Exposé La Bibliothèque bleue

2 067 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 067
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exposé La Bibliothèque bleue

  1. 1. Livrets de colportage et littérature à grande diffusion<br />La Bibliothèque bleue<br />
  2. 2. Sommaire<br />Introduction: aux origines de la Bibliothèque bleue<br /> La Bibliothèque bleue: une formule éditoriale nouvelle<br />La naissance de la Bibliothèque bleue<br />L’offre éditoriale de la Bibliothèque bleue<br />L’origine des textes<br />Aperçu du répertoire<br />Les publics du livre à grande diffusion<br />Circuits de diffusion<br />La Bibliothèque bleue et le monde rural<br />La Bibliothèque bleue et les élites<br />Destin(s) de la Bibliothèque bleue<br />Le déclin de la Bibliothèque bleue<br />Un objet d’étude récent<br />La représentation d’une époque<br />Les études<br />
  3. 3. Invention de l’imprimerie au XVe: multiplication de petits livrets de textes didactiques comme la Légende dorée (1416) et début d’une recherche de textes littéraires (Mélusine)<br />Début du XVIe: accélération du mouvement (Paris, Lyon) préfiguration du fond de la Bibliothèque bleue et du public visé. <br />Réforme catholique (fin XVIe). Clivage entre population urbaine et rurale.<br />Introduction<br />
  4. 4. La Bibliothèque bleue: une formule éditoriale nouvelle<br />
  5. 5. Bibliothèque bleue: innovation dans le but de réduire le chômage touchant l’imprimerie<br />Quand? Début XVIIe<br />Qui? Nicolas Oudot; imprimeur troyen<br />Comment? Récupération de caractères usagers, utilisation de papier bleuâtre de mauvaise qualité<br />Quoi? Récupération de textes traditionnels (hagiographie et romans, livrets pieux, théâtre)<br />Et après Nicolas Oudot? Conquête de Paris (entente entre la famille Oudot et les libraires parisiens) dans la 2de partie du XVIIe, puis succession par la famille Garnier au cours du XVIIIe<br />La naissance<br />
  6. 6. Spécificité de la Bibliothèque bleue: la forme détermine la stratégie éditoriale plus que le fond  réutilisation de textes déjà publiés<br />Extrême diversité du catalogue pour convenir à un large public<br />Deux grandes catégories de sources:<br />- œuvres médiévales ou latines<br />- origines orales<br />Offre éditoriale: origine des textes<br />
  7. 7. Stock : 443 609 volumes<br />dont:<br /><ul><li>Ouvrages religieux : 42,7%
  8. 8. Fiction: 28,8%
  9. 9. Ouvrages d’informations et d’instruction: 26,8%</li></ul>Inventaire de 1789 par la famille Garnier<br />
  10. 10. Offre éditoriale: aperçu du répertoire<br />Ouvrages religieux:<br /><ul><li>Récits hagiographiques romancés
  11. 11. Instruction religieuse</li></ul>Littérature didactique et moralisante:<br /><ul><li>Alphabets et syllabaires, civilités
  12. 12. Art oratoire et épistolaire
  13. 13. Conception du mariage, supériorité </li></ul>du mâle<br />Ouvrages pratiques:<br /><ul><li>Recettes de bon sens
  14. 14. Almanachs
  15. 15. Magie blanche ou noire</li></ul>Littérature d’imagination ou d’évasion:<br /><ul><li>Romans de chevalerie
  16. 16. Contes de fées
  17. 17. Pièces de théâtre
  18. 18. éloges</li></ul> Peu d’histoire, de géographie, ou d’actualité, sauf quelques crimes passionnels et exploits de hors-la-loi (Cartouche, Mandrin)<br />
  19. 19. Les publics du livre à grande diffusion <br />
  20. 20. Diffusion de la Bibliothèque bleue dans le Nord de la France par des correspondants dans chaque ville importante et des colporteurs urbains. <br /><ul><li>Public citadin et surtout parisien</li></ul>À partir de 1660, propagation dans les campagnes (colporteurs, foires…). Apogée du colportage au XVIIIe. <br />Circuits de diffusion<br />
