LE CADRE EUROPEEN COMMUN DE REFERENCE POUR LES LANGUES <br />
Qu’est-ce que le CECRL?<br />Publié en 2001, le CECRL est un outil de référence conçu pour  <br />Apprendre, Enseigner, Ev...
Evaluer le niveau de l’apprenant</li></ul>Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) a pour but de rep...
Le CECRL définit 6 niveaux de référence : de A1 à C2<br />(Pour situer le niveau de l’apprenant dans une activité langagiè...
     <br />Selon les programmes, pour le palier 1 (6è/5è), le niveau visé en fin de collège pour les élèves qui poursuiven...
Voici à quoi correspondent ces niveaux de référence au collège (lorsque l&apos;apprentissage de la langue a été débuté en ...
         Voici à quoi correspondent ces niveaux au collège (lorsque l&apos;apprentissage de la langue a été débuté au coll...
Les activités communicatives langagières<br />Le CECRL compte 5 activités langagières de communication : <br />           ...
Qu’est-ce qu’une compétence?<br />Il s’agit d’un savoir-faire en situation, lié à des connaissances intériorisées et/ou à ...
Exemples de compétences:<br />La connaissance d’une langue comprend plusieurs aptitudes, telles que lire, écrire, écouter,...
On notera donc que…<br />Compétences et Activités de communication langagière sont deux termes proches.<br />L&apos;expres...
compétence culturelle (tout ce qu'il convient de connaître du ou des pays où la langue est parlée et de la culture qui leu...
On pourrait résumer le cadre comme lasomme de niveaux de maîtrise de compétences(langagières ou non langagières) entrant d...
En somme…<br />Pour développer des compétences chez l’apprenant et les évaluer selon le Cadre Européen, il sera nécessaire...
Elaborer des activités en fonction des objectifs de communication visés
Définir des tâches à partir desquelles sont élaborées les différentes activités
Etablir un barème d’évaluation en fonction du niveau à atteindre et selon les compétences et les activités de communicatio...
Exemple :<br />Niveau de l’apprenant:<br />6ème début d’année, pour des élèves qui ont pratiqué l’anglais en primaire  = 7...
TACHES ET OBJECTIFSObjectif terminal : A la fin de la séquence, l’élève sera capable de se présenter et de poser des quest...
ACTIVITES<br />A partir des supports donnés = * Manuel New Step In 6ème<br /> dialogues (voir les 3 dialogues proposés da...
Tâche intermédiaire : Les élèves apprennent le dialogue et le récitent avec leur propre nom <br />Objectifs intermédiaires...
Séance 5  + séance 6<br />Numbers (book + CD)<br />« Listen and repeat »<br />Compter le nombre d’objets que le professeur...
Objectifs intermédiaires:<br />Compréhension Générale de l’oral<br />Production Orale Générale<br />Reconnaître des indice...
Barème d’évaluation<br />
ECHANGE D’INFORMATION<br /> <br />A2 Peut comprendre suffisamment pour communiquer sur des sujets familiers et simples san...
