Audit SEO_Diamondra_Rakotondramavo

1 114 vues

Publié le

Audit SEO pour le Syntec Numérique fait dans le cadre du cours de Catherine Hedley.
Diamondra Rakotondramavo
Sophia Arris
Janine Amorim

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 114
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Audit SEO_Diamondra_Rakotondramavo

  1. 1. Pour le site officiel du SYNTEC NUMERIQUE www.syntec-numerique.fr Par les étudiantes : Janine Amorim Da Silva, Sophia Aris et Diamondra Rakotondramavo du MBA ESG spécialité E-Business 2014 - 2015
  2. 2. 2 Page sommaire à notre recommandation SEO II. Introduction .......................................................................................................... 3 III. Audit et Recommandations Onsite......................................................................... 4 Les landing pages et structure générale.................................................................................4 Technique de choix des Landing pages :....................................................................................... 4 Choix des requêtes de positionnement :.................................................................................5 Concurrence et positionnement Google .................................................................................6 Les balises : ............................................................................................................................. 8 Title : .......................................................................................................................................8 IV. Les URLs .............................................................................................................. 11 V. Contenu éditorial................................................................................................. 13 Sémantique et contexte........................................................................................................13 Ajout de contenu régulier .....................................................................................................13 Démarrage d’un contenu optimisé.......................................................................................14 Densité d’utilisation des mots-clés .......................................................................................14 Recommandations offsite ............................................................................................... 16 VI. Engagement sur les réseaux sociaux..................................................................... 16 Petit rappel : quel est l’intérêt des réseaux sociaux ?........................................................... 16 A chaque réseau social sa stratégie ! ...................................................................................17 Sélectionnez des indicateurs efficaces..................................................................................17 Les différents réseaux sociaux où il faut être présent : ........................................................18 Pour conclure sur nos recommandations concernant les réseaux sociaux .......................... 24 VII. Les liens entrants pour améliorer votre référencement ........................................ 25 VIII. Aide au référencement ........................................................................................ 27 IX. Conclusion........................................................................................................... 28 X. SOURCES & ANNEXES........................................................................................... 29
  3. 3. 3 I. Introduction Ce dossier fait état des recommandations en termes de référencement dit naturel SEO, suite à la demande que vous avez exprimée lors du brief joint en ANNEXE 1. La méthodologie que nous avons utilisée par de la définition de trois (3) objectifs que nous avons décelé :  Générer plus trafic sur la cible grand public (personnes en recherche d’emploi, étudiants, éducation…)  Faire du Syntec Numérique la référence dans l’actualité professionnelle du numérique  Recruter de nouveaux adhérents qui peuvent alimenter la section offres d’emplois. Après définition de ces objectifs, nous avons identifié les “Landing pages”, pages ayant pour objectif de faire accomplir une action à l’internaute en répondant à leurs objectifs de recherche et effectué un audit technique des différents éléments du site internet. Choisir des « Landing Page », c'est-à-dire identifier les pages les plus pertinentes pour un internaute lors d’une recherche sur un moteur de recherche, permet de poser la question des moyens pour attirer les internautes cibles sur ces pages et ainsi d’augmenter votre visibilité et donc améliorer votre référencement. Ainsi l’objectif de ce dossier est de vous communiquer nos recommandations d’actions par rapports aux objectifs mentionnés ci-dessus, aux landing page choisies (joint en ANNEXE 2) et aux audits (technique et contenu) que nous avons réalisés. Le shéma ci-dessous a pour objectif de mieux délimiter le périmètre du SEO : Ce dossier est composé de deux (2) grandes parties, la première concerne les actions à entreprendre onsite (amélioration sur le site) et la seconde les actions offsite (amélioration autour du site, des réseaux sociaux etc…).
  4. 4. 4 II. Audit et Recommandations Onsite Avant tout, il faut considérer comme point de départ l’identification des points d’intérêts pour les internautes dans le site. Ces points d’intérêts sont ici nommés : Landing Pages (Page d’atterrissage). Elles vont constituer les « endroits » essentiels où nous devrons concentrer nos efforts. Pour cela, il faut reconnaitre les informations primordiales dans l’attente des objectifs sur le site. Les landing pages et structure générale Technique de choix des Landing pages : Pour le choix des landing page, nous avons arbitré les pages qui nous semblaient être le plus pertinentes aux vues des objectifs de référencement. Il faut distinguer deux types de LP :  Celles ou l’action recherchée est directement présente (formulaire d’inscription à la newsletter, achat/réservation de billet)  Celles de contenu (optimisé pour une requête spéciale), où une invitation à l’action (call-to-action / CTA) doit être positionnée sur celle-ci. Nous avons donc effectué une liste de ces dernières Landing pages potentielles et avons identifié les mots clés sur lesquelles elles devront être optimisées. Ce qu’il faut savoir :  Le choix des Landing Pages n’est jamais figé. Il faut se concentrer sur celles au plus gros potentiel de visiteur au premier plan, puisqu’elles répondent à priori à leurs objectifs de recherche.  Le nombre d’action à accomplir pour l’internaute à l’arrivée sur la LP doit être le plus faible possible pour le convertir en utilisateur.  Ne pas négliger également les LP secondaires (disposant aussi de contenu important), les optimiser sur des requêtes à définir, mais pouvant générer un trafic annuel substantiel, et donc augmenter la notoriété du Syntec Numérique.
