DNCCG
NM1




      2
NB : Les résultats présentés sont tirés des documents budgétaires transmis par les clubs au 30 avril 2006. Il est à précis...
Compte de résultat cumulé estimé au 30 juin 2006 et budgété 2006-2007

                                                  2...
100%
                10 %                    5%                  9%               7%                7%                  5%...
Les graphiques présentés ci-après permettent                                                     BUDGET ET CLASSEMENT SPOR...
CLUBS                                    (M€)
                                                           Budget (M€)      ...
Compte de résultat cumulé estimé au 30 juin 2006 et budgété 2006-2007

                                              2000-...
100%                                                                                                                      ...
Les graphiques présentés ci-après permettent                                                           BUDGET ET CLASSEMEN...
CLUBS                                   (M€)
                                                          Budget (M€)        ...
DNCCG
2005-2006
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport d'activite 2005-06est

504 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
504
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'activite 2005-06est

  1. 1. DNCCG
  2. 2. NM1 2
  3. 3. NB : Les résultats présentés sont tirés des documents budgétaires transmis par les clubs au 30 avril 2006. Il est à préciser qu’il a été retenu les résultats non consolidés présentés dans les documents pour les clubs suivants : Hyères-Toulon (SAOS), Nancy (SASP), Limoges (Association professionnelle), Nantes (Association professionnelle) et Strasbourg (SAEMS). 3
  4. 4. Compte de résultat cumulé estimé au 30 juin 2006 et budgété 2006-2007 2000-2001 Réel 2001-2002 Réel 2002-2003 Réel 2003-2004 Réel 2004-2005 Réel 2005-2006 Estimé 2006-2007 Budget PRO A (en K€) Cumulé 16 clubs Cumulé 16 clubs Cumulé 16 clubs Cumulé 18 clubs Cumulé 18 clubs Cumulé 18 clubs Cumulé 18 clubs PRODUITS Recettes des matchs Championnat 12 719 7 886 8 466 9 280 9 030 9 496 10 188 Droits TV, publicité et autres - 3 071 2 396 2 484 2 610 734 1 412 Sponsors 16 444 23 083 23 993 25 498 23 793 26 635 28 602 Subvention Collectivités 16 310 18 166 15 703 18 324 19 247 18 035 18 103 Indemnités de transfert reçues 1 583 155 1 197 643 325 - - Reprise sur amortissements / Transfert de charges 1 552 1 359 1 137 1 635 1 720 1 103 865 Autres produits 2 133 1 432 2 630 1 989 1 814 1 915 1 407 TOTAL PRODUITS D'EXPLOITATION 50 741 55 152 55 522 59 853 58 539 57 918 60 577 CHARGES Frais de fonctionnement du club 4 416 5 543 5 482 6 612 6 656 5 791 5 670 Frais de déplacement 2 314 2 630 2 285 2 866 2 764 2 320 2 200 Autres frais généraux 3 604 3 967 4 089 4 964 5 573 5 370 5 512 Frais d'activité sportive 7 020 6 251 6 648 6 661 6 353 6 605 6 446 Fonctionnement du centre de formation 1 496 2 409 2 288 1 765 1 629 1 600 1 749 Impôts et taxes 1 945 2 067 1 973 1 981 2 165 1 897 1 977 Rémunérations du personnel 21 434 22 355 22 459 22 503 22 632 22 902 25 143 Charges sociales 7 933 8 075 8 973 9 462 9 236 8 878 9 697 Autres charges 790 267 534 305 817 229 97 Dotation amortissements et provisions 734 1 401 1 159 1 370 1 377 1 344 602 TOTAL CHARGES D'EXPLOITATION 51 686 54 965 55 890 58 489 59 202 56 936 59 093 RESULTAT D'EXPLOITATION -945 187 -368 1 364 -663 982 1 484 