Val de Loire – Patrimoine Mondial 10 ans Bon anniversaire  !
Vivre au quotidien  dans un paysage exceptionnel  Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
«  Il paraît qu’ils ont inscrit le paysage de chez nous au Patrimoine Mondial ; tu sais ce que ça veut dire ?  » «   On m’...
Un paysage inscrit au Patrimoine Mondial est… <ul><li>Exceptionnel, unique, authentique, </li></ul><ul><li>mais il est aus...
Comment pensons-nous les paysages ? <ul><li>L’appréciation et la qualification d’un paysage ne se font pas d’une manière u...
Une culture paysagère « globale » <ul><li>Elle appartient à tous </li></ul><ul><li>Elle se réfère à des modèles paysagers ...
Une culture paysagère locale <ul><li>Elle s’est construite dans les rapports que les individus ont établis avec un lieu où...
Une culture paysagère individuelle <ul><li>Elle est propre à chaque individu qui est unique (dimension géographique de l’i...
Les diverses dimensions du paysage <ul><li>Dimensions positives </li></ul><ul><li>Utopique : a priori, un paysage est touj...
Les diverses dimensions du paysage <ul><li>Dimensions négatives </li></ul><ul><li>Un paysage peut être laid, mais on n’aim...
Ces niveaux  et dimensions s’imbriquent <ul><li>Ce qui explique les contradictions de l’appréciation ou de la qualificatio...
Prenons l’exemple d’un paysage inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité <ul><li>Le Mont Saint-Michel  </li></ul><ul><li...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>D’abord dans son étendue </li></ul>...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>Mais ils précisent cette étendue : ...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>À travers les sens humains :  </li>...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
<ul><li>À travers la mémoire sociale  </li></ul>Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Miche...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>Selon les variations du paysage dan...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>Selon la composition en éléments </...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>Selon la nature qui y est présente ...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils  le Mont Saint-Michel  ? <ul><li>Selon l’exploitation qui en est fai...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;C’est-à-dire vraiment que je trouve les boutiques de la baie du Mont...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel « Moi, je n’ai jamais vu d’alligator dans la baie, … pas de crocodile non ...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
Ainsi se sont exprimés des habitants et visiteurs du Mont Saint-Michel  <ul><li>Ils n’ont pas caché leurs sentiments à l’é...
Alors ? Exceptionnel notre paysage ? Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;C’est quand même magnifique qua...
Exceptionnel <ul><li>Parce qu’il est unique et parce qu’  </li></ul><ul><li>« il n’y a pas de plus beau paysage que celui ...
Exceptionnelle aussi, notre vie quotidienne <ul><li>Parce qu’elle est aussi unique, et que nous y portons attention </li><...
D’autres le disent… <ul><li>Voici ce que dit un vigneron du vignoble de Cinque Terre, paysage italien aussi inscrit au Pat...
Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel Merci de votre attention…
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel

937 vues

Publié le

Yves LUGINBÜHL, Directeur de recherche au CNRS

Photos : Yves Luginbühl et de Zsuzsana Karpati.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
937
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
94
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel

  1. 1. Val de Loire – Patrimoine Mondial 10 ans Bon anniversaire !
