Barcamp AQUOPS (BarAQUOPS) 2015

3 210 vues

Publié le

Le support visuel qui a servi à l'animation du BarAQUOPS (barcamp) 2015 du 33e colloque de l'AQUOPS (Association québécoise des utilisateurs de l'ordinateur au primaire-secondaire). Le contenu théorique a été assuré par Lyonel Kaufmann - merci! (les autres facilitateurs, avec M. Kaufmann et moi-même, étaient Jean Desjardins et David Beauchesne).

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 210
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
199
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Barcamp AQUOPS (BarAQUOPS) 2015

  1. 1. Numérique, pédagogie et simplicité 33e colloque AQUOPS : Développer le réflexe technopédagogique Kaufmann, L., Miller, A., Desjardins, J., Beauchesne, D. BarAQUOPS 2015
  2. 2. Un barcamp? C’est une « rencontre ouverte, qui prend la forme d'atelier-événement participatif où le contenu est fourni par des participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose (…) » à l’activité. - Wikipédia
  3. 3. Thème Numérique, pédagogie et simplicité - M. Lyonel Kaufmann (@lyonelkaufmann) - M. Jean Desjardins (@jdesjardins1861) - M. David Beauchesne (@dbeauchesne2) - Mme Audrey Miller (@millaudrey)
  4. 4. Une petite histoire pour commencer Il y a quelques années, une étudiante vient me trouver. Elle voulait réaliser des exposés avec ses élèves. Après une discussion avec l’animateur informatique, elle voulait utiliser PowerPoint. Elle n’était pas ni familière, ni à l’aise avec les ordinateurs. Je lui demande alors ce qu’elle va demander à ses élèves. Elle me dit que ses élèves devront choisir un tableau en lien avec leur sujet, présenter ce tableau à leurs camarades et dire les raisons de leur choix. Plutôt que de passer plusieurs heures à apprendre aux élèves à utiliser PowerPoint, je lui propose de travailler avec un logiciel déjà connu : ClarisWorks. Ce logiciel était tout à fait adapté pour coller une image dans un document et le projeter à la classe. C’est ce que j’entends par Internet, pédagogie et simplicité
  5. 5. A interroger… 4 recommandations : 1. Sélectionner les technologies en fonction de vos objectifs d’apprentissage et non parce qu’elles sont « cools »; 2. Établir la pertinence de l’outil utilisé pour vos élèves; 3. Définir des attentes claires concernant la participation et le travail attendu; 4. Modéliser : si vous demandez aux élèves d’utiliser des outils particuliers en classe, il est indispensable d’avoir déjà votre expérience personnelle d’utilisation de l’outil. Dunlap, J., & Lowenthal, P. (2011). Learning, unlearning, and relearning: Using Web 2.0 technologies to support the development of lifelong learning skills. Dans G. Magoulas (dir.), E infrastructures and technologies for lifelong learning: Next generation environments (p. 292-315). Hershey: IGI Global. Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015
  6. 6. A interroger… a) D’accord ou pas avec la recommandation? b) Lors du colloque de l'AQUOPS, j’ai pu mettre en pratique cette recommandation. Quand, comment, pourquoi? c) Dans ma classe, je suis désormais armé(e) / prêt(e) à mettre en œuvre cette recommandation à la condition que (...) Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015
  7. 7. Une chance ou un danger? http://www.yapaka.be/tous/page/parents-bonheur-la-protection-totale-de-vos-enfants Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015
  8. 8. Une chance ou un danger? « Le cinéma détache l’enfant de la lecture […]. Le cinéma, qui devient un des plus puissants moyens d’éducation populaire, offre des dangers […] au point de vue éducatif tout court. Le film rend l’esprit paresseux, inattentif. Il habitue à passer trop vite et sans transition d’un objet à un autre ; il tue le goût de la libre recherche, la possibilité de la concentration. Il inscrit des images, il ne grave pas des idées et des connaissances .» Mme Tissot, institutrice et rédactrice de l’Ecolier romand. Cité par Ernest Savary (1924). Le cinéma et l’école. In Annuaire de l’Instruction publique en Suisse, p. 54 http://cinematographes.free.fr/pathe-baby-societe.html «Books will soon be obsolete in the schools. Scholars will soon be instructed through the eyes. It is possible to teach every branch of human knowledge with the motion picture. Our school system will be completely changed in ten years.» Thomas Edison Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015
