Xéme Génération
Qu’est ce qu’un
xG ?
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Faculté des Sci...
PLAN
• Introduction
• Problématique
• La première génération (1G)
• La deuxième génération(2G)
• La troisième génération (...
INTRODUCTION
les technologies sans fils et précisément celle de téléphones portable
a rencontrée plusieurs révolutions pas...
PROBLÉMATIQUE
•quelles sont ces générations ?
•Et quelles sont les
caractéristiques de chaque une ?
4
LA PREMIÈRE GÉNÉRATION (1G)
• AMPS (Advanced Mobile Phone System)
• TACS (Total Access Communication System)
• ETACS : (Ex...
AMPS (ADVANCED MOBILE PHONE SYSTEM)
Apparu en 1976 aux Etats-Unis, constitue le premier standard de
réseau cellulaire. Uti...
TACS (TOTAL ACCESS COMMUNICATION
SYSTEM)
• C’est la version européenne du modèle AMPS. Utilisant la bande
de fréquence de ...
ETACS : (EXTENDED TOTAL ACCESS
COMMUNICATION SYSTEM)
C’est une version améliorée du standard TACS développé au
Royaume-Uni...
LA DEUXIÈME GÉNÉRATION
• 2 G
• 2.5 G
• 2.75 G
9
2G
• GSM (Le Global System for Mobile Communications)
(historiquement « Groupe spécial mobile »)
C’ est une norme numériqu...
• CDMA (Code Division Multiple Access)
Utilisant une technique d'étalement de spectre permettant de
diffuser un signal rad...
2.5 G
• GPRS (Le General Packet Radio Service)
Le GPRS est une extension du protocole GSM : il ajoute par rapport à ce
der...
2.75 G
• EDGE (Enhanced Data Rates for Global Evolution)
La norme EDGE présentée comme 2.75G quadruple les
améliorations d...
LA TROISIÈME GÉNÉRATION
•3 G
•3.5 G ou 3G+
•3.75 G ou 3G++
•3.9 G
14
3 G
• UMTS (Universal Mobile Telecommunications System)
144 Kbps avec une couverture totale pour une utilisation mobile,
3...
3.5 G OU 3G+
• HSDPA High Speed Downlink Packet Access
Elle est une amélioration radio du lien descendant qui permet
d’off...
3.75 G OU 3G++
• L’HSUPA (High Speed Uplink Packet Access)
C’est défini dans la release 6 du 3GPP. Il s’agit d’une
optimis...
3.9 G
LTE (Long Term Evolution)
• Long Term Evolution ou aussi Super 3G est l'evolution la plus recente
parmi les normes d...
LA QUATRIÈME GÉNÉRATION (4G)
• Advanced LTE
•des débits plus élévés sur les liens montant ou descendant du réseau,
grace à...
CONCLUSION
Un réseau de téléphonie mobile est un réseau téléphonique qui permet
l'utilisation simultanée de millions de té...
21
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Qu’est ce qu’un xG ?

552 vues

Publié le

les technologies sans fils et précisément celle de téléphones portable a rencontrée plusieurs révolutions passant du talkie-walkie arrivant au Smartphones et ces révolution sont noté par la migration d’une génération a un autre d’où l’abréviation « xG»

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
552
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
49
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Qu’est ce qu’un xG ?