Résultat financier 176 170 -242 -141 -193 -206 -168 Résultat exceptionnel -151 -1 309 1 545 -1 449 -953 -304 -316 Impôt sur les bénéfices -100 -47 -66 -118 -64 -152 -80 Intéressement -138 -138 0 -338 0 0 0 BENEFICE OU PERTE -1 158 -1 137 869 -682 -1 873 320 920 Situation Nette -4 476 -5 736 -926 -1 465 -2 466 -5 913 Total des dettes au 30 juin N 14 177 18 839 15 783 17 740 15 984 12 173 7 990 Dette échue non payée 1 769 4 645 2 955 3 054 1 318 1 931 0 La situation nette de la PRO A en fin d’exercice s’améliore fortement avec un retour à l’équilibre au 30 juin 2006, notamment grâce à une recapitalisation du Paris Basket Racing en fin d’exercice. Cela démontre le travail effectué par les clubs ainsi que celui de la D.N.C.C.G. notamment grâce aux encadrements et au suivi de ceux-ci. La saison 2006-2007 devrait voir la santé du basket français s’améliorer de nouveau pour devenir positive (+ 913 K€ de situation nette), ce qui est une première depuis plusieurs saisons. 7 clubs ont une situation nette négative en fin de saison et devraient le rester en fin de saison 2006-2007, avec une amélioration tout de même. Il est à noter l’excellent travail fourni par les clubs de Cholet et de Brest qui retrouve une situation saine. Recet t es de mat ch Aut r es achat s et char ges ext ernes 3% 2% 18% 2% 0% Impôt s, t axes et ver sement s assimilés Sponsor ing 16% 38% Salaires et t rait ement s 31% Subvent ion d'exploit at ion Charges Sociales Reprise/ Amor t issement et pr ovision t ransf er t de 41% 3% char ges Dot at ions d'exploit at ion 46% Aut r es produit s Aut r es Char ges Répartition des produits d’exploitation estimés au 30 juin 2006 Répartition des charges d’exploitation estimés au 30 juin 2006 4
  5. 5. 100% 10 % 5% 9% 7% 7% 5% 4% 2 000 90% 1 000 80% 30% 3 3% 31% 31% 28% 3 3% 0 32 % 70% 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004 2004-2005 2005-2006 2006-2007 -1 000 16 cl ubs 16 cl ubs 1 6 c l ubs 18 cl ubs 18 cl ubs 18 cl ubs 1 8 c l ubs 60% -2 000 50% 47% -3 000 40% 32 % 4 2% 43% 43% 4 1% 46% -4 000 30% -5 000 20% 25 % -6 000 10% 2 0% 20% 20% 2 0% 18% 19% -7 000 0% 20 0 0 - 2 0 0 1 2 00 1 - 2 0 0 2 2 0 02 - 20 0 3 2 0 03 - 2 00 4 2 0 0 4 - 2 0 05 2005- 2006 2006- 2007 Sit uat ion Nett e BENEFICE OU PERTE 1 6 c l ubs 16 c l ubs 1 6 c l ubs 1 8 c l ubs 18 c l ubs 18 c l ubs 1 8 c l ubs Recet tes des matchs Championnat Sponsors Subvent ion Collect ivit és Autres Produit s Évolution de la situation nette et du résultat net comptable Évolution de la répartition des produits d’exploitation 100% CLUBS Affluences Tx de Rempl. 90% BOURG EN BRESSE 2 380 100 % 80% 43% 45% 44% 44% 41% BREST 1 991 90 % 45% 46% 70% CHALON SUR SAÔNE 4 067 100 % 60% CHOLET 3 923 76 % 50% 15% 16% 15% 16% 16% CLERMONT-FERRAND 2 233 47 % 16% 16% 40% DIJON 3 439 74 % 30% GRAVELINES-DUNKERQUE 2 879 94 % 20% 41% 41% 40% 38% 38% 40% 43% HYERES-TOULON 2 501 51 % 10% LE HAVRE 2 762 78 % 0% 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004 2004-2005 2005-2006 2006-2007 LE MANS 4 150 69 % 16 cl ubs 16 cl ubs 16 cl ubs 18 cl ubs 18 c l ubs 18 cl ubs 1 8 cl ubs LYON-VILLEURBANNE 4 625 82 % Rémunérat ion du personnel Charges Sociales Aut res charges NANCY 4 640 77 % PARIS 2 608 61 % PAU-ORTHEZ 5 451 73 % Évolution de la répartition des charges d’exploitation REIMS 1 383 32 % ROANNE 2 330 75 % Statut ASP STA FR EUR COT ETR ROUEN 1 148 100 % Nombre 63 39 96 28 11 121 STRASBOURG 4 706 77 % Affluence moyenne en saison régulière 2005-2006 Nombre de contrats durant la saison 2005-2006 La saison 2005-2006 devrait voir une augmentation des produits liés au spon- soring avec une baisse des autres types de produits, démontrant la recherche par les 70 000 clubs de nouveaux financements. Cette évolution devrait se poursuivre lors de la 60 000 saison 2006-2007. 