8- Supports et voies d'administration
8a - La voie orale
L'usage des huiles essentielles en interne est déconseillé
avec u...
8- Supports et voies d'administration
8a - La voie orale
Voici donc la liste des supports utilisés par voie orale :
- les ...
8- Supports et voies d'administration
8a - La voie orale
- les teintures végétales ou teintures mères à 70° : les HE
seron...
8- Supports et voies d'administration
8a - La voie orale
- La gomme guar : surtout utilisée pour les problèmes
gastriques,...
8- Supports et voies d'administration
8a - La voie orale
Sauf pour les comprimés neutres et les capsules, les
mélanges d'H...
8- Supports et voies d'administration
8b - La voie cutanée
La barrière cutanée est facilement traversée par les HE,
c'est ...
8- Supports et voies d'administration
8b - La voie cutanée
Cas particulier des bains : les HE n'étant pas solubles dans
l'...
8- Supports et voies d'administration
8b - La voie cutanée
Voici des exemples de bains :
- Cicatrisant : HE de lavande vra...
8- Supports et voies d'administration
8c - La voie olfactive
Pour cette voie d'administration, certaines huiles
essentiell...
8- Supports et voies d'administration
8c - La voie olfactive
Exemple de diffusions :
- Relaxante : HE de lavande vraie ou ...
8- Supports et voies d'administration
8c - La voie olfactive
Les inhalations humides :
Pour procéder à une inhalation humi...
8- Supports et voies d'administration
8c - La voie olfactive
Les inhalations sèches :
Pour pratiquer une inhalation sèche,...
8- Supports et voies d'administration
8d - La voie rectale
C'est la voie la plus utilisée pour les enfants de moins de 10
...
8- Supports et voies d'administration
8e - La voie vaginale
Là aussi cette forme galénique ne peut-être préparée qu'en
pha...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Supports et voies d'administration

827 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
827
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
114
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Supports et voies d'administration

