Histoire, chapitre 07
Les débuts du judaïsme et du
christianisme
Introduction
Pour les juifs, Jérusalem demeure un lieu qui attire lié au souvenir du
Temple que fit édifier au Xè siècle avant JC le ro...
La Basilique du Saint-
Sépulcre. Lieu sacré pour
les chrétiens
Le Mur des lamentations
et le Dôme du Rocher.
Lieux sacrés ...
Monuments et
religions.
Pourquoi dans cette religion le
monument est-il considéré comme
« saint » ?
Quel est le point comm...
Jérusalem dans l’Empire romain et aujourd’hui
Une ville qui regroupe plusieurs monothéismes
Une ville intégrée dans un emp...
Comment sont nés les premiers monothéismes
? Quelles ont été leurs relations avec le monde
romain dans l’antiquité ?
I. La naissance du judaïsme
Le roi Salomon était roi sur tout Israël. [Les Hébreux] de Juda et d’Israël
étaient très nombr...
Reconstitution du Temple de
Jérusalem, Xe siècle avant JC.
Selon les écrits hébreux, le royaume d’Israël -
Juda est très prospère. Salomon profite de la
paix pour faire bâtir un gra...
Les écrits hébreux nous donnent de l’image d’une ville active,
dotée de plusieurs palais et édifices de pouvoir, richement...
Puis Salomon mourut et il fut enterré dans la ville de David, son père.
Roboam, son fils, régna à sa place. Jéroboam, qui ...
Nous avons de bonnes raisons de croire que deux entités bien distinctes
ont toujours divisé la région, que la partie sud f...
Royaume d’Israël
- Juda
Royaume d’Israël
Royaume de Juda
Jérusalem
Mort de Salomon
(Xe siècle avant JC.)
Après la mort de Salomon, le royaume de Juda
– Israël se serait séparé en deux. D’après
l’archéologie, ces deux royaumes n...
Et le roi monta au Temple de Yahvé avec tous les hommes de Juda et
tous les habitants de Jérusalem, les prêtres et les pro...
Alors les enfants d’Israël firent ce qui déplait à Yahvé et ils servirent les
Baals. Ils délaissèrent Yahvé le Dieu de leu...
Royaume d’Israël
Royaume de Juda
Invasion des Assyriens
en 722 avant JC.
Jérusalem
Fuite du peuple juif
Jérusalem au VIIIe...
Josias impose le monothéisme (Yahvé,
dieu unique) en Judée. Il récupère une
partie des Hébreux d’Israël, après
l’invasion ...
A l’arrivée des Romains au premier siècle
avant JC, Jérusalem et la Judée c’est:
- Une communauté qui existe depuis
plusie...
Une ville juive Une ville romanisée
Jérusalem au tout début du Ier siècle avant JC
Le Temple
reconstruit
par Hérode Un sta...
II. Les relations entre monothéistes
et polythéistes
Pilate, que l’Empereur Tibère envoya comme procurateur en Judée,
introduisit de nuit à Jérusalem, couvertes d'un voile, le...
Détail de l’Arc de triomphe de Titus à Rome mentionnant la
destruction du Temple de Jérusalem par les Romains en 70 après
...
La destruction du Temple de Jérusalem vers 70
après JC. par les Romains entraine la diaspora, et
le regroupement des commu...
La vie de Jésus :
A l’aide des textes suivants, réponds aux questions :
Les débuts de sa vie : où est-il né ? Quelle est ...
Or, en ces jours-là, fut publié un édit de César Auguste, pour le
recensement de toute la terre. Ce premier recensement eu...
Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se
mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans l...
Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate Ils se
mirent à l'accuser, disant : Nous avons trouvé cet ho...
Les textes qui décrivent la vie de Jésus
s’appellent les Evangiles (« Bonne
nouvelle »). Ils sont considérés
aujourd'hui c...
[…] Je désire vous voir, pour vous communiquer quelque don
spirituel, afin que vous soyez affermis, ou plutôt, afin que no...
Les voyages de Paul
Les disciples de Jésus décident de
répandre la Bonne Nouvelle : Jésus est le
Christ, venu délivrer les Hommes. On les
nomm...
Pour étouffer la rumeur, qui lui attribuait l’incendie de Rome en 64, Néron
inventa des coupables et livra aux tourments l...
Le christianisme se répand dans tout
l’empire romain. Mais, à partir du Ier
siècle, les chrétiens sont persécutés par
les ...
III. La christianisation de l’empire romain
[…] Quand le soleil commençait à descendre, Constantin vit de ses
propres yeux une croix de lumière dans les cieux, au-des...
