Wikicité - Pierre Houssais

400 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
400
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
91
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Wikicité - Pierre Houssais

  1. 1. Concertation et numérique : entre évitement craintif et engouement naïf 28 février 2014 Présentation faite par M. Houssais, directeur Prospective et Dialogue Public du Grand Lyon
  2. 2. 2 Carte d’identité1 Le Grand Lyon Le Grand Lyon c’est : • 58 communes, • représentées par 156 élus, • 4700 agents, • budget : 1 665 millions d’euros. Le Grand Lyon est présidé par Gérard Collomb, Sénateur, Maire de Lyon. Le Grand Lyon, une institution • 1969 : 55 communes. • 2010 : intégration de Givors et Grigny. • 2011 : intégration de Lissieu.
  3. 3. 3 Entre le Grand Lyon et les citoyens sur : • les orientations et l’avenir du territoire, • les projets d’aménagement, • les services à la population. • Conseil de développement : 6 collèges, 260 membres, 55 « citoyens volontaires » tirés au sort, 4 séances plénières par an (2010). • 60 % du budget prévu à la Programmation Pluriannuelle des Investissements concerne des projets soumis à concertation citoyenne. • Commission consultative des services publics locaux : 5 séances plénières par an (2010). • Commission de concertation sur l'accessibilité. • Charte de la participation, acte 2 en cours. Animer le territoire3 Le Grand Lyon Renforcer les lieux de dialogue
  4. 4. 4 Que trouve-t-on en ligne ? •  Sur site Grand Lyon, rubrique « j’agis » : http://www.grandlyon.com •  Interactivité plus forte sur site du magazine : http://www.magazine.grandlyon.com/ •  Ex du plan local d’urbanisme : http://blogs.grandlyon.com
  5. 5. 5 Expérimentation d’une plateforme collaborative •  Attente récurrente des associations de la CCSPL de pouvoir disposer d’un outil pour échanger ensemble hors temps de réunion, de façon complémentaire à l’outil Extranet existant •  Juillet 2011 : saisine des associations membres de la CCSPL pour élaboration d’une contribution collective à l’attention des élus et services du Grand Lyon sur les enjeux du prochain service de l’eau potable (politique tarifaire et qualité de service) è Opportunité d’expérimenter une plateforme collaborative intégrée à une démarche de participation citoyenne dans des conditions favorables : public restreint avec bonne connaissance et interconnaissance des acteurs, durée de la démarche définie et suffisamment longue (9 mois), conception et administration par prestataire animateur de la démarche (Kaléido’Scop) avec absence de surcoût supplémentaire pour la démarche è Septembre 2011 : Lancement d’une expérimentation externalisée après sollicitation et accord de la Direction des Systèmes d’Information et de Télécommunications
  6. 6. 6 La plateforme en quelques chiffres •  4 mois d’activité •  24 membres inscrits – 11 membres actifs (14 représentants associatifs, 5 techniciens Grand Lyon, 3 Kaléido’scop, 4 intervenants extérieurs au sein de l’atelier) •  58 documents •  19 commentaires •  25 envois mensuels en moyenne •  40 visites / jour en amont/aval immédiat des ateliers = un élément de succès de la démarche au prix d’un important travail d’animation pour un résultat qui s’est d’abord joué dans les réunions
  7. 7. 7 Un évitement craintif ?
  8. 8. 8 Les pouvoirs publics doivent réguler le dialogue public Quand le « citoyen » se mobilise, s’organise et s’affranchit
  9. 9. 9 Attention à l’engouement naïf !
  10. 10. 10 Consternant ?
  11. 11. 11 Société : des potentialités contradictoires Points de vigilance > Infobésité > Fatigue cognitive, Manque de recul > Recul de la pensée profonde > Intimité dévoilée, Société de la surveillance > Relation à l’autre et à l’urbain à travers des filtres > Confidentialité, Remise en cause du modèle économique de certains secteurs Opportunités > Bibliothèque universelle, Accès à la connaissance > Temps réel, Flux continu, Réactivité > Hypertexte, Décloisonnement, Innovation > Réseaux sociaux, Elargissement des liens faibles, Renouvellement des liens forts > Réalité virtuelle, Réalité augmentée, Pratiques urbaines enrichies Ø Modèles ouverts, Crowdsourcing, « Prom-am », Biens communs informationnels, Innovation ouverte Prospective2010
  12. 12. 12 « J’estime qu’il vaut mieux s’appuyer sur l’antique tradition rhétorique, pour laquelle la délibération est la réflexion, individuelle ou collective, ainsi que le débat en vue de la prise de décision. La délibération n’exige pas que les gens soient sincères, soucieux de la vérité, parfaitement argumentatifs, ni que tous le monde parle ou écoute. Elle reconnait l’asymétrie entre orateurs et auditeurs et l’inégalité dans l’influence. (…) La délibération n’exige pas non plus comme condition de possibilité la prévalence de la coopération sur l’antagonisme. Il convient seulement qu’existe la possibilité de prise de parole, ainsi qu’un critère minimal, mais constitutif : quelques personnes dans l’auditoire sont susceptibles de changer d’avis à la suite de l’audition d’un certain nombre de discours. » Philippe Urfalino (sociologue)
  13. 13. 13 Merci de votre attention…

×