Un débat sur les enjeux paysagers
du Val de Loire – Patrimoine mondial

Le Val de Loire est inscrit depuis novembre 2000 a...
Michel Micheau, Directeur du Master d’urbanisme de Sciences Po Paris animera ce débat avec
trois concepteurs qui répondron...
Bertrand PAULET, Paysagiste D.P.L.G.
Paysagiste libéral, Paysagiste conseil de l’Etat, Paysagiste conseil de la ville de C...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Un débat sur les enjeux paysagers du Val de Loire – Patrimoine mondial

1 066 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 066
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
30
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un débat sur les enjeux paysagers du Val de Loire – Patrimoine mondial

  1. 1. Un débat sur les enjeux paysagers du Val de Loire – Patrimoine mondial Le Val de Loire est inscrit depuis novembre 2000 au titre du «paysage culturel vivant » de Sully-sur- Loire (45) à Chalonnes-sur-Loire (49). Comment caractériser la qualité des paysages reconnue «valeur exceptionnelle » par l’UNESCO ? Comment la préserver, la mettre en valeur et surtout, la renouveler ? L’inscription UNESCO introduit une nouvelle approche du patrimoine, territoriale, évolutive. Il ne s’agit pas de « muséifier » des espaces mais d’imaginer l’avenir de cet héritage unique en prenant en compte les attentes contemporaines des habitants et des visiteurs. Le Val de Loire est un territoire vivant : au-delà de la préservation d’expressions emblématiques de ce paysage, quel(s) modèle(s) de développement territorial voulons-nous transmettre aux générations futures ? Quelle mise en cohérence des politiques publiques du Val de Loire? Quel avenir pour le concept de « métropole-jardin » ? Le « paysage culturel  du Val de Loire » correspond à une composition monumentale du territoire, • Un fleuve et ses affluents dans une large vallée bordée par des coteaux, • Des fronts bâtis ouverts sur la Loire encadrés par des écrins agricoles et forestiers, • Un grand paysage construit de vues d’une rive à l’autre du fleuve, d’un coteau à l’autre du val. Comment penser la modernisation d’un grand territoire à forte valeur ajouté patrimoniale, environnementale et culturelle ? Le débat avec le public s'organisera en trois temps : Le fleuve et sa vallée  Quelle gestion environnementale de cet espace naturel ? Quelle mémoire de l’activité fluviale, artisanale et industrielle ? Quelle modernisation de ces espaces en matière de franchissement et d’accès ? Quelle appropriation par les habitants ? Le front bâti de loire Quel renouvellement des fronts bâtis de Loire ? Comment ajouter de nouveaux bâtiments sans exclure ? Quelle qualité dans les espaces publics, comment réintroduire la nature ? Quelle qualité des entrées de ville et de leurs zones commerciales? Le grand paysage Quelle maîtrise de l’étalement urbain ? Quelles coupures vertes pour quelles agricultures? Quelle gestion des perspectives monumentales du site? Quelle intégration des équipements et plateformes logistiques et industrielles ?
  2. 2. Michel Micheau, Directeur du Master d’urbanisme de Sciences Po Paris animera ce débat avec trois concepteurs qui répondront à vos questions à la lumière de leurs expériences en France et en Europe, en matière de restauration, d’aménagement et de renouvellement de la qualité des paysages culturels fluviaux. Michel MICHEAU, Directeur du Master d'urbanisme de Sciences Po Professeur des Universités à Sciences Po, Ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale des Arts et manufactures, diplômé du Cycle supérieur d'Aménagement et d'Urbanisme de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, il est nommé Directeur du Cycle d'Urbanisme en 1979 et se consacre avec passion à cette prestigieuse formation de troisième cycle devenue le Master d'Urbanisme de Sciences Po Paris. Le cycle a développé un modèle pédagogique dont les principes sont les suivants  : cours, exercices collectifs, études de cas en France et à l'étranger, séminaires d'actualités, débats avec des professionnels