Mur de paroles des Rendez-vous du Val de Loire 2012

975 vues

Publié le

Le 3 octobre 2012, un mur de paroles a permis de collecter un peu plus d’une centaine de paroles des participants aux Rendez-vous du Val de Loire, qui répondaient à deux questions.

• Pour vous, préserver la valeur exceptionnelle du Val de Loire patrimoine mondial c’est…
• L’avenir du Val de Loire patrimoine mondial ça pourrait être…

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
975
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mur de paroles des Rendez-vous du Val de Loire 2012

  1. 1. RENDEZ-VOUS DU VAL DE LOIRE 2012 Mur de paroles
  2. 2. MUR DE PAROLES Les mots-clés (aujourd’hui)Pour vous, préserver la valeur exceptionnelledu Val de Loire patrimoine mondial c’est…
  3. 3. MUR DE PAROLES Les mots-clés (demain)L’avenir du Val de Loire patrimoine mondial ça pourrait être…
  4. 4. MUR DE PAROLES Les thématiques émergentesdes plus de 100 paroles collectées
  5. 5. Territoires / Identité Espace Temps« Prévoir un développement fondé « Valoriser le passé mais préparer,sur la spécificité du lieu » anticiper l’avenir de la population en demande de racines »« Arrêter la compétition entre lesterritoires qui le composent » « Etre assez audacieux et cohérent pour mettre en harmonie la« Etendre le site en amont de Sully- construction des paysages à venir,sur-Loire (Gien jusqu’à Briare) » architectural et/ou paysages avec l’existant »« Poursuivre la patrimonialisationde la Loire jusqu’à son estuaire » « Un territoire qui prend dans ses valeurs identitaires les codes pour« Surtout pas une extension vers son évolution »l’Ouest Breton » ……
  6. 6. Gouvernance Qui Comment« Que tout le monde se parle : Etat, « Savoir rassembler au-delà desélus, associations, habitants, polémiques et des intérêtsusagers » particuliers »« des acteurs économiques qu’il « Instituer le principe de la carotte etest urgent d’associer » du bâton »« consulter beaucoup plus les « Fédérer tous les acteurs »associations de défense dupatrimoine » « Une vraie mutualisation des acteurs du territoire pour être« Penser mieux aux habitants qui efficace, professionnels/élus »l’habitent et le font vivre depuistoujours » « Le paradis de la démocratie active, mais je rêve… »… …
  7. 7. Vivant !« une merveille vivante et habitée par « Une revitalisation du fleuve qui fûtdes hommes contemporains » un axe majeur de navigation entre« Préserver, conserver un art de vivre Nantes et Orléans »dans un territoire riche de son passé » « Des quais de Loire redonnés à leurs« Conserver la qualité de vie et habitants, véritable lieu de vie, depermettre que notre descendance rencontres, de pratiques de loisirs etbénéficie d’une proximité travail-lieu de ouverts à la baignade »vie décente et confortable » « Une zone de non-stress accessible à« C’est la faire vivre au quotidien de tous »façon vivante et ancrée dans lespratiques actuelles des habitants : « Penser mieux aux habitants quiusages culturels, loisirs, programmation l’habitent et le font vivre depuisartistique… qu’elle soit vécue » toujours »« garder notre capacité d’évoluer, …d’innover »
  8. 8. ANNEXE : DÉTAILS DES PAROLES
  9. 9. Pour vous, préserver la valeur exceptionnelle du Val de Loirepatrimoine mondial c’est… Préserver le caractère identitaire du bâti Transmettre le passé vers le futur Un exercice constant de vigilance Préserver et développer encore les espaces naturels riches de biodiversité afin de faire bénéficier à nos enfants de la sérénité des promenades et randonnées dans des paysages beaux Savoir rassembler au-delà des polémiques et des intérêts particuliers Contrôler strictement chaque projet situé dans le périmètre Instituer le principe de la carotte et du bâton Prendre en compte toutes les identités régionales entre Chalonnes-sur-Loire et Gien : Anjou, Touraine et orléanais en vue de préparer la future région Val de Loire Favoriser la promotion du tourisme, préserver les terres agricoles et le patrimoine existant Préserver le patrimoine bâti et paysager sans oublier le patrimoine bâti vernaculaire sans lequel le grand patrimoine n’aurait pas de sens Jean s’est rien Maîtrise l’équilibre bâti/non bâti La réhabilitation, l’utilisation la valorisation du patrimoine troglodytique Donner les moyens humains à la Mission Val de Loire pour accompagner les gestionnaires dans la mise en œuvre des projets découlant du Plan de gestion Prévoir un développement fondé sur la spécificité du lieu Préserver le sentiment d’unité paysagère sans en bloquer l’évolution Formation pour les maires et décisionnaires sur la beauté Un plan de gestion ! Garder l’écrin du Val de Loire comme une merveille vivante et habitée par des hommes contemporains Arrêter la compétition entre les territoires qui le composent Aussi maintenir une architecture