République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l’intérieur et des collectivités locales, Algérie
Cahier des ...
MICL Cahier des charges
Page 2
Introduction
Ce présent document représente le cahier des charges destiné aux différentes e...
MICL Cahier des charges
Page 3
Les objectifs de la formation sont les suivants :
 Aider les employés a bien comprendre le...
MICL Cahier des charges
Page 4
5 Description du système
L.O.G.E.C est un logiciel bilingue français-arabe de gestion et d'...
MICL Cahier des charges
Page 5
 Impression et déclaration aux agents concernés des erreurs commises à la saisie sur
regis...
MICL Cahier des charges
Page 6
6 Méthodologie
Durant la durée de la formation les formateurs sont amenés a suivre des méth...
MICL Cahier des charges
Page 7
9 Contraintes
1 Contraintes temporelles
Les participants vont être formés durant les Samedi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Exemple d'un cahier des charges d'une formation professionnelle

11 974 vues

Publié le

Voici un exemple d'un cahier des charges d'une formation destinée a un ensemble d'employées.

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 974
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
155
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exemple d'un cahier des charges d'une formation professionnelle

  1. 1. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’intérieur et des collectivités locales, Algérie Cahier des charges Thème Formation sur LOGEC : « Informatisation du système d’enregistrement de fait d’état civil » 2013-2014
  2. 2. MICL Cahier des charges Page 2 Introduction Ce présent document représente le cahier des charges destiné aux différentes entreprises spécialisées dans le domaine de la formation. Il situe le contexte de projet, les objectifs à atteindre et le profil des entreprises recherchées. 1 Contexte de la formation Le Ministère de l'Intérieur et des Collectivités Locales a lancé un appel d’offre pour la mise en place d’un registre d’état civil numérisé. Cette informatisation constitue le principal instrument de l'amélioration du service rendu aux usagers et de la lutte contre la fraude documentaire. Le système choisi était LOGEC qui permet bien évidemment la gestion et l’organisation d’état civil. Ce nouveau système sera déployé dans les communes de la wilaya d’Alger puis il sera déployé aux autres wilayas. Les 57 communes de la wilaya d’Alger. Etant donné que ce système est le premier dans cette longue démarche d’informatisation, le ministère de l’intérieur et des collectivités locales veut s’assurer que les employés des communes et daïras seront prêt a l’utiliser des que le système sera déployé. D’où la nécessité d’une formation de tous le personnel par des entreprises spécialisées dans le domaine des SI. 2 Objectifs de la formation Dans le but d’améliorer l’efficacité de ce nouveau système et de permettre a ces utilisateurs, qui sont les employés des APC et des daïras, de ce familiarisé avec ce système, une formation du personnel était jugé nécessaire.
  3. 3. MICL Cahier des charges Page 3 Les objectifs de la formation sont les suivants :  Aider les employés a bien comprendre leurs nouveau rôle et comment manipuler le système facilement et efficacement.  Apprendre à chaque acteur de système ses missions et ses privilèges.  Apprendre à gérer les situations de crises et les craches de système.  Détecter les fraudes et savoir les gérer.  Clarifier les procédures à suivre afin de répondre aux besoins des citoyens.  Sensibiliser les agents d’état civil aux enjeux de ce nouveau système.  Renforcer les capacités des agents, officiers et responsables et leur permettre d’assurer au mieux leurs fonctions telles qu’elles sont définies par la loi.  Avoir une petite expérience sur la manipulation du système pour accélérer les différentes opérations (mettre en évidence le but de ce nouveau système). 