  21. 21. Le monde rural:<br />(Re)lecture à haute voix (veillées etc.) plus que lecture solitaire<br />Difficulté de compréhension du français « officiel  » et des thématiques abordées (ex: personnages citadins)<br />Méthodes d’éducation peu performantes<br />Les élites:<br />Intérêt des élites pour le folklore<br />Les élites sont partagées entre nostalgie et hostilité vis-à-vis des traditions populaires<br />La Bibliothèque bleue et son public<br />
  22. 22. Destin(s) de la Bibliothèque bleue<br />
  23. 23. Différents facteurs expliquent son déclin:<br />La Révolution française et la concurrence d’autres villes d’impression<br />Le développement des librairies exclusion des colporteurs citadins<br />La loi de 1849 limitant le colportage<br />Essor de la presse à grand tirage et du chemin de fer<br />Nouvelle formule éditoriale de Louis Hachette<br />Le déclin de la Bibliothèque bleue<br />
  24. 24. La Bibliothèque bleue comme représentation d’une<br />époque:<br />Reflet des conceptions sociales de l’époque (goûts, mentalités):<br /><ul><li>Continuité dans les goûts littéraires (réimpressions nombreuses)
  25. 25. Influence de la Réforme catholique</li></ul>Orientations fondamentales de l’édition actuelle:<br /><ul><li>Volonté d’augmenter la zone de chalandise
  26. 26. Amener le livre au lecteur
  27. 27. Diversification de l’offre</li></ul>Un objet d’étude récent<br />
  28. 28. Première étude sur le colportage (Charles Nisard, 1968)<br />Études sur la Bibliothèques bleue elle-même:<br /><ul><li> « l’idée d’un maître imprimeur » (Henri-Jean Martin, 1988)
  29. 29. « formule éditoriale » (Roger Chartier, 1987)
  30. 30. Comparaison avec le livre au format poche</li></ul>Étude de référence , bien que parfois remise en cause: Robert Mandrou, De la lecture populaire au XVIIe et XVIIIe siècles, 1975. <br />Les différentes études<br />
  31. 31. Andries, Lise et Bollème, Geneviève. La Bibliothèque bleue: littérature de colportage. Robert Laffont, collection Bouquins, 2003. <br />Blasselle, Bruno. Histoire du livre. Tome 1: À pleines pages.Découvertes Gallimard, n° 321, 1997. Chapitre 4, p.104-107, chapitre 6, p.136-137. <br />Chartier, Roger. Article « Bibliothèque bleue ». In Dictionnaire encyclopédique du livre, volume 1, A-D. Éditions du Cercle de la Librairie, 2002. <br />Martin, Henri-Jean. Le Livre français sous l’Ancien Régime. promodis, éditions du Cercle de la Librairie, 1987. Partie iv, chapitre 1, p. 149-186.<br />Soriano, Marc. Article « Colportage (littérature de) ». In EncyclopædiaUniversalis, 2006.<br />Bibliographie – documents « papier »<br />
  32. 32. Bollème, Geneviève. « La bibliothèque bleue telle qu’en elle-même ». Bulletin d'informations de l'ABF, n°146, 1990, p.6-8. [en ligne]<br />Masse, Isabelle. « Bibliothèque bleue et littératures de colportage. ». BBF, 2000, n°2, p. 103-104 [en ligne]<br />Service éducatif de la Médiathèque de l’agglomération troyenne. Dossier pédagogique et dossier didactique « La Bibliothèque bleue ». In Médiathèque de l’agglomération troyenne [en ligne]. Catégorie « Ressources pédagogique: écrivains, livres et littérature des XVIIe-XVIIIe siècles »<br />Velay-Vallantin, Catherine. « À la redécouverte de la bibliothèque bleue de Troyes ». Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques, 18-19, 1997 [En ligne]. Mis en ligne le 20 février 2009. <br />Bibliographie – ressources en ligne<br />
  33. 33. « Librairie de colportage », rubrique « Patrimoine », in Médiathèque de l’agglomération troyenne [en ligne], http://patrimoine.agglo-troyes.fr<br />Gallica [en ligne], http://gallica.bnf.fr/<br />Andries, Lise et Bollème, Geneviève. La Bibliothèque bleue: littérature de colportage. Robert Laffont, collection Bouquins, 2003. <br />Sources des documents iconographiques<br />
  34. 34. Merci de votre attention! <br />

×