Applications mobiles

1 199 vues

Publié le

Une présentation des opportunités marketing pour les applications mobiles au Québec

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 199
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Merci et bienvenue à tous.De quoi parlerons-nous aujourd’hui?CLIC
  • Nous parlerons donc de:Nous ne parlerons pas de:Ce sera pour une autre fois.CLIC
  • Qu’est-ce qui est avec…CLIC
  • Une greffe cellulaire…dans le sens cellulaire!CLIC
  • En attendant qu’on nous greffe la chose en dessous de la peau regardons ensemble la situation actuelle du marché du téléphone intelligent.
  • On constate tout d’abord qu’il s’agit d’un marché encore limité avec environ 15% de pénétrationLa pénétration auprès des 18-34 ans est presque 2 fois plus importante qu’auprès des 35 ans et +.
  • On constate également que 80% des 1,3 million de Québécois qui ont un téléphone intelligentsemblent surtoutpour l’instant parler au téléphone, faire des SMS, prendre leurs courriels, faire des recherche sur Internet, consulter Facebook ou s’orienter avec le GPS dans l’auto.Cela nous laisse donc 20% des utilisateurs, soit environ 300 000 Québécois qui commencent à expérimenter aujourd’hui au niveau des applications marketing.Comme on le voit dans le graphique, beaucoup d’entre eux semblent s’intéresser à économiser de l’argent: la comparaison de prix, les messages texte promotionnels et les bons de réduction sont à l’honneur.Du point de vue de la marque nous sommes donc en ce moment réellement dans un marché en démarrage où le public apprivoise le médium. Ceci étant dit il est à prévoir qu’il y aura une évolution rapide des habitudes d’utilisation des consommateurs au cours des 2 prochaines années et que le taux d’utilisation des applications marketing connaitra un bond considérable.CLIC
  • L’utilisation des applications mobiles sera alimentée par la hausse des ventes de téléphones inetlligents.Alors que le parc installé de téléphones aux États-Unis compte aujourd’hui 28% de téléphones intelligents, les nouvelles ventes de téléphones intelligents représentaient à la fin de l’année dernière 41% de toutes les ventes de téléphones.Donc le point intéressant pour vous aujourd’hui est de savoir que d’ici 2 ans une masse critique de consommateurs (disons autour de 40% de la population) utiliseront un téléphone intelligent. Et qu’alors les applications deviendront incontournables dans votre arsenal marketing.CLIC
  • Les applications sont disponibles sur des places de marché.Le nombre d’applications varie beaucoup, de 300 000 pour Apple Store à 15 000 pour Blackberry.En croissance de parts de marché, Android est en forte hausse et a même surpassé Apple récemment aux États-Unis dans les ventes d’unités. Blackberry détient encore une large part de marché au Québec mais est en perte de vitesse importante sur le marché consommateurs.Mon conseil: Pour le marché consommateur, planifiez dès le départ le développement des applications sur les plateformes Apple et Android.CLIC Ainsi de juillet à décembre 2010, les ventes aux États-Unis se sont réparties comme suit:Android 43%Apple 26%Blackberry 20%
  • Donc après ce portrait sommaire du marché : voici un AvertissementLe marché des applications mobiles est un marché en pleine émergence.Les marques qui veulent se positionner ont des opportunités à saisir à court terme et peuvent créer une perception très favorable auprès du segment des earlyadopters, surtout dans le contexte de l’offre restreinte d’applications mobiles au Québec.Ceci étant dit, celles qui doivent absolument justifier un rendement sur investissement et qui n’ont pas de budget d’innovation marketing, il vaut mieux attendre encore un peu avant de s’impliquer.CLIC
  • Nous verrons plus loin des exemples concrets de relations de proximité créées via les applications mobiles.CLIC
