Aménagement d’une liaison cyclable entre Blois et St Dyé sur Loire

1 379 vues

Publié le

Gilles Clément, Président de la Communauté de communes du Pays de Chambord

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 379
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aménagement d’une liaison cyclable entre Blois et St Dyé sur Loire

  1. 1. « Entretenir et valoriser les berges de Loire » Aménagement d’une liaison cyclable entre Blois et St Dyé sur Loire 1er Atelier Unesco du Paysage Vendredi 15 avril 2011 Chaumont sur Loire
  2. 2. Le contexte• 2 réseaux cyclables touristiques : – Châteaux à vélo : découverte de l’environnement des châteaux (forêts, étangs, vignes…) – Loire à vélo : découverte des paysages ligériens
  3. 3. Le contexte• Loire à vélo : – en rive droite : sur la levée – En rive gauche : antenne Muides – Chambord – Blois : aucune piste en bords de Loire
  4. 4. Le contexte• Objectifs : compléter l’offre des Châteaux à vélo en aménageant une piste en bords de Loire rive gauche, et permettre la liaison Blois – Chambord en site propre. – Proposer un cheminement naturel en bord de Loire permettant aux cyclistes, marcheurs, cavaliers de découvrir les paysages et le patrimoine ligérien ; un aménagement compatible avec la protection des milieux naturels, la surveillance des levées, les usages (pêche, …)
  5. 5. En images…
  6. 6. Les travaux d’infrastructure• L’itinéraire emprunte en quasi-totalité des chemins préalablement existants• Le revêtement est de type sablé hydro décapé pour offrir une bonne qualité de roulement (compatible avec la pratique du VTC), une insertion paysagère cohérente et une facilité d’entretien.• Les largeurs de la piste reprennent celles existantes comprises entre 2m50 et 3m. Une bande en herbe demeure pour la pratique pédestre.
  7. 7. Les aménagements complémentaires • Les coupures de transit – L’objectif de la mise en place de mobilier de restriction d’accès n’est pas d’interdire le bord de Loire aux véhicules motorisés mais de limiter la circulation de transit constatée initialement. – L’ensemble des accès à la Loire existants ont été conservés. – Des poches de stationnement ont été aménagées quand c’était nécessaire
  8. 8. Les aménagements complémentaires • Les aires de repos – L’itinéraire est ponctué d’aires de repos offrant aux cyclistes et promeneurs des lieux conviviaux et de découverte (St Dyé sur Loire, face à Cour sur Loire, aire de vision de Ménars, …) – Le mobilier mis en œuvre est de divers types : appuis vélo, bancs, tables – L’aménagement s’est attaché à une intégration optimale des aires dans le paysage
  9. 9. L’entretien• L’entretien des pistes cyclables Châteaux à vélo est de compétence communautaire• 4 à 5 interventions par an
  10. 10. La fréquentation
  11. 11. La valorisation• Valorisation de l’aménagement : – Carte des itinéraires cyclables : création du circuit n°12 « au fil de la Loire » - 40 km d’une rive à l’autre – Organisation de la Fête du vélo en 2010
  12. 12. La valorisation• Valorisation des paysages : – volonté de mettre en place des outils de valorisation : panneaux d’information?
  13. 13. Développement touristique• La création de cette piste cyclable a été une étape pour développement touristique autour du patrimoine ligérien : – Batellerie traditionnelle de Loire – Circuit Eco-pagayeurs en canoë…

×