Livre et numérique :  A l’Ouest, quoi de nouveau ? Journée d’étude du 01 Juin 2007 Dans le cadre des « Polyphonies du livr...
Moteurs de recherche et chaîne du livre. Vers un « dé »-chaînement des passions ?  Olivier Ertzscheid / Maître de Conféren...
? Quels enjeux pour la chaîne du livre ? <ul><li>   « Livre et numérique ? » </li></ul><ul><ul><li>Environnement socio-te...
Les forces en présence <ul><li>   L’existant </li></ul><ul><li>Editeurs, libraires, bibliothèques, auteurs </li></ul><ul>...
La nouvelle économie. <ul><li>   Théorie de la longue traîne : « The long tail » </li></ul><ul><li>20% des produits ne re...
 
 
…  L’HISTOIRE … Comment et pourquoi Google  en vînt à s’intéresser aux livres.  Et comment le monde du livre  en fût tout ...
Chapitre 1er « Genèse d’une trilogie »
Google et les livres <ul><li>Fusée à 3 étages :  </li></ul><ul><ul><li>1. Google Scholar :  </li></ul></ul><ul><ul><ul><li...
Google Scholar <ul><li>   articles et ouvrages scientifiques </li></ul><ul><ul><li>Enorme potentiel de données « ouvertes...
Google Books (volet bibliothèque) <ul><li>Google Projet Bibliothèque </li></ul><ul><ul><li>Annonce partenariat avec biblio...
Eugénisme documentaire <ul><li>Google a le droit de &quot; faire des copies de sa copie et de les distribuer ou de les ven...
<ul><li>En tout 13 bibliothèques partenaires dont (hors Etats-Unis):  </li></ul><ul><ul><li>Espagne : Université Compluten...
Google Books sous le capot <ul><li>(Source :  http://www. lessig . org / blog /archives/003292. shtml ) </li></ul><ul><li>...
Full-View (16 %) <ul><li>  Domaine public </li></ul><ul><li>  Accès texte intégral </li></ul><ul><li>  + téléchargement...
Limited Preview (9 %) <ul><li>Volet éditeur </li></ul><ul><li>Accord passé </li></ul><ul><li>20 % texte </li></ul>
« Snippet view » (75 %) <ul><li>Pas d’accord </li></ul><ul><li>Pas d’ayants-droit </li></ul><ul><li>Règle de l’Opt-out </l...
Chapitre Second « La Bataille de l’édition »
Le dilemme des éditeurs <ul><li>En être ou non ? IL LE FAUT  </li></ul><ul><ul><li>Question est de savoir comment … </li><...
Google Book $  ? <ul><li>Aujourd’hui :  </li></ul><ul><ul><li>Usager : gratuit Mais identification  </li></ul></ul><ul><ul...
GoogleZone
Chapitre Troisième « Plus on est de fous … »
Open Content Alliance ( http://www. opencontentalliance . org /)   http://www. openlibrary . org / <ul><li>« a group of cu...
MSN Book Search <ul><li>MSN ????? </li></ul><ul><ul><li>MSN Book Search. Rien n’est visible pour l’instant </li></ul></ul>...
Chapitre Quatrième « Et les libraires dans tout ça ? »
<ul><li>Les petits </li></ul><ul><ul><li>Label « libraire indépendant » ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Portail de la librair...
? Réflexions ?  Pour ouvrir le débat  … et l’appétit Ou comment à quelque chose malheur est bon. Grâce (à cause) de Google...
(on n’aura jamais autant …) Questionné l’irréductible légèreté du livre <ul><li>dans : </li></ul><ul><ul><li>Son rapport  ...
(on n’aura jamais autant …)  Porté le numérique en débat culture, économie et politique <ul><li>Mise en ligne de la cultur...
(on n’aura jamais autant …)   Interrogé les « modèles » <ul><li>Aujourd’hui :  </li></ul><ul><ul><li>Relative richesse et ...
Une équation et quelques inconnues de taille <ul><li>« Bien mal acquis » … reste acquis ! </li></ul><ul><ul><li>Les textes...
Les « métiers du livre » <ul><li>On connaît position :  </li></ul><ul><ul><li>Des bibliothèques </li></ul></ul><ul><ul><ul...
Bon d’accord mais demain ?? <ul><li>Un moteur de recherche n’est  </li></ul><ul><ul><li>NI une librairie,  </li></ul></ul>...
