Premier journal de l'Association Malezi de Hasseindjé Oichili

385 vues

Publié le

Nous publions ce journal éducatif, ‘’MALEZI’’. Ce mot signifie la bonne éducation, il constitue à premier vue, le meilleur
héritage que chaque parent doit léguer à sa descendance, pour leur assurer une bonne vie d’ici bas et l’au-delà.
De ce fait, ce titre constitue la seule garantie d’un bon avenir aux générations successives, comme il marque un meilleur passé qu’ont
vécu les ancêtres. Ce terme qui est souvent utilisé pour distinguer ceux qui ont eu une bonne éducation de ceux qui ne
l’ont pas eue, par le terme : « KUTSINA MALEZI », pour insulter un jeune homme de mauvais comportement et lui qualifier d’une mauvaise éducation familiale.
La solidarité, l’évolution sociale et économique d’une société, dépendent donc de la qualité éducative qu’elle a eue de la part de ses responsables
spirituels et politiques. Sans ‘’MALEZI’’, on est près de rejoindre un monde qui n’est pas celui des êtres humains.
Puisque tout dépend de l’éducation, agissons ensemble pour que vive notre Association “MALEZI’’.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
385
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
47
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Premier journal de l'Association Malezi de Hasseindjé Oichili

  1. 1. “L’éducation est notre objectif, la solidarité est notre force” Malezi Journal associatif éducatif de Hasseindjé Première année N° 1 - juin 2013. Prix 200fc Tout dépend de l’éducation Nous publions ce journal éducatif, ‘’MALEZI’’. Ce mot signifie la bonne éducation, il constitue à premier vue, le meilleur héritage que chaque parent doit léguer à sa descendance, pour leur assurer une bonne vie d’ici bas et l’au-delà. De ce fait, ce titre constitue la seule garantie d’un bon avenir aux générations successives, comme il marque un meilleur passé qu’ont vécu les ancêtres. Ce terme qui est souvent utilisé pour distinguer ceux qui ont eu une bonne éducation de ceux qui ne l’ont pas eue, par le terme : « KUTSINA MALEZI », pour insulter un jeune homme de mauvais comportement et lui qualifier d’une mauvaise éducation familiale. La solidarité, l’évolution sociale et économique d’une société, dépendent donc de la qualité éducative qu’elle a eue de la part de ses responsables spirituels et politiques. Sans ‘’MALEZI’’, on est près de rejoindre un monde qui n’est pas celui des êtres humains. Puisque tout dépend de l’éducation, agissons ensemble pour que vive notre Association “MALEZI’’. La rédaction Wo msomo uwo ndo mbinga ya Hasseindjé Hasseindjé, cette localité de Oichili, située dans les cotes orientales de la grande comore, reste au rang des grandes villes comoriennes qui ont contribué à la renaissance de notre patrie. Notre indépendance a vu le jour suite à des combats oratoires et intellectuels menés par les premiers cadres de la nation à cette époque, dont Mohamed Ali Mbalia de natif hasseindjé, constitue une grande figure combattante de ce groupe. Ceci montre la vaillance et la conception de notre village sur l’éducation. Car cela s’est déroulé dans un moment où les cadres intellectuels comoriens étaient peu nombreux. Lire page 2 L’origine du peuplement de Hasseindjé Oichili Lire page 2
  2. 2. Page 2 Journal associatif éducatif de Hasseindjé Wo msomo uwo ndo mbinga ya Hasseindjé H asseindjé, cette localité de Oichili, située dans les cotes orientales de la grande comore, reste au rang des grandes villes comoriennes qui ont contribué à la renaissance de notre patrie. Notre indépendance a vu le jour suite à des combats oratoires et intellectuels menés par les premiers cadres de la nation à cette époque, dont Mohamed Ali Mbalia de natif hasseindjé, constitue une grande figure combattante de ce groupe. Ceci montre la vaillance et la conception de notre village sur l’éducation. Car cela s’est déroulé dans un moment où les cadres intellectuels comoriens étaient peu nombreux. si Mbalia se trouvait dans les rangs des combattants pour l’in- Justice : Halte à l’impunité a justice est la gardienne de toute société. Elle protège et sanctionne grâce aux instruments que lui offre la puissance publique. Les tribunaux ont une mission dissuasive et permettent de mettre fin à l’impunité ou même ce que les historiens du droit appelaient « la justice privée ». Celle-ci avait été entretenue et pratiquée depuis belle lurette. Mais avec la démocratisation des sociétés vers le18em siècle, les hommes confient leurs affaires à des gens que nous appelons magistrats qui agissent en leurs noms, non pas en cédant à leurs caprices mais en se conformant, cette fois à des textes de lois conventionnels qui protègent tout le monde y compris les coupables. Cette idée de justice existe en théorie aux Comores malgré lune kyrielle des lois et de textes. Les notions de protection et de dissuasion ont laissé