L’ATTRACTION ET LA SÉLECTION  D’IMMIGRANTS D’EXPRESSION FRANÇAISE –UN AVANTAGE ÉCONOMIQUE ET STRATÉGIQUE          POUR LA ...
Le constat Un constat s’impose : Pour attirer des immigrants, l’Ontario doit faire concurrence :     • avec d’autres provi...
Sans immigration…Ce à quoi ressemblerait l’Ontario sans immigration –première et deuxième génération (2006) ONTARIO       ...
Exemple personnelUn exemple personnel des avantages économiques que présentel’immigration pour une entreprise•   Expansion...
Effet de l’immigration à OttawaL’effet de l’immigration sur les écoles françaises à Ottawa•   Au total, sans immigration f...
Les ponts commerciauxL’immigration francophone en Ontario et les ponts commerciaux• Peu d’entreprises ont conscience de l’...
La francophonie mondialeLa population francophone mondiale• Le nombre de francophones sur la planète passera de 220 millio...
L’espace économiqueL’espace économique francophone mondial, l’Ontario et l’immigrationBien que plusieurs croient que l’ang...
Le français et la ChineL’année de la langue française en Chine – 2012Selon Mme Sylvie Bermann, ambassadeur de France en Ch...
Pistes de suiviLes pistes de suivi :• La création de partenariats stratégiques passe par le réseautage d’affaires,  une ac...
ConclusionExtrait du Budget du 29 mars 2012 :    Liens plus étroits entre le Canada et l’Afrique    Le Canada veut intensi...
Merci!  12
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

E1 attracting and retaining french speaking immigrants in ontario-ronald bisson

705 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
705
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
88
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

