Allumer - Présentation de LDAC à Hackons la Corrutpion

456 vues

Publié le

Présentation effectuer par la ligue d'action civique à Hackons la corrruption à Montréal le 10 et 11 novembre.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
456
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Allumer - Présentation de LDAC à Hackons la Corrutpion

  1. 1. Révolution? Vigilance citoyenne et processus électoraux Frédéric Lapointe Sophie Romano
  2. 2. La révolution… Changement ou innovation modifiant l’ordre social établi, sans intention politique préalable. Changement brusque et en profondeur de la structure politique d’un État.
  3. 3. La Ligue… qui ?
  4. 4. La Ligue… quoi ?1. Promouvoir une saine gouvernance des administrations locales (villes, commissions scolaires, etc.)2. Favoriser la vigilance citoyenne3. Encourager la participation électorale
  5. 5. La Ligue… quoi ? (le vrai…)1. Organiser un réseau politique anti-corruption, contre le crime organisé, à tous les échelons, dans toutes les organisations.2. Prendre le parti des citoyens ou autres acteurs isolés, confrontés à la logique du “système” (évitement, intimidation, agressions, etc.)3. Constituer une “pépinière” de candidats et “professionnaliser” à peu de frais leur action pour casser les monopoles électoraux.
  6. 6. La Ligue… comment ?Exemple #1 Problème: Les citoyens qui enquêtent et posent des questions sont sujets à intimidation et poursuites juridiques. Solution: La Ligue convainc la Clinique Juripop de constituer un Fonds juridique citoyen en matière municipale, participe à son administration et à la campagne pour le financer.
  7. 7. La Ligue… comment ?Exemple #2 Problème: Des acteurs politiques de (insérer une ville) discrédite la formation d’un nouveau parti politique municipal, alléguant qu’un parti est “par définition corrompu”. Solution: La Ligue compare les engagements et les pratiques du parti aux meilleurs exemples en la matière et exprime son avis (favorable) dans les médias.
  8. 8. La Ligue… comment ?Autres actions principales:- Colloque annuel (samedi prochain, Laval!)- Gala de reconnaissance- Pont entre les partis- Coopérative électorale- Revendications/programme novembre 2013
  9. 9. Revendication / programmeComment saura-t-on qu’un candidat en novembre 2013 appartient au “camp de l’intégrité”?- Financement politique approprié- Fonctionnement partisan démocratique- Absence d’intimidation des médias- Absence d’intimidation des citoyens- Respect des recours démocratiques- Exclusion des entreprises socialement irresponsables- … adhésion aux “données ouvertes”?
  10. 10. Ok, et les geeks là-dedans ?Opérations électorales :- Développement / perfectionnement des applications informatiques électorales (libres?)- Formation et soutien des organisations électorales (coopération)- Participation directe aux délibérations des partis et aux batailles électorales
  11. 11. Ok, et les geeks là-dedans ?Opérations politiques :- Convaincre les élus / candidats / partis des vertus des données ouvertes, et de l’action…- Convaincre Québec (MAMROT) des vertus des données ouvertes, et de passer à l’action…- Au-delà des données, le travail de renseignement permet de cibler les opérations politiques pour lutter contre la corruption.
  12. 12. Et les citoyens là-dedans ?- Changement de mentalité et transparence: confort psychologique ou gains budgétaires?- Fossé de la litteratie informationnelle = fossé démocratique?- Offrir le choix entre le statu quo relatif et la “révolution”… et rendre le changement attrayant

×