Préambule Pourquoi cette histoire ? <ul><li>Livres Hebdo : 20 Janvier 2006 </li></ul><ul><ul><li>« Google aurait numérisé ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Moteur de recherche et chaîne du livre

3 474 vues

Publié le

Livre et numérique : moteurs de recherche et chaîne du livre

Moteur de recherche et chaîne du livre

  1. 1. Livre et numérique : A l’Ouest, quoi de nouveau ? Journée d’étude du 01 Juin 2007 Dans le cadre des « Polyphonies du livre » Université de Nantes / IUT de La Roche sur Yon http://livreetnumerique.wordpress.com
  2. 2. Moteurs de recherche et chaîne du livre. Vers un « dé »-chaînement des passions ? Olivier Ertzscheid / Maître de Conférences - Sciences de l’information et de la communication - IUT La Roche sur Yon. Université de Nantes. Mél : [email_address] Site : http://www.affordance.info
  3. 3. ? Quels enjeux pour la chaîne du livre ? <ul><li> « Livre et numérique ? » </li></ul><ul><ul><li>Environnement socio-technique qui cadre et définit en creux certaines de ses pratiques de lecture </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Quelle économie des contenus numériques ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Quel meilleur accès possible à ce type de contenus ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Quel public-lecteur ? </li></ul></ul></ul><ul><li> Place de chacun des acteurs. </li></ul><ul><li> Nouvelle écologie </li></ul><ul><ul><li>des pratiques, des usages, </li></ul></ul><ul><ul><li>des modes de lecture à l’heure du numérique. </li></ul></ul>
  4. 4. Les forces en présence <ul><li> L’existant </li></ul><ul><li>Editeurs, libraires, bibliothèques, auteurs </li></ul><ul><ul><li>En ligne ou non </li></ul></ul><ul><ul><li>Ce que chacun met en ligne : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Auteurs : leurs textes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Editeurs, libraires, bibliothèques : leur catalogue </li></ul></ul></ul><ul><li> Les nouveaux entrants </li></ul><ul><ul><li>Moteurs de recherche </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google, Yahoo (OCA), MSN </li></ul></ul></ul>
  5. 5. La nouvelle économie. <ul><li> Théorie de la longue traîne : « The long tail » </li></ul><ul><li>20% des produits ne représentent plus 80% du C.A. </li></ul><ul><li>Amazon réalise plus de la moitié de son C.A. sur des produits qui sont au fond de son catalogue. </li></ul><ul><li>Intérêt ? </li></ul><ul><ul><li>contraintes de stockage différentes </li></ul></ul><ul><ul><li>choix beaucoup plus vaste. </li></ul></ul><ul><ul><li>exploiter un fond de catalogue qu'elles sont les seules à pouvoir proposer. </li></ul></ul><ul><li> Une culture du gratuit </li></ul><ul><ul><li>Une envie du moindre coût </li></ul></ul><ul><ul><li>http:// isbn .nu/0714540536 </li></ul></ul><ul><ul><li>http:// isbn .nu/2253010693 </li></ul></ul><ul><ul><li>Un même ouvrage : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>de 8 à 20 $. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Livré de 3 jours à 8 semaines. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Quid de la loi Lang ??? </li></ul></ul>
  6. 8. … L’HISTOIRE … Comment et pourquoi Google en vînt à s’intéresser aux livres. Et comment le monde du livre en fût tout bouleversé.
  7. 9. Chapitre 1er « Genèse d’une trilogie »
  8. 10. Google et les livres <ul><li>Fusée à 3 étages : </li></ul><ul><ul><li>1. Google Scholar : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Revues, articles </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Google Books </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>2. Projet Bibliothèque </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ouvrages en bibliothèques </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>3. Partners Program </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Partenariat avec éditeurs </li></ul></ul></ul></ul>
