Mesdames, Messieurs,A l’occasion de cette journée annuelle des Espaces PublicsNumériques de Corse, je suis heureux d’être ...
du développement des usages numériques, ils doivent leur succèsà la mise en synergie de 2 volontés politiques :   • Celle ...
En effet, je le répète, le problème ne se réduit pas seulement à uneréponse en terme de taux d’équipement ou de connexion....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Discours journée pam du 24 nov 2010

544 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
544
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Discours journée pam du 24 nov 2010

  1. 1. Mesdames, Messieurs,A l’occasion de cette journée annuelle des Espaces PublicsNumériques de Corse, je suis heureux d’être présent à vos cotésen qualité de représentant du Président du Conseil Exécutif deCorse et de Conseiller Exécutif délégué aux Technologies del’Information et de la Communication. Je suis d’autant plussatisfait d’être ici que nous fêtons en 2010 les 10 ans des Pointd’Accès Multimédia de Corse, les PAM.Depuis le début de mon mandat, j’ai souvent été sensibilisé à laqualité de votre travail dans les territoires, l’efficacité de vosstructures, vos compétences et vos efforts quotidiens en matièrede lutte contre la fracture numérique.Depuis 10 ans vous n’avez cessé de consacrer votre énergie àrépondre à une demande sociale en constante évolution. Face àcela vous avez su vous former, faire évoluer vos métiers, vousadapter aux mutations technologiques dans un contexte souventdifficile marqué parfois par l’enclavement de vos territoires, ladésertification, les restrictions budgétaires, des emplois fragilisés.Pourtant, votre dynamisme n’a jamais faibli, les chiffres defréquentation de vos espaces en témoignent comme la diversité etl’originalité de vos ateliers, les nombreux labels nationaux quevous avez su obtenir.Votre capacité à vous adresser à différents publics pour animer unatelier sur le traitement de texte, la recherche d’emploi, la gestionde la messagerie ou la déclaration d’impôt en ligne, ont fait devous des passeurs de compétences numériques reconnus pardifférents partenaires allant des centres des impôts, aux écoles,aux pôles emplois, au milieu associatif sans oublier la collectivitéterritoriale de Corse qui a su prendre appui sur vos compétenceslors des journées du patrimoine.Si les PAM sont un formidable dispositif de proximité au service
  2. 2. du développement des usages numériques, ils doivent leur succèsà la mise en synergie de 2 volontés politiques : • Celle des territoires par le biais de la structure qui les porte qu’elle soit associative, collectivité locale, ou institution publique locale. • Et la volonté régionale portée par la Collectivité Territoriale de Corse soucieuse de soutenir le dispositif.A coté de cette volonté politique, le PAM ne saurait exister sansson animateur, cheville ouvrière de l’animation de ces espacespublics, passeur de savoir, de savoir faire et de savoir êtrenumérique.Après ces 10 ans de lutte contre la fracture numérique, de travailde terrain acharné, certains auraient tendance à imaginer quevotre rôle se termine en évoquant le fait qu’en Corse l’équipementen ordinateur des ménages est de 71% et que 64% des ménagesest désormais connecté à Internet.Je pense personnellement le contraire et j’ai de plus la convictionque le gros du travail est devant nous. Je m’explique : 1. Tout d’abord, 40% des foyers insulaires reste aujourd’hui privé de connexion. 2. Ensuite, la vigueur de la fracture numérique rend de plus en plus difficile le traitement des fractures sociales, économiques, territoriales et culturelles. En effet ne disposer d’aucun moyen de contact fixe ou mobile ni d’accès à Internet est devenu un handicap majeur dans tous les actes de la vie courante. 3. Enfin, au delà des publics dits fragiles chacun peut se sentir en rupture devant l’accélération croissante des nouveautés technologiques et des pratiques qui s’y rattachent.La fracture numérique est ainsi devenue mouvante et multiforme,il est impératif de se donner les moyens nécessaires pour lacombattre et votre collectif représente la meilleure réponse à cedéfi.
  3. 3. En effet, je le répète, le problème ne se réduit pas seulement à uneréponse en terme de taux d’équipement ou de connexion. Iltouche au sociétal et à l’humain ; à l’accession de chacun àdifférent niveau de maturité : d’un non usage, à l’adoption destechnologies puis à l’appropriation de celles ci.Cette maturité des citoyens vis à vis du numérique conditionnel’insertion sociale de l’individu comme sa capacité d’innovation etparticipe de ce fait à l’attractivité et à la compétitivité de nosterritoires. Autrement dit, votre rôle rayonne bien au delà devotre capacité à sensibiliser, former, accompagner l’individu dansses usages numériques, il touche à l’intérêt collectif et au potentielde développement de vos territoires.Au regard de ces enjeux, j’ai l’intention de lancer dès l’annéeprochaine une réflexion sur un LABEL REGIONAL DES PAM.L’élaboration de ce label sera l’occasion de mettre en perspectivesvos structures, d’envisager l’évolutions de vos missions et de vosmétiers, la coconstruction de la trajectoire de vos espaces auregard des besoins vos territoires dans un ensemble articulé auniveau régional.C’est dire qu’un vaste chantier nous attend et il débuteaujourd’hui, lors de ce dixième anniversaire.Je vous remercie de votre attention.

×