50 000 40 000 La répartition des charges en 2005-2006 devrait faire apparaître une modification de 58% 58% 55% 57% 53% 54% 55% sa structuration avec l’augmentation de la masse salariale. Celle-ci devrait se pour- 30 000 suivre en 2006-2007. Cette observation se retrouve dans l’évolution de la masse sala- 20 000 riale par rapport aux produits. Celle-ci pourrait gagner 4% en 2 saisons, preuve que 10 0 0 0 la mise en place de la nouvelle Ligue et des critères d’accession/rétrogradation im- 0 pactent le budget des clubs. 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004 2004-2005 2005-2006 2006-2007 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs Pour la saison 2005-2006, la Convention Collective a fixé le salaire minimum à 2 500 € brut mensuel pour un contrat de 12 mois. Cependant, certains contrats ayant été Masse Sal ar i al e Pr odui ts d'expl oi tati on signés avant la date de mise en application de la Convention Collective du Basket Professionnel, certains salaires sont en dessous des minima. Les salaires en PRO A Évolution de la masse salariale par rapport aux produits d’exploitation cette saison s’étendent de 1 250 € brut mensuel à 24 230 € brut mensuel. Le salaire brut mensuel moyen en PRO A pour les joueurs professionnels est de 7 908 €. 5
  6. 6. Les graphiques présentés ci-après permettent BUDGET ET CLASSEMENT SPORTIF d’observer la performance des clubs suivant leur Ce tableau permet de voir la performance sportive d’un club par rapport à son budget. budget et leur masse salariale. Nous pouvons voir qu’il En abscisse, se trouve le classement établi en fonction du budget de chaque club existe une certaine cohérence entre le classement budget (produit de compétition) et en ordonnée, le classement sportif de la saison 2005-2006. ou masse salariale et le classement sportif. Nous pouvons tout de même observer deux cas positifs et deux cas négatifs pour cette saison. Nancy et Strasbourg (SAEMS), ont réalisé de bonnes performances durant la 1 saison, alors que Dijon et Chalon sur Saône, sont ceux dont les moyens mis en œuvre cette saison, ont été les 2 moins rentabilisés par les prestations sportives. 3 4 Une certaine logique a donc été respectée cette saison en fonction du budget et de la masse salariale engagée. 5 Pau-Orthez et Cholet sont les clubs respectant parfaite- 6 ment leur classement en fonction de leur budget. Pau une nouvelle fois et Le Mans, pour la masse salariale. 7 Classement sportif 8 9 Classement 2005-2006 de la PRO A 10 EQUIPE Pts EQUIPE Prs 11 1. Pau - Orthez 60 10. Chalon sur Saône 51 12 2. Nancy 60 11. Dijon 50 13 3. Strasbourg 58 12. Bourg en Bresse 50 14 4. Lyon - Villeurbanne 57 13. Paris 50 15 5. Le Mans 56 14. Clermont - Ferrand 48 16 6. Gravelines - Dunkerque 53 15. Hyères - Toulon 46 17 7. Le Havre 52 16. Reims 44 18 8. Cholet 51 17. Brest 41 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 9. Roanne 51 18. Rouen 40 Classement budgétaire SALAIRES ET CLASSEMENT SPORTIF Ce tableau permet de voir la performance sportive d’un club par rapport à sa masse salariale. En abscisse, se trouve le classement établi en fonction de la masse salariale de chaque club (rémunération