Sc

4 149 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 149
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sc

  1. 1. Thématique : art est société de consommation regards sur la société de consommation dans la France des années 1960Cette étude comporte trois documents :- une affiche publicitaire Moulinex, 1961- un extrait de Mon Oncle de Tati, 1958- la chanson complainte du progrès de Boris Vian, 1955Ces fiches pourront être conservées ensemble ou séparées selon le classement choisi par lélève. Une publicité pour lélectroménager, Moulinex, 1961I) présentation du document1) Quelle est la nature du document?2) Quand a-t-il été créé? Dans quel contexte? Explique en quelques phrases ce contexte.3) Quel est le but de ce document? Pour quoi et pour quoi est-il fait?II) description et analyse de laffiche publicitaireObserve lafficheComplète la légende à partir du schéma suivant
  2. 2. 1. la partie hautefiguré Description analyse2. la partie basseIII) Décrypter les messagesEn quelques phrases, explique dans cette affiche :- la vision du couple et notamment la place de la femme- la vision du bonheur Mon Oncle Tati, 1957-1958Jacques Tati (1907-1982) est un des plus grands cinéastes français daprès guerre. Comique inspiré par lesartistes burlesques du cinéma muet, il a développé un cinéma drôle et tendre, quasi muet, dans lequel les gags,parfois très complexes, portent aussi une réflexion sur labsurdité de la modernité et de la consommation desannées 1950-60-70. Il incarne lui-même le personnage de Monsieur Hulot dans trois films -Mon oncle (1956),Playtime (1967) et Trafic (1971) , hurluberlu maladroit et plein de poésie, ami des enfants, des quartierspopulaires, des vieilleries en tous genres, de la campagne...Dans Mon oncle, Monsieur Hulot devient lintime de son neveu, rejeton de la famille Arpel, obsédée par les"nouveautés" qui viennent consteller une maison-gadget sans âme.Analyse de lextrait.1) Qui est le personnage de la scène?2) où est-il?3) quels sont les effets comiques de la scène?4) que veut dénoncer le réalisateur?
  3. 3. La complainte du progrès Boris Vian, 1955ParolesAutrefois pour faire sa courOn parlait d’amourPour mieux prouver son ardeurOn offrait son cœurMaintenant c’est plus pareilÇa change ça changePour séduire le cher ange D’abord intitulée " Les arts ménagés", salon qui se tenaitOn lui glisse à l’oreilleAh Gudule, viens m’embrasser, et je te donnerai… tous les ans à Paris, au Grand Palais, cette chanson est déposée à la SACEM le 10 janvier 1955 puis enregistrée enUn frigidaire, avril 1955 pour le 45 tours de Boris Vian.un joli scooter,un atomixer I) la forme de la chansonEt du DunlopilloUne cuisinière, 1) dans le texte, entoure le refrain de la chansonavec un four en verre 2) pour le 1er et le 2ème paragraphe de la chanson, observeDes tas de couverts les rimes. Faites un schéma de ces rimes.et des pelles à gâteau !Une tourniquette II) des objets fantaisistespour faire la vinaigrette 3) Parmi les objets énumérés par Boris Vian, relève desUn bel aérateurpour bouffer les odeurs exemples de biens déquipement.Des draps qui chauffentUn pistolet à gaufres 4) relève des mots qui sont en fait des marques, mais quiUn avion pour deux ont été tellement martelé quon finit par les confondre.Et nous serons heureux !Autrefois s’il arrivait 5) Parmi les objets qu’ils désignent, quels sont ceux quiQue l’on se querelle n’existent pas ?L’air lugubre on s’en allait Parmi les mots inventé, trouve un mot valise : de quelsEn laissant la vaisselle mots est-il inventé? Que peut-il vouloir dire?Maintenant que voulez-vousLa vie est si chèreOn dit : « rentre chez ta mère » 6) Réfléchissez sur les objets choisis ici : quels effetsEt on se garde tout produisent leurs noms à la lecture ? Pourquoi ?Ah Gudule, excuse-toi, ou je reprends tout ça… 7) comment appelle-t-on la figure de style qui correspond àMon frigidaire, un enchaînement de mots ou de groupes de mots proches?mon armoire à cuillèresMon évier en fer, Quel est leffet recherché ici?et mon poêle à mazoutMon cire-godasses, III) lespièglerie du tonmon repasse-limaces 8) dans les deuxième et quatrième