  2. 2. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  3. 3. «  Il paraît qu’ils ont inscrit le paysage de chez nous au Patrimoine Mondial ; tu sais ce que ça veut dire ?  » «  On m’a dit que c’est parce qu’il est exceptionnel ; tu en penses quoi, toi ?   » Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  4. 4. Un paysage inscrit au Patrimoine Mondial est… <ul><li>Exceptionnel, unique, authentique, </li></ul><ul><li>mais il est aussi le cadre de vie quotidien de ses habitants </li></ul><ul><li>Comment ces habitants vivent-ils ce paysage ? </li></ul><ul><li>L’avenir de ce paysage dépend aussi d’eux, </li></ul><ul><li>et de la manière dont ils le pensent et l’entretiennent, le gèrent et le transforment </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  5. 5. Comment pensons-nous les paysages ? <ul><li>L’appréciation et la qualification d’un paysage ne se font pas d’une manière univoque </li></ul><ul><li>Elles dépendent de plusieurs niveaux de références : </li></ul><ul><ul><li>un niveau « global » qui se réfère à une culture « générale », commune à tous les individus d’un même ensemble culturel, comme l’Europe </li></ul></ul><ul><ul><li>un niveau « local » de références communes aux individus vivant dans un même lieu </li></ul></ul><ul><ul><li>un niveau individuel propre à l’expérience paysagère de chaque individu </li></ul></ul><ul><li>Car chaque individu est dans le monde, un être géographique et sensible qui vit dans un (ou plusieurs) lieu(x) et un être unique. </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  6. 6. Une culture paysagère « globale » <ul><li>Elle appartient à tous </li></ul><ul><li>Elle se réfère à des modèles paysagers élaborés dans l’histoire des rapports des hommes à la nature : </li></ul><ul><ul><li>pays de cocagne </li></ul></ul><ul><ul><li>pastoral ou bucolique </li></ul></ul><ul><ul><li>sublime </li></ul></ul><ul><ul><li>pittoresque </li></ul></ul><ul><ul><li>régional, etc. … </li></ul></ul><ul><li>Chaque individu sait confronter un paysage à ces modèles et qualifier ainsi un paysage conforme à l’un d’entre eux. </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  7. 7. Une culture paysagère locale <ul><li>Elle s’est construite dans les rapports que les individus ont établis avec un lieu où ils vivent, qu’ils vivent, qu’ils parcourent dans leur vie quotidienne </li></ul><ul><li>Il peut y avoir plusieurs lieux : « multiappartenance » </li></ul><ul><li>L’individu peut dire : « je suis d’ici », « c’est mon pays », « j’aime venir ici », etc. </li></ul><ul><li>Cette culture s’est bâtie : </li></ul><ul><ul><li>dans la confrontation avec la matérialité du lieu : son sol, sa végétation, ses ambiances, son habitat, etc., tout ce qui compose le paysage du lieu </li></ul></ul><ul><ul><li>dans la mémoire sociale du lieu </li></ul></ul><ul><ul><li>dans les rapports entre les résidents et visiteurs du lieu : chacun perçoit le paysage non seulement avec sa propre sensibilité mais aussi à travers celle des autres </li></ul></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  8. 8. Une culture paysagère individuelle <ul><li>Elle est propre à chaque individu qui est unique (dimension géographique de l’identité sociale) </li></ul><ul><li>Elle se construit par l’expérience paysagère de chacun </li></ul><ul><li>Elle ne peut être reproduite d’un individu à un autre : </li></ul><ul><ul><li>« je n’ai pas la même expérience paysagère que n’importe quel autre individu » </li></ul></ul><ul><ul><li>elle dépend des événements que chacun a vécus dans son rapport aux paysages connus </li></ul></ul><ul><ul><li>des sensations ressenties et sentiments éprouvés par l’ensemble des sens à l’égard d’un paysage (vue, ouïe, toucher, odorat, goût) </li></ul></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  9. 9. Les diverses dimensions du paysage <ul><li>Dimensions positives </li></ul><ul><li>Utopique : a priori, un paysage est toujours beau </li></ul><ul><li>Esthétique : harmonie des formes </li></ul><ul><li>Sociale : harmonie des hommes entre eux </li></ul><ul><li>Écologique : harmonie des hommes avec la nature </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  10. 10. Les diverses dimensions du paysage <ul><li>Dimensions négatives </li></ul><ul><li>Un paysage peut être laid, mais on n’aime pas le voir </li></ul><ul><li>Esthétique : dysharmonie formelle </li></ul><ul><li>Sociale : dysharmonie entre les hommes : violence, délinquance, injustice que reflètent certains paysages </li></ul><ul><li>Écologique : dysharmonie entre les hommes et la nature : pollution, insalubrité, bruit, etc., </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  11. 