L’hypnose : quelle prise en charge ?

225 vues

Publié le

tout savoir sur l'hypnose et les différents remboursements proposés par la sécurité sociale et les complémentaires santé.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
225
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’hypnose : quelle prise en charge ?

  1. 1. L’hypnose : quelle prise en charge ? L’hypnose, à quoi cela correspond-il exactement ? L’hypnose fait partie du groupe des médecines douces. Connue de chacun de nous depuis des décennies elle ne cesse d’être de plus en plus populaire. L’hypnose correspond à un état situé entre le sommeil et l’éveil lors duquel la conscience du patient est modifiée. Cet état intermédiaire se caractérise chez le patient par une concentration très ciblée, une suggestibilité accrue et une profonde relaxation. L’hypnothérapie correspond quant à elle à la thérapie qui utilise cet état d’hypnose dans le but de de trouver, à l’aide de l’inconscient du patient, des solutions aux problèmes dont ce dernier souffre. L’hypnothérapie s’adaptera à chaque situation et à chaque patient. C’est-à-dire que le nombre de séance ou encore la fréquence des séances sera fonction du problème à traiter, des besoins du patient et des effets que la thérapie lui procure. L’hypnose, utile dans de nombreuses situations L’hypnothérapie peut être utilisée dans différents cas, tels que les personnes en état de stress, les personnes étant atteintes de douleurs, ou encore les personnes souffrants de troubles de l’alimentation. D’une manière générale les cas les plus fréquents d’utilisation de l’hypnose sont les suivant :  Arrêt du tabac ou de l’alcool  Volonté de maigrir  Guérir d’une dépression  Soigner les troubles du sommeil  Traitement d’une phobie
  2. 2. L’hypnothérapie peut aussi s’avérer très utile dans un autre cas : la lutte contre le cancer du sein. En effet, bien que l’hypnose ne permet en rien de soigner un cancer, elle permet en revanche d’améliorer considérablement le bien être du patient : une étude publiée dans le Journal of the National Cancer Institute a permis de déterminer une relation directe entre l’hypnose et les effets secondaires liés aux cancers du sein. Selon les résultats de cette étude, les femmes ayant profitées d’hypnothérapie avant l’opération, et s’avérant apte à pratiquer l’autohypnose, ont subi une plus courte opération, avec un plus faible recours au produits anesthésiques, et leur état après l’opération est aussi favorable puisqu’elles ont ressenti moins de douleurs, de fatigue ou encore de nausée en comparaison aux femmes n’ayant pas eu recours à l’hypnothérapie. L’hypnose, une prise en charge qui existe L’assurance maladie Rappelons que l’Assurance Maladie de prend pas en charge les médecines douces, à quelques exceptions près. L’Hypnose ne faisant pas partie de ces exceptions, elle n’est donc pas prise en charge par la Sécurité Sociale. Cependant, la Sécurité Sociale peut tout ou partie des séances d’hypnothérapie dans certaines situations. Cela n’est possible que si l’hypnose est réalisée par un médecin conventionné. Deux cas de figure existent :  Le médecin conventionné auquel vous avez recours pratique l’hypnose et vous fait une séance d’hypnothérapie lors de sa consultation. A ce moment-là la sécurité sociale prendra en charge la consultation à hauteur de 70 % sur la base du tarif conventionnel, c’est-à-dire sur la base de 23 € pour un médecin généraliste, soit un remboursement de 15,10 € par l’Assurance Maladie.
  3. 3.  Si vous avez recours à un psychiatre hypnothérapeute, et que cette consultation vous a été prescrite par votre médecin généraliste au préalable. Dans cette situation, la sécurité sociale vous remboursera aussi à hauteur de 70 % sur la base du tarif de convention puisque votre parcours médical correspond au parcours de soins coordonnés établi en France. Les mutuelles santés Une autre prise en charge des séances d’hypnose existe : les mutuelles de santé. En effet, de plus en plus de complémentaires santé intègrent les médecines douces dans leurs garanties, cela peut aussi concerner l’hypnose. C’est pourquoi il est conseillé de bien se renseigner auprès de sa mutuelle afin de connaitre en détail ses garanties à ce sujet. Si vous n’avez pas encore souscrit à une mutuelle santé, il est fortement recommandé de prendre le temps de bien comparer les différentes mutuelles qui s’offrent à vous car il est important que celle que vous choisissez couvre au mieux vos besoins. N’hésitez pas à utiliser les comparateurs en ligne et à avoir recours à des conseillers professionnels qui vous accompagneront dans vos recherches afin de trouver la mutuelle la plus adaptée à votre situation.

×