Etendue linguistique générale<br /> <br />A2<br />Possède un répertoire de langue élémentaire qui lui permet de se débroui...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

DéFinitions Cecrl

8 326 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 326
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
306
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

DéFinitions Cecrl

  1. 1. LE CADRE EUROPEEN COMMUN DE REFERENCE POUR LES LANGUES <br />
  2. 2. Qu’est-ce que le CECRL?<br />Publié en 2001, le CECRL est un outil de référence conçu pour <br />Apprendre, Enseigner, Evaluer.<br />Objectifs du CECRL=<br /><ul><li>Définir les besoins et objectifs concrets d’apprentissage
  3. 3. Evaluer le niveau de l’apprenant</li></ul>Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) a pour but de repenser les objectifs et les méthodes d&apos;enseignement des langues et, surtout, il fournit une base commune pour la conception de programmes, de diplômes et de certificats.<br />Le cadre est un outil conçu pour répondre à l&apos;objectif général du Conseil de l&apos;Europe qui est de &quot; parvenir à une plus grande unité parmi ses membres &quot; et d&apos;atteindre ce but par l&apos; &quot; adoption d&apos;une démarche commune dans le domaine culturel »<br />(Source : http://eduscol.education.fr/D0067/cecrl.htm)<br />
  4. 4. Le CECRL définit 6 niveaux de référence : de A1 à C2<br />(Pour situer le niveau de l’apprenant dans une activité langagière donnée, le niveau à atteindre pour cette activité langagière, et le faire travailler selon ce niveau)<br />          A                                                 B                                           C <br />Utilisateur élémentaire               Utilisateur indépendant          Utilisateur expérimenté <br />A1                            A2                  B1                       B2              C1                      C2 <br />Découverte      Intermédiaire      Niveau seuil      Avancé        Autonome        Maîtrise <br />
  5. 5.      <br />Selon les programmes, pour le palier 1 (6è/5è), le niveau visé en fin de collège pour les élèves qui poursuivent en collège une langue débutée à l’école primaireest le niveau A2.Ceux qui débutent une langue au collègevisent le niveau A1.<br /> Pour le palier 2 (4è/3è), les niveaux exigés sont B1 pour une langue commencée à l’école primaire, et A2pour la langue commencée au collège.  Ainsi pour l’obtention du DNB (diplôme national du brevet), tout élève doit désormais attester la maîtrise du niveauA2  dans une langue vivante.<br />
  6. 6. Voici à quoi correspondent ces niveaux de référence au collège (lorsque l&apos;apprentissage de la langue a été débuté en primaire):<br />
  7. 7.          Voici à quoi correspondent ces niveaux au collège (lorsque l&apos;apprentissage de la langue a été débuté au collège):<br />
  8. 8. Les activités communicatives langagières<br />Le CECRL compte 5 activités langagières de communication : <br /> Orale                                          = Ecouter<br />COMPRENDRE     Réception   Audiovisuelle <br />                                                           Ecrite                                         =Lire<br />                                                           Orale                   =Parler (PPC)<br />S’EXPRIMER        Production     Ecrite                                       =Ecrire<br /> <br />                                                            Orale                =Parler en interaction <br />                                 Interaction     Ecrite                                       =Ecrire<br /> <br />
  9. 9. Qu’est-ce qu’une compétence?<br />Il s’agit d’un savoir-faire en situation, lié à des connaissances intériorisées et/ou à l’expérience. On ne peut l’observer que par la réalisation des tâches demandées au moment de l’évaluation (performance ou comportement observable). <br />(source : http://www.oasisfle.com/documents/lexique.HTM)<br /> <br />
  10. 10. Exemples de compétences:<br />La connaissance d’une langue comprend plusieurs aptitudes, telles que lire, écrire, écouter, parler. Celles-ci étaient appelées compétences. <br />La grammaire et le vocabulaire, qui peuvent être étudiés séparément, sont souvent considérés comme des compétences, même s’ils sont parties intégrantes d’autres compétences. <br />La prononciation et l’orthographe peuvent également être considérées comme des sous-compétences de la lecture et de la rédaction.<br />Les compétences socioculturelles et fonctionnelles concernent les aptitudes à utiliser une langue, d’une façon culturellement et socialement pertinente. <br />