11. Ces niveaux et dimensions s’imbriquent <ul><li>Ce qui explique les contradictions de l’appréciation ou de la qualification d’un même individu </li></ul><ul><li>Un même paysage peut être beau et laid à la fois parce que l’individu puise dans des références qui peuvent être opposées </li></ul><ul><li>Exemple de Victor Hugo sur le paysage de Sedan (Histoire d’un crime, 1877) </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  12. 12. Prenons l’exemple d’un paysage inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité <ul><li>Le Mont Saint-Michel </li></ul><ul><li>Il est exceptionnel, </li></ul><ul><li>Il est unique, </li></ul><ul><li>Tout le monde le connaît, plus ou moins </li></ul><ul><li>Parce qu’il y vit, qu’il y est allé, y a vécu, en a entendu parler, en a vu des images, etc., … </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  13. 13. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  14. 14. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>D’abord dans son étendue </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;A partir du moment où on découvre le Mont Saint-Michel j'ai l'impression qu'on l'appelle la baie&quot; &quot;Quand je la voie, quand je la ressens ! .. la marée .. Je regarde toujours ! Instinctivement au fond, en voiture .. Je me dis « tiens ! c’est marée basse ! », parce que je sais qu’elle passe par là !&quot; &quot;pour moi la baie du Mont Saint-Michel, c’est le côté sauvage, sans les villes, lorsque je suis sortie des herbus, de la côte, Ben Avranches, c’est plus la baie, c’est une petite ville, un peu cocasse, comme toutes les petites villes, et peut-être les grandes villes aussi, c’est-à-dire avec des gens qui sont bien hiérarchisés&quot;
  15. 15. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  16. 16. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>Mais ils précisent cette étendue : </li></ul><ul><li>Qui peut changer selon son métier, son appartenance géographique, ou sa vision de la nature,… </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;c'est une réalité en fait les deux baies sont très différentes (...) Cancale, Le Vivier-sur-Mer euh .. c'est plus urbanisé. C'est plus production, que la véritable nature. Et puis sur un plan historique quand même, c'est .. Enfin je sais pas, c'est plus que les deux baies .. C'est quand même deux régions, deux entités administratives entre les Normands et les Bretons&quot; &quot; La baie reste le sable. Et non les herbus. (...) La nature s’en est séparée à partir du moment où on a mis les moutons dedans, parce qu’il y a un coup de pognon, par les moutons, d’où les prés salés... (...) Le vrai côté naturel, pour moi, c’est tout le sable qui se couvre et qui se découvre, puis la mer quoi, pour moi c’est ça. &quot; &quot;La baie du Mont Saint-Michel, pour moi c’est des herbus quoi. Bon, il y a les polders. Bon, je dirais là-bas, c’est les gabions pour les canards, les peupliers le long de la côte là-bas... Et puis les carottes parce que là-bas ils font beaucoup de carottes, des carottes de sable c’est ça quoi&quot;
  17. 17. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  18. 18. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>À travers les sens humains : </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;Je dirais même que c'est recouvert par de la poussière grise : c'est la mer qui la ramène, qui la dispose autour, ça fait un peu de la glaise, de la terre que vous voyez dans la thalasso, (...) ça colle aux jambes&quot; &quot; Surtout il y a des couleurs aussi j’ai remarqué... Avec la lumière... Ça change toujours sur cette petite plage. Il y a certaines lumières... Il y a des couleurs différentes..(…) à la tombée de la nuit mais avec un soleil très mouvementé, .. o-ran-ge ... sur du bleu nuit, &quot; &quot;Ici ça sent pas mauvais, parce qu’il y a de l’air! Le lisier ne passe pas chez nous, le lisier passe dans la vallée là, il passe chez les voisins, de l’autre côté, parce que c’est les vents d’ouest, les vents dominants d’ouest&quot;