cohérente et en harmonie avec le bâti existant Etre un exemple pour d’autres sites en France pour l’avenir Prendre conscience de l’identité ligérienne commune Possible si on conforte les sites emblématiques (sites classés, etc) Aussi garder notre capacité d’évoluer, d’innover De consulter beaucoup plus les associations de défense du patrimoine pour un merveilleux aménagement des territoires urbains et rural et retrouver les savoir-faire des anciens Primordiale Concevoir les nouveaux aménagements et les nouveaux espaces urbains dans le respect de l’identité locale (matériaux, implantations trame urbaine, lutte contre la standardisation…) Préserver la biodiversité ! l’usage de l’eau mais aussi préserver ses paysages vu depuis le fleuve Créer une information lisible depuis le fleuve sur les sites à visiter au titre de l’environnement
  10. 10. Promouvoir la connaissanceAccompagner l’appropriation du territoire Loire par la populationAider les bonnes pratiques et les financerAimer la vie et respecter son environnementPourquoi la région des Pays-de-l-Loire était-elle vraiment absente et non représentée à latable ronde ?Sensibiliser-communiquer auprès des enfants/jeunes et leurs famillesFédérer tous les acteurs présents sur la destination et encourager l’initiative des sites privésqui avec peu de moyens sauvent, essaie de faire vivre le patrimoineNe pas l’étendre au –delà de la zone officielle de l’UNESCO. L’ESTUAIRE n’est pas la Vallée(bretonne du 44)Que tout projet, toute construction soit faite en harmonie avec le patrimoine existant etdans le respect de la VUE pour laquelle le val de Loire a été inscrit au Patrimoine MondialSensibiliser les acteurs mais aussi les habitants du territoireFaire naître un sentiment d’appropriation pour favoriser une cohésion sociale et culturellePréserver, conserver un art de vivre dans un territoire riche de son passéValoriser le passé mais préparer, anticiper l’avenir de la population en demande de racinesQue les lois soient respectées par tous : pas de dérogations pour les collectivités (ex :extension de l’usine de traitement des eaux aux Pont-de-Cé)Une vraie mutualisation des acteurs du territoire pour être efficace, professionnels/élusConserver la qualité de vie et permettre que notre descendance bénéficie d’une proximitétravail-lieu de vie décente et confortableComprendre le territoire et l’arpenter librementFaire du phoning auprès des collectivitésQue tout le monde se parle : état, élus, associations, habitants, usagersD’abord faire un travail de connaissance, condition préalable à sa préservation saconservation et sa mise en valeurComment lutter contre le projet ARENA en bord de Loire à Orléans, projet d’une salle de10 000 places, 4 000 places de parking, une route supplémentaire en bord de Loire. C’est ladéfiguration du bord de Loire. Gardons la Loire sauvage pour les promenades, les sports deloisirs, de plein air…Ne pas oublier l’exceptionnel patrimoine troglodytiqueAsseoir une identité unique et structurante à l’échelle du territoire françaisEduquer et sensibiliser davantage les jeunes générations afin d’en faire des acteurs impliquésDe ne pas oublier que la Loire s’écoule du Mont-Gerbier-de-Jonc à Saint-Nazaire et qu’ilimporte de prendre en compte cette dimension dans la préservation de ce patrimoineC’est la faire vivre au quotidien de façon vivante et ancrée dans les pratiques actuelles deshabitants : usages culturels, loisirs, programmation artistique… qu’elle soit vécueCollecter les savoirs locaux, orales, etc…Ne pas s’étendre mais développer une politique de restitutionMaîtriser le tourisme et développer un tourisme durableToucher et aider la prise de conscience des habitantsPrêter une attention particulière aux sites naturels en voie de dégradation
  11. 11. Veiller à ce que le développement (habitat, économie, infrastructure ne « banalise » pas un paysage hérité de millénaires d’action de la nature et des siècles d’action de l’homme La Loire et ses paysages, les activités liées au fleuve, sans oublier les îles de Loire et ses richessesL’avenir du Val de Loire patrimoine mondial ça pourrait être… Laisser la Loire suivre son cours Une réflexion logique et réfléchie Un plan de gestion devenu plan d’actions Surtout pas une extension vers l’Ouest Breton Un développement équilibré vers les populations Aider à la suppression de « points noirs » et « verrues » (stations service et sites industriels désaffectés…) Fermer les centrales nucléaires Développer les projets souterrains (écologie, économique, ergonomie des troglos) D’être au cœur du développement La réintroduction de l’esturgeon Encore et toujours du bon vin, mais aussi de la vodka (ref. à l’esturgeon) Renforcer le sentiment d’appartenance des habitants et leur participation de la richesse du site Favoriser