joueurs et entraîneurs brutes + charges sociales) et en ordonnée, le classement sportif de la saison 2005-2006. CLUBS Masse Salariale Classement 1 BOURG EN BRESSE 894 12 2 BREST 752 17 3 CHALON SUR SAÔNE 1823 10 4 CHOLET 1551 8 5 CLERMONT-FERRAND 1357 14 6 DIJON 1637 11 7 GRAVELINES-DUNKERQUE 2388 6 Classement sportif 8 HYERES-TOULON 1015 15 9 LE HAVRE 990 7 10 LE MANS 2079 5 11 LYON-VILLEURBANNE 2379 4 12 NANCY 1770 2 PARIS 789 13 13 PAU-ORTHEZ 3115 1 14 REIMS 757 16 15 ROANNE 1125 9 16 ROUEN 974 18 17 STRASBOURG 2 062 3 18 Masse salariale sportif (joueurs et entraîneurs) estimé au 30 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 juin 2006 (salaires bruts + charges) Classement salarial 6
  7. 7. CLUBS (M€) Budget (M€) REPARTITION DES CLUBS PAR BUDGET BESANCON 2,1 M€ BOURG EN BRESSE 2,1 M€ Clubs dont les CHALON SUR SAÔNE 4,2 M€ produits sont supérieurs à CHOLET 3,4 M€ 4,9 M€ CLERMONT-FERRAND 2,2 M€ DIJON 4,7, M€ GRAVELINES-DUNKERQUE 4,2 M€ Clubs dont les HYERES-TOULON 2,2 M€ produits sont compris entre LE HAVRE 2,4 M€ 3,5 et 4,9 M€ LE MANS 5,5 M€ LYON-VILLEURBANNE 5 M€ NANCY 3,5 M€ Clubs dont les produits sont ORLEANS 2,5 M€ compris entre PARIS 2,2 M€ 2,3 et 3,5 M€ PAU-ORTHEZ 6,2 M€ REIMS 1,7 M€ ROANNE 2,3 M€ Clubs dont les produits sont STRASBOURG 4 M€ inférieurs à 2,3 M€ Budgets 2006-2007 des clubs de PRO A Les budgets présentés sont ceux présentés à la DNCCG au 30 juin SASP 5 SAOS 4 SAEMS 6 Association 3 2006. Nous devrions donc observer une augmentation des budgets de cer- Bourg en Bresse Cholet Chalon sur Saône Besançon tains clubs au cours de la saison.. Clermont-Ferrand Dijon Gravelines - Dunk. Le Havre Nous observons pour la saison 2006-2007, dans la continuité de la saison Lyon - Villeurbanne Hyères - Toulon Le Mans Reims 2005-2006, une augmentation des masses salariales liées en partie à la mise Nancy Roanne Orléans en place de la Convention Collective, mais aussi à la course à l’armement avec 3 descentes de prévues en fin de saison. Paris Pau - Orthez Strasbourg Une certaine homogénéité existe dans la répartition des clubs concernant les recettes matchs, alors qu’il y a une grande disparité concernant les Statut juridique des clubs de PRO A (pour la saison 2006-2007) recettes sponsoring et des collectivités, de même pour les masses salariales. Enfin il ne restera plus que 3 clubs en association en 2006-2007. Recettes matchs 0 K€ 500 K€ 1 000 K€ 1 500 K€ 2 000 K€ Recettes sponsoring 0 K€ 500 K€ 1 000 K€ 1 500 K€ 2 000 K€ 2 500 K€ 3 000 K€ Recettes Collectivités 0 K€ 500 K€ 1 000 K€ 1 500 K€ Masse salariale 0 K€ 500 K€ 1 000 K€ 1 500 K€ 2 000 K€ 2 500 K€ 3 000 K€ 7
  8. 8. Compte de résultat cumulé estimé au 30 juin 2006 et budgété 2006-2007 2000-2001 Réel 2001-2002 Réel 2002-2003 Réel 2003-2004 Réel 2004-2005 Réel 2005-2006 Estimé 2006-2007 Budget PRO B (en K€) Cumulé 16 clubs Cumulé 16 clubs Cumulé 16 clubs Cumulé 18 clubs Cumulé 18 clubs Cumulé 18 clubs Cumulé 18 clubs PRODUITS Recettes des matchs Championnat 2 632 1 608 1 401 1 079 1 361 2 262 2 559 Droits TV, publicité et autres - 858 572 696 786 0 0 Sponsors 4 822 5 399 5 389 5 172 5 665 7 830 8 624 Subvention Collectivités 9 546 8 990 10 422 10 979 10 813 12 379 12 714 Indemnités de transfert reçues 104 64 3 15 0 - - Reprise sur amortissements / Transfert de charges 467 564 568 499 767 542 376 Autres produits 733 789 563 577 700 683 465 TOTAL PRODUITS D'EXPLOITATION 18 304 18 272 18 918 19 017 20 092 23 696 24 738 CHARGES Frais de