Val de Loire patrimoine mondial : proposition de plan de gestion

3 495 vues

Publié le

DIREN Centre.

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 495
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 097
Actions
Partages
0
Téléchargements
48
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Val de Loire patrimoine mondial : proposition de plan de gestion

  1. 1. VAL DE LOIRE, PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO PROPOSITION DE PLAN DE GESTION 7 èmes Rendez-Vous du Val de Loire Tours, le 15 décembre 2009
  2. 2. POURQUOI UN PLAN DE GESTION ? <ul><li>Une attente de l’UNESCO auprès de laquelle l’engagement international a été pris : </li></ul><ul><li>un document précisant la politique mise en œuvre pour préserver la valeur exceptionnelle du Val de Loire ; </li></ul><ul><li>une nécessité d’organiser et de coordonner l’action des acteurs de ce vaste périmètre ; </li></ul><ul><li>des projets qui font débat. </li></ul><ul><li>La stratégie de l’Etat pour le Val de Loire Patrimoine Mondial, définie par le Préfet de Région en février 2008 </li></ul><ul><li>Une première version du projet élaborée par les services de l’État et la MVL, puis proposée à la concertation avec les collectivités </li></ul>
  3. 3. VAL DE LOIRE, PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO 1. – LA DEMARCHE
  4. 4. LE PLAN DE GESTION : LA DEMARCHE <ul><li>La stratégie de l’Etat arrêtée par le préfet de région en février 2008 </li></ul><ul><li>Une première version (V0) du plan de gestion élaborée par les services de l’Etat, avec le concours de la Mission Val de Loire </li></ul><ul><li>Le calendrier prévisionnel : </li></ul><ul><li>28 septembre : présentation au Comité des Biens Français du PM </li></ul><ul><li>29 septembre : présentation à la conférence territoriale </li></ul><ul><li>déc. 2009 à fév. 2010 : finalisation du plan de gestion </li></ul><ul><li> présentation aux collectivités territoriales </li></ul><ul><li>2010 : . consultation formelle des collectivités </li></ul><ul><li>. présentation en CDNPS </li></ul><ul><li>. transmission pour avis aux instances nationales </li></ul><ul><li>- 2011 : . présentation du document final à la conférence territoriale </li></ul><ul><li>. délibération des collectivités sur le plan de gestion </li></ul>
  5. 5. LE PLAN DE GESTION : LA CONCERTATION AVEC LES COLLECTIVITES <ul><li>L’objectif de la concertation : </li></ul><ul><li>- contribution des acteurs à la définition d’orientations de gestion </li></ul><ul><li>- adhésion des acteurs aux orientations de gestion partagées : approbation des assemblées délibérantes des collectivités </li></ul><ul><li>- appropriation des enjeux : déclinaison des orientations par chacun des acteurs, intégrée dans sa propre politique territoriale </li></ul><ul><li> Avec les 2 régions , qui coaniment avec l’État la conférence territoriale </li></ul><ul><li>Avec l’ensemble des collectivités (communes, communautés de communes, conseils généraux), sous l’égide des préfets de département </li></ul><ul><li>déc. 2009 à fév. 2010 : réunions de présentation du projet </li></ul><ul><li>1 er semestre 2010 : transmission du projet pour avis écrit </li></ul>
  6. 6. VAL DE LOIRE, PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO 2. – LE CONTENU DU PLAN DE GESTION <ul><li>Valeur universelle exceptionnelle (ayant justifiée l’inscription) </li></ul><ul><li>Menaces (constat) </li></ul><ul><li>Orientations partagées (généralisation des pratiques les plus efficaces) </li></ul><ul><li>Engagements de l’Etat (« L’Etat exemplaire ») </li></ul>Objectif : Coordonner l’action de l’ensemble des acteurs. Promouvoir les pratiques, pour la plupart existantes, les plus respectueuses de la valeur universelle exceptionnelle du bien inscrit.
