LaCOLUFRASun outil original de partage deconnaissances Québec - BrésilRémy TRUDEL Professeur invité à l’École nationale da...
Déclaration d’objectifsSanté et bilinguisme, au cœur de l’organisation.« La COLUFRAS est un organisme international àcarac...
Mise en contexte ethistorique de l’organisation
L’émergence lente d’une force luso-francophoneDécennie 1990Une urgenceculturelle etréseau informelDécennie 2000Structurati...
La diversité culturelle au service del’échange de connaissanceÉnoncé de mission Bâtir un réseau d’échanges etde connaissa...
Les activités habituelles de l’organisationÉchange• Conférences et symposiums• Actes de colloques et publications diverses...
Pour une approcheprospective de la COLUFRAS
Comprendre la COLUFRAS à l’aune desthéories en relations internationales3 mécanismes à l’origine desO.N.G. pour autant d’o...
Un développement « fonctionnaliste » del’organisation Les besoins pragmatiques d’acteurs internationauxentraînent la coop...
La COLUFRAS, uneO.N.G. à la croisée descheminsCOLUFRASPouv.Décen-tralisésO.I.Milieuuniver-sitaire+Une organisation indénia...
La stratégie de la COLUFRAS en tant queforce transnationaleLes éléments déjàmobilisés Le rôle d’internet L’emphase sur l...
Merci de votre attentionCOLUFRAS.orgfacebook.com/COLUFRAStwitter.com/COLUFRASyoutube.com/COLUFRAS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La COLUFRAS, un outil original de partage de connaissances Québec - Brésil

851 vues

Publié le

Active depuis près de 20 ans, la COLUFRAS est un organisme international non-gouvernemental visant à soutenir l’utilisation du français et du portugais en santé. Pour ce faire, elle organise et soutient des activités dans le domaine de la santé afin d’assurer une présence vivante et articulée au sein de la diversité linguistique mondiale.

Ses fondateurs et artisans actuels, principalement originaires du Brésil et du Québec, s’activent donc en vue de répondre à trois objectifs : bâtir un réseau d’échanges et de connaissances entre les pays de la francophonie et de la lusophonie; favoriser ensuite des alliances et construire des partenariats stratégiques; et, enfin, contribuer à la réflexion sur les actions menant à l’amélioration des systèmes productifs en santé.

Considérant que la COLUFRAS constitue, par sa nature, un outil d’intervention indédit, elle s’impose naturellement comme un objet précieux d’étude empirique. Il nous appartiendra donc de décrire les moyens par lesquels une alliance linguistique peu commune a pu s’opérer sur la base d’une approche sectorielle à vocation non exclusivement culturelle, au profit du partage de connaissance en matière de santé. À cet effet, nous évoquerons les outils qui ont pu être déployés par l’organisation en vue de rapprocher les spécialistes du monde francophone et lusophone, particulièrement des trois Amériques et notamment autour de programmes d’échanges pour universitaires, administrateurs ou entrepreneurs.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
851
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La COLUFRAS, un outil original de partage de connaissances Québec - Brésil

