COP21 + emploi : quels résultats ?

4 027 vues

Publié le

Quid des emplois liés à l'écologie, au développement durable et la gestion des ressources naturelles ?

De 4.350€ à 2.100€ net par mois pour les 10 métiers les mieux payés / Une importante sous représentativité des femmes : 42% contre 58% d'hommes / 3 régions recensent 40% des offres dans ces secteurs : Île-de-France, PACA et Rhône-Alpes

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 027
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
109
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

COP21 + emploi : quels résultats ?

  1. 1. 2.200€ 3.500€ 2.300€ Déchets EAU 2.100€ 2.300€ 3.100€ 3.400€ 4. 350€ 3.700€ Energie BIO COP 21 EMPLOI+ Seulement 42% des personnes qui exercent ces métiers sont des femmes 42% 58% Dans ces métiers, 58% des personnes qui exercent sont des hommes 2. Ingénieur(e) en traitement sanitaire des eaux 8. Gestionnaire de réseaux d’assainissement 6. Resp. d’usine d’épuration d’eau 3. Ingénieur(e) qualité eau 7. Spécialiste en NBC 4. Ingénieur(e) de production d’énergie 1. Ingénieur(e) en traitement des déchets industriels 5. Bio- ingénieur(e) 1ère plateforme digitale de travail en France 75% 9% 2% 5% 9% Bac +5 est le niveau le plus demandé pour 8 métiers sur les 10 métiers les plus représentatifs. Bac +5 Bac +4 Bac +3 Bac +2 Bac ÇA DONNE QUOI ? 9. Resp. de site de traitement des déchets 10. Technicien(ne) en agriculture biologique Les 10 métiers les mieux payés dans ce secteur (salaires nets mensuels moyens) Les 4 régions qui proposent le plus de métiers en faveur du développement durable (% d’offres) 18% 11% 11% 9% Ile-de-France PACA Rhône-Alpes Aquitaine Niveaux d’études demandés pour le métier d’Ingénieur(e) en traitement sanitaire des eaux (voir les autres métiers dans le CP) Méthodologie : qapa.fr a analysé sa base de candidats soit plus de 3,5 millions de personnes du 1er octobre au 20 novembre 2015 ainsi que les données de plus de 220 000 offres d’emploi actives sur le Web, réparties sur les 22 régions de France.

×