paragraphes, lesMon tabouret-à-glace éléments "qui parle?", "où?", "quand?" sont-ils facilementet mon chasse-filous !La tourniquette identifiables ? Cela permet-il de généraliser le propos (deà faire la vinaigrette ladapter aisément à dautres époques, dautres lieux,Le ratatine-ordures dautres personnes) ?et le coupe-fritureEt si la belle Se montre encore rebelle 9) Quel est le ton de cette chanson sur le progrès et quel eston la fiche dehors Pour confier son sort le point de vue de l’auteur ici ?Au frigidaire À l’efface-poussièreÀ la cuisinière Au lit qu’est toujours fait 10) Est-ce plutôt un texte léger et humoristique ou uneAu chauffe-savates Au canon à patates critique sérieuse et une dénonciation ? (Justifiez votreÀ l’éventre-tomates À l’écorche-poulet réponse).Mais très très vite On reçoit la visited’une tendre petite Qui vous offre son coeurAlors on cède Car il faut qu’on entraide 11) Quel commentaire pourriez-vous faire sur le titre deEt l’on vit comme ça Jusqu’à la prochaine fois. cette chanson : est-il sérieux ?
  4. 4. La complainte du progrès Boris Vian, 1955ParolesAutrefois pour faire sa courOn parlait d’amourPour mieux prouver son ardeurOn offrait son cœurMaintenant c’est plus pareilÇa change ça changePour séduire le cher ange D’abord intitulée " Les arts ménagés", salon qui se tenaitOn lui glisse à l’oreilleAh Gudule, viens m’embrasser, et je te donnerai… tous les ans à Paris, au Grand Palais, cette chanson est déposée à la SACEM le 10 janvier 1955 puis enregistrée enUn frigidaire, avril 1955 pour le 45 tours de Boris Vian.un joli scooter,un atomixer I) la forme de la chansonEt du DunlopilloUne cuisinière, 1) dans le texte, entoure le refrain de la chansonavec un four en verre 2) pour le 1er et le 2ème paragraphe de la chanson, observeDes tas de couverts les rimes. Faites un schéma de ces rimes.et des pelles à gâteau !Une tourniquette II) des objets fantaisistespour faire la vinaigrette 3) Parmi les objets énumérés par Boris Vian, relève desUn bel aérateurpour bouffer les odeurs exemples de biens déquipement.Des draps qui chauffentUn pistolet à gaufres 4) relève des mots qui sont en fait des marques, mais quiUn avion pour deux ont été tellement martelé quon finit par les confondre.Et nous serons heureux !Autrefois s’il arrivait 5) Parmi les objets qu’ils désignent, quels sont ceux quiQue l’on se querelle n’existent pas ?L’air lugubre on s’en allait Parmi les mots inventé, trouve un mot valise : de quelsEn laissant la vaisselle mots est-il inventé? Que peut-il vouloir dire?Maintenant que voulez-vousLa vie est si chèreOn dit : « rentre chez ta mère » 6) Réfléchissez sur les objets choisis ici : quels effetsEt on se garde tout produisent leurs noms à la lecture ? Pourquoi ?Ah Gudule, excuse-toi, ou je reprends tout ça… 7) comment appelle-t-on la figure de style qui correspond àMon frigidaire, un enchaînement de mots ou de groupes de mots proches?mon armoire à cuillèresMon évier en fer, Quel est leffet recherché ici?et mon poêle à mazoutMon cire-godasses, III) lespièglerie du tonmon repasse-limaces 8) dans les deuxième et quatrième paragraphes, lesMon tabouret-à-glace éléments "qui parle?", "où?", "quand?" sont-ils facilementet mon chasse-filous !La tourniquette identifiables ? Cela permet-il de généraliser le propos (deà faire la vinaigrette ladapter aisément à dautres époques, dautres lieux,Le ratatine-ordures dautres personnes) ?et le coupe-fritureEt si la belle Se montre encore rebelle 9) Quel est le ton de cette chanson sur le progrès et quel eston la fiche dehors Pour confier son sort le point de vue de l’auteur ici ?Au frigidaire À l’efface-poussièreÀ la cuisinière Au lit qu’est toujours fait 10) Est-ce plutôt un texte léger et humoristique ou uneAu chauffe-savates Au canon à patates critique sérieuse et une dénonciation ? (Justifiez votreÀ l’éventre-tomates À l’écorche-poulet réponse).Mais très très vite On reçoit la visited’une tendre petite Qui vous offre son coeurAlors on cède Car il faut qu’on entraide 11) Quel commentaire pourriez-vous faire sur le titre deEt l’on vit comme ça Jusqu’à la prochaine fois. cette chanson : est-il sérieux ?

×