3 Publique visé La formation va être organisée selon la classification des daïra au niveau de la wilaya d’Alger. Cela dit on aura trois groupes : Alger centre, Alger ouest et Alger est. Chacun de ces groupe va choisir deux communes types selon des critères bien définit. Les employés de cette dernière vont bénéficier de la première par la suite on généralisera la procédure sur tous les employés des 57 communes qui seront repartie par groupe de 10 communes. Ceci dit les agents, les officiers (+ ses adjoints) et les responsables (chefs de services) de ces communes représenteront le publique pour lequel la formation a été planifier. 4 Contenu de la formation La formation doit être aussi simple que le profil des participants qui sont en générale des non- informaticiens (utilisateurs finaux). Toutefois elle doit comporter les points suivants :  Une présentation de nouveau système, ses enjeux et ses avantages.  Présentation de logiciel de gestion d’état civil.  Présenter les situations de crises qui peuvent survenir et lister les démarches a suivre pour régler ces problèmes (le troubleshooting).  Simulation des différentes situations entre citoyens et agents administratif.
  4. 4. MICL Cahier des charges Page 4 5 Description du système L.O.G.E.C est un logiciel bilingue français-arabe de gestion et d'organisation du service d'état civil Algérien couvrant toutes les tâches effectuées au sein du bureau d'état civil avec une facilité d'utilisation et une sécurité maximale. Caractéristiques du système LOGEC : Sécurité du hardware & software  Accès aux ordinateurs des services par mot de passe sécurisé.  Accès au serveur par l'administrateur et par mot de passe sécurisé.  Protection du serveur et des autres postes contre toute introduction par n’importe quel périphérique.  Avoir un compte administrateur du logiciel (chef de service ou officier d'état civil).  Tous les fonctionnaires doivent avoir un compte utilisateur avec login et mot de passe d'accès + droit d'accès sur les fichiers de base de données et privilèges accordés.  L'administrateur accorde pour chaque utilisateur des droits d'accès et une ou plusieurs tâches réservées. Réception des citoyens  Utilisation d'un masque de saisie spécial aux demandes des citoyens.  Saisie des demandes par ordinateur conformément à la loi en vigueur régissant la demande des documents.  Avoir une recherche simple, complète et rapide de tout besoin pour accomplir la demande.  Consultation des fiches citoyens et l’historique des documents enlevés.  Contrôle automatique de saisie et alerte en cas de non cohérence de données.  Validation et envoi à la saisie des demandes des citoyens.  Visualisation uniquement des demandes saisie par chaque utilisateur.  Consultation et visualisation sur écran des registres de d'état civil avec photo des actes. Saisie des documents  Saisie des documents par masque de saisie spécial pour chaque document et inclus dans le système.  Avoir une recherche simple, complète et rapide de tout besoin pour accomplir la saisie.  Contrôle automatique de saisie et alerte en cas de non cohérence des données.  Validation des documents pour l'envoi au contrôle et l'impression. Contrôle, validation des actes et documents saisis  Avoir un masque de saisie spécial pour le contrôle des actes de naissances, décès, jugements, mariages et divorces.  Recherche par ordinateur des erreurs effectuées dans la saisie initiale des actes saisis.  Correction des erreurs de frappes.
  5. 5. MICL Cahier des charges Page 5  Impression et déclaration aux agents concernés des erreurs commises à la saisie sur registres des actes. Délivrance des documents imprimés aux citoyens  Impression de tous les documents au format A5. Saisi des déclarations et autres tâches relatives  Naissances  Décès  Jugements de naissances ou de décès  Mariages  Divorces Chef de service / Officier d'état civil et son adjoint  Supervise tout le circuit parcouru par les documents et les tâches effectuées.  Visualisation par l'administrateur (Chef de service ou officier d'état civil) des écrans des autres postes et possibilité d'enregistrements pour contrôle.  Gestion automatique des impressions par répartition des charges d'impression sur les imprimantes disponibles.  Avoir une traçabilité de tout document édité du logiciel en ce basant sur le code barre unique à chaque document.  Avoir un Historique détaillé de toutes les actions et manipulations effectuées sur le système.  