  • Une application mobile est un logiciel qui offre une série de fonctionnalités et qui est disponible sur une place de marché comme le Apple Apps Store.Pour connaître du succès, il faut absolument que l’application apporte une réelle valeur ajoutée au consommateur.Argent, temps, et pourquoi pas bonheur.Lorsqu’on conçoit une application mobile, il faut davantage penser en média qu’en annonceur.CLIC
  • 3 principes à garder en tête pour planifier une application mobile:Tout d’abord: Le mobile et les médias sociaux marchent main dans la main. Si vous ne les planifiez pas de manière globale il est sûr que vous ne pourrez en tirer le plein bénéfice au chapitre de de la relation client.Ensuite: Il est beaucoup plus efficace, autant en termes d’expérience utilisateur que de mise en marché, de cibler une application pour une clientèle spécifique. Par exemple pour une cie d’assurances biens, elle pourrait développer une application pour les réclamations pour les assurés auto et une autre pour établir la liste d’inventaire des biens pour les assurés maison.Finalement: Il faut éviter les applications qui combinent trop de fonctionnalités. La simplicité a meilleur goût, surtout dans le marché actuel, où le public apprend à utiliser le médium.CLIC
  • Lorsqu’on regarde les fonctionnalités qui contribuent à la qualité de la relation client, on peut les regrouper en 5 catégories:-service à la clientèle: par exemple localisation et heures d’ouverture des magasins, prendre rendez-vous avec un conseiller, procéder à une réclamation d’assurances-outils de magasinage: comparaison de prix, alertes de prix, registre de cadeaux-information sur les produits: consultation de catalogues, comparaison de produits comparables, agencement de produits complémentaires-progs fidélisation: gagner ou dépenser des points, -promos et coupons: lire des coupons à la caisse en présentant l’écran du téléphoneVoyons maintenant quelques exemples d’applications ici et à l’étranger qui supportent à mon avis de manière remarquable la relation client et qui pourraient gagner des prix aux Oscar des applications mobiles.CLIC
  • Nous l’avons vu tantôt, la comparaison de prix est une fonctionnalité très recherchée par les Québécois.Un bon exemple d’application de comparaison de prix est celle de Red Laser qui permet de lire un code barre ou un code 2D en magasin et d’obtenir pour le produit en magasin les prix de vente sur les EBay, Amazon ou Google.Certains outils permettent également d’identifier le produit via une photo p.q. que le code barre.CLIC
  • En plus de l’accès au catalogue des collections qui est très inspiré, l’application TH a la particularité d’être liée au site de commerce électronique et permet donc de compléter la transaction d’achat à partir du téléphone.CLIC
  • WholeFoods propose une application très bien pensée, qui colle parfaitement à leur image de marque et aux besoins de leurs différentes clientèles.L’application permet de trouver des recettes à partir d’un ingrédient que j’achète ou bien d’établir la liste des ingrédients à acheter à partir d’une recette et tout cela en pouvant appliquer des filtres qui permettent de respecter des diètes précises (sans gluten, beaucoup de fibres ou sans gras).CLIC
  • Liste de cadeaux suggérés à partager avec ma famille et mes amis avec recherche de produits en stock jusqu’à la succursale, allée, tablette. Thermomètre à cadeaux.Assurance de ne pas se retrouver avec le même cadeau pour le beau petit bébé.CLIC
  • Un nouvel outil pour les marchands: Facebook Deals.En concurrence avec Foursquare et Gowalla.Facebook Deals est une version bêta qui n’est pas disponible encore à toutes les entreprises. Elle permet d’offrir des aubaines aux clients qui font un check-in dans le commerce. On n’a qu’à montrer l’écran d’aubaine à la caisse afin de profiter du rabais.Quelques entreprises y ont adhéré dont Indigo et H&M.CLIC