la découverte touristique dans une perspective durable (Loire à vélo, œnotourisme…) Un axe de partage des connaissances, des méthodes pour le grand-ouest Un lien fort entre les différentes régions qui forment ce grand-ouest Que pendant le déjeuner les « autorités » se dispersent aux diverses tables du « peuple », c’est aussi ça être à l’écoute de chacun et chacune Une capacité urbaine maîtrisée sans forme d’urbanisation dense horizontale Un paysage culturel assumé Valorisation du patrimoine existant, modernisation et adaptation afin de le tourner vers l’avenir tout en conservant l’originalité Un chemin infini et une hirondelle qui sourie Assurer la libre navigation sur la Loire sans obstacle Préserver les patrimoines batelier et les animer Etre assez audacieux et cohérent pour mettre en harmonie la construction des paysages à venir, architectural et/ou paysages avec l’existant Une exemplarité en matière de développement durable Une attention particulière portée aux sites naturels et à la biodiversité presque là moins pris en compte que le patrimoine bâti Le paradis de la démocratie active, mais je rêve… Une revitalisation du fleuve qui fût un axe majeur de navigation entre Nantes et Orléans
  12. 12. Le site du Val de Loire UNESCO ne se limite pas à Tours, ni à la région Centre mais … un peude 49 malgré tout…Les châteaux (les gros + les petits privés)Le vignobleLe tourisme fluvial et véloMultiplier les formes de découvertes intelligentes et durables de cet axe structurantLa mise en valeur du patrimoine bâti et paysagerEtendre le site en amont de Sully-sur-Loire (Gien jusqu’à Briare)Un nombre croissant de personne qui aiment ses paysagesFaire visiter les lieux à tous les participants ! venez www.beauregarde-loire.comUn territoire identitaire non sacraliséUn territoire qui prend dans ses valeurs identitaires les codes pour son évolutionLa Loire navigable, les voitures enlevées, création de port accessibles aux handicapésUn projet collectif reliant passé et avenir, reliant tous les acteurs. Si les élus ont bien étéassociés, ce n’est pas le cas des acteurs économiques qu’il est urgent d’associer pourl’économie de demain continue d’irriguer notre histoireUne continuité de l’état actuel sans empirer et si possible en améliorantGénial, mais il n’est pas question d’intégrer l’ESTUAIRE de la Loire dans le VAL de LOIRE(Nantes-de-Bretagne)Une politique décidée à l’innovation en faveur de la valorisation touristique des sites de visitepatrimoniauxConserver sa VUE qui présidé à son inscription au Patrimoine MondialAmélioration des transports, hébergement et travail sédentaireLa Loire navigableUn Val réservé aux cheminements douxUne vitrine des produits du terroirSe nourri au fil de LoireDes quais de Loire redonnés à leurs habitants, véritable lieu de vie, de rencontres, depratiques de loisirs et ouverts à la baignadeUn tournesol tourné vers l’avenirUn dauphin dans la LoireDonner plus de place à la culture du fleuve dans le développement localDe se servir beaucoup plus de l’œnotourisme avec la complémentarité et l’unité desvignobles de la LoireUn espace harmonisé, vivant faisant profiter de son expérience de valorisation aux autresrégionsDonner une visibilité au-delà des châteaux dans la communication touristiqueUne zone de non-stress accessible à tousDonner la priorité à la philosophie du paysage culturel vivant et évolutif plutôt qu’àl’empilage de textes réglementaires et diffuser largement ce conceptLa consultation des associations du patrimoine pour respecter l’équilibre et l’harmonie etprincipalement dans les villes et agglomérationsLe suivi des restaurations de maisons anciennes qui est un attrait touristique en plus desmonuments classés pour éviter la désertification de la ruralité
  13. 13. La navigation sur la LoireDe travailler de concert avec deux régions (Bretagne 22, 29, 35 (44) et 56 et le Val de Loire(Anjou, Touraine, Orléanais et Berry) en vue du concept touristique et culturel commun laLoire orléanaise, la Loire tourangelle et la Loire bretonnePenser mieux aux habitants qui l’habitent et le font vivre depuis toujoursRendre encore plus spectaculaire les perspectives et la beauté des paysages en supprimantles « tâches » industrielles abandonnées et en déplaçant les « verrues »Poursuivre la patrimonialisation de la Loire jusqu’à son estuaireLa préservation des paysages, la mise en valeur du patrimoine fluvial et archéologique
  14. 14. CRÉDITSCréation des nuages de mots-clésWordle DROITS Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 Tours cedex 1 Ce document est mis à disposition selon les Tél : 02 47 66 94 49 termes de la Licence Creative Commons Fax : 02 47 66 02 18 Attribution - Pas dUtilisation Commerciale - smi@mission-valdeloire.fr Partage à lIdentique 3.0 non transposé. www.valdeloire.org

×