Edition des rapports de travail et rendement journalier, Hebdomadaire, et mensuel détaillant toute l'activité de chaque journée.  Possibilité de comparaison des rapports de rendement sur plusieurs années.  Statistiques de toute catégorie se basant sur les données de la base de données que ça soit les actes inclus ou les documents des citoyens créés. Remarques : 1- Tous les documents à demander par les citoyens sont inclus dans le système et enregistrés dans la base de données. 2- Tous les citoyens sont enregistrés et inclus dans la base de données :  Les citoyens enregistrés dans les bureaux d'état civil.  Les citoyens non enregistrés dans les bureaux d'état civil, mais habitant le territoire des bureaux d'état civil. 3- Tout le circuit de travail et toutes les tâches du service sont gérés par le système pour assurer une Traçabilité des documents avec gestion du code-barres. 4- L'impression automatique des correspondances et des lettres d'information engendrées par ces déclarations saisies.
  6. 6. MICL Cahier des charges Page 6 6 Méthodologie Durant la durée de la formation les formateurs sont amenés a suivre des méthodes bien précises afin de garantir une efficacité élevée et un rendement meilleur : 1. Le système de la formation est en présentiel et toute absence des participants sera notée et communiquée a la direction de la formation de agents administratifs. 2. Organisation des travaux pratiques afin de se familiariser avec le nouveau système. 3. Simulation et jeux de rôle entre les stagiaires. 4. Evaluation des stagiaires selon les procédures définit dans la section ‘procédures d’évaluations’. 7 Profil des entreprises et des formateurs Les entreprises pouvant soumissionnées doivent toutes satisfaire aux critères suivants :  Avoir une situation judicaire conforme aux lois.  Etre certifiée ISO 29990. Les intervenants de cette formation doivent satisfaire les critères imposés par la politique de la formation du ministère de l’intérieur :  Etre ingénieurs en informatique ou posséder un master 2 ou plus.  Etre pédagogue et savoir communiquer.  Avoir au minimum deux ans d’expériences dans le domaine de la formation du personnel sur les nouveaux systèmes d’informatisation.  Etre de bon gestionnaire de la séance de formation.  Respecter l’intégrité des apprenants.  Maitriser le savoir. 8 Nombre de sessions programmées La formation va être décomposée en deux sessions, chaque session détaillera un aspect de nouveau système. Toutefois ces sessions doivent être synchronisées afin de présenter le système de la manière la plus simple et la plus efficace.
  7. 7. MICL Cahier des charges Page 7 9 Contraintes 1 Contraintes temporelles Les participants vont être formés durant les Samedi par conséquent la durée de la formation est estimée à deux semaines. Donc les employées de 10 communes passeront 2 samedi de formation ce qui nous donne un total de 11 semaines (environs 3mois). Les séances débutent à 8h et se terminent à 16h avec une pause déjeuné de 12h a 13h. 2 Contraintes Budgétaires Le budget destiné à cette formation est 1.000.000DA. 10 Procédures de validation L’équipe chargée de la formation doit impérativement évaluer les compétences des stagiaires pour plusieurs raison :  Garantir que les participants ont bien assimilés le contenu de la formation.  Mesurer l’efficacité de la formation et respecter le contrat entre le MOA et le MOE.  Connaître le « retour sur investissement » des actions de formation.  Eviter tout malentendu qui pourra parvenir par la suite.  Avoir une idée sur les formations à venir est pouvoir établir de meilleurs plans. L’équipe formatrice devra procéder à trois évaluations : Evaluation continu : elle sera tout au long de la formation afin de mesurer la progression du stagiaire et d’ajuster le programme le cas échéant. Evaluation a chaud : recueil du degré de satisfaction des stagiaires à l’issue immédiate de l’action. Dans cette formation la personne formée est amenée à porter un jugement sur la pédagogie du formateur, le contenu de la formation, ses points forts et ses points faibles Evaluation a froid : appréciation de la mise en pratique de la formation après quelques semaines.

×