  9. 11. Google Scholar <ul><li> articles et ouvrages scientifiques </li></ul><ul><ul><li>Enorme potentiel de données « ouvertes » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Archives ouvertes, institutionnelles, etc… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Travail de « visibilité » : moteur incontournable de « La recherche » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Données et textes « structurés » (Métadata, DublinCore, OAI-PMH) </li></ul></ul></ul><ul><li>Contents : </li></ul><ul><ul><li>projet Muse : 270 revues éditées par près de 40 éditeurs http://muse.jhu.edu/ </li></ul></ul><ul><ul><li>Bibliothèques (catalogues – Sudoc) </li></ul></ul><ul><li>Pas contents : </li></ul><ul><ul><li>Editeurs (Elsevier, etc …). </li></ul></ul><ul><ul><li>Thompson : ISI : marché mondial de la citation </li></ul></ul>
  10. 12. Google Books (volet bibliothèque) <ul><li>Google Projet Bibliothèque </li></ul><ul><ul><li>Annonce partenariat avec bibliothèques pour numériser gratuitement leur fonds et les rendre accessibles en texte intégral si copyright dépassé. </li></ul></ul><ul><ul><li>La clé aux marchands du temple ? </li></ul></ul><ul><li>Problèmes : </li></ul><ul><ul><li>Les (faux) problèmes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>hégémonie américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les (vrais) problèmes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle marchand de la bibliothèque ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Financé par publicité : Que devient l’accès raisonné ? </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>«  laisser les utilisateurs et les chercheurs décider par eux-mêmes, par leurs choix, de la hiérarchie.  » </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Risques : ouvrages les plus consultés, pas de roulement du fonds, ouvrages oubliés, nouvelle forme d’enfer ? </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Aucune « lisibilité » du fonds documentaire (chiffres hautement fantaisistes) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Eugénisme documentaire … </li></ul></ul></ul>
  11. 13. Eugénisme documentaire <ul><li>Google a le droit de &quot; faire des copies de sa copie et de les distribuer ou de les vendre (y compris et sans limitation à ses &quot;syndication partners&quot;&quot;) </li></ul><ul><ul><li>TRADUIRE : Google ne facture aucun coût à l'usager final, mais s'autorise toute marchandisation possible sur des copies de copies. </li></ul></ul><ul><li>L'université, pour la copie qui lui est remise, doit </li></ul><ul><ul><li>&quot; s'engager à ne pas le revendre à d'autres tiers &quot; (normal), </li></ul></ul><ul><ul><li>&quot; empêcher le téléchargement de tout ou partie de l'oeuvre à des fins commerciales, y compris des copies en mode image disponibles sur le site de l'université &quot; (ce que Google s'autorise pour lui-même ...), et elle doit enfin s'assurer que &quot; sa copie digitale ne soit pas téléchargée ou disséminée auprès d'un large public &quot; TRADUIRE : Tout le « traffic » de consultation pour téléchargement passera par Google. </li></ul></ul><ul><ul><li>QUI DECIDE DE CE QU’EST « UN LARGE PUBLIC » ??? </li></ul></ul><ul><li>Au final le marché de dupe est le suivant : </li></ul><ul><ul><li>chacun des 2 partenaires reçoit &quot;sa&quot; copie </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais le marchand (Google) s'ouvre tous les droits sur la sienne et les copies de la sienne (impression, téléchargement, revente ...) </li></ul></ul><ul><ul><li>et impose au bibliothécaire un usage fermé et stérile de la sienne (pas de revente ni de cession, pas de téléchargement depuis les sites universitaires, etc.). </li></ul></ul><ul><li>Plus d’infos sur « Contrat californien et eugénisme documentaire » </li></ul><ul><li>http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2006/09/contrat_califor.html </li></ul>
  12. 14. <ul><li>En tout 13 bibliothèques partenaires dont (hors Etats-Unis): </li></ul><ul><ul><li>Espagne : Université Complutense Madrid, Bibliothèque nationale de Catalogne, Barcelone </li></ul></ul><ul><li>Angleterre : Oxford, Harvard </li></ul><ul><li>Allemagne </li></ul><ul><li>Suisse </li></ul><ul><li>Belgique (francophone et néerlandophone) </li></ul><ul><li>Le syndrôme du petit village gaulois ? </li></ul>?