la place à l’impunité. Des nombreuses affaires ne sont pas jugées, des décisions jamais exécutées, des gens condamnés mais libérés sans que l’on sache les vraies motivations. Alors Il est donc grand temps de donner à la justice de notre pays ses lettres de noblesse, de mettre fin à l’impunité pour une justice juste, capable de défendre et protéger les citoyens, seule condition pour promouvoir une vraie société démocratique. Zaitoun Mohamed Youssouf, étudiante en droit (L1) UDC. L Malezi juin 2013 dépendance des Comores, c’est parce qu’il a été instruit de bonheur, on lui a choisit l’école dès son enfance que d’autre chose. Chers lecteurs, permettez-nous de remercier nos arrières parents qui ont su l’importance de l’école avant tout autre de leur génération. Car c’est pour cela que nous avons battu plusieurs villes comoriennes dans la construction intellectuelle de notre pays. À savoir, le premier magistrat comorien Me Ali Abdou Elaniou, le premier radiologue de formation, Mr Saïd Hassane Saïd Abdallah et d’autres viennent de Hasseindjé. Toutefois une incertitude se présente quant à notre génération. Sommes-nous près de conserver ce bon héritage que nos parents nous ont légué ? Ne l’avons-nous pas abandonné sans tenir aucune branche ? Réveillons-nous donc avant qu’il soit tard. Abu Soulaym Ahmad L’origine du peuplement de Hasseindjé oichili ’histoire des villes des Comores a commencé il y a beaucoup des siècles. A Ngazidja, les villes évoluent du 8em au 12em siècle. C’est le cas des grandes villes comme Moroni, Foumbouni, Iconi … Dans la région de Oichili, les villes augmentent de plus en plus pendant la même période. Toutefois cela ne veut pas dire qu’il n’existait pas des villes avant le 8em siècle. Hasseindjé, est une des villes les plus anciennes de la région. Cette dernière se trouve dans la zone côtière entre Chomoni et Mtsamdou. L’origine du peuplement de ce village ressemble à celle des autres villes côtières. Selon les témoignages oraux menés par l’étudiant en histoire, Moustoifa Ahamada en Mars 2011 dans ce village, ces témoignages sont un peu divers : L Selon Mr Saïd Ali, Imâm de la mosquée de vendredi, l’une des origines de la population de Hasseindjé est anjouanaise. Il s’agit d’un fils du roi battu par son frère, par conséquent il a pris un boutre pour s’évader. “Ndruini’’ Au fur du temps, il se trouve en panne dans la zone de Hasseindjé et il s’installe dans un endroit appelé à l’époque ‘’Ndruini’’. C’est qui a donné par la suite la naissance de la famille de Maruine, dont cette dernière reste l’une des familles qui dirigent ce village jusqu’à nos jours. Enrichissez-vs sur l’origine de vos familles dans les éditions suivantes avec l’étudiant en histoire: Moustoifa Ahamada Assoumani, étudiant en histoire (l3) UDC. Poème : Luttons ensemble contre le vih/sida Toute infection a un statut nuisible Tous les virus ne sont pas crédibles On n’a pas à s’amuser il faut qu’on le sache Luttons ensemble contre le VIH Se débarrasser de ceci sans difficulté Contrôlons ensemble la sexualité Le VIH n’a pas d’amis dans ce monde cruel Le VIH conduit à une maladie mortelle Là voilà connue sous le nom du Sida Elle existe partout même au Canada Le Sida a ravagé des personnes innombrables Le Sida est devenu une maladie incurable Méfions-nous encore pour la dernière fois Ayons à chacun la fidélité en soi Mettons –la en œuvre à chaque instant En face du VIH, sont faibles nos globules blancs Elkabir Younoussa étudiant en sciences éco
  3. 3. Page 3 Journal associatif éducatif de Hasseindjé Qui cherche trouve ’école demeure un puissant lieu où s’instaure la confiance, une garantie qui reste même le moyen le plus parfait pour construire notre avenir. Il est vrai que l’école n’est pas le seul moyen de réussir dans la vie, mais elle est le meilleur. Certains d’entre nous pense qu’elle est un lieu de se rencontrer et de se distraire ; ce qui n’est pas vrai. Ces gens là se trompent dans le fait de définir l’école n’importe comment. Pensons à nos parents qui nous suggèrent L d’étudier pour ne pas subir ce qu’ils ont vécu. Aujourd’hui tout le monde a le droit d’aller à l’école sans distinction du sexe ni de couleurs. Et comme il n’y a point de meilleurs ; mais des courageux, en revanche, nos parents nous encouragent de poursuivre nos études. Mes chers amis « il n’est jamais tard pour mieux faire », n’oublions jamais que la réussite ne dépend que de la disposition volontaire ! Salim Moussa Abdou, élève de 1er S Iman Les examens nationaux ’office nationale des examens et c o n c o u r s (ONEC) a prévu initialement les examens nationaux session 2012/2O13en juillet et aout 2013. Mais selon des sources de l’ONEC, les examens de la fin d’année sont avancés au moi de juin. Cet avancement est du au L chevauchement des examens au moi de ramadan qui débuterait le 9 ou 10 juillet 2013. A cette