Session 4: Elément B: Eléments de la phase
préparatoire
Expériences et les enseignements du Senegal
[Présentateur]
Gabriel...
Situation de vulnérabilité du Sénégal
Secteur de l’agriculture /Foresterie
Situation de vulnérabilité du Sénégal (Erosion côtière)
Situation de vulnérabilité du Sénégal
Inondations
Densité urbaine
littorale
croissante,
planning urbain et
assainissement
...
- Signature et ratification de la CCNUCC respectivement en juin 1992 et Mai
1994
- Mise en place d’un COMNACC depuis 1994 ...
- Programme Adaptation aux changements climatiques dans les zones côtières
(ACCC)
- Projet PAA/Intégration de l’Adaptation...
Ces différentes initiatives ont permis d’élaborer des modèles dans certains
secteurs (agriculture, littoral) qui pourront ...
Les enjeux:
La zone littorale présente une grande importance socio-économique et environnementale
qui se traduit par :
 f...
Aider les PMA à faire avancer
leurs Plans nationauxd’adaptation
Atelier régionalde formation en Afrique (francophone)
[INS...
Aider les PMA à faire avancer
leurs Plans nationauxd’adaptation
Atelier régionalde formation en Afrique (francophone)
[INS...
Aider les PMA à faire avancer
leurs Plans nationauxd’adaptation
Atelier régionalde formation en Afrique (francophone)
[INS...
Aider les PMA à faire avancer
leurs Plans nationauxd’adaptation
Atelier régionalde formation en Afrique (francophone)
[INS...
• La somme des principaux risques naturels affectant le littoral
sénégalais correspond à un Coût Total Actualisé (CTA) à
l...
Aider les PMA à faire avancer
leurs Plans nationauxd’adaptation
Atelier régionalde formation en Afrique (francophone)
[INS...
Aider les PMA à faire avancer
leurs Plans nationauxd’adaptation
Atelier régionalde formation en Afrique (francophone)
[INS...
o Le cadre national des services climatiques
o Plan climat territorial intégré
o Soutenir les examens et les évaluations d...
FEUILLE DE ROUTE INITIALE DU
SENEGAL (PNA)
Dans le cadre du processus PAN, le MEDD a proposé pour une
feuille de route ini...
Senegal  - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Climate Change Adaptation Experiences
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Senegal - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Climate Change Adaptation Experiences

687 vues

Publié le

Cette présentation donne un aperçu de l'expérience du Senegal en matière de changement climatique planification de l'adaptation. Elle a été présentée par la délégation Senegal gouvernement en Avril 2014 à l'Atelier de formation régional pour l'Afrique NAP-SPG (francophone) à Addis-Abeba, en Ethiopie. Cet événement a réuni des représentants du gouvernement des ministères de l'Environnement, de la Planification et des Finances de 19 pays africains les moins avancés d'examiner le processus du PAN, qui vise à répondre à la moyenne de défis du changement climatique d'adaptation à long terme pour l'Afrique.
Plus d'informations: http://undp-alm.org/atelier-regional-de-formation-en-afrique

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
687
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
415
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Senegal - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Climate Change Adaptation Experiences