  1. 1. Xéme Génération Qu’est ce qu’un xG ? Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Faculté des Sciences dz Bizerte Département de l’Informatique TRT 3 Réaliser par Mer Nouri Anis 1
  2. 2. PLAN • Introduction • Problématique • La première génération (1G) • La deuxième génération(2G) • La troisième génération (3G) • La quatrième génération (4G) 2
  3. 3. INTRODUCTION les technologies sans fils et précisément celle de téléphones portable a rencontrée plusieurs révolutions passant du talkie-walkie arrivant au Smartphones et ces révolution sont noté par la migration d’une génération a un autre d’où l’abréviation « xG» 3
  4. 4. PROBLÉMATIQUE •quelles sont ces générations ? •Et quelles sont les caractéristiques de chaque une ? 4
  5. 5. LA PREMIÈRE GÉNÉRATION (1G) • AMPS (Advanced Mobile Phone System) • TACS (Total Access Communication System) • ETACS : (Extended Total Access Communication System) 5
  6. 6. AMPS (ADVANCED MOBILE PHONE SYSTEM) Apparu en 1976 aux Etats-Unis, constitue le premier standard de réseau cellulaire. Utilisé principalement Outre-Atlantique, en Russie et en Asie, ce réseau analogique de première génération possédait de faibles mécanismes de sécurité rendant possible le piratage de lignes téléphoniques. 6
  7. 7. TACS (TOTAL ACCESS COMMUNICATION SYSTEM) • C’est la version européenne du modèle AMPS. Utilisant la bande de fréquence de 900 MHz, ce système fut notamment largement utilisé en Angleterre, puis en Asie (Hong-Kong et Japon). 7
  8. 8. ETACS : (EXTENDED TOTAL ACCESS COMMUNICATION SYSTEM) C’est une version améliorée du standard TACS développé au Royaume-Uni utilisant un nombre plus important de canaux de communication. Les réseaux cellulaires de la première génération ont été rendus obsolètes avec l'apparition d'une seconde génération entièrement numérique. 8
  9. 9. LA DEUXIÈME GÉNÉRATION • 2 G • 2.5 G • 2.75 G 9
  10. 10. 2G • GSM (Le Global System for Mobile Communications) (historiquement « Groupe spécial mobile ») C’ est une norme numérique de seconde génération pour la téléphonie mobile. Elle fut établie en 1982 par la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications (CEPT).Elle a été mise au point par l'ETSI sur la gamme de fréquence des 900 MHz. Une variante appelée Digital Communication System (DCS) utilise la gamme des 1 800 MHz Premier téléphone GSM français 10
  11. 11. • CDMA (Code Division Multiple Access) Utilisant une technique d'étalement de spectre permettant de diffuser un signal radio sur une grande gamme de fréquences. • TDMA (Time Division Multiple Access) Utilisant une technique de découpage temporel des canaux de communication, afin d'augmenter le volume de données transmis simultanément. La technologie TDMA est principalement utilisée sur le continent américain, en Nouvelle Zélande et en Asie Pacifique. 2G 11
  12. 12. 2.5 G • GPRS (Le General Packet Radio Service) Le GPRS est une extension du protocole GSM : il ajoute par rapport à ce dernier la transmission par paquets. Cette méthode est plus adaptée à la transmission des données. • Le protocole WAP (Wireless Application Protocol) C’est un protocole de communication qui permet d'accéder à Internet à partir d'un appareil de transmission sans fil, comme par exemple un téléphone portable ou un assistant personnel.Il redéfinit le protocole HTTP, le format des données HTML-images et l'interactivité obtenu par le langage javascript pour le monde des périphériques ayant un écran de taille réduite, un processeur de faible puissance et une autonomie limitée (téléphones mobiles).Le protocole est maintenu par le Open Mobile Alliance (anciennement Wap Forum) 12
  13. 13. 2.75 G • EDGE (Enhanced Data Rates for Global Evolution) La norme EDGE présentée comme 2.75G quadruple les améliorations du débit de la norme GPRS en annonçant un débit théorique de 384 Kbps, ouvrant ainsi la porte aux applications multimédias. En réalité la norme EDGE permet d'atteindre des débits maximum théoriques de 473 kbit/s, mais elle a été limitée afin de se conformer aux spécifications IMT-2000 (International Mobile Telecommunications-2000) de l'ITU ( International Telecommunications Union). 13
  14. 14. LA TROISIÈME GÉNÉRATION •3 G •3.5 G ou 3G+ •3.75 G ou 3G++ •3.9 G 14
  15. 15. 3 G • UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) 144 Kbps avec une couverture totale pour une utilisation mobile, 384 Kbps avec une couverture moyenne pour une utilisation piétonne, 2 Mbps avec une zone de couverture réduite pour une utilisation fixe. compatibilité mondiale, compatibilité des services mobiles de 3ème génération avec les réseaux de seconde génération, 15
  16. 16. 3.5 G OU 3G+ • HSDPA High Speed Downlink Packet Access Elle est une amélioration radio du lien descendant qui permet d’offrir du très haut débit en téléchargement (jusqu’à 14,4 Mbps en théorie, 3,6 Mbps en pratique avec la Release 5. Avec la Release 6, le débit passe à 7,2 Mbps). il n’y a pas de Soft Handover. La mobilité est permise par le mécanisme HS-DSCH Cell Change. Par conséquent lorsque l’usager se déplace et qu’un Hard Handover est exécuté, cela se traduit par un passage en Compressed Mode et donc une interruption du trafic durant quelques secondes. 16
  17. 17. 3.75 G OU 3G++ • L’HSUPA (High Speed Uplink Packet Access) C’est défini dans la release 6 du 3GPP. Il s’agit d’une optimisation de l'HSDPA sur le lien montant (du mobile vers le réseau). Cette évolution permet le haut débit en voie montante (jusqu’à 5,8 Mbps maximum théorique, 1,2 Mbps en pratique avec les mobiles actuels), ainsi qu’une amélioration du débit descendant puisqu’on double le débit HSDPA (7,2 Mbps). 17
  18. 18. 3.9 G LTE (Long Term Evolution) • Long Term Evolution ou aussi Super 3G est l'evolution la plus recente parmi les normes de telephonie mobile GSM/UMTS, CDMA2000 e TD- SCDMA. • Le LTE fait partie de la norme UMTS, mais comprend de nombreuses modifications et améliorations, notamment: • debit descendant allant jusqu'à 326,4 Mb/s; • débit de chargement allant jusqu'à 86,4 Mb/s; • taux de transfert de données au bord de la cellule de 2 à 3 fois l'UMTS / HSPA 18
  19. 19. LA QUATRIÈME GÉNÉRATION (4G) • Advanced LTE •des débits plus élévés sur les liens montant ou descendant du réseau, grace à l'aggrégation de porteuses ; •des performance radio accrues au niveau d'une cellule pour servir plus de terminaux, grace aux évolutions de la technologie MIMO ; •la possibilité de déployer des relais radio à coût faible qui viendront étendre la couverture d'une cellule ; •un meilleur passage à l'échelle en termes de capacité de trafic supporté par le réseau. 19
  20. 20. CONCLUSION Un réseau de téléphonie mobile est un réseau téléphonique qui permet l'utilisation simultanée de millions de téléphones sans fil, immobiles ou en mouvement, y compris lors de déplacements à grande vitesse et sur une grande distance. Pour atteindre cet objectif, toutes les technologies d'accès radio doivent résoudre un même problème : répartir aussi efficacement que possible, un spectre hertzien unique entre de très nombreux utilisateurs. Pour cela, diverses techniques de multiplexage sont utilisées pour la cohabitation et la séparation des utilisateurs et des cellules radio : le multiplexage temporel, le multiplexage en fréquence et le multiplexage par codes, ou le plus souvent une combinaison de ces techniques1. Un réseau de téléphonie mobile a une structure « cellulaire » qui permet de réutiliser de nombreuses fois les mêmes fréquences ; il permet aussi à ses utilisateurs en mouvement de changer de cellule (handover) sans coupure des communications en cours. Dans un même pays, aux heures d'affluence, 20
  21. 21. 21

×