  13. 15. Google Books sous le capot <ul><li>(Source : http://www. lessig . org / blog /archives/003292. shtml ) </li></ul><ul><li>Corpus : 18 millions d’ouvrages </li></ul><ul><ul><li>16 % : Domaine public </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès texte intégral </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>9 % : Copyright. In Print </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès selon desiderata des auteurs/éditeurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>75 % : Copyright (USA : 1923) Mais « out of print » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Extraits (snippets) </li></ul></ul></ul>
  14. 16. Full-View (16 %) <ul><li> Domaine public </li></ul><ul><li> Accès texte intégral </li></ul><ul><li> + téléchargement </li></ul>
  15. 17. Limited Preview (9 %) <ul><li>Volet éditeur </li></ul><ul><li>Accord passé </li></ul><ul><li>20 % texte </li></ul>
  16. 18. « Snippet view » (75 %) <ul><li>Pas d’accord </li></ul><ul><li>Pas d’ayants-droit </li></ul><ul><li>Règle de l’Opt-out </li></ul><ul><li>Données bibliographiques </li></ul><ul><li>Mot-clé en contexte </li></ul>
  17. 19. Chapitre Second « La Bataille de l’édition »
  18. 20. Le dilemme des éditeurs <ul><li>En être ou non ? IL LE FAUT </li></ul><ul><ul><li>Question est de savoir comment … </li></ul></ul><ul><li>Sept. 2005 : procès Authors Guild </li></ul><ul><li>Oct. 2005 : procès AAP </li></ul><ul><li>Argument officiel : </li></ul><ul><ul><li>« massive copyright infringement » </li></ul></ul><ul><ul><li>Opt-Out illégal. </li></ul></ul><ul><li>Position Google (vrai) : si « usage équitable » (‘fair-use’), pas besoin de permission (Opt-In). </li></ul><ul><li>question des USAGES : </li></ul><ul><ul><li>Google Book Search : fair-use or not fair-use ? </li></ul></ul>
  19. 21. Google Book $ ? <ul><li>Aujourd’hui : </li></ul><ul><ul><li>Usager : gratuit Mais identification </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Stratégie « portail » : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>monétisation des accès et des consultations </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Public captif </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>$ : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Liens contextuels </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Liens vers éditeurs/libraires en ligne MAIS </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Constitution d’un catalogue propriétaire (Google) </li></ul></ul></ul><ul><li>Demain ??? </li></ul><ul><ul><li>Vidéo à la demande => Livres à la demande ? Au chapitre ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Service de paiement sécurisé en ligne </li></ul></ul><ul><ul><li>Flou artistique augmenté par changements de stratégie et contradictions (apparentes) : «  Aucun enregistrement, ni impression, ni sauvegarde pour l’usager …  » </li></ul></ul>
  20. 22. GoogleZone
  21. 23. Chapitre Troisième « Plus on est de fous … »
  22. 24. Open Content Alliance ( http://www. opencontentalliance . org /) http://www. openlibrary . org / <ul><li>« a group of cultural, technology, nonprofit, and governmental organizations » </li></ul><ul><li>build a permanent archive of multilingual digitized text and multimedia content. </li></ul><ul><li>accessible through </li></ul><ul><ul><li>Internet Archive </li></ul></ul><ul><ul><li>Yahoo! </li></ul></ul><ul><li>Une philosophie et des services différents </li></ul><ul><li>Adobe </li></ul><ul><li>MSN </li></ul><ul><li>Yahoo! </li></ul><ul><li>Une trentaine d’universités,de musées et d’archives </li></ul><ul><li>HP Labs </li></ul><ul><li>Internet Archive </li></ul><ul><li>Johns Hopkins University Libraries </li></ul><ul><li>National Archives (United Kingdom) </li></ul><ul><li>Xerox Corporation </li></ul>
  23. 25. MSN Book Search <ul><li>MSN ????? </li></ul><ul><ul><li>MSN Book Search. Rien n’est visible pour l’instant </li></ul></ul><ul><ul><li>7 novembre 05 : British Library pour la numérisation de 10 000 ouvrages. </li></ul></ul><ul><li>Quelle analyse ? </li></ul><ul><ul><li>stratégie d'isolement de Google ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Impossibilité (ou inutilité) de rattraper l'avance pris par les deux autres projets ? </li></ul></ul><ul><ul><li>« Dissuasion » numérique </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Renforcer les crispations. </li></ul></ul></ul>
  24. 26. Chapitre Quatrième « Et les libraires dans tout ça ? »
  25. 27. <ul><li>Les petits </li></ul><ul><ul><li>Label « libraire indépendant » ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Portail de la librairie indépendante ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Affiliation commerciale avec Google </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Libraire près de chez vous </li></ul></ul></ul><ul><li>Les gros </li></ul><ul><ul><li>Sauramps (Montpellier) + Ombres Blanches (Toulouse) + Mollat (Bordeaux) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>160 000 titres en stock physique cumulés </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Négociation avec Google depuis l'automne dernier. </li></ul></ul><ul><ul><li>Permettre une remontée quotidienne de leur fonds auprès du moteur pour l'affichage de liens sponsorisés vers lesdits sudistes </li></ul></ul><ul><li>Les saumons </li></ul><ul><ul><li>Édition de l’Eclat (Michel Valensi) </li></ul></ul>
  26. 28. ? Réflexions ? Pour ouvrir le débat … et l’appétit Ou comment à quelque chose malheur est bon. Grâce (à cause) de Google on n’aura jamais autant …