Nous, Constantin et Licinius, avons décidé d’accorder aux chrétiens et à
tous les autres la liberté de pratiquer la religi...
Sur cette image, quels symboles montrent que Constantin est bien
un empereur romain chrétien ?
Tous ceux qui composaient le concile s'étaient trouvés au jour qui avait été
choisi pour décider les questions. Ils entrèr...
En 313, suite à un songe, Constantin
décide d’autoriser les chrétiens à
pratiquer librement leur religion dans
l’empire ro...
Conclusion
Royaume des Hébreux ; Début de l’écriture de la Bible ; Hébreux envahis ; Destruction du
Temple ; Edit de Milan...
Les débuts du judaïsme et du christianisme
Les débuts du judaïsme et du christianisme
Les débuts du judaïsme et du christianisme
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les débuts du judaïsme et du christianisme

1 386 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 386
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les débuts du judaïsme et du christianisme

  1. 1. Histoire, chapitre 07 Les débuts du judaïsme et du christianisme
  2. 2. Introduction
  3. 3. Pour les juifs, Jérusalem demeure un lieu qui attire lié au souvenir du Temple que fit édifier au Xè siècle avant JC le roi d’Israël Salomon pour abriter les tables de la loi. Détruit entièrement en 586 avant JC, reconstruit en 515 avant JC, le temple a été incendié en 70 après JC au cours de la grande révolte des juifs contre Rome (…). Pour les chrétiens (…), la ville entière est une relique, berceau du christianisme, où Jésus prêcha et mourut (…). Le Saint-Sépulcre, construit sous le règne de l’Empereur romain Constantin pour protéger le tombeau du Christ au IVè siècle après JC, est un lieu de pèlerinage (…). Pour les musulmans, Jérusalem est la troisième ville sainte (…). La tradition raconte que sous la conduite de l’Ange Gabriel, le Prophète, monté sur son cheval est monté au ciel depuis le Mont Moriah (l’esplanade de l’ancien Temple), laissant l’emprunte de son pied sur la roche (…). A cet emplacement, les musulmans ont élevé à partir de 691 après JC le Dôme du Rocher (…) qui protège la roche sacrée. D’après Jean Flori, « La ville sainte des trois religions » in Les collections de l’histoire n°4, février 1999
  4. 4. La Basilique du Saint- Sépulcre. Lieu sacré pour les chrétiens Le Mur des lamentations et le Dôme du Rocher. Lieux sacrés pour les juifs et les musulmans: Le Mur des lamentations. Lieu sacré pour les juifs
  5. 5. Monuments et religions. Pourquoi dans cette religion le monument est-il considéré comme « saint » ? Quel est le point commun de chacune de ces religions ? A quelles périodes sont-elles nées ? Le Mur des lamentations Juifs / Judaïsme Basilique du Saint- Sépulcre. Chrétiens / Christianisme Le Dôme du Rocher. Musulmans / Islam Dernier reste du Temple de Salomon Lieu où est mort et où a été enterré Jésus Lieu d’où Mohamed s’est élevé au ciel. Son empreinte y serait restée gravée dans la roche Ce sont les trois religions monothéistes: on croit en un seul Dieu (contraire de polythéisme)
  6. 6. Jérusalem dans l’Empire romain et aujourd’hui Une ville qui regroupe plusieurs monothéismes Une ville intégrée dans un empire polythéiste Des monothéismes qui se sont diffusés dans l’Empire romain et qui existent encore aujourd’hui
  7. 7. Comment sont nés les premiers monothéismes ? Quelles ont été leurs relations avec le monde romain dans l’antiquité ?
  8. 8. I. La naissance du judaïsme Le roi Salomon était roi sur tout Israël. [Les Hébreux] de Juda et d’Israël étaient très nombreux (…). Et il avait la paix de tous les côtés alentour. [Les Hébreux] de Juda et d’Israël, depuis habitèrent en sécurité, chacun sous sa vigne et sous son figuier, tout le temps de Salomon. Hiram, roi de Tyr, envoya ses serviteurs vers Salomon, car il apprit qu’on l’avait oint pour roi à la place de son père, David. Salomon fit dire à Hiram : « Tu sais que David, mon père, n’a pas pu bâtir une maison à l’Éternel, son Dieu, à cause des guerres dont ses ennemis l’ont enveloppé. Voici, j’ai l’intention de bâtir une maison au nom de l’Éternel, mon Dieu. ». D’après le Premier livre des rois, chapitres 4 et 5 Qui est Salomon ? Quel est son projet ?
  9. 9. Reconstitution du Temple de Jérusalem, Xe siècle avant JC.