  1. 1. 8- Supports et voies d'administration 8a - La voie orale L'usage des huiles essentielles en interne est déconseillé avec un morceau de sucre ou une cuillère de miel en raison de l'agressivité de certaines d'entre elles pour les muqueuses. Cela risque de générer des phénomènes d'irritation et des problèmes gastriques. De plus cette voie est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 10 ans. - 10 ans @romat' ©2014 1
  2. 2. 8- Supports et voies d'administration 8a - La voie orale Voici donc la liste des supports utilisés par voie orale : - les comprimés neutres : ce support ne doit être utilisé qu'avec des HE bien tolérées, ne contenant pas de phénols, cinnamaldéhyde, lactones, composés soufrés ou cétones. - les capsules : préparées en pharmacie, elles sont en général gastro-résistantes pour éviter le contact avec l'estomac. Elles contiennent de 0,08 à 0,1 g d'HE. - l'alcool ethylique à 90° : c'est le support le plus courant pour la voie orale. En général les HE sont diluées à 10% pour faciliter le calcul de la quantité à utiliser. @romat' ©2014 2
  3. 3. 8- Supports et voies d'administration 8a - La voie orale - les teintures végétales ou teintures mères à 70° : les HE seront dans ce cas diluées à 5 % - le disper : c'est une solution qui contient 82% d'alcool. Pour l'utiliser il faut mélanger 80% de disper pour 20% d'huiles essentielles. - le solubol : c'est un solubilisant sans alcool. Il doit être utilisé en mélangeant 4 part de solubol pour une part d'HE puis ajouté à au moins 20 mL d'eau. - les labrafils : ce sont des émulsions réalisées avec divers huiles végétales et un émulsifiant (le PEG6 stéarate). @romat' ©2014 3
  4. 4. 8- Supports et voies d'administration 8a - La voie orale - La gomme guar : surtout utilisée pour les problèmes gastriques, elle est mélangée à de l'eau pour obtenir une consistance sirupeuse. @romat' ©2014 4
  5. 5. 8- Supports et voies d'administration 8a - La voie orale Sauf pour les comprimés neutres et les capsules, les mélanges d'HE ainsi obtenus seront à prendre en les diluant dans un grand verre d'eau ou une tisane de préférence juste avant un repas. En effet, le fait de les prendre avec une importante quantité de liquide permet de faciliter leur dispersion sur une grande surface, diminuant ainsi le risque d'irritation de la paroi gastrique. De plus, juste avant le repas le pylor est ouvert et les HE passent directement au niveau du duodénum, l'absorption des aliments referme alors le pilor et la muqueuse gastrique est protégée des remontées d'huiles essentielles. @romat' ©2014 5
  6. 6. 8- Supports et voies d'administration 8b - La voie cutanée La barrière cutanée est facilement traversée par les HE, c'est une voie d'administration très utilisée par exemple en dermatologie, rhumatologie mais aussi chez les enfants de moins de 10 ans pour qui la voie orale est déconseillée. L'utilisation d'huiles essentielles pures sur la peau est à éviter à cause du risque d'irritation cutanée et du risque d'allergie possible mais aussi en raison de la difficulté à doser les quantités de substances actives. Plusieurs supports peuvent être utilisés notamment les huiles végétales mais aussi les crèmes, les laits et les gels. @romat' ©2014 6
  7. 7. 8- Supports et voies d'administration 8b - La voie cutanée Cas particulier des bains : les HE n'étant pas solubles dans l'eau il faut impérativement les diluer dans une base pour bain ou de l'alcool à 90°. Les bains peuvent être pris de façon générale mais aussi localisée (bains de pieds, de main, de siège). Pour un bain général on recommande de mélanger 10 gouttes d'HE à environ 15 mL (une cuillère à soupe) d'alcool à 90° ou de base pour bain. Pour un bain localisé, 4 à 6 gouttes suffisent. @romat' ©2014 7
  8. 8. 8- Supports et voies d'administration 8b - La voie cutanée Voici des exemples de bains : - Cicatrisant : HE de lavande vraie - Relaxant : HE de lavande vraie, de camomille, de marjolaine à coquilles, de petit grain, de mandarine ou d'orange. - Décontractant musculaire : HE de genévrier @romat' ©2014 8
  9. 9. 8- Supports et voies d'administration 8c - La voie olfactive Pour cette voie d'administration, certaines huiles essentielles agressives sont à proscrire (phénols, cinnamaldéhyde, cétones, lactones…) La diffusion : La diffusion s'effectue à l'aide de diffuseurs d'huiles essentielles ou de brumisateurs. Il convient de se reporter à la notice d'utilisation de l'appareil pour le nombre de gouttes d'HE à utiliser. En général une diffusion dure 10 à 15 min. @romat' ©2014 9
  10. 10. 8- Supports et voies d'administration 8c - La voie olfactive Exemple de diffusions : - Relaxante : HE de lavande vraie ou marjolaine à coquilles ou petit grain ou néroli ou mandarine ou orange - Respiratoire : HE d'eucalyptus radié ou niaouli ou myrte ou pin sylvestre - Pour éloigner les moustiques : géranium ou citronnelle @romat' ©2014 10
  11. 11. 8- Supports et voies d'administration 8c - La voie olfactive Les inhalations humides : Pour procéder à une inhalation humide il suffit de faire bouillir de l'eau et de la verser dans un bol. On ajoutera ensuite 6 à 10 gouttes d'HE après avoir attendu quelques instants pour ne pas se brûler. Puis, muni d'une serviette sur la tête, respirer profondément pendant 5 à 10 min. Cette voie d'administration est particulièrement intéressante pour les affections ORL comme les rhinites et les sinusites. Elle peut-être bien adaptée également aux troubles nerveux. Il conviendra de ne pas sortir pendant l'heure qui suit l'inhalation car les muqueuses seront dilatées et donc plus perméables aux microbes. Cette voie est déconseillée aux personnes souffrant de troubles respiratoires. @romat' ©2014 11
  12. 12. 8- Supports et voies d'administration 8c - La voie olfactive Les inhalations sèches : Pour pratiquer une inhalation sèche, il suffit de déposer 2 à 3 gouttes d'huile essentielle sur un mouchoir par exemple et de respirer profondément On peut aussi déposer quelques gouttes (après les avoir diluées) sur les poignets et respirer profondément. Ainsi, on cumule la voie olfactive et la voie cutanée De plus, les poignets sont fortement vascularisés, les HE passent donc rapidement dans le sang. @romat' ©2014 12
  13. 13. 8- Supports et voies d'administration 8d - La voie rectale C'est la voie la plus utilisée pour les enfants de moins de 10 ans qui ne peuvent pas bénéficier de traitements par voie orale en raison de l'immaturité de leur système digestif. Les suppositoires doivent être préparés en pharmacie. Chez les enfants on utilise des suppositoires de 2 g avec 0,05 à 0,25 g d'HE Chez l'adulte on utilise des suppositoires de 3 g avec 0,25 à 0,5 g d'HE Les excipients sont soit du suppocore ou du witepsol soit des glycérides semi-synthétiques. La posologie varie de 1 à 3 suppositoires par jour sur de courtes périodes. @romat' ©2014 13
  14. 14. 8- Supports et voies d'administration 8e - La voie vaginale Là aussi cette forme galénique ne peut-être préparée qu'en pharmacie. Elle est utilisée pour les affections gynécologiques. En général les ovules font 16 g mais il en existe de 8 g. Ils contiennent 3 à 4 gouttes d'HE. Les excipients sont identiques aux suppositoires : suppocire, witepsol. Certains sont fabriqués à partir de poudre de réglisse ou d'argile verte. La posologie est en général d'1 ovule au coucher pendant 6 à 12 jours. @romat' ©2014 14

×