de renom. Il forme, chaque année, une quarantaine d'étudiants, juristes, économistes, ingénieurs civils, architectes, paysagistes, géographes, écologues, à la pratique et la complexité du projet urbain, à l'aménagement opérationnel et aux enjeux politiques publics et privés de développement des territoires urbains. Il vient d’ouvrir une collection aux éditions de l’Aube, «  Sciences Po Urbanisme ». Tiziana BARDI, Architecte et Ingénieur de l’environnement Architecte et Ingénieur de l’environnement, Enseignante à l’Ecole Polytechnique de Milan et à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris, Tiziana Bardi exerce à titre d’activités libérales, des missions de conseils et de conception d’urbanisme et d’aménagement en Italie, en Suisse et en France. A la demande du Bureau fédéral suisse de l’environnement puis de la région Rhône-Alpes, elle anime des réseaux universitaires et institutionnels européens sur des thèmes associant innovation, paysage et environnement. Elle témoignera de l’activité de « l’Atelier permanent du paysage » de la Maison du Rhône dont elle assure la coordination et l’animation depuis 5 ans. Cette approche associe l’analyse prospective d’un territoire à des projets architecturaux, environnementaux et paysagers sur les possibles devenirs de la vallée du Rhône. Ce «  laboratoire » associe les équipes d’étudiants et de chercheurs de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles et l’Ecole Supérieure d’Architecture de Grenoble.
  3. 3. Bertrand PAULET, Paysagiste D.P.L.G. Paysagiste libéral, Paysagiste conseil de l’Etat, Paysagiste conseil de la ville de Caen, Bertrand Paulet a enseigné en atelier de projet à l’Ecole Nationale Supérieure de Versailles, et intervient dans les domaines de la programmation, de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage auprès des collectivités locales et de l’Etat, et de la maîtrise d’œuvre d’espaces publics : aménagement urbain, rénovation urbaine, parcs et jardins, sites classés. Il appréhende l’espace, à la fois sous ses aspects urbains, paysagers et environnementaux, en intégrant de façon sensible ses qualités patrimoniales. Ses projets significatifs sont : le parc du château de la Roche Jagu dans les Côtes d’Armor, le parc de Woodside à San Francisco (USA), le quai Vendeuvre sur le port de plaisance et diverses places de la ville de Caen, la place inondable du centre ville de Blanc-Mesnil, des espaces publics à Sedan, Le Vésinet, le centre d’interprétation de la sculpture magdalénienne du Roc aux sorciers, un parc à Ekaterinburg (Russie), le quai de Meuse entre Maison et Musée Arthur Rimbaud à Charleville et l’aménagement du Pays de Gustave Courbet, territoire de création entre vallées de la Loue et du Lison. Il a travaillé sur les ZPPAUP de Chambéry et de Cergy Villages. Henri Bava, Urbaniste – Paysagiste D.P.L.G. Urbaniste-paysagiste, Enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure de Versailles puis à l’Université de Karlsruhe (Allemagne) et Paysagiste-conseil de l’Etat, Henri Bava est co-fondateur, en 1986, du Bureau des paysages, « l’Agence TER », agence franco-allemande implantée à Paris puis à Karlsruhe, en 2000. Il se passionne pour les stratégies de développement des grands territoires européens, en croisant connaissances intrinsèques des lieux, systèmes économiques et sociaux et volontés politiques et interroge « ces nouveaux territoires à habiter en prenant le paysage comme source et fondement. ». Grand Prix national du Paysage en 2007 pour le parc des Cormailles à Ivry sur Seine, ses projets les plus importants sont le jardin de la fondation Jeantet à Genève, le parc Aqua-Magica à Bad Oeynhausen en Allemagne, le parc Royal Canal à Dublin, la place König-Heinrich à Duisbourg en Allemagne, le quartier du Bois-Habité d’Euralille 2, le Masterplan de l’archipel urbain de Bahreïn, le Masterplan transfrontalier (Pays- Bas, Belgique, Allemagne) de la Métropole Verte, le Masterplan de Paris Nord-Est et la transformation urbaine du site de l’ancien aéroport de Casablanca.

×