  19. 19. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  20. 20. <ul><li>À travers la mémoire sociale </li></ul>Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;Et bon il y avait quelques pêcheurs; les pêcheurs à pied qui vivaient uniquement de la pêche, quoi, et ils faisaient le grand filet par exemple, y avait .. de Vains et puis de Genêts, quails en vivaient, c'était pour vendre quoi ! quand il y avait plusieurs filets donc&quot; &quot;On vivait au rythme de la marée parce que en réalité .. dans toutes les, pas toutes les fermes, mais je suis sûr que y avait trente ou quarante personnes qui allaient à la pêche à la crevette, à faire le montant de la mer, on pêchait à la crevette, et dans chaque ferme, y avait quelqu'un qui allait à la pêche à la crevette&quot; &quot;Y a pas, c'est vrai que le Mont Saint-Michel y a toujours cette petite guéguerre et tous les gens l'ont a l'esprit, Bretagne/Basse-Normandie mais ici .. Y a pas, enfin dans le paysage et dans l'architecture y a rien qui fait penser à la maison à colombage .. de Normandie, du pays de Lisieux, l'image .. traditionnelle de la Normandie, y a rien non plus qui se raccorde à l'image traditionnelle de la Bretagne avec ... les pignons particuliers,... les découpes de toits et cetera …&quot;
  21. 21. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  22. 22. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>Selon les variations du paysage dans une journée, le temps qu’il fait, les saisons, la nuit,… </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;Mais c’est jamais la même chose de toute façon. Ça c’est sûr. C’est jamais la même » &quot;C’est très difficile de décrire ce paysage parce que il y a la mer qui varie tout le temps. Chaque jour elle est différente. Ça dépend de la marée, de la lune... &quot; &quot;Là y a des digues, mais chez nous ça avance, ça recule; l'herbu, on appelle ça l'herbu, alors où en est l'herbu? .. Ah! Il est là, il avance, il recule&quot; &quot;Si vous la voyez en été, vous n'avez qu'une .. qu'une simple vue, c'est tout. Si vous la voyez au mois de février où y a une tempête, y a de la mer, y a de la marée à ce moment là .. un fort coefficient, .. C'est plus du tout la même chose!&quot; &quot;De près il est très joli. Quand il est illuminé on dirait qu’il a été saupoudré d’or tellement il est joli, les lumières sont magnifiques.&quot;
  23. 23. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  24. 24. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>Selon la composition en éléments </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;Je crois que c'est comme ça qu'on les appelle,... les légumiers ... qui sont sur la côte, Cancale, Saint-Méloir, ... et puis ensuite vous avez les zones comme ici où on fait le chou, le chou-fleur, le chou de Bruxelles, on fait les poireaux, on fait les pommes de terre nouvelles….&quot; &quot;Quand il y a une grande marée, le spectacle c'est d'aller voir les lièvres galoper devant la marée ! .. On les voit nager aussi, ils sortent tout mouillés !&quot; &quot;y a aussi ce qu'on appelle les criches, ce sont des filantes euh .. sur les herbus qui sont les canaux d'évacuation des eaux de marées creusées comme ça naturellement, quoi .. Bon tout ça contribue au paysage mais quand on est dedans quoi&quot;
  25. 25. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  26. 26. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>Selon la nature qui y est présente </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;C'est le dépaysement d'une part .. Et puis c'est une occasion, si vous voulez, de se laisser complètement envoûter, j'aillais dire, par la nature alors que la nature, sous des formes très diverses, des flots, d'une part les sables mouvants, c'est quelque chose d'assez envoûtant...&quot; &quot;en 45 où y avait l'herbu, dans les années soixante, les rivières sont revenues à proximité, fallait voir là les mottes qui tombaient dans la mer. Là, à nouveau l'herbu se développe. Oui, constamment. Vous avez aussi un problème là, tout près de Genêts&quot; &quot;Bon je dirais à la limite ce qui n'est pas naturel, c'est à la fois naturel et pas naturel, les polders mais je crois que maintenant ils ont trouvé leur place.&quot;
  27. 27. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  28. 28. Comment les habitants et les visiteurs perçoivent-ils le Mont Saint-Michel ? <ul><li>Selon l’exploitation qui en est faite </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;Tous ces pêcheurs qui vont avec leur tracteur et qui font des grosses tranchées quand la mer est venue ils s’enfoncent un petit peu et ils font des tranchées partout avec leur... Et après quand ça sèche ça fait affreux, il y a des trous partout. (...) Ça enlaidit un peu toutes ces marques de tracteurs.&quot; &quot;D’un côté c’est plein d’hôtels, plein de bordel, tu te retournes de l’autre côté c’est encore des hôtels et des rôtissoires et des trucs... » &quot;Dans les boutiques, ce que je reproche un tout petit peu,... moi j’en ai rien à faire de ça... c'est de vendre du made in Corée, made in Taiwan, made in Hongkong. (...) Et ça coûte cher. Tous ces machins, ça coûte cher. C’est un peu décevant&quot;. &quot;Pour moi le Mont Saint-Michel c’est les petites ruelles, j’aime bien les petites ruelles. Ouais, c’est ça que j’aime bien. Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs... C’est peut-être parce que ça fait penser au Moyen-Age.&quot;