  7. 7. LA VALEUR UNIVERSELLE EXCEPTIONNELLE <ul><li>Des éléments patrimoniaux, historiques, culturels et paysagers qui caractérisent le Val de Loire : </li></ul><ul><li>des aménagements progressivement mis en place au cours des siècles (monuments, ouvrages, organisation de l’espace), à la base de la spécificité et de l’harmonie recherchées par les habitants et les visiteurs du Val de Loire et reconnues par l’UNESCO. </li></ul><ul><li> Préserver cette valeur exceptionnelle : figer le passé ? </li></ul><ul><li>Au contraire, c’est garantir un développement économique, social et culturel, en prise avec son temps, qui respecte et pérennise ce qui fait le caractère exceptionnel de ce site ; </li></ul><ul><li>- pour respecter l’engagement de la France vis à vis de l’UNESCO, - mais surtout pour préserver la qualité de vie des habitants et l’attractivité du territoire. </li></ul><ul><li>La V.U.E. : une grille d’analyse des projets pour une insertion harmonieuse dans ce territoire d’exception. </li></ul>
  8. 8. LA VALEUR UNIVERSELLE EXCEPTIONNELLE : LES ELEMENTS REMARQUABLES AYANT JUSTIFIE L’INSCRIPTION <ul><li> Un modèle d’organisation de l’espace : </li></ul><ul><li>la Loire des châteaux et des jardins </li></ul><ul><li>une organisation urbaine spécifique </li></ul><ul><li>Des paysages façonnés par les activités économiques : </li></ul><ul><li>la prévention des inondations </li></ul><ul><li>un paysage sculpté par l’agriculture </li></ul><ul><li>la marque de la batellerie </li></ul><ul><li>Un caractère naturel préservé : </li></ul><ul><li>un réservoir de biodiversité </li></ul><ul><li>une source d’inspiration </li></ul>
  9. 9. MENACES : LES ATTEINTES ET RISQUES D’IMPACTS C. : Atteinte à l’intégrité et à la qualité du petit patrimoine : .destruction .aménagements, travaux d’entretien ou de restauration inadaptés B : Banalisation et dégradation de la qualité et la typicité des paysages urbains .uniformisation de l’urbanisme et de l’architecture .rupture d’échelle, de forme, de style, de couleur A : Aménagements au très fort contraste et impact visuel (couleur) : .urbanisation des hauts de coteaux et des points hauts .étalement urbain, mitage .suppression des coupures vertes Trois échelles d’intervention : 1. L’échelle du grand paysage 2. L’échelle moyenne 3. L’échelle du paysage de proximité <ul><ul><li>Exemple d’après « Vivre les paysages inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO » (Mission Val de Loire) </li></ul></ul>1 3 2
  10. 10. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : PRESERVER ET VALORISER LE PATRIMOINE ET LES ESPACES REMARQUABLES <ul><li>Préserver le patrimoine architectural ligérien </li></ul><ul><li>Aménager en conservant l’esprit des lieux </li></ul><ul><li>Restaurer et entretenir les ouvrages liés à la navigation </li></ul><ul><li> Ouvrir la ville sur le fleuve et valoriser les espaces publics en bord de Loire </li></ul>
  11. 11. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : MAINTENIR LES PAYSAGES OUVERTS DU VAL ET LES VUES SUR LA LOIRE <ul><li>Préserver les paysages jardinés liés aux cultures spécialisées </li></ul><ul><li>Maintenir les paysages viticoles </li></ul><ul><li>Eviter la fermeture des paysages du val en maintenant des prairies alluviales </li></ul><ul><li>Concilier grandes cultures et paysages de qualité </li></ul><ul><li> Intégrer les bâtiments agricoles </li></ul>
  12. 12. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : MAITRISER L’ETALEMENT URBAIN <ul><li>Eviter les extensions urbaines diffuses </li></ul><ul><li>Eviter l’urbanisation des flancs et des hauts de coteaux </li></ul><ul><li>Préserver les espaces agricoles </li></ul><ul><li>Maintenir les coupures vertes entre les zones urbaines </li></ul><ul><li> Préserver les lisières boisées des forêts des terrasses </li></ul>