  • Verbaudet(l’équivalent français de Clément) a lancé une application iPhone baptisée "Dodo Sitter". Cette application vraiment géniale propose un lecteur de comptines pour enfants, un générateur de contes personnalisables ainsi qu’un moniteur de surveillance qui nous appelle à un autre numéro si l’enfant pleure.Cette application apporte non seulement une réelle utilité à la cible de la marque, mais elle entraîne également une utilisation récurrente. Résultat : avec plusieurs dizaines de milliers de téléchargements en quelques semaines, le coût de l’interaction client est jugé plutôt faible par la marque, qui touche ainsi de nouveaux prospects.CLIC
  • L’application Home Depot réussit très bien à combiner plusieurs fonctionnalités dans un tout convivial et très facile à utiliser:Choix du magasin Moteur de recherche Accès à la circulaire du magasin selon région Accès aux items par catégorieAccès aux guides de bricolageCLICSuggestion:Une application mobile RONA permettant de faciliter l’achat en magasin: ma liste de produits + mon magasin + un parcours d’achat (basé sur planogramme avec localisation des produits en tablettes
  • Cette application apparaît à notre palmarès à cause qu’elle illustre parfaitement bien l’idée de la valeur ajoutée pour le consommateur sans égard à la commercialisation directe des produits de la marque Pfizer.On parle donc ici de conseils de santé dans une approche holistique. L’application permet de mesurer, suivre et partager les progrès et offre des conseils quotidiens, genre:Manger plus de fruits et de légumesÊtre positifPrendre l’escalierRespiration profondeMuscler votre cerveauBoire plus d’eauOn est loin des pilules et cela représente une réelle occasion pour Pfizer de gagner un capital de sympathie auprès du public.CLIC
  • À travers ces exemples éloquents d’applications, il faut également se demander comment mettre en marché une application mobile.Justesur le App Store Apple, plus de 200 nouvelles applications par jour. Il y a une nécessité de promouvoir votre application.Un bel exemple de mise en marché réussie:Éduc’alcoolCLIC
  • Avec plus de 26 000 téléchargements en moins de 2 mois, le calculateur d’Alcoolémie d’Éduc’alcool prouve hors de tout doute de l’efficacité des relations de presse dans la promotion des applications…ET CE DANS LA MESURE OÙ L’APPLICATION APPORTE UNE RÉELLE VALEUR AJOUTÉE AU CONSOMMATEUR.CLIC
  • Les contraintes actuelles sont principalement liées à la production et à l’évaluation du rendement des applications.Aufinal faut reprendre le développement dans chacun des environnements pour lesquels on souhaite offrir une version.
  • 3 maîtres de l’expérience utilisateur, Apple, Google et Facebook ont débuté une lutte pour la conquête de l’univers mobile: au cours des prochains mois, attendez-vous à une série d’initiatives visant à favoriser le lien entre les marques et les consommateurs.D’ici 2 à 3 ans: paiement mobile, une réelle économie de temps pour les consommateurs qui va porter une hausse importante de l’utilisation de l’ensemble des applications
  • Applications mobiles

    1. 1. Les applications mobiles au service de la relation client<br />Conférence Infopresse<br />Marketing relationnel et promotion<br />LES APPLICATIONS MOBILES<br />AU SERVICE <br />DE LA RELATION CLIENT<br />
    2. 2. Nous parlerons de:Applications mobiles gratuitesSur les téléphones intelligents (IPhone, Android, Blackberry)Au service de la relation-clientParticulièrement dans des contextes de conversion et de fidélisation<br />Nous ne parlerons pas de:<br />Sites optimisés pour le mobile<br />De SMS<br />Des tablettes numériques et du IPad<br />Du contenu de divertissement<br />Des applications payantes<br />
