26/11/09 Madeleine-Sophie  et  Soeur Josefa... Poitiers 25 mai 1921 - 29 décembre 1923
“ N’aie pas peur! Je suis ta mère”. P remière visite de Ste Madeleine-Sophie dans sa cellule des Feuillants  le 25 mai  1921
M a fille,   a ime le Coeur de Jésus, r epose dans le Coeur de Jésus , s ois fidèle au Coeur de Jésus.
Ma fille,  aie beaucoup d’humilité, beaucoup d’obéissance, beaucoup d’amour…
M a fille,  dépose toutes  tes misères  dans le C œur   de   J ésus .
S on Cœur est un abîme de miséricorde qui ne s’épuise jamais en pardonnant.  I l est aussi un abîme de richesse qui ne s’é...
C rois-moi,  Jésus ne se souvient plus de tes misères et de tes résistances. Mais il a toujours présents tes bons désirs p...
R econnais bien  ta petitesse et reste soumise et abandonnée  à sa volonté. A ime-le autant  que tu peux.
Oui, je suis ta mère, la pauvre créature dont le Seigneur a daigné faire la première pierre de cette petite Société. A tte...
toujours disposé à répandre sa bonté sur toutes les créatures mais surtout sur celles qui sont les plus petites et les plu...
E t que ce feu n’est que pour consumer nos misères.   T u sais bien ma fille,  que ce Cœur est un feu !  D ès que tu les l...
plus il pardonne, plus il désire pardonner ! Son cœur est une source inépuisable : plus il donne, plus il désire donner;
N’ oublie pas qu’il est ton Dieu.   C onsole-le avec une grande confiance. Q ue sa paix garde ton coeur… I l est aussi ton...
N e crains rien et parle-lui de tout car il est toujours prêt à t’écouter.   Il est si bon notre Dieu !   E t son Cœur est...
N ’oublie pas que tu n’es rien.   Sois bien généreuse et bien humble.  Seule sa miséricorde peut t’aimer ainsi malgré ta m...
E t puisque tu ne peux rien, laisse-toi conduire. Confiance ! V is dans la reconnaissance, la paix et l’amour.
L ’amour ne trouve jamais d’obstacles et, s’il en rencontre, il les transforme en moyens pour alimenter la flamme…   J e n...
Ma fille chérie!  C’est ainsi que je  t’aime,  petite et misérable… Moi aussi, j’étais petite comme toi,  mais j’ai trouvé...
Je me suis abandonnée à sa  divine volonté.  Et je n’ai cherché que la GLOIRE DE SON CŒUR.
J ’ai essayé de vivre dans la connaissance de ma bassesse et de mon néant  et Lui s’est chargé de tout.
J e te dirai seulement que durant ma vie, je n’ai cherché autre chose que la gloire du Cœur divin.
E t maintenant que je vis en Lui et de Lui, l’accroissement de son règne est plus que jamais  mon unique désir.
R ends-lui grâce autant qu’il t’est  possible de la faveur singulière  qu’il t’a faite en te  choisissant pour épouse  de ...
E ncore quelques jours à passer sur la terre pour mériter la patrie céleste!  J e viendrai avec la Sainte Vierge et  J ésu...
J e suis ta mère. J e veille sur toi...
D u haut du ciel, je bénis mes filles avec une tendresse de mère et je répands sur elles bien des grâces… Mon désir est qu...
Sainte Madeleine-Sophie Barat  est décédée le 25 mai 1865. Canonisée en 1925, elle est v énérée à Bruxelles depuis 1904. E...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Madeleine Sophie et Josefa

693 vues

Publié le

La fondatrice de la Société du Sacré-Cœur ne pouvait manquer de venir encourager et former "sa fille" à répondre généreusement à la demande de Jésus. Elle insiste beaucoup sur l'humilité, telle qu'elle l'a elle-même vécue...