  5. 5. 5 Après cela, il faut identifier les requêtes de positionnement qui ont pour rôle d’orienter les internautes vers le site à travers la saisie de mots-clés. Le mot clé doit répondre à 4 critères :  Pertinence  Popularité  Représentativité  Niveau de concurrence Par exemple, nous avons identifié la Landing Page suivante :  http://www.syntec-numerique.fr/mag-du-numerique Cette Landing page nous semble pertinente car : - Elle est permanente (critère nécessaire pour être une landing page) - Elle a vocation à créer du trafic en surfant sur l’actualité - Elle est fournie régulièrement en contenu (ce qui fait que le robot de Google va passer plus souvent) Choix des requêtes de positionnement : Les requêtes de positionnement sont des termes à forte valeur ajoutée qui sont utilisés par les internautes en effectuant une recherche sur les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…). Elles permettent de cibler une certaine catégorie d’internautes, qui en tapant un ensemble de mots souhaitent obtenir un certain type de résultat. L’objectif ici et de comprendre les besoins de l’internaute cible (ce qu’il cherche), de savoir à quel endroit du site il peut trouver l’information (landing page) et quels mots ou ensemble de mots il va taper dans le moteur de recherche pour trouver l’information (requête de positionnement). Nous choisirons donc pour chaque Landing Page, une requête de positionnement générique (Short Tail), ayant un fort volume de recherche, et une Long Tail, plus spécifique ayant un volume de recherche plus faible mais plus ciblé (taux de conversion de l’internaute en client plus élevé).1 Ces requêtes sont fournies en ANNEXE 2. Ainsi pour le site www.syntec-numerique.fr, les requêtes de positionnement ont été choisie selon :  La cible : Qui, recherche quoi? (monde de l’éducation, personnes en reconversion professionnelle, professionnel du web….)
  6. 6. 6  Le contenu : le contenu de la LP correspondante; une des règles de base du référencement naturel sur le moteur de recherche Google (90% de parts de marché en France) est la cohérence entre les recherches et les résultats.  Le volume de recherche Exemple de requête de positionnement : Short Tail : webzine  Volume associé : 1600  Long Tail : Webzine numérique Le volume de recherche pour cette short tail est très correct ce qui nous permets de penser que c’est une des requête que l’on choisira. Concurrence et positionnement Google Avant toute chose et comme précisé précédemment, Google est aujourd’hui en France ainsi que dans le reste du monde, le moteur de recherche le plus utilisé, et de très loin (plus de 92% en Août 2014 de part de marché en France1). Nous nous concentrons donc majoritairement sur les algorithmes de Google pour organiser ces recommandations SEO. 1 AT Internet via www.webrankinfo.com
  7. 7. 7 Quelques statistiques sur la première page de résultat de Google: notre objectif. La première infographie conforte la place de Google sur le marché des moteurs de recherche. La seconde image représente les zones « chaudes » de la consultation d’une page de recherche. Notre objectif de recommandations est donc naturellement le suivant, sortir sur les 5 premiers résultats de Google, voire les 3 premiers, sur les requêtes de positionnement définies. Il faut bien comprendre que pour augmenter le ranking dans les SERP (Search engine results page / page de résultat Google), il faut nécessairement devancer ses concurrents. Le positionnement vis-à-vis de ses concurrents est ainsi un élément essentiel dans la stratégie de référencement. Nous avons donc relevé pour chaque requête de positionnement, le concurrent principal à “déloger” ainsi que ces caractéristiques, afin de se comparer et de mesurer les aspects précis sur lesquels renforcer son référencement (Page Rank, densité de mots-clefs,...). (ANNEXE 2 ). Le choix des requêtes de positionnement par landing Page est à présent terminé. Nous allons passer aux recommandations qui font suite à l’audit technique que nous avons effectué. Dans la partie qui suit, nous allons aborder la partie recommandations « onsite » à savoir l’aspect technique. Nous avons simplifié et synthétisé au maximum afin que cela soit clair et compréhensible. Nous restons à votre disposition pour toute précision que vous jugerez nécessaire.
  8. 8. 8 Les balises : Lors des descriptions internes de vos pages (balise : meta title/description/keywords et attributs “alt” des photos), Il faut reprendre les requêtes de positionnement préalablement identifiées de ladite page en évitant les redondances et la « lourdeur ». Title : Nous avons constaté un réel manque au niveau des balises : H1 et H2 qui servent à délimiter les paragraphes et à indiquer les titres et sous titres. Ces éléments sont essentiels dans la stratégie SEO car les moteurs de recherche s’appuient fortement sur leurs présences et leur optimisation pour leurs procédures d’indexation des pages web. H1 : Présence systématique obligatoire H2: Optimisation maximales des mots-clés Notre constat général est que vous bénéficiez d’une mauvaise attribution de ces balises. L’intérêt est avant tout de faciliter l’indexation. Pour cela, il faut optimiser les H2 et notamment mettre les mots-clés. Exemple : pour la landing page identifiée : Travailler dans le numérique/métiers du numérique : http://www.syntec-numerique.fr/travailler-dans-le-numerique/metiers-du- numerique Les balises Title identifiées sont : <H1>: Les métiers du numérique <H2>: Vous êtes ici <H2>: Menu principal <H2>: Toutes les catégories Si la balise H1 est ici correcte, en revanche les balises H2 sont peu optimisées. En effet, afin de maximisée l’utilité des balises H2, il faut associer des mots-clés pertinents tels que : A faire : <H2>: Acheteur informatique et télécoms <H2>: Ingénieur commercial <H2>: Consultant fonctionnel
  9. 9. 9 A ne PAS faire : <H2>: Vous êtes ici (A proscrire) <H2>: Menu principal (A proscrire) <H2>: Toutes les catégories (A proscrire) Il s’agira ici de renforcer les termes importants afin d’aider les robots des moteurs de recherche à associer les termes et les pages. Sur toutes les landing pages identifiées, ce travail est à faire. Description : Bien que Google n’utilise cette balise dans son algorithme de référencement mais uniquement pour décrire le site et parfois pour le snippet, il est tout de même important que cette balise soit remplie et fournie avec les bons mots-clés. Il faut garder à l’esprit qu'avec une bonne description, vous incitez l'internaute à cliquer sur votre résultat et donc vous augmentez le trafic généré par Google. Il faut décrire de manière logique et naturelle vos pages utilisant les short-tails et long-tails (requêtes de positionnement) tant que c’est possible, ou dans le cas contraire, des synonymes mais il faut garder à l’esprit qu’il est conseillé de ne pas dépasser les 160 caractères. Alt : L’utilisation de la balise ALT est fortement conseillée à chaque usage d’une image. Ce comportement est fortement encouragé et récompensé par Google. Cette balise permet aux déficients de la vue d’identifier la présence d’une image et d’en connaitre la signification. Cette action est: « Google friendly » (et citoyenne) et donc nécessaire dans l’atteinte de vos objectifs de visibilité. Anchor-text : L’anchor-text est le texte apparent et visible d’un lien hypertexte. Il est visible ainsi : sur la page a href="anchor-text" Pour un bon référencement, l'ancre doit donc contenir des mots stratégiques pour la page de destination du lien. Que ce soit des liens internes ou bien externes, il est important de veiller d’apporter une attention particulière aux mots utilisés dans les liens ainsi que son contexte sémantique informent les moteurs de la thématique associée au lien. Il faut donc penser à ajouter la requête de la page ou un contenu cohérent avec la page sur celui-ci afin d’aider au référencement. Le choix des mots utilisés est primordial. De façon logique, le lien le plus efficace est celui dont l'intitulé correspond exactement à l'expression-clé (c'est-à-dire la requête pour laquelle on souhaite être bien positionné). Bien que vous utilisiez partiellement cette technique sur votre site, nous vous conseillons d’en augmenter l’utilisation et de pointer aussi bien des liens internes que des liens externes. Une explication plus détaillée vous sera proposée en deuxième partie de cet audit.
