TP switch pod4

311 vues

Publié le

TP Switch POD4

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
311
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

TP switch pod4

  1. 1. SISR 2 DAY MICKAEL TP Sur les Switchs
  2. 2. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 1 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE Table des matières 1.Utiliser les 3 modes de connexion pour accéder au switch HP .........................................................2 Connexion avec PuTTy.....................................................................................................................2 Connexion avec Telnet ....................................................................................................................4 Connexion par interface web ..........................................................................................................5 2.A partir du menu du switch, visualiser la table qui affiche les correspondances @MAC,/port..........7 3.Afficher les mêmes résultats en utilisant la ligne de commande (cli)................................................8 4.Visualiser le log du switch, créer un incident et vérifier sa prise en compte. ....................................8 Visualisons le log de switch : ...........................................................................................................8 Création d’un incident :...................................................................................................................9 5.Activer/désactiver un port. ..............................................................................................................9 6.Restreindre la connectivité d’un port à une adresse mac. ..............................................................10 7.Configurer le monitoring de ports pour capturer des trames .........................................................11 Activer le mode monitoring sur le switch ......................................................................................11 Visualisation des trames interceptées ...........................................................................................11 8.Brancher 3 switchs en circuit, connecter un poste, visualiser le trafic sur un switch.......................12 9.Valider le Spanning tree, recommencer la manipulation, visualiser du trafic..................................13 10.Relier 2 switchs 2524 avec 2 câbles réseau, constater qu’il y a une tempête de broadcast...........14 11.Configurer les ports en "trunk", brancher les câbles, visualiser le trafic........................................15
  3. 3. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 2 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 1. Utiliser les 3 modes de connexion pour accéder au switch HP RAZ du switch avant de débuter les Travaux Pratiques : Connexion avec PuTTy après la RAZ pour changer l’adresse IP du switch dans le but de pouvoir utiliser Telnet Télécharger PuTTy sur internet : http://www.01net.com/telecharger/windows/Internet/serveur_ftp/fiches/20166.html
  4. 4. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 3 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE Connexion réussie avec PuTTy portable depuis 7 physique. Configuration IP pour utiliser Telnet t
  5. 5. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 4 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE Connexion avec Telnet Commandes à exécuter en admin dans le cmd de Windows 7 Virtual Box pour pouvoir utiliser Telnet : pkgmgr /iu:TelnetClient pkgmgr /iu:TelnetServer Syntaxe d’une connexion Telnet avec le cmd de Windows 7 VM : Telnet adresse_ip_switch Adresse IP du switch : 192.168.1.1/24 Adresse Mac du switch : 0001e6-d403c0
  6. 6. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 5 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE Connexion par interface web Ecrire l’adresse IP du switch dans la barre d’URL Visualisation de la configuration IP du switch via l’interface Web (ne pas se référer à l’adresse IP d’une configuration antérieure du POD)
  7. 7. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 6 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE Ping boucle locale du switch (ne pas se référer à l’adresse IP d’une configuration antérieure du POD, les pings sont réussis mais les captures d’écrans n’ont pas été faites avec la nouvelle configuration) Ping d’une des machines du POD branché sur le switch (ne pas se référer à l’adresse IP d’une configuration antérieure du POD les pings sont réussis mais les captures d’écrans n’ont pas été faites avec la nouvelle configuration) Conclusion : Les connexions depuis PuTTy ou Telnet sont bien de bien meilleures formes d’accès au switch que l’interface Web car ils permettent une configuration et l’accès à des options bien plus avancées que l’interface Web.
