Ergonomie Web
« l ensemble des connaissances scientifiquesrelatives à l Homme nécessaires pourconcevoir des outils, des machines et desd...
●   Paradigme n°1 : conception centrée sur les    interactions Homme/Machine    ●   Quelle est la tâche de lutilisateur? a...
Lien étroit entre le cognitif et l’ émotifLes émotions affectent la façon dont noustraitons linformation :●   notre jugeme...
Qualité hédonique dun produit●   Est-ce que lutilisation dun produit est source    de plaisir pour lutilisateur?●   Buzz w...
Attractive things work better●   Emotion & Design – Donald Norman (2002)●   Trois théières :    ●   Accent sur lutilisabil...
Carelman : Catalogue des objetsintrouvables (1969)               Peter Bo : Maru Teapot (2007)
The Ronnefeldt « tilting » teapot (2004)
Accessibilité           caractère de quelque chose qui est accessible●   Se dit dun lieu, dune situation, etc., auxquels o...
WCAG 2.0 : Règles pour l accessibilité des              contenus Web●   quatre principes fondamentaux : perceptible,    ut...
Iso 9241 :   Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut êtreutilisé avec efficacité, efficience et satisfa...
Iso 9241 :     Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et satis...
ISO 13407 :              étapes du cycle de    conception centrée utilisateur                                             ...
Iso 9241 :      Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et sati...
Iso 9241 :      Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et sati...
Iso 9241 :      Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et sati...
Les méthodes●   Méthodes expertes    ●   ne font pas intervenir dutilisateur    ●   pas spécialement expert en Ergonomie  ...
Les méthodes expertes●   Audit ergonomique,      Jacob Nielsen : 5 utilisateurs-expert : 80% des pb●   Réalisations de pla...
Les méthodes participatives●   Entretiens (Focus group)      recueil de données subjectives :      attitudes, opinions, sa...
Questionnaires●   NAU : Nielsens Attribute of Usability       –   5 Q, échelle 7 points●   PUTQ : Purdue Usability Questio...
WAMMI    Website Analysis and Measurement Inventory         20 Affirmations, 5 dimensions, échelle en 5 points●   Attrait ...
Test utilisateur (User testing)●   Scénario : exécution de tâches représentatives des tâches    réelles●   Outils logiciel...
Eye-tracking●   Zones de priorité dun écran●   Différences individuelles Audit Lab
Trois types de lecture         selon le contexte dutilisation, lexpertise de linternaute ●   Repérage (survol) ●   Balayag...
Tri par cartes (card sorting)●   Architecture de linformation : Méthode privilégiée en    amont du cycle de conception●   ...
« Penser comme un utilisateur,    pas comme un expert »
Tri informatiséTri physique
Analyse des clusters                      (regroupement)Représentation graphique : dendogramme (arbre)
Limites du tri par cartes●   Conception théorique    ●   Processus bottom-up : on part des contenus pour        accèder au...
Références●   Ergonomie Web, Amélie Boucher, Eyrolles 2009    http://www.ergonomie-sites-web.com/telechargements/index.php...
Concepts methodes
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Concepts methodes

966 vues

Publié le

cours Web design, Master Arts et Création Numérique, UVHC, 2011

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
966
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
71
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Concepts methodes