  13. 13. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : ORGANISER LE DEVELOPPEMENT URBAIN <ul><li>Insérer les nouveaux quartiers dans la trame ligérienne traditionnelle </li></ul><ul><li>Aménager les espaces publics urbains </li></ul><ul><li>Eviter les aménagements hors d’échelle en front de Loire </li></ul><ul><li>Préserver les belvédères et les points de vue remarquables </li></ul><ul><li>Concilier nouvelles constructions et patrimoine ligérien </li></ul><ul><li> Insérer et requalifier les zones d’activités </li></ul>
  14. 14. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : REUSSIR L’INTEGRATION PAYSAGERE DES NOUVEAUX EQUIPEMENTS <ul><li>Les franchissements </li></ul><ul><li>Les voiries </li></ul><ul><li>Les réseaux aériens </li></ul><ul><li> Les éoliennes </li></ul>
  15. 15. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : VALORISER LES ENTREES ET LES AXES DE DECOUVERTE DU VAL DE LOIRE <ul><li>Requalifier les grands axes de découverte le long du fleuve </li></ul><ul><li>Préserver les alignements d’arbres le long des routes </li></ul><ul><li> Gérer et maîtriser la publicité </li></ul>
  16. 16. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : PROMOUVOIR UN TOURISME DURABLE FAVORISER L’APPROPRIATION DES VALEURS DE L’INSCRIPTION UNESCO PAR L’ENSEMBLE DES ACTEURS ACCOMPAGNER LES DECIDEURS PAR DU CONSEIL ET UNE ANIMATION PERMANENTE 3 orientations complémentaires à élaborer d’ici février 2010
  17. 17. ORIENTATIONS POUR UNE GESTION PARTAGEE : EXEMPLE DE FICHE ACTION
  18. 18. VAL DE LOIRE, PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO 3. – LES ENGAGEMENTS DE L’ETAT
  19. 19. LES ENGAGEMENTS DE L’ETAT : INTEGRER LES ENJEUX PAYSAGERS DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE <ul><li>Porter la politique des paysages dans la planification territoriale </li></ul><ul><li>Intégrer les paysages dans les programmes de protection contre les inondations </li></ul><ul><li>Concilier paysage et biodiversité </li></ul><ul><li>Intégrer le paysage dans les schémas départementaux et régionaux </li></ul><ul><li>Contribuer à la préservation des paysages par l’agriculture </li></ul>
  20. 20. LES ENGAGEMENTS DE L’ETAT : INTEGRER LES ENJEUX PAYSAGERS DANS LA GESTION DU DOMAINE PUBLIC FLUVIAL <ul><li>Gérer durablement ripisylve et forêt alluviale pour préserver les perspectives majeures et éviter la fermeture totale du paysage, susceptible de suivre l’abandon de la navigation </li></ul><ul><li>Développer la préservation et la valorisation des ouvrages remarquables lors de la réalisation de travaux </li></ul>
  21. 21. LES ENGAGEMENTS DE L’ETAT : FAVORISER LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION ET ASSURER SON SUIVI <ul><li>Promouvoir l’élaboration de Plans de paysage </li></ul><ul><li> Assurer l’évaluation régulière du plan de gestion </li></ul>
  22. 22. LES ENGAGEMENTS DE L’ETAT : METTRE EN ŒUVRE DE NOUVELLES PROTECTIONS REGLEMENTAIRES <ul><li> Inventorier et cartographier les protections existantes (2009) </li></ul><ul><li>Recenser les sites emblématiques du périmètre : </li></ul><ul><li>-Rapport F. Lévy, 2005, en Maine-et-Loire </li></ul><ul><ul><ul><li>-Étude Folléa, 2008 – 2009, en région Centre </li></ul></ul></ul><ul><li>Planifier et mettre en œuvre de nouvelles protections : </li></ul><ul><li>-analyse historique et patrimoniale (2009 – 2010) </li></ul><ul><ul><ul><li>-protections privilégiées : sites classés et ZPPAUP (2010-2020) </li></ul></ul></ul>
  23. 23. VAL DE LOIRE, PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO 4. – LES ENGAGEMENTS DES COLLECTIVITES Politiques territoriales Politiques de l’environnement du tourisme, de la culture et de l’éducation

×