    3. 3. Qui suis-je?<br />Avec vous partout, 24 heures par jour/7jours par semaine<br />Vous permet de communiquer avec qui vous voulez, quand vous voulez<br />Peut répondre à tous vos besoins d’informations et de transactions<br />Vous facilite la vie et vous divertit.<br />
    4. 4. Une greffe cellulaire!<br />
    5. 5. En attendant la greffe cellulaire<br />
    6. 6. Téléphones intelligents Canada/Québec<br />ROC<br />7 millions<br />Québec <br />1,3 million<br />22,8 % des 18-34 ans<br />12,3 % des 35 ans et plus<br />Mobindex Cossette <br />octobre 2010<br />
    7. 7. Utilisation du téléphone intelligentau Québec<br />Utilisation du téléphone intelligent dans les 30 derniers jours en %<br />Mobindex Cossette octobre 2010<br />Mobindex Cossette octobre 2010<br />
    8. 8. Téléphones intelligents USA<br />
    9. 9. Parts de marché des applications<br />CEFRIO<br />Octobre 2010<br />
    10. 10. Le mobile est comme l’Internet il y a 10 ans<br />Le mobile est un Far West<br />Un marché de earlyadopters<br />Les applications mobiles se développent en itérations<br />Un marché en évolution rapide<br />ENTREPRISES QUI N’ONT PAS DROIT À L’ERREUR, PRIÈRE DE S’ABSTENIR<br />
    11. 11. Pourquoi déployer des applications mobiles?<br />Parce que les téléphones intelligents vont changer la manière dont les marques et les consommateurs communiquent et transigent.<br />Parce que les applications permettent de tisser une relation de proximité avec les consommateurs.<br />
    12. 12. C’est quoi une bonne application?<br /> On ne parle pas de simple publicité sur le mobile mais bien de services qui ont une valeur ajoutée pour le consommateur.<br /> J’apporte une valeur ajoutée au consommateur quand:<br /> -Je lui fait économiser de l’argent<br /> -Je lui fait sauver du temps<br /> -Je lui apporte du bonheur<br />
    13. 13. 3 principes à respecter<br />Intégrer le mobile et les médias sociaux dans une stratégie globale car les deux univers sont intimement liés.<br />Mettre l’emphase sur une solution qui facilitera la vie d’un groupe spécifique de clients. <br />Ne pas mettre toutes les fonctionnalités dans la même application.<br />
    14. 14. Catégories de fonctionnalitésau service de la relation client<br />• Service à la clientèle<br />• Outils de magasinage<br />• Information sur les produits<br />• Programmes de fidélisation<br />• Promotions et coupons-rabais<br />
    15. 15. Red LaserComparaison de prix en ligne<br />
    16. 16. Tommy HilfigerIntégration réussie avec le transactionnel<br />
    17. 17. WholeFoodsPersonnalisation de l’expérience<br />
    18. 18. TargetRegistre de cadeaux à partager<br />
    19. 19. Facebook DealsCoupons-rabais impulsifs<br />
    20. 20. VerbaudetFais dodo mon bébé<br />
    21. 21. Home DepotUn ensemble complet et convivial<br />
    22. 22. PfizerApproche holistique de la santé<br />
    23. 23. Comment promouvoir votre application?<br />Utiliser au maximum les différents points de contact de la marque: site Internet, infolettre, page Facebook, Twitter, publicité imprimée, affichage en points de vente.<br />Relations de presse<br />Campagnes de bannières sur mobile<br />Générer de nouvelles versions <br />Si vous êtes chanceux: être dans la pub Apple<br />
    24. 24. Éduc’alcoolUne mise en marché réussie<br />
    25. 25. Quelques contraintes <br />Environnements techniques multiples:<br />Iphone OS, Android, Blackberry, Windows Phone 7<br />Pénurie de ressources qualifiées<br />Mesures de performance peu développées<br />
    26. 26. Tendances à surveiller<br />Marché très dynamique porté par la vive concurrence entre Apple, Google et Facebook<br />Librairies de fonctionnalités communes à Apple et à Android<br />Déploiement prochain du paiement mobile <br />
    27. 27. MERCI<br />Normand Bélisle<br />Président<br />nbelisle@inpix.ca<br />514-931-0255 poste 414<br />www.inpix.ca<br />

    ×