  1. 1. Ergonomie Web
  2. 2. « l ensemble des connaissances scientifiquesrelatives à l Homme nécessaires pourconcevoir des outils, des machines et desdispositifs qui puissent être utilisés avec lemaximum de confort, de sécurité etdefficacité » Alain Wisner, fin des années 50 ● Cest une démarche ● Notion de tâche primordiale ● Méthodes danalyse et de conception ● Optimisation ergonomique
  3. 3. ● Paradigme n°1 : conception centrée sur les interactions Homme/Machine ● Quelle est la tâche de lutilisateur? accessibilité ? ● Comment améliorer lutilité et lutilisabilité dun produit? ● Comment interpréter lenvironnement cognitif (traitement de linformation), pour améliorer : performance, satisfaction, sécurité.● Paradigme n°2 : conception centrée sur lexpérience de lutilisateur « user experience » ● Comment interpréter la dimension affective et les émotions pour améliorer : beauté perçue, qualité hédonique, bien-être, plaisir, amusement, fun
  4. 4. Lien étroit entre le cognitif et l’ émotifLes émotions affectent la façon dont noustraitons linformation :● notre jugement● nos prises de décisions● notre apprentissageElles modifient notre manière de nous confronterà la réalité et de résoudre les problèmes.Elles nous aident à évaluer les situations commebonnes ou mauvaises, sécuritaires ou dangereuses.
  5. 5. Qualité hédonique dun produit● Est-ce que lutilisation dun produit est source de plaisir pour lutilisateur?● Buzz words très tendance ● Emotional design ● Perceived hedonic quality ● Pleasurable products ● Funology● Concepts parallèles : amusement, fun, beau, joie, enchantement, attrait, nouveauté
  6. 6. Attractive things work better● Emotion & Design – Donald Norman (2002)● Trois théières : ● Accent sur lutilisabilié (plus exactement la non utilisabilité) ● Accent sur lesthètique ● Accent sur le fonctionnel
  7. 7. Carelman : Catalogue des objetsintrouvables (1969) Peter Bo : Maru Teapot (2007)
  8. 8. The Ronnefeldt « tilting » teapot (2004)
  9. 9. Accessibilité caractère de quelque chose qui est accessible● Se dit dun lieu, dune situation, etc., auxquels on peut accéder : Village difficilement accessible.● Se dit de quelque chose (livre, œuvre, art) que lon peut comprendre ; intelligible, compréhensible.● Se dit de quelque chose (produit, service, loisir, etc.) que lon peut soffrir ; abordable : Le ski est maintenant accessible à beaucoup de gens.● Qui se laisse émouvoir, toucher ; sensible : Un homme accessible à la pitié.● Que lon peut facilement aborder : Un président-directeur général accessible.
  10. 10. WCAG 2.0 : Règles pour l accessibilité des contenus Web● quatre principes fondamentaux : perceptible, utilisable, compréhensible et robuste● 12 règles : trame, objectifs de base● critères de succès : tests de conformité des règles (spécification de conception, achat, réglementation, accords contractuels). Trois niveaux de conformité : A (le plus bas), AA et AAA (le plus élevé).● techniques suffisantes, recommandées W3C : Web Content Accessibility Guidelines accessiweb.org : Label_Accessibilite
  11. 11. Iso 9241 : Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut êtreutilisé avec efficacité, efficience et satisfactionpar des utilisateurs donnés (specified),cherchant à atteindre des objectifs donnés,dans un contexte dutilisation donné. » + =
  12. 12. Iso 9241 : Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et satisfaction par des utilisateursdonnés (specified), cherchant à atteindre des objectifsdonnés, dans un contexte dutilisation donné. » Conception Centrée Utilisateur 3 dimensions Ce quil est Où il se trouve Ce quil veut
  13. 13. ISO 13407 : étapes du cycle de conception centrée utilisateur 1: analyse3: évaluation 2: conception http://www.ergolab.net/articles/conception-centree-utilisateur.php
  14. 14. Iso 9241 : Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et satisfaction par des utilisateursdonnés (specified), cherchant à atteindre des objectifsdonnés, dans un contexte dutilisation donné. »Objectif 1 : EfficacitéLutilisateur doit réussir à faire ce quil veut● Aisance dutilisation● Facilité dapprentissage●Critère primordial pour les interfaces grand public●Séduire de nouveaux utilisateurs