  9. 9. Un auteur : Larry Cuban Source : http://inservice.ascd.org/educational-leadership/larry-cuban- on-the-truth-about-restructuring/ Historien de formation, il est professeur de pédagogie à l'Université de Stanford depuis 1981. Auparavant, il a également enseigné, pendant 14 ans, au niveau secondaire dans des écoles défavorisées. De 1974 à 1981, il a été superintendant d’un district scolaire. Ses principaux intérêts de recherche portent sur l'histoire du curriculum et l'enseignement, le leadership en éducation, la réforme scolaire et les usages de la technologie dans les salles de classe. Quelle utilisation réelle des TIC en classe?
  10. 10. Quelle utilisation réelle des TIC en classe? Un auteur : Larry Cuban
  11. 11. Partagez-vous ces constats de Cuban? Si oui, comment y remédier? Sinon, qu’est-ce qui a changé? Quelle utilisation réelle des TIC en classe? Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015 Les TIC sont utilisées l’après-midi et pour les branches secondaires. Du côté des enseignants, on constate que les TIC restent toujours à la périphérie de l’activité, elles restent secondaires; Les TIC sont avant tout perçues par les enseignants comme des outils de divertissement plutôt que comme des outils d’apprentissage. L’organisation du temps scolaire au primaire est plus favorable à l’intégration des TIC que celui au secondaire.
  12. 12. Culture du remix et enseignement Quel peut-être le rapport entre Lady Gaga et la Révolution française? Et la e-culture de nos élèves? La Révolution française par des enseignants d’histoire d’Honolulu* * leurs videos : http://www.youtube.com/user/historyteachers Lady Gaga in Marie-Antoinette (Britt Awards 2010) Peut-être ceci…
  13. 13. Culture du remix et enseignement Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015 Quelle influence, ex. jeux vidéos ou YouYube, sur la culture scolaire de vos élèves? Dans quelle mesure, la culture numérique/médiatique de vos élèves interfère-t-elle avec votr e enseignement? Comment utiliser la culture numérique/médiatique de vos élèves pour la dépasser et en faire un réel objet d’enseignement? Comment utiliser les produits médiatisés destinés à vos élèves dans votre enseignement? Quelles ressources numériques utiliser?
  14. 14. Postulat 1 : « La technologie ne peut pas être imposée, la possibilité d’examiner ses conséquences, de la tester et d’être formé à son utilisation facilitent le processus d’usage, le contraire peut inhiber. » Rogers (1995) Diffusion of Innovation Postulat 2 : l’auto-efficacité « renvoie à la perception qu’a une personne d’elle-même, de ses capacités à exécuter une activité et à réagir face à un événement ou un objet. Cette perception influence son niveau de motivation et son comportement. » Ram, S. (1987). A model of innovation resistance. In Advances in Consumer Research, 14 (pp. 208-212) Numérique à l’école : à quelles conditions? Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015
  15. 15. Numérique à l’école : à quelles conditions? En conséquence • les technologies doivent être simples, durables et souples. • l’innovation doit répondre aux problèmes/besoins définis par les professionnels rationnels que sont les enseignants et non à ceux définis par des non-enseignants. • une innovation doit pouvoir s’intégrer dans la classe en préservant l’autorité et le contrôle de l’enseignant sur la classe. • une bonne séquence d'enseignement recourant au numérique est d'abord une bonne séquence d'enseignement ou autrement dit les questions didactiques ou pédagogiques priment sur l'outil (numérique ou non). Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015
  16. 16. Numérique à l’école : à quelles conditions? http://bit.ly/baraquops
  17. 17. Pour conclure : laissons la parole aux élèves http://maonziemeannee.wordpress.com/2012/01/30/reseaux-sociaux-et-education-quand-ce-sont-les-eleves-qui-en-parlent/ Lyonel Kaufmann - Numérique, pédagogie et simplicité - AQUOPS 2015

×