  10. 10. 10 Sitemap.xml : Les sitemaps sont des fichiers représentant un plan du site hiérarchisé afin de communiquer aux moteurs de recherche l'importance que vous accordez à vos pages ainsi que le lieu de présence de ces dernières. L‘emplacement de ces fichiers doit être indiqué dans le fichier robots.txt ou bien dans le répertoire racine de votre serveur Web. Après recherche, nous constatons qu’il ne se trouve pas sur la page robots.txt (http://www.syntect-numerique.fr/robots.txt), endroit où il devrait être situé, ni dans le répertoire racine. Afin de créer un sitemap, vous pouvez :  Utiliser l’outil “Yooda map” ou bien encore « Xenu », qui génèrent automatiquement un sitemap pour les moteurs de recherche.  Vous devez par la suite l’héberger à la racine de votre site, au même niveau que votre page “index.html”.  Vous pouvez ensuite envoyez ce sitemap généré à Google grâce à votre outil “Google Webmaster tool”, afin que le Googlebot (le robot de Google) puisse reconnaitre la structure du site avant même d’y passer (il n’oubliera donc pas de page lors de son passage). Le GoogleBot est le robot de Google qui va crawler votre site et décider d’indexer telle ou telle page. C’est lui qui référence votre site Il faut l’indiquer sans vitre fichier robots.txt afin de faciliter les passages des robots et pour cela ajouter cette ligne: Sitemap: http://www.syntec-numerique.com/sitemap.xml Problèmes relevés : Après l’utilisation de Yooda Map et afin d’analyser le nombre de pages réelles de votre site, nous avons pu constater que le nombre d’URL réelles était bien supérieur au nombre de pages indexées (>21000 pages), et ce nombre continuant de croitre “sans fin “ avec la recherche. Par conséquent, il se génère dynamiquement des pages à l’infini, ce qui crée du contenu dupliqué (explication détaillée plus loin), qui n’est pas recommandé pour le référencement sur Google (ni pour votre serveur d’hébergement). Par conséquent, pensez (le webmaster) à réparer cette erreur qui peut être dû à un traitement automatique de votre CMS, sur les formulaires de contact par exemple.
  11. 11. 11 Sitemap.html : Nous avons constaté la présence d’un sitemap.html ce qui est indispensable pour un bon référencement. Pensez à l’actualiser à chaque mise à jour de vos pages (ajout, suppression etc…). Cela permet d’augmenter considérablement le linking interne du site. III. Les URLs Généralités : Le choix de l’URL d’une page est extrêmement important dans une stratégie SEO. L’analyse des Landing Pages (ANNEXE 2) a permis de définir pour chacune d’entre elles les requêtes de positionnement adéquates. Il est donc souhaitable d’utiliser dans la mesure du possible les requêtes de positionnement dans vos URLs, ceci en conservant une cohérence avec votre contenu et une pertinence avec vos objectifs. Nous avons relevé un certain de nombre d’irrégularités dans l’écriture de vos URLs. En effet, lorsque nous allons sur un des onglets principaux par exemple « Actualités », l’URL s’affichant est la suivante: http://www.syntec-numerique.fr/actus. Néanmoins après avoir sélectionné un article, cet URL change : http://www.syntec-numerique.fr/actualite/syntec- numerique-cree-premiere-communaute-jeunes-professionnels-marque-talents-du Ce n’est plus « actus » mais « actualités ». Ces différentes URLs peuvent induire les moteurs de recherche en erreur et créer un problème lors de l’indexation des pages De plus, dès lors que l’on clique sur certaines catégories, l’URL reste inchangée. Il faut alors cliquer sur une des sous partie de cette catégorie pour pouvoir lire une URL différente de celle de la page d’accueil. Les erreurs à noter :  Lorsqu’on clique sur l’onglet Présentation, l’URL s’affichant est celle de la page d’accueil : www.syntec-numerique.fr Néanmoins lorsque l’on est une de ses rubriques de Présentation et que l’on fait un retour en arrière via le fil d’Ariane, on obtient bien l’URL suivant : www.syntec- numerique.fr/presentation  Présence de l’élément « content » du CMS qui n’a pas été modifié. Pour cela il faut accéder aux permaliens et les modifier. Cela apparait lorsque l’on effectue un retour de page via le fil d’Ariane :  http://www.syntec-numerique.fr/content/presentation  Les URLs ne suivent pas de logique d’arborescence et sont beaucoup trop long, en effet la longueur maximale conseillée est de
  12. 12. 12 Redirection en www : Par ailleurs, nous avons notifié un autre point important concernant les URLs, la redirection aléatoire du site en www. En effet, lors de notre audit, nous avons pu constater que sur certaine page la redirection en www se faisait et sur d’autres non telle que : La recherche effectuée dans la barre prévue à cet effet est la suivante : syntec numérique.fr/actualites Le résultat est le suivant :
  13. 13. 13 Et lorsque l’on recherche : en www Il s’agit ici d’une mauvaise pratique pouvant mener à des sanctions de la part de Google. Il vous faut donc tout redirigé en : www.syntect-numerique.fr ou bien en syntec-numerique.fr IV. Contenu éditorial Sémantique et contexte Le contenu éditorial d’un site internet est la base fondamentale. L’importance des champs sémantiques et du contexte n’est pas à négliger, bien au contraire. Il s’agit de montrer à Google que votre contenu est le plus pertinent par rapport à la sélection de mots-clés précise, mais aussi de bonne qualité pour les utilisateurs. Nous avons en effet identifié des « sous » landing pages qui sont actuellement dénuées de contenu. Néanmoins il nous semble pertinent de penser que ces pages sont de véritable point d’attache des utilisateurs par rapport à vos objectifs et vos cibles. Ajout de contenu régulier Ajouter du contenu régulièrement publié sur son site web d’entreprise est une nécessité absolue dans votre stratégie de référencement. Néanmoins, l’ajout seul de contenu n’est pas suffisant. La longueur et la qualité du texte jouent un rôle aussi important pour Google. Nous conseillons d’opter pour des publications de 1000 mots, au minimum, pour permettre à Google de déduire que votre contenu est sérieux, recherché et de qualité.
