Génétique moléculaire des immunoglobulines               et des récepteurs des LT.Les Ig (BCR) et les TCR sont extrêmement...
Le BCRLe BCR est formé d’une Ig de type IgM (mIgM) ou IgD (mIgD)-Le BCR d’un LB mature porte des mIgM et mIgD avec la même...
•LES GÈNES DES Ig- Les chaines lourdes (H) des Ig sont codées par les gènes IGH localisésen14q32.33,- les chaines légères ...
Gènes et séquences de variabilité des Ig
Réarrangement des gènes des Ig    - Le réarrangement des gènes codant pour les chaines lourdes et    légères se fait grâce...
La variabilité des Ig peut être obtenue par :- La diversité jonctionnelle’.- La diversité combinatoire’.- Des mutations so...
Commutation de classe des IgLa commutation est la capacité qu’a un LB de produire pour le même Agdifférentes classes Ig sp...
Présent i cours2
Présent i cours2
Présent i cours2
Présent i cours2
Présent i cours2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présent i cours2

398 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
398
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présent i cours2

  1. 1. Génétique moléculaire des immunoglobulines et des récepteurs des LT.Les Ig (BCR) et les TCR sont extrêmement diversifiés, un organismepeut contenir, à un moment donné, plus de 1020 Ig différents et 104LT (TCR) différents.
  2. 2. Le BCRLe BCR est formé d’une Ig de type IgM (mIgM) ou IgD (mIgD)-Le BCR d’un LB mature porte des mIgM et mIgD avec la même régionvariable VL et le VH. Les régions variables comportent des régionshypervariables de reconnaissance 3 CDR (régions détermination lacomplémentarité).- Le BCR comporte des molécules transmembranaires dites Ig(CD79a) et Ig (CD 79b). La partie cytoplasmique des chaines Ig etIg possèdent des motifs activations ITAM de type (YxxL/l)x2 quiassurent la transduction du signal par phosphorilation.
  3. 3. •LES GÈNES DES Ig- Les chaines lourdes (H) des Ig sont codées par les gènes IGH localisésen14q32.33,- les chaines légères et sont codées par des gènes IGK et IGL,localisés respectivement en 2p11.12 et en 22q11.- Les gènes codant pour les domaines variables des chaines lourdes etlégères sont : gènes VH et VL ( ou .- Les gènes codant pour les régions constantes : gènes CH, C et C )
  4. 4. Gènes et séquences de variabilité des Ig
  5. 5. Réarrangement des gènes des Ig - Le réarrangement des gènes codant pour les chaines lourdes et légères se fait grâce à la présence de séquences spécifiques de part et d’autre des gènes V et des séquences J et D. - Séquences heptamères (7 pb) et nonamères (9pb) bien définies dites ‘séquences signal de recombinaison’ SSR. - La recombinaison est réalisée par une recombinase constituée par : les protéines Ku70, Ku80 (codés par les gènes RAG1 et RAG2) : recombinase activating gene), la protéine kinase ADN dépendante (DNA PK) et d’autres protéines de réparation de l’ADN (DNA lygase).
  6. 6. La variabilité des Ig peut être obtenue par :- La diversité jonctionnelle’.- La diversité combinatoire’.- Des mutations somatiques touchant les gènes VH et VL. Mécanisme moléculaire de la diversité jonctionnelle
  7. 7. Commutation de classe des IgLa commutation est la capacité qu’a un LB de produire pour le même Agdifférentes classes Ig spécifiques (IgM, IgD, IgG, IgA et IgE).- Elle intéresse les gènes codant pour la partie constante des Ig : C ,C , C , C et C .- Elle s’effectue après la différentiation du LB (après contacte avec unAg), qui à déjà subi le réarrangement des gènes qui codent pour lesrégions variables (VH-D-JH). - La commutation se fait par recombinaison réalisée au niveau de séquence de S (switch ou de commutation).

×