Les 10 Erreurs des Debutants avec WordPress

4 118 vues

Publié le

Lorsque l'on débute avec WordPress, on ne se doute pas que certaines décisions minimes peuvent affecter notre site dans un futur plus ou moins proche.
Que cela concerne la bonne installation, la sécurité du site ou son référencement, il vaut mieux partir avec ces 10 conseils en tête avant de se lancer !

Publié dans : Internet
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 118
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
867
Actions
Partages
0
Téléchargements
181
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les 10 Erreurs des Debutants avec WordPress

  1. 1. Les 10 erreurs des débutants avec WordPress - WordPress Meetup Toulouse #2 - CC BY-NC-SA Nicolas Richer – 1er Avril 2014
  2. 2. Un talk inspiré d’ElegantThemes 2
  3. 3. Erreur #1 Installer WordPress dans un répertoire /wordpress/
  4. 4. Installer WordPress dans un répertoire 4 Lorsque l’on dézippe l’archive de WordPress (depuis WordPress.org), les fichiers source sont dans un dossier « wordpress ». Transférer le dossier intégral vers les serveurs via FTP fait que le site sera présent dans www.monsite.com/wordpress/
  5. 5. La solution 5 Il faut tout simplement sortir les fichiers source du dossier avant de les envoyer à la racine du serveur.
  6. 6. Erreur #2 Ne pas changer la structure de permaliens
  7. 7. Ne pas changer la structure de permaliens 7
  8. 8. Solution : cocher « Nom de l’article » 8 C’est la meilleure solution dans 90% des cas, tant du point de vue des utilisateurs que pour les moteurs de recherche. Il peut cependant y avoir des cas particuliers.
  9. 9. Erreur #3 Publier des pages « En Construction »
  10. 10. Les pages « En Construction » 10 Ce n’est clairement pas un problème spécifique à WordPress mais aux sites web en général. Une page en construction est mauvaise pour la crédibilité du site mais également pour les moteurs de recherche. Solution (perfectionniste) : Ne publier les pages que quand elles sont terminées.
  11. 11. Erreur #4 Installer et laisser des plugins que l’on utilise pas/plus
  12. 12. Installer et laisser des plugins inutiles 12 La multitude de plugins dont dispose WordPress fait sa force et en même temps sa faiblesse. En avoir trop va ralentir les performances de son site ou multiplier les risques de failles de sécurité. Solution : Ne laisser que les plugins actifs et dont on est sûrs de la fiabilité. (Mais ça, c’est un plus grand problème)
  13. 13. Erreur #5 Ne pas faire les MAJ de WordPress régulièrement
  14. 14. Ne pas faire les MAJ 14 Les mises à jour dans WordPress sont diverses : •  Les mises à jour du cœur WP •  Les mises à jour des plugins •  Les mises à jour des thèmes Toutes ces mises à jour peuvent potentiellement réparer des failles de sécurité et ainsi diminuer les risques de hack. Solution : Maintenir son site le plus à jour possible ou à défaut regarder les changelogs pour suivre le travail des développeurs.
  15. 15. Erreur #6 Utiliser le login « admin »
  16. 16. Le nom d’utilisateur « admin » 16 Si vous voulez vous faire hacker ou mettre en danger votre site, « admin » est parfait. C’est la méthode que vont utiliser les hackeurs pour essayer d’entrer dans votre site par force brute. La solution : bannir « admin » et personnaliser le nom d’utilisateur dès l’installation de WordPress
  17. 17. Erreur #7 Utiliser un mot de passe trop facile
  18. 18. Un mot de passe trop facile 18 C’est la suite directe de l’erreur suivante : une fois que l’on a un nom d’utilisateur différent de « admin », il faut un mot de passe sécurisé. La solution : n’utilisez pas le même mot de passe sur tous vos services en ligne, faites des mots de passe contenant des majuscules, des minuscules, des chiffres, des caractères spéciaux…
  19. 19. Erreur #8 Ne pas faire de sauvegardes régulières de son site
  20. 20. Ne pas faire de backups régulières 20 Il arrive qu’un site soit « cassé ». Que ce soit suite à une erreur, une infection ou une attaque, il est nécessaire de pouvoir restaurer son site. Solution : Il existe une multitude de plugins permettant de faire des sauvegardes complètes de son site. Il faut bien vérifier que sont sauvegardés : •  Les fichiers du site (présents sur le serveur) •  La base de données
  21. 21. Erreur #9 Garder le préfixe « wp» dans la base de données
  22. 22. Garder le préfixe « wp» 22 Lorsque l’on installe WordPress pour la première fois, il nous est demandé de donner un préfixe aux tables de la base de données qui vont être crées. Laisser « wp» est le meilleur moyen de faciliter le travail à d’éventuels hackeurs qui veulent véroler la base de données. Solution : mettre un préfixe arbitraire différent de « wp »
  23. 23. Erreur #10 Mal utiliser les catégories et les mots-clés
  24. 24. Mal utiliser les catégories et mots-clés 24 Il arrive que l’on rencontre des sites avec une multitude de catégories et de mots-clés. Prévus pour aider la navigation des internautes, il viennent rendre la navigation complexe et contre- intuitive. Solution : •  Un article = une catégorie •  Un mot-clé ne doit exister que s’il sera utilisé dans plusieurs articles •  Enlever la catégorie « Non classé » présente par défaut
  25. 25. Partez sur de bonnes bases en évitant ces 10 erreurs !
  26. 26. On échange bientôt sur les réseaux sociaux ? CC BY-NC-SA - Nicolas Richer – 1er Avril 2014 +NicolasRicher @NicolasRicher

×