Contrevenir à ces règles de vie commune expose à des sanctions prévues par ailleurs au règlement intérieur.
  27. 27. La censure des pratiques • La représentation de soi, la présence, la notoriété • La vie privée et l’identité numérique, des problèmes de vieux c.. • Les données personnelles et l’intimité • La copie, le copier-coller, le plagiat • le travail collectif et son évaluation • La contestation de la légitimité http://www.culture-numerique.fr/?p=120 http://www.culture-numerique.fr/?p=2250
  28. 28. Le droit à l’oubli • Une fausse bonne idée • Yann Leroux : « Effacer les traces laissées en ligne, c’est leur donner une importance qu’elles n’ont en général pas. C’est faire peser sur des actes d’enfants des valeurs d’adulte. C’est nier que cette expérimentation a eu en son temps de la valeur. C’est empiéter sur ce temps d’exploration de soi dont les adolescents ont besoin. C’est sacrifier les fragiles expérimentations de soi sur l’autel de l’appropriation des valeurs familiales et sociales » • Yann Leroux : « Le droit à l’oubli transforme les mises en scène de soi en réalités condamnables ou honteuses » • Serge Tisseron : Il serait dangereux de laisser grandir nos enfants avec l’idée d’un effacement facile de traces qu’ils ont délibérément pris la décision, à un moment donné, de rendre visibles. Leur apprendre, âge par âge, à s’autoréguler. Car l’éducation, la vraie, ne consiste pas à guider et à protéger l’enfant, mais à lui apprendre à s’autodiriger et à s’autoprotéger. » http://libertescheries.blogspot.fr/2015/01/google-et-le-droit-loubli-une.html http://psychologik.blogspot.fr/2012/12/le-droit-loubli-une-fbi.html http://www.culture-numerique.fr/?p=228
  29. 29. Michel Guillou @michelguillou www.culture-numerique.fr Merci

×