  14. 14. 14 Démarrage d’un contenu optimisé Concentrez-vous sur les trois premières lignes (30-50 premiers mots) du contenu rédactionnel, elles sont les plus importantes. Ce passage doit donner le message essentiel en intégrant les mots clés. Aérer votre contenu à l’aide de tabulations, de liste à puces, de mots-clés en gras, faites une bonne utilisation des balises H1 et H2 comme précédemment évoqué. Densité d’utilisation des mots-clés Il est conseillé de ne pas dépasser 1 % de leur usage, c’est-à-dire de 7 à 10 fois vos mots clés, incluant le titre et les sous-titres, pour un article de 1,000 mots. De plus, il est aussi important que ces mots clés soient mentionnés de façon naturelle dans votre texte.  Il faut garder en mémoire que l’utilisation trop répétée du même mot-clé peut entrainer une pénalité de “sur-optimisation” qui se traduira par une baisse du positionnement de votre contenu dans Google Eviter le contenu dupliqué : Comme abordé précédemment dans ce rapport, le contenu dupliqué est fortement sanctionné par les moteurs de recherche et notamment par Google. Quelques indications à suivre pour ne pas être confronté à ce problème :  En cas de restructuration de site, utiliser des redirections 301 "Redirect Permanent"  Ceci pour rediriger efficacement les internautes et les moteurs de recherche vers les nouvelles urls et ainsi éliminer tout problème de contenu dupliqué.  Vérifier régulièrement Google Webmaster Tools  Cet outil mis à disposition par Google vous indiquera les cas de contenus dupliqués détecté sur votre site web.  Utiliser des URLs canoniques  Cela permet très simplement de se prémunir contre le duplicate content au sein d’un même site.  En effet, les urls canoniques permettent d’indiquer les pages « mères » entre plusieurs doublons ou plusieurs pages très proches en termes de contenus.  La balise aidant à préciser une url canonique est : <link rel="canonical" href="url"/>
  15. 15. 15 Pour conclure sur la première partie, recap de nos recommandations :  Le titre de la page : élément clé crucial tant pour les utilisateurs que pour Google  Les descriptions : c’est le premier contact que l’internaute aura avec votre site puisqu’il apparait sur la page de résultat du moteur de recherche.  Sous-titre et balises H tags : rendez le texte facile à lire pour les utilisateurs et Google optimisation du référencement interne d’un site web  Anchor-text et Alt : ne pas négliger leur impact  URL « propre » et sur un modèle uniformisé (qui suit une arboresence claire pour un internaute lambda)  Les images : nom de fichier, texte alternatif et description doivent être reliés à votre mot-clé  Contenu optimisé : idéalement 1000 mots minimum par page  Utilisation efficiente de mots clé, gérer la densité (ratio)  L’italique et le gras sur les mots-clés  Texte d’ancrage et liens : Efficace, mais à utiliser avec modération et uniquement dans des contextes pertinents.
  16. 16. 16 Recommandations offsite V. Engagement sur les réseaux sociaux La croissance spectaculaire des abonnées aux réseaux sociaux est alarmante. Facebook, Twitter, LinkedIn… l’utilisation du Web 2.0 s’est largement répandue ; plus de 10 millions de Français possédant un compte Facebook. Le choix, le contenu, l’animation sont très importants pour la notoriété et la réputation d’une entreprise. Il est donc nécessaire de connaitre l’utilité de chaque réseaux sociaux, ses objectifs, chiffrés si possible et à une personne spécialisée dans la gestion des communautés virtuelles. Nous trouvons rapidement et en évidence sur le haut et le bas de la page d’accueil de votre site, les icones Facebook, Twitter, Youtube… cela permet de renvoyer efficacement vers les liens des pages. Inversement, sur chaque réseau social le site du Syntec Numérique doit bien être mis en avant. Nous avons sélectionné par ordre d’importance les réseaux sociaux sur lesquels il est fortement recommandé d’être présent. Nous avons ensuite détaillé les « best practices » pour optimiser la présence du Syntec Numérique dans les réseaux sociaux. Petit rappel : quel est l’intérêt des réseaux sociaux ?  Visibilité : développer sa visibilité sur Internet, sa notoriété  Relations clients : améliorer l’engagement de ses clients, les fidéliser, recueillir leurs avis, échanger avec eux, répondre à leur questions, leur mécontentement, les impliquer pour qu’ils deviennent ambassadeurs de votre marque  Augmenter l’acquisition de prospects qualifiés  Recruter de nouveaux collaborateurs, développer votre marque employeur, y compris vis-à-vis de vos collaborateurs Médias sociaux ou réseaux sociaux ? Les médias sociaux incluent les réseaux sociaux. Ils comprennent aussi les blogs, les forums, les newsletters et bien d’autres outils et services de partage (SlideShare, Wikipedia,..)