  11. 11. On notera donc que…<br />Compétences et Activités de communication langagière sont deux termes proches.<br />L&apos;expression d&apos;activité de communication langagière, empruntée à la terminologie utilisée dans le texte du Cadre européen commun de référence pour les langues, est à entendre dans le sens que l&apos;on donne habituellement à compétence : compréhension de l&apos;oral, expression orale en continu, interaction orale, compréhension de l&apos;écrit, expression écrite.<br />Ainsi parlera-t-on désormais de &quot; groupes d&apos;activité de communication langagière &quot; au lieu de &quot; groupes de compétence &quot;. <br />Le terme de compétence servira à désigner des composantes plus générales :<br />compétences socio-linguistique(règles d’adresse et de politesse, régulation des rapports entre générations, sexes, statuts, groupes sociaux, codification par le langage de nombre de rituels fondamentaux dans le fonctionnement d’une communauté)<br />pragmatique recouvre l’utilisation fonctionnelle des ressources de la langue (réalisation de fonctions<br />langagières, d’actes de parole) maîtrise du discours, à sa cohésion et à sa cohérence, au repérage des types et genres textuels, des effets d’ironie, de parodie.<br /><ul><li> linguistique (cette dernière comprenant le lexique, la grammaire et la phonologie)
  12. 12. compétence culturelle (tout ce qu'il convient de connaître du ou des pays où la langue est parlée et de la culture qui leur est propre faute de quoi la communication ne pourrait s'établir correctement).</li></ul>(source : http://www.linguanet-europa.org/plus/fr/glossary.jsp)<br />
  13. 13. On pourrait résumer le cadre comme lasomme de niveaux de maîtrise de compétences(langagières ou non langagières) entrant dans la réalisation de tâches. <br />Rappel: <br />Compétence = savoir-faire en situation<br />Or Le savoir-faire est la connaissance des moyens qui permettent l&apos;accomplissement d&apos;une tâche.<br /> (source : http://fr.wikipedia.org/)<br />Tout ceci implique qu’avec le CECRL, la langue est abordée à travers l’accomplissement d’une série d’actions « par celui qui est à la fois locuteur et acteur social »<br />(source : eduscol)<br />
  14. 14. En somme…<br />Pour développer des compétences chez l’apprenant et les évaluer selon le Cadre Européen, il sera nécessaire de:<br /><ul><li>Définir le niveau de l’apprenant (évaluation diagnostique)
  15. 15. Elaborer des activités en fonction des objectifs de communication visés
  16. 16. Définir des tâches à partir desquelles sont élaborées les différentes activités
  17. 17. Etablir un barème d’évaluation en fonction du niveau à atteindre et selon les compétences et les activités de communication langagière abordées (évaluation sommative), et ce en s’aidant des descripteurs du CECRL (=Définitions des compétences à atteindre en fonction des différentes activités langagières).</li></li></ul><li>MISE EN APPLICATION<br />D’abord il faut définir le niveau de l’apprenant. <br />Ensuite il faut définir les objectifs à atteindre (qui seront annoncés aux élèves en début de séquence et à chaque début de séance)<br />Définir les tâches qui aideront à atteindre ces objectifs (pour pouvoir élaborer des activités)<br />Etablir un barème d’évaluation<br />
  18. 18. Exemple :<br />Niveau de l’apprenant:<br />6ème début d’année, pour des élèves qui ont pratiqué l’anglais en primaire = 75% du niveau A1 acquis<br />Objectifs:<br />Activités de communication langagière dominante: CO /E.O<br />Objectifs linguistiques: Savoir se présenter (nom, âge, origine, nationalité, adresses et numéro de téléphone)<br /> Savoir dire son âge<br /> Savoir parler de sa santé<br />Activités:<br />A partir des supports donnés = manuel New Step In 6ème<br /> dialogues (voir les 3 dialogues proposés dans le manuel)<br /> CD avec l’alphabet + dialogues à écouter<br />Worksheet créés pour la séquence:<br />  activité sur la prononciation des lettres de l’alphabet<br />  activité sur les nombres de 1 à 20<br />Tâches: Tâche finale Jouer un sketch dans lequel on rencontre un nouveau camarade auquel on se présente et pose des questions.<br /> Tâches intermédiaires (pour les 2 activités proposées ici) <br />  Epeler son nom dans un dialogue <br />  Créer un répertoire avec le numéro de téléphone et l’adresse e-mail de ses amis dans la classe en le leur demandant<br />Barème d’évaluation: A partir des descripteurs du CECRL<br />