  29. 29. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;C’est-à-dire vraiment que je trouve les boutiques de la baie du Mont Saint-Michel, extérieurement ont de la gueule parce que les écritures sont pas trop laides etc. mais sur le plan artistique c’est vraiment nul. Je trouve ça lamentable. Lamentable! (...) Je ne suis pas du tout religieux, mais je trouve qu’il y a un décalage total entre la merveille du Mont Saint-Michel, son histoire, et ces petites porcelaines et ces petits morceaux de plastique dégueulasse.&quot; &quot;C’est très joli hein... Toutes ces toitures couvertes en ardoise... enfin en... bardeaux, là des bardeaux de châtaignier... Ça a beaucoup de charme quand il y a pas trop de monde quoi hein. Mais dès que l’on se porte là-dedans et que l’on ne sent plus que... les frites et les machins et les bazars là, pour moi ça perd de son charme quoi.&quot;
  30. 30. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  31. 31. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel « Moi, je n’ai jamais vu d’alligator dans la baie, … pas de crocodile non plus ! J’ai vu des bars, des canards, des lièvres, des saumons ! Non pas de crocodile !»
  32. 32. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  33. 33. Ainsi se sont exprimés des habitants et visiteurs du Mont Saint-Michel <ul><li>Ils n’ont pas caché leurs sentiments à l’égard du paysage de la baie, </li></ul><ul><li>Ils n’ont pas caché leurs ressentiments à l’égard de ses transformations </li></ul><ul><li>Ils n’ont pas caché leurs doutes à l’égard de son avenir, </li></ul><ul><li>Mais ils ont tous manifesté leur désir d’être écoutés </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  34. 34. Alors ? Exceptionnel notre paysage ? Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel &quot;C’est quand même magnifique quand vous pensez que les gens ont fait ça à une époque où ils n’avaient rien pour construire. Aujourd’hui, on a plein de grues on a plein de tout et on n’est même pas capable de le faire.&quot; &quot;Sans compter que sa notoriété mondiale fait que... On ne peut pas vendre un petit peu du Mont Saint-Michel avec les produits qu’il y a autour aussi. (...) Il est vendu à toutes les sauces le Mont Saint-Michel. Depuis la pâtisserie, l’alimentation... enfin la viande de mouton, les carottes de la baie du Mont Saint-Michel, mytiliculteurs... Tout le monde vend un petit bout du Mont Saint-Michel.&quot;
  35. 35. Exceptionnel <ul><li>Parce qu’il est unique et parce qu’ </li></ul><ul><li>« il n’y a pas de plus beau paysage que celui auquel nous participons », </li></ul><ul><li>par chacun des actes de notre vie quotidienne, </li></ul><ul><li>« pas de plus beau paysage que celui que nous ressentons à travers nos sens et nos sentiments » </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  36. 36. Exceptionnelle aussi, notre vie quotidienne <ul><li>Parce qu’elle est aussi unique, et que nous y portons attention </li></ul><ul><li>Portons alors attention à ce qui nous entoure et qui nous procure la joie de contempler ce que nos ancêtres ont bâti, ce que nous construisons ensemble et individuellement, pour nous et les générations futures </li></ul><ul><li>Nous souhaitons y participer activement, être écoutés, et pouvoir le montrer fièrement à ceux qui y passent et en profitent. </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  37. 37. D’autres le disent… <ul><li>Voici ce que dit un vigneron du vignoble de Cinque Terre, paysage italien aussi inscrit au Patrimoine Mondial : </li></ul><ul><li>«  Per me, il paesaggio delle Cinque Terre è la gioia, perché vedo il mio lavoro e la mia vita » </li></ul><ul><li>(« Pour moi, le paysage de Cinque Terre, c’est la joie parce que j’y vois mon travail et ma vie ») </li></ul>Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel
  38. 38. Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel Merci de votre attention…

×