  10. 10. Selon les écrits hébreux, le royaume d’Israël - Juda est très prospère. Salomon profite de la paix pour faire bâtir un grand temple à un dieu important : Yahvé.
  11. 11. Les écrits hébreux nous donnent de l’image d’une ville active, dotée de plusieurs palais et édifices de pouvoir, richement construits, ornés et équipés. Mais sur le terrain, l’archéologie ne peut confirmer ces descriptions. Les éboulements, les ruines et les matériaux et les tessons prouvent l’existence d’un site au Xème siècle, mais ne permettent pas de rendre compte de la présence d’une ville telle que la décrivent les textes. D’après Ronny Reich, « Jérusalem. Quelques indices d’une longue histoire » in La Bible et ses peuples face aux archéologues, collection Les Cahiers de Sciences et vie, décembre 2008 Que nous apprend l’archéologie sur la ville de Jérusalem ?
  12. 12. Puis Salomon mourut et il fut enterré dans la ville de David, son père. Roboam, son fils, régna à sa place. Jéroboam, qui s’était enfui loin du roi Salomon, vint auprès de Roboam avec tout le peuple d’Israël et lui parla ainsi : « Ton père a rendu les impôts trop durs ; toi maintenant, allège-les et nous te servirons. ». Le roi répondit durement au peuple: « Mon père a rendu votre soumission pesante, et moi je vous le rendrai encore plus pesant ; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions. » C’est ainsi que les Hébreux d’Israël se sont détachés de ceux de Juda jusqu’à ce jour. D’après le Premier livre des rois, chapitre 12 Qu’arrive-t-il au royaume d’Israël – Juda ?
  13. 13. Nous avons de bonnes raisons de croire que deux entités bien distinctes ont toujours divisé la région, que la partie sud fut toujours plus pauvre, moins peuplée, plus rustique et moins influent, jusqu’au jour où elle atteignit à son tour une prospérité soudaine et spectaculaire, après la chute du royaume nordiste d’Israël D’après I. Finkelstein et N. Silberman, La Bible dévoilée, 2002 D’après l’archéologie, la région était-elle unie avant Salomon ?
  14. 14. Royaume d’Israël - Juda Royaume d’Israël Royaume de Juda Jérusalem Mort de Salomon (Xe siècle avant JC.)
  15. 15. Après la mort de Salomon, le royaume de Juda – Israël se serait séparé en deux. D’après l’archéologie, ces deux royaumes n’auraient même jamais été unis !
  16. 16. Et le roi monta au Temple de Yahvé avec tous les hommes de Juda et tous les habitants de Jérusalem, les prêtres et les prophètes et tout le peuple du petit au plus grand. Il lut devant eux tout le contenu du livre de l’alliance trouvé dans le temple de Yahvé (…). Le roi ordonna de retirer tous les objets du sanctuaire de Yahvé tous les objets de culte qui avaient été faits pour Baal, pour Ashéra et pour toute l’armée du ciel. Il les brûla en dehors de Jérusalem…Il supprima les faux prêtres que les rois de Juda avaient installés….De même pour l’autel bâti par Jéroboam qui avait entrainé Israël dans le péché..., il en brisa les pierres et le réduisit en poussière…Josias fit également disparaître tous les temples des hauts lieux qui étaient dans les villes de Samarie. D’après le Deuxième livre des rois, chapitre 23. Qu’arrive-t-il au temple de Jérusalem avec le roi Josias ?
  17. 17. Alors les enfants d’Israël firent ce qui déplait à Yahvé et ils servirent les Baals. Ils délaissèrent Yahvé le Dieu de leurs pères et ils suivirent d’autres dieux parmi ceux des peuples d’alentour. Alors la colère de Yahvé s’enflamma contre Israël. Il les abandonna à des pillards qui les dépouillèrent, il les livra aux ennemis qui les entouraient et ils ne furent pas capables de leur résister. D’après le Livre des Juges, chapitre 2. Qu’arrive-t-il au royaume d’Israël au VIIIe siècle ?
  18. 18. Royaume d’Israël Royaume de Juda Invasion des Assyriens en 722 avant JC. Jérusalem Fuite du peuple juif Jérusalem au VIIIe siècle avant JC.
  19. 19. Josias impose le monothéisme (Yahvé, dieu unique) en Judée. Il récupère une partie des Hébreux d’Israël, après l’invasion assyrienne en 722 et obtient un grand prestige. Il devient par le monothéisme un roi original dans un monde polythéiste.