E1 attracting and retaining french speaking immigrants in ontario-ronald bisson

  1. 1. L’ATTRACTION ET LA SÉLECTION D’IMMIGRANTS D’EXPRESSION FRANÇAISE –UN AVANTAGE ÉCONOMIQUE ET STRATÉGIQUE POUR LA PROVINCE DE L’ONTARIO PRÉSENTATION À L’ONTARIO COUNCIL OF AGENCIES SERVING IMMIGRANTS LE 15 JUIN 2012
  2. 2. Le constat Un constat s’impose : Pour attirer des immigrants, l’Ontario doit faire concurrence : • avec d’autres provinces et territoires; • avec d’autres pays. 2
  3. 3. Sans immigration…Ce à quoi ressemblerait l’Ontario sans immigration –première et deuxième génération (2006) ONTARIO TOTAL PLOP PLOP anglais français Population totale âgée de 15 ans 9 819 420 9 106 840 433 825 et + Première génération 3 340 205 3 036 065 40 730 Deuxième génération 1 912 460 1 882 865 19 715 Sous-total – 1re et 2e génération 5 252 665 4 918 930 60 445 Population totale âgée de 15 ans 4 566 755 4 187 910 373 380 et + sans aucune immigration % d’immigrants de 1re et 2e 53,5 % 54,0 % 13,9 % génération sur le total 3
  4. 4. Exemple personnelUn exemple personnel des avantages économiques que présentel’immigration pour une entreprise• Expansion de l’entreprise avec des réfugiés et immigrants francophones depuis 2001• 14 différents associés immigrants au cours des années• Le chiffre d’affaires a triplé• Les revenus nets ont quadruplé• Tous les intervenants sont heureux : nouveaux entrepreneurs, leurs familles, moi, la Ville, les écoles françaises et … Revenu Canada!• Le coût approximatif pour produire un PhD au Canada : 1 million $ – mise à contribution du capital humain• L’immigration est un pont commercial pour moi avec l’Europe et l’Afrique – Chine, Russie 4
  5. 5. Effet de l’immigration à OttawaL’effet de l’immigration sur les écoles françaises à Ottawa• Au total, sans immigration francophone de première et de deuxième génération, il y aurait 17 écoles françaises de moins à Ottawa, sur un total de 65 écoles françaises dans la région.• Cela représente environ 600 emplois. 5
  6. 6. Les ponts commerciauxL’immigration francophone en Ontario et les ponts commerciaux• Peu d’entreprises ont conscience de l’importance du marché francophone dans l’économie internationale.• La francophonie est devenue un champ économique mondial avec des perspectives considérables de développement.• En 2007, la francophonie mondiale représentait environ 20 % du commerce des marchandises mondiales.• La francophonie représentait des investissements d’environ 170 milliards $US, quelque 26 % du total des investissements mondiaux.(Source des données : Chambre de commerce et d’industrie de Québec – Informations fournies pourun colloque intitulé Bâtir un espace économique francophone! qui aura lieu du 2 au 4 juillet 2012) 6
  7. 7. La francophonie mondialeLa population francophone mondiale• Le nombre de francophones sur la planète passera de 220 millions aujourd’hui à 750 millions en 2050.• En 2050, environ 85 % de la population francophone mondiale sera située en Afrique.• Le Produit intérieur brut de l’Afrique passera de 1 600 milliards à 2 600 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années. 7
  8. 8. L’espace économiqueL’espace économique francophone mondial, l’Ontario et l’immigrationBien que plusieurs croient que l’anglais est la seule langue des affaires, le partage d’unemême langue et de cultures similaires constitue un puissant levier économique.Le magazine Chine Information rapporte que « entre 1999 et 2005, le nombredinstitutions de formation, comme le nombre détudiants de français, a triplé. La languefrançaise en Chine joue un rôle important grâce à des échanges dans les domainespolitiques, commerciaux, scientifiques, techniques et culturels entre la Chine, la France etdautres pays francophones. Maintenant, en Chine, la langue française est accessible àtout le monde, les enseignants sont de plus en plus jeunes et le public touché de plus enplus large. En 2003, il y a 192 établissements enseignant le français et 135 expertsfrançais en établissements chinois. »Source : http://www.chine-informations.com/actualite/la-place-de-la-langue-francaise-en-chine-etude_9315.htmlSept ans plus tard, dans son édition du 6 novembre 2010, le China Daily indique que lesprésidents français et chinois viennent de conclure une entente. L’un des objectifs visésest de permettre à plus de 50 000 étudiants chinois d’être formés en France, entre 2010et 2015. On rapporte que cette stratégie s’inscrit dans une volonté partagée d’accroître lepartenariat économique entre les deux nations. 8
  9. 9. Le français et la ChineL’année de la langue française en Chine – 2012Selon Mme Sylvie Bermann, ambassadeur de France en Chine, la Francesouhaite accueillir plus détudiants chinois, de haut niveau de préférence.« Nous avons souhaité presque doubler le nombre détudiants chinois enFrance qui est aujourdhui de 30 000 », a souligné Mme Bermann.La France souhaite porter le nombre détudiants chinois en France à 50 000dici 2015, et celui des étudiants français en Chine, qui est de 6 000 aujourdhui,à au moins10 000 dici 2015 également, a-t-elle fait remarquer.Source : http://www.poliglotti4.eu/php/media-centre/index.php?doc_id=933&lg=en, le 13 février2012. 9
  10. 10. Pistes de suiviLes pistes de suivi :• La création de partenariats stratégiques passe par le réseautage d’affaires, une activité prise très au sérieux dans le monde des affaires.• L’établissement de liens interpersonnels et de relations de confiance sont au cœur des meilleures pratiques dans ce domaine. Et pour faire du réseautage, on doit pouvoir communiquer : la langue française présente un avantage concurrentiel pour l’Ontario.• Ma proposition : que l’Ontario investisse dans des activités d’immigration francophone qui utilisent l’effet multiplicateur du levier économique que constituent les communautés immigrantes francophones pour le développement de nouvelles occasions d’affaires sur les marchés nationaux et internationaux, notamment avec les régions et les pays à prédominance francophone.• L’Ontario doit utiliser les compétences des communautés immigrantes francophones de l’Ontario pour agir comme passerelles vers ces marchés. 10
  11. 11. ConclusionExtrait du Budget du 29 mars 2012 : Liens plus étroits entre le Canada et l’Afrique Le Canada veut intensifier sa présence commerciale en Afrique afin de créer des possibilités pour les entreprises et les travailleurs canadiens, compte tenu de la croissance économique actuelle et future de ce continent. L’Afrique offre des possibilités pour les entreprises canadiennes dans des domaines comme les télécommunications, l’agriculture, l’énergie, les transports, les ressources naturelles et l’éducation. En octobre 2011, le Canada a amorcé la négociation de son premier accord de libre-échange avec un pays d’Afrique; il s’agit du Maroc.Peut-on imaginer une alliance des immigrants Chinois et des immigrantsfrancophones de l’Ontario pour créer un outil de développement économiquequi peut reconnaître et saisir les opportunités d’affaires qui se présentent dansla francophonie internationale? 11
  12. 12. Merci! 12

×