  19. 19. TACHES ET OBJECTIFSObjectif terminal : A la fin de la séquence, l’élève sera capable de se présenter et de poser des questions à un camarade sur son nom, son âge et sa santé et ses coordonnées.Tâche finale: L’élève joue un sketch dans lequel il rencontre un nouveau camarade auquel il se présente et pose des questions.<br />
  20. 20. ACTIVITES<br />A partir des supports donnés = * Manuel New Step In 6ème<br /> dialogues (voir les 3 dialogues proposés dans le manuel)<br /> CD avec l’alphabet + dialogues à écouter<br /> * Alphabet phonétique<br /> * Worksheet créées pour la séquence:<br />  activité sur la prononciation des lettres de l’alphabet<br />  activité sur les nombres de 1 à 20<br />Séance 3, après un rebrassage des salutations et de « What’syourname? »<br />Avec l’alphabet (book + CD), le dialogue (book + CD) et l’alphabet phonétique (polycopié):<br />« Listen and repeat the alphabet »<br />Dictée: « Listen and write »<br />Dialogue « What’syourname? »: « Listen and repeat »<br />Spelling: « Spell and write yourname» en pairwork(dialogue)<br />Classify the letters of the alphabet according to theirpronunciation<br />
  21. 21. Tâche intermédiaire : Les élèves apprennent le dialogue et le récitent avec leur propre nom <br />Objectifs intermédiaires: <br />Epeler un mot (CECRL p.93 , Maîtrise de l’orthographe)<br />Compréhension Générale de l’oral<br />A1 Peut comprendre une intervention si elle est lente et soigneusement articulée et comprend de longues pauses qui permettent d’en assimiler le sens.<br />A2. Peut comprendre assez pour pouvoir répondre à des besoins concrets à condition que la diction soit claire et le débit lent.<br />Peut comprendre des expressions et des mots porteurs de sens relatifs à des domaines de priorité immédiate (par exemple, information personnelle et familiale de base, achats, géographie locale, emploi).<br />Maîtrise du système phonologique<br /> A1 La prononciation d’un répertoire très limité d’expressions et de mots mémorisés est compréhensible avec quelque effort pour un locuteur natif habitué aux locuteurs du groupe linguistique de l’apprenant utilisateur.<br />A2 La prononciation est en général suffisamment claire pour être comprise malgré un net accent étranger mais l’interlocuteur devra parfois faire répéter<br />Production Orale Générale<br /> A1 Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses.<br /> A2 Peut décrire ou présenter simplement des gens, des conditions de vie, des activités quotidiennes, ce qu’on aime ou pas, par de courtes séries d’expressions ou de phrases non articulées<br />
  22. 22. Séance 5 + séance 6<br />Numbers (book + CD)<br />« Listen and repeat »<br />Compter le nombre d’objets que le professeur a dans la main (ou autre)<br />Chanter les nombres sur l’air d’une chanson qu’ils connaissent (on pourra revenir dessus en début de séances suivantes)<br />Remplir une grille de mots croisés avec les nombres en toutes lettres<br />Compter à rebours entre des activitésou en attendant que certains finissent de copier la trace écrite<br />Tâche intermédiaire: Compter le nombre d’élèves absents ou présents en début de séance.<br />Dialogue « Phone number and e-mail address » (book + CD)<br />Listen and repeat<br />« Chain work » avec l’une ou l’autre des questions<br />« Pairwork » avec le dialogue<br />Dictée d’adresse e-mail et de numéros de téléphone<br />Tâche intermédiaire: Noter les coordonnées mail et téléphoniques de 3 camarades de la classe dans la partie répertoire de son cahier de texte.<br />
  23. 23. Objectifs intermédiaires:<br />Compréhension Générale de l’oral<br />Production Orale Générale<br />Reconnaître des indices et faire des déductions<br />A2 Peut utiliser le sens général d’un texte ou d’un énoncé courts sur des sujets quotidiens concrets pour déduire du contexte le sens probable de mots inconnus.<br />
  24. 24. Barème d’évaluation<br />
