La Fondation Tissot pour la promotion del’économie et le redéploiement des compétences           vers de nouveaux marchés/...
Un point de départ: la crise horlogère suisse des années 1975-85  L’histoire officielle nous parle de l’arrivée du quartz ...
«On ne peut pas laisser ces gens, qui n’ont pas démérité, sanstravail ni options pour leur familles…»                     ...
Dans ces turbulences, Luc Tissot, comme d’autres cherche des solutions et met enplace une stratégie à quatre volets, en gr...
Le redéploiement des compétences de base locales vers denouveaux marchésAu départ, le souci de chercher des solutions nouv...
Le premier stimulateur cardiaque PRECIMED, dès 1978
L’histoire MEDOS ressemble à celle de PRECIMED…, mais à l’envers Salomon Hakim, neurochirurgien colombien cherche à dévelo...
La Valve MEDOS, les années quatre-vingts                              Moteur pas à pas programmable
A partir de là, une Fondation Tissot déploie une activité à la fois locale etglobale, avec des projets d’innovation et une...
A suivre… avec:- un exemple issu de Tissot Medical Research- une réflexion initiale,- suivi d’un atelier,sur la méthode gé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Fondation Tissot pour la promotion de l’économie et le redéploiement des compétences vers de nouveaux marchés

1 629 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 629
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
615
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Fondation Tissot pour la promotion de l’économie et le redéploiement des compétences vers de nouveaux marchés

  1. 1. La Fondation Tissot pour la promotion del’économie et le redéploiement des compétences vers de nouveaux marchés/1 Luc Tissot Pierre Rossel
  2. 2. Un point de départ: la crise horlogère suisse des années 1975-85 L’histoire officielle nous parle de l’arrivée du quartz et d’un type de montre qui bien que développé en partie en Suisse n’est pas parvenu à être intégré par les fabricants suisse de l’époque et qui auraient complètement déstabilisé le marché et l’appareil de production suisse L’histoire révisitée nous montre que des faiblesses étaient déjà à l’oeuvre auparavant et le Japon était très largement plus productif que la Suisse les quinze années qui précédaient cette crise Mais le résultat est là: en quelques années l’industrie horlogère suisse perd ses marchés et les deux-tiers de sa main d’oeuvre Pour les cantons, comme Neuchâtel, qui vivent en grande partie de cette industrie, cela consiste à passer de la partie haute à la partie basse de la hiérarchie économique des cantons suisses L’horlogerie suisse s’en remettra, avec le temps, mais restructurée de l’extérieur (incapacité à anticiper, s’adapter de l’intérieur)
  3. 3. «On ne peut pas laisser ces gens, qui n’ont pas démérité, sanstravail ni options pour leur familles…» Luc Tissot
  4. 4. Dans ces turbulences, Luc Tissot, comme d’autres cherche des solutions et met enplace une stratégie à quatre volets, en grande partie et définitivement hors dudomaine horloger, alors peu capable d’envisager de tels bouleversements métiers: Redéploiement des compétences de base locales vers de nouveaux marchés, consistant essentiellement à passer de la fabrication de montres à mettre au point et vendre des appareils médicaux Mise en place, avec d’autres partenaires et au sein d ‘une cellule de réflexion stratégique pour le Conseil d’Etat neuchâtelois, d’une solution prometteuse pour le canton, consistant à attirer des entreprises intéressées à profiter d’une main d’œuvre qualifiée et d’accord de se conjuguer avec l’économie locale: création de la Promotion économique neuchâteloise identification et désignation de M. Karl Dobler pour la diriger Investissement dans de nouvelles formes de supports financiers pour l’innovation, à l’extérieur dans des fonds de capital risque américains et européens et dans le canton de Neuchâtel, avec la création de SOFIP Développement d’un réseau de correspondants-partenaires international dans les domaines scientifique, industriel et politique 1980: création de la Fondation Tissot pour la promotion de l’économie pour soutenir de manière autonome l’ensemble de ces initiatives
  5. 5. Le redéploiement des compétences de base locales vers denouveaux marchésAu départ, le souci de chercher des solutions nouvelles => De l’observation(des capacités de la main d’oeuvre locale), l’écoute d’avis multiples sur despistes et solutions possibles de la recherche réseau (alliances avec del’expertise externe à la région)Le stimulateur cardiaque s’impose comme piste prometteuse, remplissanttoutes les conditions: respect du sens du bien-faire et des capacités tangibleset intangibles de la main d’œuvre, marché nouveau et ouvertLe réseau permettra de trouver l’ingénieur capable d’apporter l’expertisemanquante (de Hollande)Il faudra moins d’une année pour faire faire des stimulateurs cardiaques àde fabricants de montresFaut-il le préciser? Les horlogers (Tissot) ne voulaient pas de cette productionjugée hérétique
  6. 6. Le premier stimulateur cardiaque PRECIMED, dès 1978
  7. 7. L’histoire MEDOS ressemble à celle de PRECIMED…, mais à l’envers Salomon Hakim, neurochirurgien colombien cherche à développer une valve capable de réguler la pression du liquide céphalo-rachidien, un problème dont souffrent des dizaines de milliers de personnes dans le monde Il comprend ce qu’il lui faut et imagine que dans l’Arc jurassien doit se trouver le potentiel pour une solution dans ce domaine Le réseau fait le reste et une collaboration R&D démarre qui durera des années… avec au bout de cet effort, un produit qui marche, la valve Medos, rachetée par Johnson & Johnson (qui ont tenté sans succès de la fabriquer au Texas), aujourd’hui un des principaux employeurs du canton de Neuchâtel
  8. 8. La Valve MEDOS, les années quatre-vingts Moteur pas à pas programmable
  9. 9. A partir de là, une Fondation Tissot déploie une activité à la fois locale etglobale, avec des projets d’innovation et une philosophie dedéveloppement basés sur le force du couple « compétences et réseau »The Tissot Economic Foundation’s Identify, select, foster, intermediate and support businessmission innovation projects, from early forms to sustainable and life-changing successLa mission de la Fondation Tissot Identifier, sélectionner, générer, intermédier et soutenirpour la promotion de l’économie des projets d’innovation, des formes précoces jusqu’au formes plus durables et qui peuvent changer la vie
  10. 10. A suivre… avec:- un exemple issu de Tissot Medical Research- une réflexion initiale,- suivi d’un atelier,sur la méthode générale qu’on peut en tirer, en principe utile àchacun!

×