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
693
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Madeleine Sophie et Josefa

  1. 1. 26/11/09 Madeleine-Sophie et Soeur Josefa... Poitiers 25 mai 1921 - 29 décembre 1923
  2. 2. “ N’aie pas peur! Je suis ta mère”. P remière visite de Ste Madeleine-Sophie dans sa cellule des Feuillants le 25 mai 1921
  3. 3. M a fille, a ime le Coeur de Jésus, r epose dans le Coeur de Jésus , s ois fidèle au Coeur de Jésus.
  4. 4. Ma fille, aie beaucoup d’humilité, beaucoup d’obéissance, beaucoup d’amour…
  5. 5. M a fille, dépose toutes tes misères dans le C œur de J ésus .
  6. 6. S on Cœur est un abîme de miséricorde qui ne s’épuise jamais en pardonnant. I l est aussi un abîme de richesse qui ne s’épuise jamais en donnant !
  7. 7. C rois-moi, Jésus ne se souvient plus de tes misères et de tes résistances. Mais il a toujours présents tes bons désirs pour s’y complaire.
  8. 8. R econnais bien ta petitesse et reste soumise et abandonnée à sa volonté. A ime-le autant que tu peux.
  9. 9. Oui, je suis ta mère, la pauvre créature dont le Seigneur a daigné faire la première pierre de cette petite Société. A ttends Jésus avec grande humilité mais aussi dans la joie et la confiance.
  10. 10. toujours disposé à répandre sa bonté sur toutes les créatures mais surtout sur celles qui sont les plus petites et les plus misérables. Il est le Père de Miséricorde
  11. 11. E t que ce feu n’est que pour consumer nos misères. T u sais bien ma fille, que ce Cœur est un feu ! D ès que tu les lui abandonnes, Jésus ne s’en souvient plus.
  12. 12. plus il pardonne, plus il désire pardonner ! Son cœur est une source inépuisable : plus il donne, plus il désire donner;
  13. 13. N’ oublie pas qu’il est ton Dieu. C onsole-le avec une grande confiance. Q ue sa paix garde ton coeur… I l est aussi ton Père et non seulement ton Père mais aussi ton Epoux…
  14. 14. N e crains rien et parle-lui de tout car il est toujours prêt à t’écouter. Il est si bon notre Dieu ! E t son Cœur est si compatissant !
  15. 15. N ’oublie pas que tu n’es rien. Sois bien généreuse et bien humble. Seule sa miséricorde peut t’aimer ainsi malgré ta misère.
  16. 16. E t puisque tu ne peux rien, laisse-toi conduire. Confiance ! V is dans la reconnaissance, la paix et l’amour.
  17. 17. L ’amour ne trouve jamais d’obstacles et, s’il en rencontre, il les transforme en moyens pour alimenter la flamme…   J e ne te dirai qu’un mot pour que tu puisses le savourer : AIME! AIME! AIME!
  18. 18. Ma fille chérie! C’est ainsi que je t’aime, petite et misérable… Moi aussi, j’étais petite comme toi, mais j’ai trouvé le moyen d’utiliser ma petitesse en la donnant totalement à Jésus.
  19. 19. Je me suis abandonnée à sa divine volonté. Et je n’ai cherché que la GLOIRE DE SON CŒUR.
  20. 20. J ’ai essayé de vivre dans la connaissance de ma bassesse et de mon néant et Lui s’est chargé de tout.
  21. 21. J e te dirai seulement que durant ma vie, je n’ai cherché autre chose que la gloire du Cœur divin.
  22. 22. E t maintenant que je vis en Lui et de Lui, l’accroissement de son règne est plus que jamais mon unique désir.
  23. 23. R ends-lui grâce autant qu’il t’est possible de la faveur singulière qu’il t’a faite en te choisissant pour épouse de son Cœur.
  24. 24. E ncore quelques jours à passer sur la terre pour mériter la patrie céleste! J e viendrai avec la Sainte Vierge et J ésus qui ne te laisse jamais seule. T ous trois nous serons là! C ourage!
  25. 25. J e suis ta mère. J e veille sur toi...
  26. 26. D u haut du ciel, je bénis mes filles avec une tendresse de mère et je répands sur elles bien des grâces… Mon désir est que chacune soit pour le Cœur de Jésus un lieu de repos et d’amour.
  27. 27. Sainte Madeleine-Sophie Barat est décédée le 25 mai 1865. Canonisée en 1925, elle est v énérée à Bruxelles depuis 1904. Elle est transférée à Paris en juin 2009

×