fonctionnement du club 2 068 1 783 2 107 2 206 1 818 2 195 2 248 Frais de déplacement 1 057 981 1 025 996 1 337 1 319 1 325 Autres frais généraux 641 741 761 977 1 005 1 155 1 112 Frais d'activité sportive 1 755 2 246 2 604 2 750 2 912 2 913 2 910 Fonctionnement du centre de formation 587 617 835 712 467 436 429 Impôts et taxes 645 488 440 524 443 572 790 Rémunérations du personnel 7 374 7 774 7 728 7 434 7 835 9 854 10 487 Charges sociales 2 880 2 970 3 204 3 173 3 407 4 370 4 676 Autres charges 305 340 165 132 208 76 115 Dotation amortissements et provisions 286 315 298 293 394 199 75 TOTAL CHARGES D'EXPLOITATION 17 598 18 255 19 167 19 197 19 826 23 089 24 167 RESULTAT D'EXPLOITATION 706 17 -249 -180 266 607 571 Résultat financier -80 -33 -66 -88 31 -34 -49 Résultat exceptionnel -437 -236 72 739 -132 -16 167 Impôt sur les bénéfices -34 -11 -10 -15 -29 -15 -7 Intéressement 0 0 0 0 0 0 0 BENEFICE OU PERTE 155 -263 -253 456 136 542 682 Situation Nette 1 -266 -3 852 -3 276 -1 433 -783 220 Total des dettes au 30 juin N 6 827 4 489 5 883 7 057 3 299 6 564 2 636 Dette échue non payée 3 144 685 437 2 359 750 1 356 0 La situation nette de la PRO B en fin d’exercice s’améliore fortement avec un retour proche de l’équilibre au 30 juin 2006, dû à la disparition des clubs de Beauvais et de Rueil, mais aussi à l’amélioration des finances des clubs de PRO B ainsi qu’a l’intégration des clubs sains de Boulazac et Levallois. Cela démontre le travail effectué par les clubs ainsi que celui de la D.N.C.C.G. dans l’encadrement de ceux-ci. La saison 2006-2007 de- vrait voir la santé du basket français et de la PRO B de nouveau s’améliorer pour devenir positive ce qui serait une première depuis 2000-2001. 8 clubs cette saison ont une situation nette déficitaire et ils ne seront plus que 6 en 2006-2007. Les données PRO A et PRO B démontrent une améliora- tion de la santé financière du basket professionnel français. 1% Re c e t t e s de ma t c h 0% Aut res achat s et charges ext ernes 3% 10% 2% 19% S ponsor ing Impôt s, t axes et versement s assimilés 35% S ubve nt ion d' e xploit a t ion Salaires et t rait ement s 33% Re prise / Amor t isse me nt e t Charges Sociales 52% provision t r a nsfe r t de c ha r ge s Aut r e s produit s Dot at ions d'exploit at ion 43% 2% Aut res Charges Répartition des produits d’exploitation estimés au 30 juin 2006 Répartition des charges d’exploitation estimées au 30 juin 2006 8
  9. 9. 100% 3% 7% 8% 6% 6% 7% 5% 1 000 90% 500 80% 0 70% 52% 5 1% 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004 2004-2005 2005-2006 2006-2007 52% 49% 55% -500 58% 54% 16 cl ubs 16 cl ubs 16 cl ubs 16 cl ubs 18 cl ubs 18 cl ubs 18 cl ubs 60% -1 000 -1 500 50% -2 000 40% -2 500 30% 30% 35% -3 000 26% 33% 28% 28% 27% 20% -3 500 10% -4 000 14% 13% 11% 10% 9% 10% 10% -4 500 0% 2000- 2001 2001- 2002 2002- 2003 2003- 2004 2004- 2005 2005- 2006 2006- 2007 Situation Nette BENEFICE OU PERTE 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs Évolution de la situation nette et du résultat net comptable Recett es des mat chs Championnat Sponsors Subvention Collectivit és Autres Produit s Évolution de la répartition des produits d’exploitation 100% CLUBS Affluences Tx de Rempl. 