  25. 25. ECHANGE D’INFORMATION<br /> <br />A2 Peut comprendre suffisamment pour communiquer sur des sujets familiers et simples sans effort excessif.<br />Peut se débrouiller avec les demandes directes de la vie quotidienne : trouver une information factuelle et la transmettre.<br />Peut répondre à des questions et en poser sur les habitudes et les activités journalières.<br />Peut répondre à des questions sur les loisirs et les activités passées et en poser.<br />Peut donner et suivre des directives et des instructions simples comme, par exemple, comment aller quelque part.<br />Peut communiquer dans le cadre d’une tâche simple et routinière ne demandant qu’un échange d’information simple et<br />direct.<br />Peut échanger une information limitée sur des sujets familiers et des opérations courantes.<br />Peut poser des questions et y répondre sur le travail et le temps libre.<br />Peut demander et expliquer son chemin à l’aide d’une carte ou d’un plan.<br />Peut demander et fournir des renseignements personnels.<br /> <br />A1 Peut comprendre des questions et des instructions qui lui sont adressées lentement et avec soin et suivre des directives<br />simples et brèves.<br />Peut répondre à des questions simples et en poser ; peut réagir à des déclarations simples et en faire, dans des cas de<br />nécessité immédiate ou sur des sujets très familiers.<br />Peut poser des questions personnelles, par exemple sur le lieu d’habitation, les personnes fréquentées et les biens, et<br />répondre au même type de questions.<br />Peut parler du temps avec des expressions telles que : la semaine prochaine, vendredi dernier, en novembre, à<br />3 heures…<br /> <br />CECR p.67<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
  26. 26. Etendue linguistique générale<br /> <br />A2<br />Possède un répertoire de langue élémentaire qui lui permet de se débrouiller dans des situations courantes au contenu prévisible, bien qu’il lui faille généralement chercher ses mots et trouver un compromis par rapport à ses intentions de communication.<br /> <br />Peut produire de brèves expressions courantes afin de répondre à des besoins simples de type concret : détails personnels, routines quotidiennes, désirs et besoins, demandes d’information.<br />Peut utiliser des modèles de phrases élémentaires et communiquer à l’aide de phrases mémorisées, de groupes de quelques mots et d’expressions toutes faites, sur soi, les gens, ce qu’ils font, leurs biens, etc.<br />Possède un répertoire limité de courtes expressions mémorisées couvrant les premières nécessités vitales des situations prévisibles ; des ruptures fréquentes et des malentendus surviennent dans les situations imprévues.<br /> <br /> <br />A1<br />Possède un choix élémentaire d’expressions simples pour les informations sur soi et les besoins de type courant. <br /> <br />
  27. 27. Maîtrise du vocabulaire<br /> <br />A2 Possède un répertoire restreint ayant trait à des besoins quotidiens.<br /> <br />A1 Pas de descripteur possible<br /> <br /> <br />
  28. 28. Correction grammaticale <br /> <br />A2<br /> Peut utiliser des structures simples correctement mais commet encore systématiquement des erreurs élémentaires comme, par exemple, la confusion des temps et l’oubli de l’accord. Cependant le sens général reste clair.<br /> <br />A1<br />A un contrôle limité des structures syntaxiques et de formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.<br /> <br />Maîtrise du système phonologique<br /> <br />A2<br /> La prononciation est en général suffisamment claire pour être comprise malgré un net accent étranger mais l’interlocuteur devra parfois faire répéter.<br />  <br />A1<br />La prononciation d’un répertoire très limité d’expressions et de mots mémorisés est compréhensible avec quelque effort pour un locuteur natif habitué aux locuteurs du groupe linguistique de l’apprenant/utilisateur.<br /> <br />
  29. 29. Aisance à l’oral<br /> <br />A2 Peut se faire comprendre dans une brève intervention, même si la reformulation, les pauses et les faux démarrages sont très évidents.<br />Peut construire des phrases sur des sujets familiers avec une aisance suffisante pour gérer des échanges courts et malgré des hésitations et des faux démarrages évidents.<br /> <br /> <br />A1 Peut se débrouiller avec des énoncés très courts, isolés, généralement stéréotypés, avec de nombreuses pauses pour chercher ses mots, pour prononcer les moins familiers et pour remédier à la communication.<br /> <br /> <br />
  30. 30. Nowit’syourturn!<br />

×