  27. 29. (on n’aura jamais autant …) Questionné l’irréductible légèreté du livre <ul><li>dans : </li></ul><ul><ul><li>Son rapport avec l’individualité consciente qui le feuillette </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>lecture fragmentaire. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Son rapport avec l’inscription qu’il recueille </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>lecture numérique </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Son rapport à un héritage culturel partagé </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>économie des savoirs du livre. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Google Books : tête de gondole comme seul modèle bibliothéconomique :-(( </li></ul></ul></ul>
  28. 30. (on n’aura jamais autant …) Porté le numérique en débat culture, économie et politique <ul><li>Mise en ligne de la culture : </li></ul><ul><ul><li>débat culturel, économique ET politique </li></ul></ul><ul><li>«  les dimensions collectives de la production, circulation, consommation des savoirs sont en voie de différenciation accélérée.  » Jean Max Noyer </li></ul><ul><li>«  le financement de Google par la publicité (...) s'appuie aussi sur le métier de Google, sur une activité de quasi-bibliothécaire : la création puis la vente de mots-clés. Son thesaurus est un thesaurus  » Alain Giffard </li></ul>
  29. 31. (on n’aura jamais autant …) Interrogé les « modèles » <ul><li>Aujourd’hui : </li></ul><ul><ul><li>Relative richesse et diversité des modèles </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle S de bibliothèque numérique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Yahoo, MSN, Google … mais aussi … </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Gallica : http://gallica.bnf.fr/Presentation.htm </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bibliothèque électronique de lisieux : http://www. bmlisieux . com / </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bibliothèque Universelle : http:// abu . cnam . fr / </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Projet Gutenberg : http://www.gutenberg. org / </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle S de librairies numériques (petits et gros) </li></ul></ul></ul><ul><li>Demain ?????????????????? </li></ul>
  30. 32. Une équation et quelques inconnues de taille <ul><li>« Bien mal acquis » … reste acquis ! </li></ul><ul><ul><li>Les textes disponibles seront numérisés. </li></ul></ul><ul><ul><li>le livre sera numérique </li></ul></ul><ul><ul><li>le livre ne sera pas QUE numérique. </li></ul></ul><ul><li>Quelle sera la part du numérique dans les pratiques et les modalités d’appropriation du livre ? </li></ul><ul><li>Rien n’est réglé mais quelques indices : </li></ul><ul><ul><li>Massification des accès </li></ul></ul><ul><ul><li>Modernisation des dispositifs de lecture </li></ul></ul>
  31. 33. Les « métiers du livre » <ul><li>On connaît position : </li></ul><ul><ul><li>Des bibliothèques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour & Contre </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>( = « pour mais à condition que d’autres modèles existent ») </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>( = « donnez-nous les MOYENS ($$) d’être contre ») </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des éditeurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contre. Contre. Contre. Mais … « Il faut en être » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des auteurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>S’expriment peu. Désintermédiation. Les éditeurs « portent » (pour l’essentiel) leur parole. Donc quand même plutôt contre. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des chercheurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>De plus en plus « Pour » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>(Google Scholar) et phénomène de l’auto-publication </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Des (gros) libraires </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>POUR. </li></ul></ul></ul>
  32. 34. Bon d’accord mais demain ?? <ul><li>Un moteur de recherche n’est </li></ul><ul><ul><li>NI une librairie, </li></ul></ul><ul><ul><li>NI une bibliothèque, </li></ul></ul><ul><ul><li>NI un éditeur. </li></ul></ul><ul><li>MAIS … le CATALOGUE est la convergence </li></ul><ul><ul><li>De métiers : biblio, édition, librairie </li></ul></ul><ul><ul><li>De pratiques & des missions : Conservation, diffusion, accès, recherche </li></ul></ul><ul><li>OR aujourd’hui Google c’est : </li></ul><ul><ul><li>Le catalogue </li></ul></ul><ul><ul><li>+ Le fonds numérisé </li></ul></ul><ul><ul><li>+ Le public captif </li></ul></ul><ul><ul><li>+ L’adéquation aux nouveaux usages </li></ul></ul><ul><ul><li>+ Les outils de monétisation de services à l’usager (et aux partenaires : Adwords, Adsense, Payment Corp) </li></ul></ul><ul><ul><li>+ L’infrastructure et la technologie de recherche </li></ul></ul><ul><li>Qu’est-ce qui l’empêche de devenir libraire ? Editeur ? Bibliothécaire ? </li></ul>
  33. 35. Préambule Pourquoi cette histoire ? <ul><li>Livres Hebdo : 20 Janvier 2006 </li></ul><ul><ul><li>« Google aurait numérisé des centaines d’ouvrages français, sans aucune autorisation des maisons d’éditions. » </li></ul></ul><ul><ul><li>« Les oeuvres &quot;pillées&quot; appartiendraient aux éditeurs Gallimard, Grasset, Hachette ou Fayard, et antérieures à 1970, les auteurs étant Albert Camus, Paul Valéry, André Malraux, André Gide ou André Breton. » </li></ul></ul>

×