  17. 17. 17 A chaque réseau social sa stratégie ! Chaque réseau a sa particularité, votre action doit donc être personnalisée pour chacun. Vous pouvez par exemple, construire votre stratégie sous la forme d’un tableau avec 7 catégories : Choisir les réseaux sociaux concernés RS 1 RS 2 RS 3 RS 4 RS 5 RS … Caractéristiques de l’audience ciblée Veille sur les concurrents Objectifs Ton utilisé Actions à réaliser Budget Optimisation Sélectionnez des indicateurs efficaces Vous avez défini votre stratégie pour les différents réseaux sociaux où vous souhaitiez être présent, vous l’animez et voyez que votre communauté est réactive, oui mais, comment savoir ce qui marche ou non. C’est maintenant le temps de l’analyse de vos données. Mais comment faire ? Tentez de vous poser les questions suivantes :  Quels indicateurs allez-vous utiliser pour évaluer l’efficacité de votre stratégie sur les réseaux sociaux ?  Comment est-ce que vous allez mesurer votre retour sur investissement (ROI) ?  Allez-vous privilégier les outils gratuits ou payants ? Sachez que vous pouvez analyser vos données à l’aide d’outils gratuits tels que les statistiques de Facebook ou Google Analytics. Pour une analyse plus approfondie, ce sera les outils payants tels que Sprout Social. Pourquoi les réseaux sociaux génèrent-ils du ROI ?  57 %¹ des entreprises ont obtenu un client via leur blog.  41 %¹ des entreprises B2B ont obtenu un client à l'aide de Facebook.  42 %¹ des entreprises ont obtenu un client à l'aide de Twitter. [Source : ¹HubSpot, State of Inbound Marketing Report 2011]  81% des entreprises françaises ayant fait faillite en 2013 n’étaient pas présente sur internet. [Source : février 2014 – Société Emial-Brokers]
  18. 18. 18 Les différents réseaux sociaux où il faut être présent : Facebook 39513 mentions J’aime sur le compte Talents du Numérique Facebook reste pour le moment le leader incontesté des réseaux sociaux dans le monde en nombre d’utilisateurs et en nombre d’interactions quotidiennes. C’est l’endroit où se trouvent vos clients aujourd’hui ! Ce que l’on sait :  Facebook est à ce jour le premier réseau social au monde avec 1 milliard 32 millions d’utilisateurs actifs et le prochain milliard en ligne de mire (26 millions en France)  Facebook réunit toutes les classes d’âge et catégories de population, ce qui en fait une base de données marketing extraordinaire  Grâce aux pages fans, Facebook est devenu en quelques années un lieu privilégié d’interactions entre marques et communautés  Avec son programme de publicité capable de cibler les utilisateurs par critères sociodémographiques et géographiques ainsi qu’en fonction de leur centre d’intérêt et leur réseau d’ami, Facebook dispose d’un outil puissant de médiatisation pour promouvoir une marque et ses contenus  Adossé aux fanpages et publicités Facebook, des outils statistiques permettent de suivre vos publications gratuites et payantes  1 utilisateur passe en moyenne 20min / jour  Plus uniquement réservé au BtoC : 83% des entreprises américaines en BtoB sont présentes sur Facebook Recommandations : Actuellement, vous ne renvoyez pas sur votre page FB d’entreprise mais sur la communauté que vous avez créé sous la marque « Talent du Numérique ». L’idéal serait de tout même d’alimenter votre page entreprise en créant des liens sur la page « Talent du Numérique » et inversant. Surtout pour que vos internautes comprennent le lien entre ces identités.  Afficher une photo contenant le logo du Syntec Numérique soit sur la photo de profil ou soit sur la photo de couverture, pour que l’internaute identifie le lien de l’entreprise avec celui du Talent du Numérique Onglets catégories :  A propos : détailler à nouveau le lien avec le Syntec Numérique, que c’est votre entreprise qui a créé la première communauté de jeunes et de professionnels sous la marque "Talents du numérique", et y insérer un lien redirigeant sur le site
  19. 19. 19  Vidéos : il est important de publier régulièrement des vidéos sur l’actualité et sur des sujets de fond (il est possible d’ajouter des catégories de vidéos afin de faciliter la recherche)  Ajouter des liens sur votre présence sur les autres RS (Youtube, Twitter,… du Syntec Numérique) pour générer du trafic supplémentaire  Evènements : l’onglet évènement est un raccourci important, il faut le tenir à jour et y ajouter tous les évènements actualisés (Syntec Numérique et Talents du Numérique)  Créé une campagne Facebook, aide au buzz et au référencement  Publier entre 13 h et 16 h, avec un pic le mercredi Suivi : via les Statistiques de Page qui vous offrent une vue d’ensemble de vos clients et de leur relation avec votre entreprise. Le Gestionnaire de publicités est un tableau de bord doté de puissants outils vous permettant de mesurer les performances de vos publicités par rapport à vos objectifs. Twitter 6563 abonnés sur votre compte @syntecnumerique Contrairement à Facebook, centré sur le réseau d’amis proches, Twitter est avec ses publications publiques limitées à 140 caractères un réseau centré sur l’information en temps réel et les échanges horizontaux entre des personnes ne se connaissant pas forcément dans la vie réelle. Twitter permet en effet virtuellement de suivre et de s’abonner au fil d’actualité de n’importe quel utilisateur : ami, collègue, client, personnalité, marque… Ce que l’on sait :  255 millions d’utilisateurs actifs, Twitter est le deuxième ou troisième réseau social mondial (selon les calculs) derrière Facebook au coude-à-coude avec Google+ et dispose d’une communauté particulièrement dynamique  Un média extrêmement viral grâce à la fonctionnalité « Retweet » permettant de republier de mur en mur une information  Un réseau particulièrement adapté pour la relation entre consommateurs et marques tant ses utilisateurs sont à la recherche d’actualités chaudes et à l’affut des dernières tendances  Twitter sert de porte-voix et d’oreilles pour écouter les tendances, à de nombreux dirigeants, journalistes et blogueurs. C’est une plateforme idéale pour toucher les leaders d’opinion, experts, influenceurs,…  Twitter est en pleine croissance et est en train de passer d’un média pour experts à un média de masse (les jeunes désertent notamment Facebook pour retrouver une liberté de mouvement sur Twitter en dehors de tout contrôle des parents)