  1. 1. Session 4: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences et les enseignements du Senegal [Présentateur] Gabriel Pierre NDIAYE Ministèrede l’Environnement et du DéveloppementDurable]
  2. 2. Situation de vulnérabilité du Sénégal Secteur de l’agriculture /Foresterie
  3. 3. Situation de vulnérabilité du Sénégal (Erosion côtière)
  4. 4. Situation de vulnérabilité du Sénégal Inondations Densité urbaine littorale croissante, planning urbain et assainissement inadéquat, augmentation fréquence précipitations liée aux changement climatiques
  5. 5. - Signature et ratification de la CCNUCC respectivement en juin 1992 et Mai 1994 - Mise en place d’un COMNACC depuis 1994 pour l’application effective de la convention - Communication nationale ( vulnérabilité & adaptation 1997, 2010, 2014 en cours de finalisation) - En 2006, élaboration du PANA avec pour objectif : identifier les besoins d’adaptation urgents et prioritaires du pays face à sa vulnérabilité aux changements climatiques.
  6. 6. - Programme Adaptation aux changements climatiques dans les zones côtières (ACCC) - Projet PAA/Intégration de l’Adaptation au Changement Climatique - Fonds d’Adaptation/Protection Littoral - Projet d’Appui aux Filières Agricoles - Etude économique et spatiale de vulnérabilité et de l’adaptation des zones côtières aux changements climatiques - Projet de Gestion des Eaux Pluviales et d’adaptation aux CC - Projet de Gestion Intégrée des Zones Côtières - Approche Territoriale du Changement Climatique (TACC)
  7. 7. Ces différentes initiatives ont permis d’élaborer des modèles dans certains secteurs (agriculture, littoral) qui pourront être utilisés et complétées dans le processus PNA. Etude de cas : Etude économique et spatiale de la vulnérabilité et de l’adaptation des zones côtières aux changements climatiques: Outil d’aide à la décision •OG: analyse spatiale et économique de la vulnérabilité de la zone côtière aux changements climatiques et aux risques naturels au Sénégal
  8. 8. Les enjeux: La zone littorale présente une grande importance socio-économique et environnementale qui se traduit par :  forte concentration de la population sur la zone côtière (plus 70% de la population);  forte industrialisation (90% à Dakar)  développement de plusieurs activités inféodées à la zone littorale (tourisme, pêche, agriculture, mine….) ;  forte urbanisation (25,7 % du linéaire côtier entre 2005-2010) ;  écosystèmes très diversifiés (estuaires, niayes, lagunes, mangroves, dunes littorales….)
  9. 9. Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays] Analyse des évolutions climatiques et de leurs conséquences sur le littoral : Les évolutions climatiques, telles que prévues par les modèles climatiques globaux, indiquent une augmentation de la température moyenne annuelle sur les côtes sénégalaises, de l’ordre de 1,1-1,2°C à l’horizon 2030, 2,6 à 4°C à l’horizon 2080. Les précipitations n’évoluent pas dans le même sens pour tous les modèles. Globalement, ils s’accordent sur des projections de précipitations à la baisse dans le grand quart Nord-Ouest du Sénégal, renforçant ainsi la tendance déjà observée d’assèchement du climat, notamment dans les zones déjà actuellement les moins favorisées.
  10. 10. Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays] Erosion côtière: projection 2030 et 2080 (exemple presqu’île du Cap Vert) : source : étude BM, 2012
  11. 11. Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays] Risques d’inondation à Saint Louis pour des crues de période de retour de l’ordre de 10 ans, aux horizons 2011, 2030 et 2080
  12. 12. Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays] Une analyse coût-bénéfice servant d’outil d’aide la décision
  13. 13. • La somme des principaux risques naturels affectant le littoral sénégalais correspond à un Coût Total Actualisé (CTA) à l’horizon 2080 d’environ 1 550 milliards de FCFA. • Saly: CTA à l’horizon 2080 causés par la submersion marine d’occurrence centennale (hypothèse minimaliste de perte de 60 % des plages à l’horizon 2080) s’élève à près de 10 milliards de FCFA. • Rufisque-Bargny: CTA à l’horizon 2080 causés par l’érosion côtière s’élèvent à environ 10,5 milliards de FCFA.
  14. 14. Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays] Lacunes à combler -Manque essentiel de données bathymétriques et topographiques sur l’ensemble du littoral -Absence de données économiques à long terme -Absence de plan directeur d’aménagement du territoire
  15. 15. Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays] Les étapes à venir • Rationalisation des procédures de gestion des risques naturels (simplification substantielle des procédures et réduction du nombre d’interlocuteurs institutionnels) • Préparation et autoprotection contre les phénomènes à déroulement rapide (submersions marines, inondations), couplées à la mise en place de plans de secours à différentes échelles (notamment à Saint-Louis) • Information sur les risques naturels à mettre en place auprès de la population, des acteurs économiques (industries, commerces, services) et des administrations
  16. 16. o Le cadre national des services climatiques o Plan climat territorial intégré o Soutenir les examens et les évaluations des options d’adaptation o La GI Aider les PMA à faire avancer leurs Plans nationauxd’adaptation Atelier régionalde formation en Afrique (francophone) [INSERER LE DRAPEAU DE VOTRE PAYS] Session 3: Elément B: Eléments de la phase préparatoire Expériences de [votre pays]
  17. 17. FEUILLE DE ROUTE INITIALE DU SENEGAL (PNA) Dans le cadre du processus PAN, le MEDD a proposé pour une feuille de route initiale (à discuter et à approfondir par le COMNACC): -Rencontres sectorielles auprès des Ministères concernés -Elaboration par chaque Ministère clé d’une stratégie de réponse face au climat et proposition de programmes -Validation au niveau national et local de ces stratégies -Analyses d’interrelation des programmes obtenus (l’ensemble des programmes sectoriels) - Budgétisation et priorisation des programmes

×