  15. 15. Iso 9241 : Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et satisfaction par des utilisateursdonnés (specified), cherchant à atteindre des objectifsdonnés, dans un contexte dutilisation donné. »Objectif 2 : EfficienceIl doit atteindre ses objectifs● Le plus rapidement possible● Avec le moins derreurs possibles● Dimension critique pour les interfaces spécialisées,applications métiers● Conserver des clients existants
  16. 16. Iso 9241 : Utilisabilité« Un produit est dit utilisable lorsquil peut être utilisé avecefficacité, efficience et satisfaction par des utilisateursdonnés (specified), cherchant à atteindre des objectifsdonnés, dans un contexte dutilisation donné. »o
  17. 17. Les méthodes● Méthodes expertes ● ne font pas intervenir dutilisateur ● pas spécialement expert en Ergonomie ● le cerveau du concepteur● Méthodes participatives ● utilisateurs finaux des interfaces ● observer, questionner, analyser le comportement et le discours des internautes
  18. 18. Les méthodes expertes● Audit ergonomique, Jacob Nielsen : 5 utilisateurs-expert : 80% des pb● Réalisations de plans de site● Réalisations de flux dinteraction● Réalisations de zonings et maquettes
  19. 19. Les méthodes participatives● Entretiens (Focus group) recueil de données subjectives : attitudes, opinions, satisfaction → conclusion sur le discours● Questionnaires● Test utilisateur (User testing) recueil de données objectives : → conclusion sur le comportement● Tri par cartes → architecture du site
  20. 20. Questionnaires● NAU : Nielsens Attribute of Usability – 5 Q, échelle 7 points● PUTQ : Purdue Usability Questionnaire – 100 Q, 8 dimensions, échelle 7 points Compatibilité Actions minimales Cohérence Mémorisation Flexibilité Limites perceptives Facilité dapprentissage Guidage● WAMMI : Website Analysis and Measurement Inventory – 20 Q, 5 dimensions, échelle en 5 points
  21. 21. WAMMI Website Analysis and Measurement Inventory 20 Affirmations, 5 dimensions, échelle en 5 points● Attrait - Q : 1,6,16● Contrôle - Q : 2, 7, 17, 19● Efficacité - Q : 3, 8, 13● Utilité - Q : 9, 11, 12, 14, 18● Facilité dapprentissage - Q : 4, 5, 10, 15, 20
  22. 22. Test utilisateur (User testing)● Scénario : exécution de tâches représentatives des tâches réelles● Outils logiciels ● Mouchard électronique (monitoring) : enregistre tous les événements dans des fichiers « log file ». outils heatmap.pdf ● Video Log « the observer » : pilote un magnétoscope, retour de contrôle écran couplé à une caméra qui filme le visage et les expressions de lutilisateur. ● Eye-Tracking : enregistre les mouvements des yeux.
  23. 23. Eye-tracking● Zones de priorité dun écran● Différences individuelles Audit Lab
  24. 24. Trois types de lecture selon le contexte dutilisation, lexpertise de linternaute ● Repérage (survol) ● Balayage (survol + synthèse) ● Lecture en profondeur (décortication, « mot à mot »)J. Nielsen → grands principes pour lécriture Web : * concision : nous lisons 25 % plus lentement à lécran. * balayabilité : quand nous lisons, nous "scannons", nous lisons « en diagonale »79 % balaient les textes.16% lisent mot à mot tout le contenu qui leur est présenté. * morcellement des pages : les internautes nutilisent pas systématiquementlascenseur vertical, cela milite donc pour des pages plutôt courtes, et un positionnementdes informations importantes en haut de la page.
  25. 25. Tri par cartes (card sorting)● Architecture de linformation : Méthode privilégiée en amont du cycle de conception● Jeu : faire ranger des contenus afin de comprendre comment les internautes opèrent des regroupements (modèles mentaux)● 4 dimensions ● Liberté daction : ouvert/fermé ● Support matériel : physique/informatisé ● Panel participants : cible/experts domaine ● Profondeur du tri : totalité du site/partiel
  26. 26. « Penser comme un utilisateur, pas comme un expert »
  27. 27. Tri informatiséTri physique
  28. 28. Analyse des clusters (regroupement)Représentation graphique : dendogramme (arbre)
  29. 29. Limites du tri par cartes● Conception théorique ● Processus bottom-up : on part des contenus pour accèder aux représentations ● Processus top-down : les représentations guident la recherche de contenu● Contexte dun site web : Architecture + choix dinterface
  30. 30. Références● Ergonomie Web, Amélie Boucher, Eyrolles 2009 http://www.ergonomie-sites-web.com/telechargements/index.php● Webergos : http://www-public.int-evry.fr/~milon/index.php●●● Vidéo conférence● Tri par cartes – Etat de lart

×