  20. 20. A l’arrivée des Romains au premier siècle avant JC, Jérusalem et la Judée c’est: - Une communauté qui existe depuis plusieurs siècles - Une communauté soudée autour de croyances (monothéisme) et d’une histoire ancienne. - Une communauté soudée autour de la Bible hébraïque, le livre saint des juifs qui regroupe les croyances, les lois et une histoire, parfois mythique de ce
  21. 21. Une ville juive Une ville romanisée Jérusalem au tout début du Ier siècle avant JC Le Temple reconstruit par Hérode Un stade, un théâtre: jeux romains, culte impérial ? Quelles sont les relations entre monothéistes et polythéistes?
  22. 22. II. Les relations entre monothéistes et polythéistes
  23. 23. Pilate, que l’Empereur Tibère envoya comme procurateur en Judée, introduisit de nuit à Jérusalem, couvertes d'un voile, les effigies de César, qu'on nomme enseignes. Le jour venu, ce spectacle excita parmi les Juifs un grand tumulte : les habitants présents furent frappés de stupeur, voyant là une violation de leurs lois, qui ne permettent d'élever aucune image dans leur ville ; l'indignation des gens de la ville se communiqua au peuple de la campagne, qui accourut de toutes parts. Les Juifs s'ameutèrent autour de Pilate pour le supplier de retirer les enseignes de Jérusalem et de maintenir les lois de leurs ancêtres. Comme Pilate refusait, ils se couchèrent autour de sa maison et y restèrent prosternés, sans mouvement, pendant cinq jours entiers et cinq nuits. D’après Flavius Josèphe, La guerre des juifs, Ier siècle après JC. Que font les Romains à Jérusalem ? Quelle est la réaction des Juifs ?
  24. 24. Détail de l’Arc de triomphe de Titus à Rome mentionnant la destruction du Temple de Jérusalem par les Romains en 70 après JC
  25. 25. La destruction du Temple de Jérusalem vers 70 après JC. par les Romains entraine la diaspora, et le regroupement des communautés juives autour des synagogues et des rabbins Diaspora
  26. 26. La vie de Jésus : A l’aide des textes suivants, réponds aux questions : Les débuts de sa vie : où est-il né ? Quelle est sa religion? Comment le sait-on ? Sa prédication, son message : résume en deux phrases le message de Jésus. Quels sont les deux groupes de personnes avec qui il entre en conflit ? Pourquoi ? Comment est-il mis à mort ? Qui le condamne ? Que lui arrive-t-il après sa mort ?
  27. 27. Or, en ces jours-là, fut publié un édit de César Auguste, pour le recensement de toute la terre. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s'appelle Bethléem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David, pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte. Or, pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait enfanter s'accomplit, et elle mit au monde son fils premier-né, l'emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie. Or ses parents se rendaient chaque année à Jérusalem, pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés selon la coutume de la fête, et qu'ils s'en retournaient, le temps étant passé, l'enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne le surent pas. Pensant qu'il était avec la caravane, ils marchèrent tout un jour, puis ils le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances Ne l'ayant point trouvé, ils s'en retournèrent à Jérusalem en le recherchant. Or, au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. Evangile selon Luc, Chapitre 2.
  28. 28. Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple Et il enseignait et disait : N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs Evangile selon Marc, chapitre 11
  29. 29. Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate Ils se mirent à l'accuser, disant : Nous avons trouvé cet homme excitant notre nation. Pilate l'interrogea, en ces termes : Es-tu le roi des Juifs ? Jésus lui répondit : Tu le dis. Les sacrificateurs du temple dirent « Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu'ici » Evangile selon Luc, chapitre 23 Pilate leur dit : Que ferai-je donc de Jésus, qu'on appelle Christ ? Tous répondirent : « Qu'il soit crucifié ! » Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Qu'il soit crucifié ! Evangile selon Matthieu, chapitre 27
  30. 30. Les textes qui décrivent la vie de Jésus s’appellent les Evangiles (« Bonne nouvelle »). Ils sont considérés aujourd'hui comme des textes sacrés et ajoutés à la Bible des Hébreux pour former la Bible chrétienne (rédigée au Ier siècle après JC)
  31. 31. […] Je désire vous voir, pour vous communiquer quelque don spirituel, afin que vous soyez affermis, ou plutôt, afin que nous soyons encouragés ensemble au milieu de vous par la foi qui nous est commune, à vous et à moi. Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que j'ai souvent formé le projet d'aller vous voir, afin de recueillir quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations; mais j'en ai été empêché jusqu'ici. Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants. Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Évangile, à vous qui êtes à Rome. Paul, Epitres aux Romains, 1er siècle. Que fait Paul dans ce texte ? A qui s’adresse-t-il ?