effet, l’ONEC va commencer tout d’abord les examens professionnels le 15 juin, suivis par l’entrée en 6eme le 22 juin, puis le baccalauréat le 29 juin et en fin le BEPC le 8 juillet 2013. Mais est –il vrai qu’on a échappé au chevauchement des examens au moi de ramadan prévu le 9 ? Et les oraux des deuxièmes groupes ??? A noter que selon les informations de l’Association des Etudiants et Elèves de Hasseindjé Faissoil Iliassa Malezi juin 2013 Miftahou Ibrahim étudiant en droit (L1) UDC Comment devenir responsable ? e monde d’aujourd’hui s’enlise dans la tromperie. Oubliant leurs coutumes, leur religion, des enfants sont emportés par les ambiances. Ils pensent qu’ils ont malgré eux, toutes les raisons d’avoir tord, car à vrai dire, ils doivent se poser cette question : quel sera le monde de demain ? Eh bien ! Par ici, l’enfant peut se rendre compte de son inconscience et le point de départ de sa réflexion apparaitra aisément. Croyons-nous que ceux qui dirigent notre pays à présent seront perpétuellement là ? Ah, non ! « C’est nous les enfants d’aujourd’hui qui sommes les diri- L Maquette et réalisation: (AEEH, MALEZI) ; la liste officielle des candidats hasseindjés au baccalauréat, s’allonge jusqu’à 13. geants demain ». On doit s’en passer des illusions, des jeux, des choses, inlassablement pour que nous soyons parmi les plus grands des grands, car le plaisir est toujours là, il nous attend. Par contre l’apprentissage, l’éducation ainsi que le temps passent. Donc ne soyons pas analphabètes ! À savoir que l’analphabète du troisième millénaire n’est pas celui qui ne sait pas lire ni écrire, mais plutôt celui qui n’est pas en mesure de manipuler l’ordinateur naturel (l’intelligence). Nadjma Moussa Abdou, élève de la terminale A, Madaris al-iman
  4. 4. Journal associatif éducatif de Hasseindjé La loi du kaum loutu régisse en France : Mariage pour tous près plusieurs travaux préliminaires et des séances parlementaires, l’état de droits de l’Homme, se positionne au 14eme rang des pays qui adoptent le mariage pour tous. Quel type de démocratie s’agit-il ? En vertu du projet de lois, soumis au parlement français, ce dernier entérine unilatéralement la loi du Kaumu Loutu. En effet, après quelque mois d’entérinement de cette loi par le parlement français, ce samedi 18 mai 2013, le président socialiste français, François Hollande a promulgué cette loi conformément à A la constitution française. Mais cette décision de l’exécutif constitue largement des manifestations et des timides reformes qui divisent pleinement la société française. Selon les manifestants contre la loi du mariage pour tous “pour avoir un enfant ; il faut l’union d’un homme et d’une femme.” C’est la raison pour laquelle aujourd’hui Hollande devient président parce qu’il est né avant. Comment aujourd’hui deux gamètes de même nature peuvent donner un enfant biologique ? Miftahou Ibrahim droit L1 UDC Santé : Aux Comores, il existe autant des plantes médicinales capables de soigner plusieurs maladies l existe aux Comores autant des plantes médicinales capables de soigner plusieurs maladies, telles que le diabète : on a le “ Morenga Oleyfera” (Mmodjé), qui diminue le taux de la glycémie. Il est riche en vitamine C, Fer et Magnésium ; il abaisse la tension. Ses grains sont utilisés pour traiter les maux d’estomac en faisant de la poudre verte. Ainsi, on évoque quelques utilités de certaines plantes aux Comores : le ‘’carica papaya’’ (papaye), une plante à latex contenant de la papaïne, facilite la digestion de la viande. Ses grains sont comestibles et éliminent les vers intestinales. I méfie tellement. Puis on se base sur les médicaments artificiels des pays extérieurs. Pour finir on lance un appel à nos scientifiques, nos pharmaciens, nos chefs exécutifs qu’il est temps d’agir pour mieux proté- ger la santé des comoriens par leurs propres médicaments naturels. Charifa Said Ali, étudiante en sciences de la vie, UDC L2 Le mot caché Bonobo, Ntsohowo On peut citer aussi, le ‘’Percea americana’’ (BONOBO), riche en protéines, en glucides et en vitamine E, ses grains sont utilisés par les filles pour protéger la peau. Ainsi, le ‘’Bidens spinosa’’ (NTSOHOWO), contenant de l’alcool et on l’aromatise, en cas d’hémorragie, on l’utilise en le mettant dans le thé. L’ ‘’Egenia aromatica’’ (MKARANFOU), utilisé pour résoudre les problèmes dentaires. En effet, on en possède beaucoup aux Comores malgré notre ignorance, on se Malezi juin 2013 1- Repas du soir 2- œuvre de Voltaire sur l’optimisme 3- vitesse de lumière 4- habitant de Monaco 5- 6em pilier de la foi 6- alcane à 7 atomes de carbone 7- système économique basé sur la propriété privée 8- Ile comorienne menacée par la rébellion en 2008. 9- période de 10 ans le mot caché est un pays du proche orient, colonisé par les juifs Nadjim Moussa Abdou élève de la terminale C IMAN

×