D3.1Communiquer en réseau, communiqueret collaborerNathaniel Berda& Anne Cécile Pelletierhttp://cours.unjf.fr/file.php/134...
Les outils disponibles pour un utilisateur le sont aussi pour un travail de groupe :-Un espace de stockage partagé-L’agend...
Dans ces groupes chacun a un rôle bien défini : administrateur, modérateur,contributeur (éditeur ou collaborateur), lecteu...
Il peut se produire dans le cas d’édition en ligne (modification simultanés par deuxutilisateurs) ou hors ligne (fichier t...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Communiquer en réseau - collaborer

251 vues

Publié le

Travail en collaboration avec Anne-Cécile Pelletier

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
251
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Communiquer en réseau - collaborer

  1. 1. D3.1Communiquer en réseau, communiqueret collaborerNathaniel Berda& Anne Cécile Pelletierhttp://cours.unjf.fr/file.php/134/Cours/C2iD5-EnjeuxEconNum/C2i%20-%20Travailler%20en%20reseau%2C%20communiquer%20et%20collaborer.pdfCommuniquer en réseau.Qu’est-ce que la communication ?On doit distinguer 2 types de communication : La communication synchrone (lesinterlocuteurs communiquent au même instant, par exemple en messagerie instantanée,type « chat » ou encore la visio-conférence) et asynchrone (Les interlocuteurscommuniquent en différé, par exemple grâce à une messagerie électronique qui permetd’envoyer des mails ou bien par le bias de forums).D’autre façons de communiquerL’internaute peut aussi partager des idées de façon plus « naturelle » grâce à desplateformes de travail collaboratif.Ce sont des plateformes virtuelles où un internautepeut créer des sites de groupeauxquels sont inscrits les membres du groupe.Ils sont divisés par catégories :-l’administrateur : il règle les paramètres du groupe et donne les accès auxmembres.-Contributeur : Il peut enrichir des éléments déjà existants (collaborateur) oucréer d’autres sujets (éditeur).-Lecteur : Il ne peut que visiter le site sans le modifierLes avantages d’un groupe de travail :-faciliter le partage de l’information-améliorer la prise des décisions collectives-générer automatiquement des nouvelles versions d’un document sans devoirsupprimer les anciennes pour les remplacer par les nouvellesLes plateformes pédagogiques sont un cas particulier de plateforme de travailcollaboratif qui s’avère utile dans l’apprentissage.
  2. 2. Les outils disponibles pour un utilisateur le sont aussi pour un travail de groupe :-Un espace de stockage partagé-L’agenda partagé-Carnet d’adresses partagé-Outils de sondageLes réseaux sociauxIls relient des personnes entre eux en fonction des liens définis par leur relation.Il existe des réseaux personnels (facebook, myspace,…) et professionnels (linkedIn,Yupeek,…).Le microblogage (le plus connu étant « twitter ») permet de publier de cours messagessur sa vie, ses humeurs, ses actualités.Collaborer à l’aide des outils numériquesLes activités collaboratives sur le web: choix, fonctionnalitésLe choix de l’outil :- temporalité et réactivité : asynchrone, synchrone- Nombre et rôle des interlocuteurs : liste de discussion (peu ou beaucoupd’utilisateurs)/ forum (nombreux utilisateurs)- Valeur des informations échangées : il faut prévoir l’archivage, lesorganiser/indexer- Nature des données échangées :Il existe trois grandes familles d’activités collaboratives : contribuer, participer etrelayer, et retrouver.Les membres du groupe vont être amenés à collaborer en ligne dans différents buts :- partager des informations à l’aide de plateformes de travail collaboratif- Prendre des décisions, échanger sur différents sujets à l’aide de forums dediscussions- Produire des documents à plusieurs à l’aide d’espaces de stockage partagés- Contribuer et participer en apportant des informations ou en commentant deswikis, blogs …- Retrouver des informationsOn remarquera que le groupe peut être formel (groupe de travail autour d’un projetcommun) ou informel (internautes sur le web).Informelle : exemples : blog, tags …
  3. 3. Dans ces groupes chacun a un rôle bien défini : administrateur, modérateur,contributeur (éditeur ou collaborateur), lecteur ou visiteurLa production collaborative :Définition : plusieurs auteurs apportent des commentaires et des modifications à desdocuments chacun leur tour (asynchrone) ou en même temps (synchrone).Elle peut être éditée :en ligne : le document est intégré à une application en ligne permettant auxutilisateurs de la modifier. Il peut être asynchrone ou synchrone.Exemples :- wiki : site web qu’un internaute autorisé peut modifier ;- tableau blanc : page blanche en ligne partagée entre plusieurs membres pouvantécrire, dessiner simultanément dessus et à distance  synchrone) ;- bloc-notes collaboratif : tableau blanc simplifié (ex : framapad)- logiciel de bureautique en ligne :les utilisateur se connectent en ligne sur unexécutable, les documents créés sont mis en ligne et peuvent ou non êtrepartagés avec d’autres utilisateurs et si c’est le cas ceux-ci peut les éditersimultanément et à distance (ex : google docs …)Hors ligne : c’est généralement un espace de stockage partagé. Si un utilisateurveut modifier le document, il doit le télécharger. Cela implique unfonctionnement asynchrone. Un suivi de modification est possible, permettant devisualiser les modifications apportées et par qui elles ont été faites, mettre uncommentaire, l’auteur peut accepter ou non ces modificationsLa gestion des versions:Définition : elle consiste à conserver systématiquement les fichiers correspondant auxversions précédentes en les nommant explicitement de manière à les retrouverfacilement.Elle peut être manuelle ou automatisée. Dans ce cas, elle associe automatiquement audocument la date de dépôt et le nom de celui qui le dépose, permet de consulter lesversions précédentes et de rétablir une version plus ancienne en cas d’erreur.Elle est généralement proposée dans les espaces de stockage partagés des plateformesde travail collaboratif, ou dans des wikis (chaque page donne lieu à une version).Les conflits d’accès:Définition : C’est lorsque deux personnes demandent simultanément l’accès à uneressource (aussi appelé accès concurrent).
  4. 4. Il peut se produire dans le cas d’édition en ligne (modification simultanés par deuxutilisateurs) ou hors ligne (fichier téléchargé et en cours de modification par unutilisateur et le second veut le télécharger) SolutionProcessus de verrouillage : empêche que deux personnes modifient en même temps unemême partie d’un texte afin d’éviter à aboutir à l’état d’un document incompatible avecce que souhaitent les auteurs.Utilisé dans les wikis, éditions en ligne et hors ligne.

×