  32. 32. Les voyages de Paul
  33. 33. Les disciples de Jésus décident de répandre la Bonne Nouvelle : Jésus est le Christ, venu délivrer les Hommes. On les nomme les chrétiens.
  34. 34. Pour étouffer la rumeur, qui lui attribuait l’incendie de Rome en 64, Néron inventa des coupables et livra aux tourments les plus raffinés des gens, détestés pour leurs abominations, que la foule appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christ, que, sous le règne de Tibère, le procurateur Ponce Pilate avait livré au supplice. Réprimée sur le moment, cette détestable superstition faisait de nouveau irruption, non pas seulement en Judée, berceau de ce fléau, mais encore à Rome, où tout ce qu'il y a d'affreux ou de honteux dans le monde converge et se répand. On commença donc par arrêter ceux qui avouaient leur religion chrétienne, puis, sur leur dénonciation, une multitude d’autres, et ils furent reconnus coupables, moins du crime d'incendie qu'en raison de leur haine contre le genre humain. À leur exécution on ajouta des dérisions, en les couvrant de peaux de bêtes pour qu'ils périssent sous les morsures des chiens, ou en les attachant à des croix, pour que, après la chute du jour, utilisés comme des torches nocturnes, ils fussent consumés. Néron avait offert ses jardins pour ce spectacle […] Tacite (historien latin), Annales, vers 116. Qu’arrive-t-il aux chrétiens au Ier siècle ? Pourquoi ?
  35. 35. Le christianisme se répand dans tout l’empire romain. Mais, à partir du Ier siècle, les chrétiens sont persécutés par les Romains. Ils doivent fuir, ou se réunir en cachette…
  36. 36. III. La christianisation de l’empire romain
  37. 37. […] Quand le soleil commençait à descendre, Constantin vit de ses propres yeux une croix de lumière dans les cieux, au-dessus du soleil, portant écrit "Par ce signe, tu vaincras". Il fut stupéfait, ainsi que son armée. D’après Eusèbe de Césarée, Vie de Constantin, IV ème siècle Comment s’appelle l’empereur romain dont parle ce texte ? Que lui arrive-t-il ?
  38. 38. Nous, Constantin et Licinius, avons décidé d’accorder aux chrétiens et à tous les autres la liberté de pratiquer la religion qu’ils préfèrent, afin que la Divinité qui réside dans le ciel soit propice et favorable aussi bien à nous qu’à tous ceux qui vivent sous notre domination. Il nous est apparu que c’était un système très bon et très raisonnable de ne refuser à aucun de nos sujets, qu’il soit chrétien ou qu’il appartienne à un autre culte, le droit de suivre la religion qui lui convient le mieux. De cette manière, la Divinité suprême, que chacun de nous honorera désormais librement, pourra nous accorder sa faveur et sa bienveillance accoutumées. […] Nous permettrons aux chrétiens de pratiquer leur religion, sans qu’ils puissent être inquiétés ou molestés d’aucune manière. […] Constantin et Licinius, empereurs romains, l’Edit de Milan, 313 Que décide l’empereur Constantin par l’édit de Milan, en 313.
  39. 39. Sur cette image, quels symboles montrent que Constantin est bien un empereur romain chrétien ?
  40. 40. Tous ceux qui composaient le concile s'étaient trouvés au jour qui avait été choisi pour décider les questions. Ils entrèrent dans la grande salle du palais et s'assirent selon leur rang sur des sièges qui leur avaient été préparés. Ils demeurèrent dans un grave et modeste silence, en attendant l'arrivée de l'empereur. Dès qu'on entendit le signal qui avertit de son arrivée, tous les évêques se levèrent et, à l'heure même, il entra au milieu d'une troupe de personnes de qualité et parut comme un ange de Dieu. Quand on lui eut apporté un siège bas, qui était d'or, et que les évêques lui eussent fait signe de s'asseoir, il s'assit et ils s'assirent après lui. […] Eusèbe, Vie de Constantin, III, 10. Qui dirige l’Eglise chrétienne ? Comment peux-tu le dire ?
  41. 41. En 313, suite à un songe, Constantin décide d’autoriser les chrétiens à pratiquer librement leur religion dans l’empire romain : c’est l’édit de Milan. L’empereur se convertit lui-même et devient le chef de l’église chrétienne.
  42. 42. Conclusion Royaume des Hébreux ; Début de l’écriture de la Bible ; Hébreux envahis ; Destruction du Temple ; Edit de Milan ; Christianisme autorisé ; Mort de Jésus ; Rédaction des évangiles ; Chrétiens persécutés ; Christianisme, religion officielle de l’empire romain.

×