  1. 1. LaCOLUFRASun outil original de partage deconnaissances Québec - BrésilRémy TRUDEL Professeur invité à l’École nationale dadministration publique, président de la COLUFRASFlorent MICHELOT Diplômé de sciences politiques de Lille 2, secrétaire général de la COLUFRAS
  2. 2. Déclaration d’objectifsSanté et bilinguisme, au cœur de l’organisation.« La COLUFRAS est un organisme international àcaractère culturel et scientifique en francophonie etlusophonie qui vise à soutenir l’utilisation du françaiset du portugais en santé.Pour atteindre cet objectif, elle soutient des activités etdes échanges dans le domaine de la santé pour assurerune présence vivante et articulée au sein de la diversitélinguistique mondiale. »
  3. 3. Mise en contexte ethistorique de l’organisation
  4. 4. L’émergence lente d’une force luso-francophoneDécennie 1990Une urgenceculturelle etréseau informelDécennie 2000StructurationetreconnaissanceprogressiveDécennie 2010Ouverture surtous lescontinents1988Le droit à lasanté estconstitution-nalisé auBrésil1997Les acteurs duréseaus’identifient2007Restructurationmajeure
  5. 5. La diversité culturelle au service del’échange de connaissanceÉnoncé de mission Bâtir un réseau d’échanges etde connaissances entre les paysde la francophonie et de lalusophonie; Favoriser les alliances etconstruire des partenariatsstratégiques; Contribuer à la réflexion surles actions menant àl’amélioration des systèmesproductifs en santé.Connaissances etdiversité (pêle-mêle) Développer et promouvoir le partagede savoir pour améliorer les systèmesde santé Relier les spécialistes du mondefrancophone et lusophone Établir des programmes d’échanges Développer des publications Offrir des services de consultation etd’expertise à des O.I. dans le domainedes intérêts linguistiques et de la santé Répondre aux demandes d’échangesdu domaine du management public,des technologies médicales et dusecteur pharmaceutique en santé
  6. 6. Les activités habituelles de l’organisationÉchange• Conférences et symposiums• Actes de colloques et publications diverses• Observatoires multipartiteFormation• Programmes d’échanges universitaires• Programmes conjoints internationauxRéseautage• LaCOLUFRAS mobilisée en tant que carnet d’adresses afin de rendreles membres proactifs et autonomes de leur propre développement
  7. 7. Pour une approcheprospective de la COLUFRAS
  8. 8. Comprendre la COLUFRAS à l’aune desthéories en relations internationales3 mécanismes à l’origine desO.N.G. pour autant d’objectifs Les O.N.G. véritablementtransnationales : reposent surun vaste réseau très hiérarchisé Les O.N.G. pour répondre à desenjeux précis : initiées par unepoignée d’acteurs individuels Les O.N.G. d’échangespolitiques transnationauxL’O.N.G. pour contribueréchanges transnationaux coopération entre acteursnationaux Régions, provinces, états,universités, etc. intérêt ou ensemble de valeurs encommun Accès au soin, culture configuration politique particulière +/- les pays membres de l’OIF et dela CPLP
  9. 9. Un développement « fonctionnaliste » del’organisation Les besoins pragmatiques d’acteurs internationauxentraînent la coopération Des fonctions communes aux états et des enjeux convergents L’accès au soin dans un contexte de contrôle de la dépensepublique Limiter les conflictualités / Assurer le rapprochement desnations Assurer un partenariat culturel et linguistique entre des nations de3 continents, des pays développés et des PVD; lutter contre laprédominance de l’anglais Modèle ascendant : la prédominance des besoins du terrain Exemple de la problématique de l’accès aux soins,particulièrement aux soins primaires
  10. 10. La COLUFRAS, uneO.N.G. à la croisée descheminsCOLUFRASPouv.Décen-tralisésO.I.Milieuuniver-sitaire+Une organisation indéniablementliée aux pouvoirs nationaux+Finances, logistique+Qui alimente et bénéficie d’unediplomatie hors du cadre de l’État-nation+Organisations internationales (OIF, CPLP, OPS)+Pouvoirs décentralisés : Régions ou provinces+Branches du gouvernement, réseauuniversitaire+… et qui aide les États-nations dansleur logique d’allègement de leurstructureConcurrence despaliers degouvernements oucoopération nouvelle?
  11. 11. La stratégie de la COLUFRAS en tant queforce transnationaleLes éléments déjàmobilisés Le rôle d’internet L’emphase sur l’expertiseoriginale Les coopérations bilatérales« parrainées » par laCOLUFRASVers de nouvellesstratégies deconstruction en réseau Les postulats àpréserver/développer : Préserver la dynamique bottom-up Constituer des plateformesnationales Converger avec les autres O.N.G. etO.I. Imposer de nouveaux rapportsNord-Sud et utiliser l’internationalpour créer des rapports de force Créer une aile jeunesse active dansles réseaux étudiants
  12. 12. Merci de votre attentionCOLUFRAS.orgfacebook.com/COLUFRAStwitter.com/COLUFRASyoutube.com/COLUFRAS

×