90% AIX-MAURIENNE 1 124 58 % 80% 38% 37% 42% 4 1% 43% 45% 43% ANGERS 1 556 42 % 70% ANTIBES 871 17 % 60% BESANCON 2 450 61 % 19 % 19 % 50% 16 % 16 % 17 % 17 % 17 % BOULAZAC 1 667 97 % 40% CHÂLONS EN CHAMPAGNE 1 498 54 % 30% CHARLEVILLE - MEZIERES 664 57 % 42% 43% 40% 43% 44% EVREUX 1 835 54 % 20% 39% 40% 10% GOLBEY - EPINAL 1 162 66 % 0% LEVALLOIS 1 228 40 % 2000- 2001 2 00 1 - 2 0 0 2 2002- 2003 2 00 3 - 2 0 0 4 2004- 2005 2005- 2006 2006- 2007 MULHOUSE 2 223 58 % 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 6 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs 1 8 c l ubs NANTERRE 979 61 % Rémunération du personnel Charges Sociales Aut res charges NANTES 1 683 34 % ORLEANS 2 519 78 % Évolution de la répartition des charges d’exploitation QUIMPER 1 964 110 % SAINT ETIENNE 939 37 % Statut ASP STA FR EUR COT ETR SAINT QUENTIN 2 150 69 % Nombre 31 21 126 32 13 48 VICHY 2 079 66 % Affluence moyenne en saison régulière 2005-2006 Nombre de contrats durant la saison 2005-2006 La saison 2005-2006 devrait voir une augmentation très sensible des produits liés au sponsoring avec une baisse des autres types de produits, démontrant la recher- che des clubs de nouveaux financements. Cette évolution devrait se poursuivre lors de la saison 2006-2007 de façon significative. 3 0000 La répartition des charges en 2005-2006 devrait faire apparaître une modification de sa 25 000 structuration avec l’augmentation de la masse salariale. Celle-ci devrait se poursuivre en 2 0000 61% 2006-2007. Cette observation se retrouve dans l’évolution de la masse salariale par 15 000 60% 59% 58% 56% rapport aux produits. Celle-ci pourrait gagner 5% en 2 saisons, preuve que la mise en 56% 56% place de la nouvelle Ligue et des critères d’accession/rétrogradation impactent le budget 1 0000 des clubs, notamment les 4 descentes en 2006-2007 pour 1 seule montée. 5000 0 Pour la saison 2005-2006, la Convention Collective a fixé le salaire minimum à 1 666 € 2 0 0 0 -2 0 0 1 2 0 0 1- 2 0 0 2 2 0 0 2 -2 0 0 3 2 0 0 3 -2 0 0 4 2 0 0 4 -2 0 0 5 2 0 0 5 -2 0 0 6 2 0 0 6 -2 0 0 7 brut mensuel pour un contrat de 12 mois. De plus, pour la PRO B, celle-ci donne l’oppor- 16 c l bs u 16 c l bs u 1 6 c l bs u 16 c l bs u 18 c l bs u 18 c l bs u 1 8 c l bs u tunité aux joueurs d’être à mi temps afin de favoriser leur reconversion. Cependant, M asse Salar ae il Pr oduit s d'explot at on i i certains contrats ayant été signés avant la date de mise en application de la Convention Collective, certains salaires sont en dessous des minima. Les salaires en PRO B cette saison s’étendent de 1 075 € brut mensuel à 8 644 € brut mensuel. Le salaire brut men- Évolution de la masse salariale par rapport aux produits d’exploitation suel moyen en PRO B pour les joueurs professionnels est de 3 665 €. 9
  10. 10. Les graphiques présentés ci-après permettent BUDGET ET CLASSEMENT SPORTIF d’observer la performance des clubs suivant leur Ce tableau permet de voir la performance sportive d’un club par rapport à son budget. budget et leur masse salariale. Nous pouvons voir qu’il En abscisse, se trouve le classement établi en fonction du budget de chaque club existe une grande disparité entre le classement budget ou (produit de compétition) et en ordonnée, le classement sportif de la saison 2005-2006. masse salariale et le classement sportif. Ainsi, certains clubs avec de faibles budgets ont réussi à obtenir des résultat bien supérieur au classement de leur budget, tel que Quimper, Aix-Maurienne et Angers. A 1 contrario, Antibes et Charlevilles-Mézières ont connu une saison difficile, malgré un budget plus conséquent 2 que de nombreux clubs. 