Reg4 f sorepg

371 vues

Publié le

Les Syndromes Opérationnels de Régulation au SAMU . Syndromes initaux bases sur l étiologie de la pathologie. Accident, Agression, etc

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
371
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Reg4 f sorepg

  1. 1. COURS DE RÉGULATION MÉDICALE DES SAMU N°4 MARTINEZ ALMOYNA SAMU de Paris REGULATION DES SYNDROMESOPERATIONNELS PRIMAIRES DE REGULATION BASES SUR L’ETIOLOGIE (SOR EPG) Accidents et Agressions externesModifications 03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 1
  2. 2. LES SYNDROMES OPERATIONNELS DE REGULATION DE PREMIER NIVEAU les SOR1 ® sont le premier niveau du télé- diagnosticils sont nommés avec les premières expressions les plus informatives des appelants par exemple: le SOR1 «il étouffe» ®. 03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 2
  3. 3. SOR 1 par «ETIOLOGIEPOTENTIELLEMENT GRAVE»(SO1EPG ® ) sont traités ici après les SOR1 deSémiologie Potentiellement grave vues dans lasérie précédente il est passé sous un train .... il est tombé du 4 eme ,, il a été transpercé ....., éjecté de sa moto ...03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 3
  4. 4. Spécificité des SOR 1EPG « Accident » et « Agression » destructions anatomiques, agression psychologique choquantes et anxiogènes des acteurs inopinées , critiques, soins intensifs et chirurgie dans un délai très court,03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 4
  5. 5. Nécessité de transmission de l ’Alerte aux Services compétents ? Police et Justice Sauvetage mais ne pas oublier les Droits à l ’Autonomie 03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 5
  6. 6. Impact psychologique sur le témoin l’image visible par l’entourage est particulièrement anxiogène car la perte de l’intégrité du corps et de l’autonomie du sujet la douleur, le sang. Augmentent la Valence AUSSI03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 6
  7. 7. Impact psychologique sur le témoin visible par l’entourage et particulièrement anxiogène par la perte de l’intégrité du corps, la douleur, le sang et la perte totale de l’autonomie du sujet.03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 7
  8. 8. Le tiers appelant le SAMU Le Bon Samaritain qui peut parler et toucher Le Bon Samaritain qui est loin Le Samaritain minimal Le Mauvais …..03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 8
  9. 9. L ’ APPELANT COMME AGENT D ’INFORMATION SEMIOLOGIQUE Le patient lui même par téléphone portable03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 9
  10. 10. Dimensions de l ’Accident ou Agression Combien de victimes maximum Sur quelle surface Dangers d ’aggravation03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 10
  11. 11. Tactique de réponse et d ’intervention du SAMU sur les lieux ?03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 11
  12. 12. Accidents collectifs Tactique d ’approche de stationnement de départ des unités Quelles unités Plan pour victimes multiples? Prévisions de durée03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 12
  13. 13. Interventions préventives Evénements potentiellement dangereux Coordination avec systèmes publics ou privés03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 13
  14. 14. Attentats , tumultes sociaux et guerres La neutralité des services médicaux Les dangers03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 14
  15. 15. Accidents en zones spéciales Maritime , portuaire , côtière et fluviale Montagnes A risque spécifique (chimie, radiologie etc) Chemins de fer Aviation03/11/12 Modifié REG3F M Martinez Almoyna 1997 15

×