  20. 20. 20  Twitter dispose d’un bel écosystème d’applications complémentaires qui viennent enrichir l’expérience utilisateur tels qu’Hootsuite, ManageFlitter ou encore Vine  Le programme publicitaire de Twitter permet de cibler de manière fine les utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêts et de critères sociodémographiques ou géographiques  80% des entreprises américaines en BtoB sont présentes sur Twitter Recommandations :  Ajouter une photo de couverture en lien avec vos objectifs et/ou d’actualités  Suivre systématiquement les personnes qui interviennent au Syntec Numérique et les inviter à suivre votre compte  Tweeter sur les événements dans l’optique de retweets d’abonnés, citer dans les tweets les intervenants et les personnes influentes  Toujours être en veille, anticiper les événements et être réactif quand l’actualité le commande  Publier entre 13h et 15h, du mardi au jeudi idéalement (il existe des outils pour programmer des tweets le weekend et les jours fériés) Suivi : tout comme Facebook, Twitter s’est doté d’outils statistiques afin d’analyse les retombées de vos actions sur le réseau. Google + 56 abonnés sur votre compte +syntecnumerique Google Plus, le réseau social de Google, est une plateforme concurrente de Facebook mais pas uniquement centrée sur le réseau d’amis proches grâce des fonctionnalités permettant tout à la fois de contrôler sa vie privée (les « cercles ») tout en donnant la possibilité aux marques de communiquer de manière innovante auprès de leurs cibles. Ce que l’on sait :  Google+ est une plateforme à fort potentiel et en croissance constance qui, avec déjà 359 millions d’utilisateurs actifs mais surtout au vu de l’effort consenti par Google pour l’imposer, a toutes ses chances face à Facebook  C’est encore une « terre vierge » sur laquelle il est facile d’obtenir de forts taux d’engagement et des abonnés en peu de temps (les premiers servis seront les plus puissants à terme donc mieux vaut être présent tôt sur cette plateforme)  Contrairement à Facebook dont l’edgerank sélectionne les publications qui méritent d’être diffusées (et qui a provoqué un effondrement du « reach », la portée de vos
  21. 21. 21 publications), Google+ affiche pour l’instant 100% des posts que vous publiez sur le mur de vos abonnés  Google souhaite intègre de plus en plus les « signaux sociaux » dans ses algorithmes pour améliorer la pertinence de ses résultats, miser sur Google+ devient incontournable pour occuper le terrain et protéger ses positions sur Google : Google Authorship et Author Rank, intégration des pages Business de Google+ dans les résultats de recherche, personnalisation des résultats des utilisateurs en fonction des personnes et pages suivies sur Google+  Les cercles permettent de cibler des groupes précis d’abonnés à vos pages Recommandations :  Etant une création de Google, il est utile au référencement, il faudrait donc y ajouter plus de contenus et de mots clés sous le #. N'oubliez pas que l'utilisation de mots-clés pertinents est primordiale pour être correctement référencé par les moteurs de recherche.  Publier entre 9h et 11h et au moins une fois par semaine Suivi : via des outils tels que la fonctionnalité Google Echo et ses « Ripples » qui permettent d’obtenir des statistiques sur la viralité de vos posts. Un tableau de bord statistique pour Google+ est maintenant disponible dans Google My Business. Enfin, que des services tiers tels que AllmyPlus ou GPlusData commencent à sortir pour délivrer des rapports statistiques sur vos pages. LinkedIn 1415 abonnés sur votre compte Linkedin est le leader mondial des réseaux sociaux professionnels avec ses 209 millions d’utilisateurs actifs et est à ce titre une base de données exceptionnelle pour prospecter et cibler des profils Linkedin de manière précise sur leurs compétences et domaines d’activité. C’est enfin un lieu privilégié pour soigner sa e-réputation. Ce que l’on sait :  Les utilisateurs de Linkedin ont en moyenne un revenu plus haut et des postes à responsabilité plus importants que sur les réseaux sociaux grand public  Linkedin dispose maintenant d’un mur comme Facebook permettant à tous les utilisateurs de poster et relayer leurs posts de blog ou le fruit de leur veille sectorielle  Linkedin possède également des pages entreprises – les Groupes – pour parler au nom de votre société ou de votre marque. Ces pages permettent également
  22. 22. 22 d’ajouter une page « Carrières » et de présenter les « Produits et Services » de l’entreprise  Linkedin possède son propre programme de publicité comportant une offre display (bannières…), des emails ciblés ou encore des posts sponsorisés (sponsored updates et targeted updates) Recommandations :  Publier du contenu avec des images, les images ont plus d’impact que les textes  Publier entre 7h à 9h et de 17h à 18h, du mardi au jeudi Suivi : des outils statistiques permettent d’analyser la portée de vos publications et de vos publicités sur LinkedIn Viadeo Pas de compte entreprise Viadeo est un réseau social français et également le principal concurrent de LinkedIn aux fonctionnalités assez proches centrées sur : la recherche d’emploi et de compétences, le réseautage professionnel et la relation entre entreprises et salariés, fournisseurs, clients,… Viadeo est certes moins présent dans le monde avec 10 à 20 millions d’utilisateurs actifs mais il reste un concurrent bien présent en France et en Europe, d’où l’intérêt d’y être également présent. Ce que l’on sait :  Viadeo possède un mur comme Facebook et Linkedin permettant de suivre et relayer une actualité pro de qualité dans votre domaine de spécialisation  Viadeo propose des pages Entreprises permettant de diffuser l’actualité de la société ou le fruit d’une veille sectorielle, d’un espace « Discussions » et « Carrières & Jobs »  Viadeo propose des solutions publicitaires avec du display ou des emails ciblés selon des critères sociodémographiques. Recommandations :  Créer un page dédié à votre entreprise  Publier entre 7h à 9h et de 17h à 18h, du mardi au jeudi Suivi : des outils statistiques permettent d’analyser la portée de vos publications et de vos publicités sur Viadeo