3 4 Tout comme pour les budgets, une masse salariale im- portante en PRO B n’a pas forcément été de pair avec de 5 bons résultats sportifs. Il est toutefois utile de nuancer 6 ces nuages de points compte tenu d’un championnat 2005-2006 de PRO B très dense. 7 Classement sportif 8 Classement 2005-2006 de la PRO B 9 10 EQUIPE Pts EQUIPE Prs 11 1. Besançon 58 10. Evreux 50 12 2. Orléans 55 11. Mulhouse 50 13 3. Quimper 53 12. Nanterre 49 14 4. Châlons en Champagne 53 13. Levallois 49 15 5. Vichy 53 14. Boulazac 49 16 6. Saint Quentin 53 15. Nantes 49 17 7. Saint Etienne 53 16. Golbey - Epinal 48 18 8. Angers 52 17. Antibes 47 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 9. Aix - Maurienne 52 18. Charleville - Mézières 45 Classement budgétaire SALAIRES ET CLASSEMENT SPORTIF Ce tableau permet de voir la performance sportive d’un club par rapport à sa masse salariale. En abscisse, se trouve le classement établi en fonction de la masse salariale de chaque club (rémunération joueurs et entraîneurs brutes + charges sociales) et en ordonnée, le classement sportif de la saison 2005-2006. CLUBS Masse Salariale Classement 1 AIX-MAURIENNE 369 9 2 ANGERS 619 8 3 ANTIBES 627 17 4 BESANCON 749 1 5 BOULAZAC 523 14 6 CHÂLONS EN CHAMPAGNE 689 4 7 CHARLEVILLE - MEZIERES 942 18 Classement sportif 8 EVREUX 857 10 9 GOLBEY - EPINAL 518 16 10 LEVALLOIS 766 13 11 MULHOUSE 507 11 12 NANTERRE 795 12 NANTES 612 15 13 ORLEANS 994 2 14 QUIMPER 615 3 15 SAINT ETIENNE 711 7 16 SAINT QUENTIN 823 6 17 VICHY 910 5 18 Masse salariale sportif (joueurs et entraîneurs) estimé au 30 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 juin 2006 (salaires bruts + charges) Classement salarial 10
  11. 11. CLUBS (M€) Budget (M€) REPARTITION DES CLUBS PAR BUDGET AIX-MAURIENNE 0,7 M€ ANGERS 1 M€ Clubs dont les ANTIBES 1,8 M€ produits sont BOULAZAC 1,2 M€ supérieurs à 1,7 M€ BREST 1,7 M€ CHÄLONS EN CHAMPAGNE 1,5 M€ EVREUX 1,6 M€ Clubs dont les LEVALLOIS 1,5 M€ produits sont compris entre LIMOGES 1,8 M€ 1,4 et 1,7 M€ MULHOUSE 1,2 M€ NANTERRE 1,3 M€ NANTES 1,3 M€ Clubs dont les POITIERS 1,1 M€ produits sont compris entre QUIMPER 1,1 M€ 1,2 et 1,4 M€ ROUEN 1,7 M€ SAINT ETIENNE 1,4 M€ SAINT QUENTIN 1,4 M€ VICHY 1,5 M€ Clubs dont les produits sont inférieurs à Budgets 2006-2007 des clubs de PRO B 1,2 M€ SASP 3 Association 13 Quatre groupes de clubs se détachent avec tout de même deux surpri- ses dans les premiers rôles que sont Antibes (à nuancer par rapport au Antibes Aix-Maurienne Limoges Vichy remboursement de leur passif) et Limoges (club promu). Les deux clubs Saint Etienne Angers Nanterre provenant de PRO A sont sans surprises dans le haut des budgets. Saint Quentin Boulazac Nantes SAEMS 1 Nous observons pour la saison 2006-2007, dans la continuité de la saison Brest Poitiers Evreux 2005-2006, une augmentation des masses salariales liées en partie à la mise en place de la Convention Collective, mais aussi à la course à l’armement SAOS 1 Châlons en Ch. Quimper avec 4 descentes de prévues en fin de saison pour une seule montée. Mulhouse Levallois Rouen Les masses salariales sont assez homogènes pour la saison 2006-2007, alors Statut juridique des clubs de PRO B (pour la saison 2006-2007) que les recettes sponsoring et collectivités sont assez étalées. Enfin, les recettes matchs s’étalent principalement entre 0 et 200 K€. Recettes matchs 0 K€ 100 K€ 200 K€ 300 K€ 400 K€ Recettes sponsoring 0 K€ 250 K€ 500 K€ 750 K€ 1 000 K€ Recettes Collectivités 0 K€ 500 K€ 1 000 K€ 1 500 K€ Masse salariale 0 K€ 500 K€ 1 000 K€ 1 500 K€ 11
  12. 12. DNCCG 2005-2006

×