1
Le rôledela femmedans l’émancipation du peuple.
es femmes ont un rôle fondamental, essentiel, majeur à jouer dans le
com...
2
condition féminine pour faire de la femme un acteur de notre renaissance.
L’émancipation de la femme est un enjeu essent...
3
comme un oiseau sauvage que nous devions mettre en cage pour la dompter et
l’éduquer, seule possibilité pournous qu’elle...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

3.l’émancipation du peuple passe par la libération de la femme !

139 vues

Publié le

es femmes ont un rôle fondamental, essentiel, majeur à jouer dans le combat qu’est le nôtre, à savoir la promotion d’un nouveau régime démocratique basé sur le droit du Peuple, la liberté, l’égalité, la justice sociale et la préservation de la dignité humaine etc.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

3.l’émancipation du peuple passe par la libération de la femme !

  1. 1. 1 Le rôledela femmedans l’émancipation du peuple. es femmes ont un rôle fondamental, essentiel, majeur à jouer dans le combat qu’est le nôtre, à savoir la promotion d’un nouveau régime démocratique basé sur le droit du Peuple, la liberté, l’égalité, la justice sociale et la préservation dela dignité humaine etc. Ni les femmes ni les hommes de notre pays ne seront véritablement libres dans une société d’oppression et de servitude où la dégradation de l’humain est la règle établie ; dans une société où la monarchie et son appareil d’Etat n’ont pour seul et unique souci la sauvegarde de leur pouvoir absolu et l’accumulation des richesses dont ils tirent profit. On ne peut pas disjoindre la question de la femme de l'ensemble de la problématique plus globale concernant la crise multidimensionnelle que nous connaissons à l’intérieur du pays à tous les niveaux : séparer la question de la femme, en faire un sujet à part, un ovni venant de Vénus cen’estpas rendre justice aux femmes, ni résoudre cette question de façon efficace. Les problèmes qui touchent les femmes se résoudront d’eux-mêmes lorsque le cadre socio- économico-politique sera transformé radicalement. En dehors de ce cadre qui reste à construire en priorité, on peut effectivement assister à quelques réformettes ici ou là mais la question restera totale et entière. Aujourd’hui pourcequiconcernele Maroc, la question dela femme doit s’inscrire dans un tout, dans une problématique générale dans laquelle nombre de questions sont irrémédiablement liées et interfèrent entre elles, de telle sorte qu’il est impossible de résoudre l’une d’entre elles isolément de façon satisfaisante sans résoudre les autres questions interdépendantes. On ne peut traiter la question de la femme sans solutionner les autres problèmes adjacents, si on veut résoudre sérieusement et définitivement ce problème de la L
  2. 2. 2 condition féminine pour faire de la femme un acteur de notre renaissance. L’émancipation de la femme est un enjeu essentiel pour la rénovation de notre société Marocaine et plus globalement arabe et musulmane en générale, c’est pourquoi poser la question de la femme nécessite de poser les problèmes de l’éducation, de la liberté, de la démocratie, de la langue, de l’économie et de la politique etc... C’est un tout qu’il faut traiter de manière concomitante, c’estune unité d’ensemble que l’on ne peut scinder; c’estdonc en pensant dans la globalité que l’on trouvera les solutions à l’ensemble de notre problématique concernant notre Renaissance dont la femme est un des pivots central… Nous accordons une place centrale à la femme en tant qu’acteur pour l’émancipation denotre Peuple. Les femmes ont été trop longtemps déconsidérées par notre société patriarcale, or elles possèdent tous les droits fondamentaux en premier lieu celui d’être considérée comme un être humain à part entière, un être libre, conscient, intelligent, capable de tout etc. Nous avons trop cloisonné et enfermé la femme dans son seul rôle de mère, d’épouse, de fille, de sœur. Or la femme ne peut pas être réduite à cela même si ces dimensions font partie de son identité aussi. Non il faut que la femme serévèle totalement et entièrement en tant que femme, en tant qu’être unique sans pour autant devenir une pâle copie de sa « sœur européenne » malmenée par la marchandisation de son corps (même si mettre en valeur le corps n’est pas un mal en soi, tout est question de mesure). Non, nous avons crucialement besoin que la femme marocaine soit à la hauteur des défis nombreux qui se dressent face à notre Peuple. Nous devons cesser d’enchaîner la femme à un rôle subalterne, elle doit prendre part à la lutte pour la démocratisation de notre pays et aux changements que nous devons effectués impérativement pour transformer notre pays afin qu’il devienne un havre de progrès pour tous sans exception. Par le passé notre société patriarcale a fait de la préservation de la chasteté de la femme une priorité et elle a voulu la préserver par des murs et des chaînes symboliques et morales. Nous l’avons regardée
  3. 3. 3 comme un oiseau sauvage que nous devions mettre en cage pour la dompter et l’éduquer, seule possibilité pournous qu’elle ne s’enfuit pas au loin à la première occasion. Or nous devons considérer la femme comme un être autonome, émancipé, pensant, douéde raison, decœur, desentiments et de conscience. Nous devons changer notre regard, nous devons avoir confiance en la femme comme élément de progrès et facteur d’évolution. La femme doit être vu comme un être libre mais c’està elle d’arracher cette liberté pas par des artifices idiots mais par l’éducation, le livre, la science, la culture, la raison, l’éveil de soi, l’élévation spirituelle et le combat social et la lutte politique sur tous les fronts. En cela la femme devient un moteur pour l’ensemble de la société, elle ne se dresse par contre l’homme mais pour améliorer notre condition humaine à tous, pour engendrer un homme nouveau capable de porter le message de liberté, d’égalité, de solidarité, de fraternité et de justice sociale non seulement pour le Peuple Marocain mais pour l’ensemble des peuples arabes, d’Afrique et d’ailleurs. Mishkat Al Nour

×