  23. 23. 23 Youtube Youtube est une plateforme de téléchargement et de visionnage de vidéos en streaming. Racheté par Google, Youtube est aujourd’hui la plateforme vidéo la plus utilisée au monde avec plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs et 3ème site la plus visité au monde. Ce que l’on sait :  Les chaînes sont un puissant outil de capitalisation d’abonnés : chaque abonné reçoit par email une alerte dès que vous publiez une nouvelle vidéo  Le programme publicitaire de Youtube permet de diffuser vos vidéos plus loin sur le réseau Youtube et sur tout le réseau Google Adwords  Google propose des solutions et formats publicitaires avancés sur Youtube notamment du display ou des opérations spéciales pour les grandes marques Recommandations :  Pas d’horaire précis pour publier  Continuer la création de la page Youtube et y mettre un contenu en adéquation avec les objectifs Suivi : via l’outil statistique de Youtube qui est ultra-complet et qui est intégré avec Analytics Slideshare 14 abonnés Slideshare est une plateforme de partage de diaporamas et un lieu idéal pour valoriser vos présentations Powerpoint tout en démontrant votre expertise sur votre marché. Recommandations : Votre compte ne contient que 2 documents, alors que votre site dispose de beaucoup de contenu de presse et d’information d’actualité, il serait très intéressant de renvoyer des liens depuis votre site sur Slideshare, puis inversement. Egalement des liens vers LinkedIn et vos autres réseaux sociaux.  Y publie votre expertise, certains de vos PDF par exemple, qui se trouvent sur votre site et qui ralentissent la navigation de votre utilisateur  Egalement les communiqués de presse
  24. 24. 24 Pour conclure sur nos recommandations concernant les réseaux sociaux, ci-dessous les « best practices » : Élaborez un calendrier éditorial : L’organisation et l’anticipation sont des points importants de la stratégie. L’élaboration d’un calendrier éditorial est donc important car il vous permet d’avoir une visibilité sur les publications à venir plusieurs semaines à l’avance. Le calendrier est un tableau dans lequel vous inscrivez les sujets à publier dans votre site internet, les heures de publication et le descriptif du contenu. En vous préparant suffisamment à l’avance, vous pourrez diffuser régulièrement du contenu, plusieurs fois par semaine, et le relayer dans vos réseaux sociaux. La régularité est une composante importante de votre stratégie car cela permettra de conserver l’attention du lecteur. Intégrer les outils de partage sur les articles de votre site : Chaque article de votre site devra être muni de boutons « like » ou « share » afin que vos lecteurs puissent très facilement partager le contenu de vos articles sur Facebook ou Twitter, etc…. Compléter les canaux existants : Les médias sociaux prennent s’ils offrent quelque chose de supplémentaire. Il faut éviter les simples répétitions du contenu des pages web. Il faut par contre utiliser les possibilités de cross-média pour retravailler et diffuser les informations. Solliciter des points de vue et inciter des discussions : En raison de leur nature interactive, les médias sociaux sont un bon moyen pour recueillir les commentaires de l'extérieur. Il s’agit avant tout de susciter un dialogue avec la communauté et non de diffuser unilatéralement des informations. Offrir au public une valeur ajoutée : Il faut toujours garder à l’esprit la question : comment puis-je offrir à mes «fans / contacts» une information utile et intéressante ou comment puis-je les aider ? Les contenus devraient être choisis d’après leur pertinence et offrir une réelle valeur ajoutée. Etre actif, interagir : Insérer ses propres commentaires ou inputs dans les autres pages des médias sociaux, si on a quelque chose à dire. Susciter des discussions de manière indirecte via «shares», «retweets», «likes», etc. Réagir rapidement : Une présence dans les médias sociaux n'a de sens que si l'on accepte le défi de l'interaction. Autrement dit : Il faut réagir aux commentaires, questions, feedbacks,
  25. 25. 25 critiques ou éloges dans un délai raisonnable, démontrant ainsi son intérêt pour les opinions de la communauté en ligne. Prendre le virage du mobile : Cette tendance est infiniment plus forte en Afrique où l’accès au Web se fait principalement via les smartphones. Ce type d’accès change donc la façon de consulter ses réseaux sociaux. L’augmentation des personnes qui suivent une entreprise sur internet n’entraîne pas nécessairement une augmentation du chiffre d’affaires : La communication digitale est un fabuleux outil marketing qui vous aidera à développer et à améliorer les relations que vous entretenez avec vos clients. Ceci ne se ressentira pas directement sur votre chiffre d’affaires mais vous en récolterez indiscutablement les bénéfices à terme. VI. Les liens entrants pour améliorer votre référencement Les liens entrants appelés backlinks sont essentiels pour un site car ils lui permettent d'obtenir une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche. Ils servent à inviter les robots à parcourir votre site. Voilà pourquoi, il est crucial de ne pas négliger cet aspect du référencement. Un site sans backlinks, aura moins de chance d'être exploré par les robots. Plus vous aurez de liens provenant de sites de qualité, plus votre indice de réputation et votre page Rank progressera. Les liens sortants de votre site, quant à eux, sont des liens qui pointent vers des sites extérieurs au vôtre. Il faut savoir que le nombre et la destination de ces liens n'ont aucune influence sur votre référencement, donc inutile d'y mettre à tout prix un lien vers un des sites de Google. Nous vous proposons ci-dessous des pistes de liens externes qui nous ont paru pertinents et adaptés au site du Syntec Numérique : Annuaires : Les annuaires sont de moins en moins valorisés par Google, mais il est encore nécessaire d’y être référencé. Ne ciblez donc que les annuaires de qualité, qui proposent des liens de qualité. Attention à bien varier les descriptions pour que Google le prenne en compte comme du bon référencement. L’échange de lien : Vous pouvez échanger des liens avec d’autres sites. “Je mets un lien sur ma page A vers ta page B, et en échange, tu mets un lien sur ta page C vers ma page D”. Comme pour l’exemple ci-dessus, faites des liens croisés (et non un lien sur ma page A vers ma page B et un lien sur sa page B vers ma page A). Toutes les semaines faites le tour des sites qui vous ont apporté des visiteurs (regardez les stats jour par jour sinon les visites sont
