Emmaüs rfi

567 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
567
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
152
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Emmaüs rfi

  1. 1. 1/ En janvier 2007, une personnalité publique française est décédée. De qui s’agit-il ?<br />De l’Abbé Pierre.<br />
  2. 2. 2/ Qui est Henri Grouès ? Quel est son pseudonyme ? <br />L’Abbé Pierre, prêtre et homme politique, fondateur des « compagnons d’Emmaüs ».<br />
  3. 3. 3/Depuis quand porte-t-il ce pseudonyme ? <br />Depuis la Guerre. C’est son nom pendant la Résistance.<br />
  4. 4. 4/ Que fait-il après la Libération ?<br />D’abord, il devient député de Meurthe-et-Moselle.<br />Ensuite, il s’installe dans une petite maison de la banlieue parisienne, à Neuilly-Plaisance. Il y accueille, y recueille des gens en difficulté. La maison est baptisée « Emmaüs » par celui qui l’anime.<br />
  5. 5. 5/ Il devient célèbre en 1954. Pourquoi ? <br />C’est pendant l’hiver 1954 que l’Abbé Pierre se fera connaître du grand public : l’hiver est particulièrement froid, et l’Abbé lance un grand mouvement de solidarité en faveur des sans-abri qu’à l’époque on ne nomme pas encore des SDF.<br />
  6. 6. 6/ Comment s’appelle l’association qui vient en aide aux sans-abri ?<br />Emmaüs.<br />
  7. 7. 7/ D’où vient ce nom ?<br />Le nom d’Emmaüs est nettement marqué par son origine biblique. C’est le nom d’un village de Palestine, situé au nord de Jérusalem, et il y est fait allusion dans un texte du Nouveau Testament, à la fin de l’Evangile selon Saint Luc.<br />
  8. 8. 8/ Racontez brièvement pourquoi ce nom a été choisi. <br />Il met en scène deux hommes, on les appelle des pèlerins… mais le sont-ils vraiment ? Ils ne font pas réellement de pèlerinage, mais souhaitaient faire partie des disciples de Jésus... et ils marchent, comme des pèlerins donc, en tout cas comme des voyageurs.<br />
  9. 9. Un autre voyageur se joint à eux, qu’ils ne connaissent pas, qu’ils ne reconnaissent pas. Et ils lui disent leur désespoir : celui qu’ils auraient voulu rejoindre, dont ils espéraient qu’il aurait sauvé Israël, a été condamné à mort et crucifié. Et même si on a retrouvé son tombeau vide, il a disparu. L’inconnu leur répond : « N’est-ce pas là ce que le Christ devait souffrir pour entrer dans sa gloire ? »<br />Ils arrivent au bourg d’Emmaüs ; les pèlerins prient leur nouveau compagnon de faire étape avec eux. « Et lorsqu’ils partagent le repas, l’inconnu bénit le pain, le rompit et le leur donna. C’est alors que leurs yeux s’ouvrirent et qu’ils le reconnurent ; mais il devint invisible». Bien sûr, leur compagnon, c’est Jésus lui-même qui a ressuscité.<br />Ce repas des pèlerins d’Emmaüs avec le Christ est une scène célèbre de l’Evangile, qui nous présente des hommes désespérés… qui retrouvent l’espoir. C’est en tout cas l’allusion qui transparaît dans le choix de ce nom, pour une fondation qui essaie d’aider les plus démunis, ceux qui peuvent se sentir les plus oubliés et les plus désemparés.<br />

×