  8. 8. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 7 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 2. A partir du menu du switch, visualiser la table qui affiche les correspondances @MAC/port. Telnet 192.168.1.1  Status and Counters  Address Table Correspondance @Mac/Port via Telnet : - 00:00:00:00:00:01 (carte réseau machine virtuelle pc1) et 64:70:02:00:f5:b4 (carte réseau machine physique pc1) détectées toutes les deux sur le port 3. - 00:00:00:00:00:02 (carte réseau machine virtuelle pc2) et 64:70:02:00:f0:f1 (carte réseau machine physique pc2) détectées toutes les deux sur le port 1. - 00:00:01:11:19:95 (carte réseau machine virtuelle pc3) et 64:70:02:00:f4:a1 (carte réseau machine physique pc3) détectées toutes les deux sur le port 5. - 12:12:12:12:12:12 (carte réseau machine virtuelle pc4) et 08:00:27:a1:fb:8f (carte réseau machine physique pc4) détectées toutes les deux sur le port 12.
  9. 9. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 8 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 3. Afficher les mêmes résultats en utilisant la ligne de commande (cli). Correspondance @Mac/Port avec la Command Line en utilisant la commande: « show mac-address » : 4. Visualiser le log du switch, créer un incident et vérifier sa prise en compte. Visualisons le log de switch avant l’incident avec Telnet :
  10. 10. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 9 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE Création d’un incident : Déconnexion volontaire du port 12 visible dans le log du switch 5. Activer/désactiver un port. Telnet 192.168.1.1  Switch Configuration  Port/Trunk Settings Activation / Désactivation du port 1 par la colonne Enabled (Yes/No) :
  11. 11. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 10 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 6. Restreindre la connectivité d’un port à une adresse mac. Restreindre la connectivité d’un port à une @Mac : Visualisation de la restriction par adresse Mac des ports par l’interface Web du switch Autorisation sur le port 20 de l’unique @Mac 00:00:00:00:00:01 Les autres @Mac ne peuvent pas utiliser le port 20. On peut dresser la liste des @Mac autorisées. Toutes les autres @Mac sont donc interdites sur ce port.
  12. 12. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 11 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 7. Configurer le monitoring de ports pour capturer des trames Activer le mode monitoring sur le switch PuTTy  Switch Configuration  Network Monitoring Port On active le monitoring (Yes/No) Redirection des ports 2 à 6 (Monitor dans la colonne Action) sur le port n°1 (Monitoring Port) Visualisation des trames interceptées Une fois la nouvelle configuration sauvegardée, on va vérifier son fonctionnement en effectuant un Ping de la machine connecté au port 2 avec comme @IP 192.168.1.5 au poste connecté au port n°5 avec comme @IP 192.168.1.4. Le monitoring des ports a bien marché car le poste 1 n’aurait sinon pas pu intercepter les trames.
  13. 13. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 12 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 8. Brancher 3 switchs en circuit, connecter un poste, visualiser le trafic sur un switch. Avec 3 switch branchés en circuit il y a une tempête de broadcast car les trames envoyées en broadcast vont de switch en switch en suivant une boucle sans fin (car 2 câbles par switch chacun reliés à un autre switch) Tempête de broadcast DHCP déclenché par un DHCP Discover d’une des machines. La taille d’un fichier de log lors d’une tempête de broadcast peut atteindre des centaines de mégaoctets. Un ping entre 2 postes avec 3 switch en circuit donne une tempête de broadcast ARP comme expliqué plus haut.
  14. 14. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 13 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 9. Valider le Spanning tree, recommencer la manipulation, visualiser le trafic. Activation du Spanning Tree Protocol en Command Line avec la commande «configure » et «spanning-tree » Le Spanning Tree Protocal est activé donc plus de tempête de broadcast lors d’un ping (cela se voit grâce au timer)
  15. 15. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 14 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 10. Relier 2 switchs 2524 avec 2 câbles réseau, constater qu’il y a une tempête de broadcast. Après avoir relié 2 switchs entre eux et avoir lancé wireshark, on peut voir que la requête ARP tourne en boucle pour une simple raison. Cette a requête a pour destination « broadcast », donc le poste connecté au SW1 envoie sa requête en broadcast, le SW1 l’envoie à chaque port, donc elle arrive au SW2, le SW2 l’envoie également à chaque port, ainsi de suite tout comme les 3 switch en série il s’agit du même schéma de boucle infinie. SW1 SW2
  16. 16. 1SIO POD4 TP Switch SISR2 15 HUBERT JULIEN --- LABBE RICHARD --- DAY MICKAEL --- DOGNY CHRISTOPHE 11. Configurer les ports en "trunk", brancher les câbles, visualiser le trafic Activation du trunck, pas de tempête de broadcast. La solution est effective.

×