Le projet de centre communautaire de la communaute de Bussy saint georges

2 946 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 946
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
283
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le projet de centre communautaire de la communaute de Bussy saint georges

  1. 1. LE PROJET DE CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTE JUIVE DE BUSSY SAINT GEORGES ET SES ENVIRONS Le groupe « projet centre communautaire » Moshé ABERGEL, Roland ABOUKRAT, Sabine BENICHOU, Michèle BENOLIEL, SergeBENOLIEL, Isabelle DANA, Milena HABIB, Julien MAUDY, Yvette RICHARD, Myriam et Michel ROSILIO, David SEBBAN, Marc TORDJMAN et Claude WINDISCH.
  2. 2. La zone multiculturelle et cultuelle du Sycomore• Salué par l’UNESCO, le site multiconfessionnel et multiculturel du Sycomore est unique en Europe !• A proximité de la future salle de spectacle de Bussy, se côtoieront deux centres bouddhistes, un centre culturel arménien, un centre islamique et un centre israélite. L’église catholique dispose déjà de Notre Dame du Val.• Chaque communauté pourra ainsi exprimer sa foi et partager sa culture dans l’entente le respect et la fraternité. Juifs, chrétiens, bouddhistes et musulmans, pourront cohabiter dans la paix et l’harmonie. C’est l’objectif que s’est fixé le maire de la ville, Hugues Rondeau.• Les Pagodes et la Mosquée ont trouvé leurs financements et sont déjà en construction.• Un lieu de culte israélite doit être présent au sein de cette exceptionnel espace de tolérance.
  3. 3. La ZAC du Sycomore
  4. 4. Le projet de centre communautaire de l’association J’Buss• Seule la communauté juive n’a pour l’instant pas de moyens pour financer son centre culturel et cultuel:  Notre objectif est donc de réaliser une construction qui corresponde à ses besoins, en remplacement du préfabriqué qui fait pour l’instant fonction de centre communautaire et de synagogue. Les dons réunis à ce jour ne permettront que d’acheter le terrain à construire.• Construire ce centre communautaire nous permettra : – d’organiser les offices de Chabbat et de commenter la Paracha, de célébrer les nombreuses fêtes juives, – célébrer les Bar et Bat-Mitzvah ainsi que les Brith Milah, – de permettre aux familles endeuillées de faire les prières en cas de décès d’un proche. – De poursuivre le Talmud Torah qui permet aux enfants d’apprendre à lire l’hébreu et d’apprendre la religion juive
  5. 5. Le projet de centre communautaire de l’association J’Buss• Nous souhaitons aussi développer la partie culturelle en organisant des conférences, projection de films suivis de débats et de poursuivre l’organisation des cours d’hébreu permettant ainsi à tous les Buxangeorgiens de se familiariser avec la langue de l’une de nos villes jumelles, Kiryat Ekron.
  6. 6. Le projet de construction Projet réalisé par Serge Benoliel
  7. 7. Le projet de construction
  8. 8. Budget• Construction: 350 k€ /195 m² SHON• Frais fixes pour construction: 94 k € – Dépôt permis de construire – Clôture – Raccordement eaux usées – Commissions de sécurité – Aménagement intérieur…
  9. 9. Qui est J’Buss ?• L’association J’Buss a été créée en 2000, alors que la ville nouvelle de Bussy St Georges commençait à regrouper de plus en plus de familles juives avec des enfants. L’association s’est donc structurée autour d’activités liées à l’enseignement religieux au domicile des parents, et autour de la célébration des fêtes Juives. L’arrivée d’un officiant a permis l’organisation d’offices le chabbat et pour les fêtes.• Le jumelage avec les villes israéliennes de Kyriat Ekron et Daliat Al Carmel a aussi permis à J’Buss de recevoir des jeunes de ces deux villes ainsi que les membres du groupe SAMBATIONE, et de structurer les échanges avec nos villes jumelles. Des cours d’hébreu sont organisés depuis plusieurs années et sont ouverts à tous les Buxangeorgiens.• Plus de 120 familles se regroupent autour des activités de cette jeune communauté, habitant Bussy st Georges mais aussi en les villes alentours telles que Lagny, Bailly-Romainvilliers, Magny Le Hongre, Serris jusqu’à Crecy la Chapelle
  10. 10. Bussy st Georges : Histoire d’une ville nouvelle• Bussy-Saint-Georges est située à 32 km à lest de Paris, en plein cœur de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, à 7 km du parc à thème Disneyland Paris• Bussy est une ville attractive et était en 2010, la huitième ville la plus peuplée de Seine-et-Marne et la deuxième ville la plus peuplée du Val de Bussy. La commune est parmi celles qui connaissent la croissance la plus importante en France puisque la population a été multipliée par 11 en 15 ans, entre 1990 et 2005. La population est jeune : 50 % des Buxangeorgiens ont moins de 30 ans.• Dans cet environnement favorable, le nombre de familles juives présentes à Bussy et ses environs s’est développé au même rythme que la population, en particulier avec des familles ayant de jeunes enfants.
  11. 11. Nous avons besoin de votre aide pour concrétiser ce projet !Nous vous rappelons que :• Pour les particuliers : déduction d’impôts égale à 66 % du montant de votre don, à concurrence de 20 % de votre revenu imposable. Le trop versé peut être étalé sur 3 ans.• Pour les sociétés : réduction d’impôts de 60 % du montant de votre don dans la limite de 5 ‰ de votre chiffre d’affaire. L’excédent peut être étalé sur 5 exercices.

×