  26. 26. 26 noyées par vos autres référents) et si des nouveaux sites apparaissent contactez-les pour leur proposer un échange plus actif: réalisation de contenu personnalisé pour eux, échange de visibilité dans vos newsletters, réalisation de pub croisées... Remarque :  Ne faites des échanges de liens qu’avec des sites ayant un contenu lié au votre et de qualité. Par exemple avec les sites d’entreprises qui proposent des offres d’emplois.  N’oubliez pas de leur demander de nommer ce lien avec les mots clés sur le thème de votre site.  Obtenir trop de backlinks trop rapidement entraine une pénalisation par google.  Demandez à vos partenaires de faire un lien vers la rubrique précise dont ils doivent parler (et non pas votre home page) : Mauvais exemple : <a href= http://syntec-numerique.fr/> Le site officiel </a> Bon exemple : <a href=http://syntec-numerique.fr/travailler-dans-le-numerique/metiers- du-numerique> Les métiers du numérique </a> Les blogs et les forums : Recherchez sur Google des blogs et des forums qui parlent ou ont parlé du sujet de votre site et laissez un commentaire avec un lien vers votre site. Par exemple, en tapant "forum emploi numérique" ou "blog emploi numérique", vous trouverez des sites sur lesquels vous pouvez laisser un message avec un lien vers votre site. Vous pouvez également contacter des sites ou des blogs spécialisés pour qu'ils écrivent un article vous concernant. Pour conclure sur cette partie :  Créer des liens dans des pages à fort Page rank avec un nombre faible de liens.  Eviter les redirections, bannières publicitaires, etc,.. qui sont des liens intermédiaires.  Echanger des liens avec des sites à PR équivalent (sinon compenser la différence).  Les liens javascript, flash, etc,... sont moins bien traités par les moteurs.  Ne pas passer par des offres spéciales d'augmentation de page rank qui sont improductives.  Etablissez des liens à l'aide d'une charte graphique que vous communiquerez aux webmasters de chaque site.  Evitez l’achat de liens externes, cette méthode est sanctionnée par Google  Préférez la qualité à la quantité
  27. 27. 27 VII. Aide au référencement Proposer une newsletter C'est bien d'attirer les visiteurs sur votre site, c'est mieux de les faire revenir pour encore augmenter votre trafic… C'est pourquoi une newsletter est essentielle. Proposer un site internet sans newsletter c'est se priver d'au moins 20% de son potentiel trafic (et au moins 25% de ses revenus car la plupart des sites internet marchand réalisent 25% de leur CA via leurs emailings). Votre newsletter vous permettra de communiquer sur un produit, un nouveau service, informer d'un nouvel article… mais surtout elle rappellera votre existence à vos clients et dont une partie reviendra visiter votre site. Par exemple le jour de l'envoi de la newsletter on estime en moyenne 10% de visites en plus (dont des anciens et des nouveaux visiteurs). Le maillage Le maillage d'une page regroupe l'ensemble de ses liens internes et externes, ses statistiques d'indexation, ainsi que ses données techniques communiquées aux moteurs de recherche. Essentiel pour le visiteur, un bon maillage interne lui assure un certain confort de navigation. Il est essentiel de communiquer aux moteurs de recherche des informations spécifiques lui permettant de construire la carte de votre site internet.
  28. 28. 28 VIII. Conclusion Dans ce rapport, nous avons relevé un certain nombre de pratiques pouvant bloquer le référencement de votre site et ainsi nuire à l’atteinte de vos objectifs. Par exemple, les balises de titres, de méta descriptions, alt,… à elles seules peuvent augmenter la confiance de Google en votre site. Comme vous l’avez constatez, nous avons synthétisé chaque partie en terminant par une liste de recommandation à suivre selon le thème, que nous vous conseillons de mettre au point dès que vous le pourrez. De plus, concernant votre marque Talent du Numérique, nous n’avons pas dédié de partie dans ce dossier, cependant nous vous recommandons fortement, lors de chaque action dédiée au Talent du Numérique de créer des liens entrants et sortants vers votre site, un paragraphe introductif pour expliquer à l’internaute le lien que cette marque à avec vous. Ca ne peut que vous apportez de la valeur en plus à votre savoir-faire actuel. En suivant nos recommandations, étapes par étapes, et en mettant en place ces optimisations, ainsi qu’une équipe dédiée, vous constaterez progressivement l’augmentation de votre visibilité et de votre notoriété auprès de vos cibles. Nous restons à votre entière disposition pour tous renseignements complémentaires. Les étudiantes du MBA ESG spécialité E-Business session 2014/2015 : Janine Amorim Da Silva, Sophia Aris et Diamondra Rakotondramavo
  29. 29. 29 SOURCES & ANNEXES  Cours de Madame Headley session septembre 2014-2015  News quotidiennes du JOURNALDUNET.COM  Blog Webrankinfo  Blog Yakaferci  Blog Moz  Why B2B Brands Must Invest In Social Media In 2013 : http://www.adweek.com/socialtimes/b2b-social-media/478743?red=at  Infographic “User Activity Comparison Of Popular Social Networking Sites ”: http://www.go-gulf.com/blog/social-networking-user/  Infographic “The Best and Worst time to post on Socila Networks”: http://lorirtaylor.com/the-best-and-worst-times-to-post-on-social-networks- infographic/

×