Architecture SAP Web AS

412 vues

Publié le

Simple Presentation About the Components Architecture of an SAP Web applications server

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
412
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Architecture SAP Web AS

  1. 1. Architecture SAP Principaux Composants et Description des EHP Réalisé par: Mrabtei Ayoub
  2. 2. Introduction • Un système SAP se compose en générale d’une Bases de données et d’une ou plusieurs Instances. • Le couple Instance/Bases de données forme ce qu’on appelle une instance centrale. • Une Instance SAP se compose de: • Dispatcher. • Processus du travail du Dispatcher. • Internet Communication Manager. • Mémoire (Buffer ..). • Gateway.
  3. 3. Introduction • Une instance est nommée serveur d’applications pour une vue orientée logiciel pour le modèle client / Serveur. • Les différents types des serveurs d’applications: 1. SAP Web AS Java 2. SAP Web AS ABAP 3. SAP Web AS ABAP+Java
  4. 4. Architecture Interne d’un SAP Web AS
  5. 5. Les principaux flux et message d’échanges entre composants • Le protocole d’échange est TCP/IP. • Par exemple un client : • Hostname: db1par1.wdf.sap.corp • SID:adm • Instance Number: smda1 • Il démarre le SAP Logon et puis ça démarre le SAP GUI avec les spécifications indiquées. • Les clients SAPGUI sont exclusivement ABAP et ils sont reçus par ABAP dispatcher qui écoute le port numéro: 3200 (par exemple).
  6. 6. Les principaux flux et message d’échanges entre composants • le dispatcher transmet ensuite la requête au meilleur processus de travail ABAP valable. • Les requêtes basées sur ABAP sont reçues en premier lieu par le Internet Communication Manager (ICM) qui écoute pour le HTTP sur le port 8000 (par défaut). • Le ICM analyse ensuite l’URL pour déterminer si la session doit être acheminée vers le dispatcher ABAP ou Java.
  7. 7. Les principaux flux et message d’échanges entre composants • Les sessions web Java peuvent être acheminées par le ICM, dans d’autres cas, particulièrement dans les serveurs uniquement java comme SAP EP, ces sessions se connectent directement au Dispatcher Java, qui écoute sur 51400 (par exemple) pour HTTP et 54201(par exemple) pour SSL.
  8. 8. Les principaux flux et message d’échanges entre composants • Remote Function Call (RFC) le RFC est un protocole SAP pour la communication interprocessus entre deux systèmes. • le RFC permets d’appeler et exécuter des fonctions prédéfinies dans un système distant, ou dans le système lui même. • RFC gère le processus de communication , transfert de paramètres, et la gestion d’erreur.
  9. 9. Les principaux flux et message d’échanges entre composants • SAP Java Connector (JCo)/RFC:Le SAP JCo est un adaptateur que les serveurs basées sur Java utilisent pour exécuter les communications RFC avec les serveurs ABAP . • Dans l’engin J2EE les fonctions RFC sont implémentées par JCo RFC Provider service, qui est utilisé pour procéder aux requêtes ABAP to JAVA. • Une fonctionnalité est valable aussi celle de recevoir des appels du système SAP ,ce qu’il faut faire c’est enregistrer l’engin J2EE comme une destination RFC .
  10. 10. Les principaux flux et message d’échanges entre composants • XML/SOAP Web Services: les messages standards XML/SOAP sont utilisés pour les communications des services orientés architecture.
  11. 11. Le rôle du serveur
  12. 12. Le rôle du serveur • Comme on peut le voir sur la figure précédente, ICM reçoit la requête HTTP , avec un URL contenant la combinaison nom du serveur/numéro de port (ex: host1/8000) sur lesquelles ICM réponds. • ICM analyse après la requête et décide quel handler doit être appelé (ABAP ou Java) , dans notre exemple c’est ABAP.
  13. 13. Le rôle du serveur • Le ICM après charge les données dans les Memory pipes (situé dans la mémoire partagée) et informe le dispatcher. • Le Dispatcher entre la requête ICM dans la file d’attente des requêtes et crée un nouveau contexte et choisis un processus de travail. • Le processus de travail (task handler) lis les données depuis la mémoire et procède après à la requête et écris la réponse au MPI et puis alarme le ICM qu’il a finis de procéder à la requête . • Le ICM envoi une réponse au client.
  14. 14. Le rôle du client
  15. 15. Le rôle du client • Si le système SAP est le client , cela veut dire, si le processus de travail veut envoyer une requête via Internet, la procédure est la suivante. • Le processus de travail écrit les données qui doivent être procédés au MPI et envoie la requête au ICM via une connection réseau, qui utilise le protocole TCP/IP. • ICM procèdes ensuite les données reçus du MPI et écris une réponse au MPI.
  16. 16. Les Transactions Importantes • SM04: AL08 : Liste des utilisateurs. • SM51: Affiche les serveurs d’applications. • SM37: Vue d’ensemble de tâche de fond. • SM50 SM66: Gestion des processus de travail. • PFCG: Conserver des fonctions. • SM13: Gestion des documents de mis à jours. • SM21: Analyser le journal du système. • SM02: Envoi des messages systèmes . • RZ20:Surveillance du Cross System.
  17. 17. Description des EHP • SAP a introduit sa stratégie des Enhancements paquetages pour SAP ERP comme étant un outil pour simplifier la manière avec laquelle les clients gère et déplois des nouvelles fonctionnalités logiciels. • Les clients peuvent implémenter électivement leurs innovations logiciels de SAP et activent le logiciel sur une business demand. • Comme résultat, les clients peuvent isolés l’influence des mises à jours logiciels et apporte des nouvelles fonctionnalités en ligne rapidement via des cycles de Test réduis.
  18. 18. Bonne Lecture Réalisé par: Mrabtei Ayoub Email: amrabtei@gmail.com

×