Faire mes élèves retrouver le bonheur d’apprendre le français, à l’aide de la littérature jeunesse, la poésie et les fable...
Qu'est-ce que le bonheur ? 
Le bonheur, c'est en français la chance, mais aussi l'état de la conscience pleinement satisfa...
Quelques citations sur le bonheur 
•Il y a deux sortes de gens : ceux qui peuvent être heureux et ne le sont pas, et ceux ...
Voici ce que les enfants peuvent nous enseigner sur le bonheur 
Ils suivent leurs instincts. 
Les jeunes enfants ne passen...
Ils suivent leurs instincts. 
Les jeunes enfants ne passent pas beaucoup de temps à se demander s'ils ont pris, ou pas, la...
Ils vivent dans l'instant présent. 
Ils ne s'attardent pas sur le passé. 
Ils ne s'inquiètent pas du futur.
Ils croient. 
Les jeunes enfants croient à la Petite Souris, au Père Noël, et au pouvoir des pansements.
Ils font des trucs. 
Ils dessinent. Ils sculptent. Ils collent. Ils peignent. Ils découpent tout ce qu'ils touchent.
Ils dansent. 
C'est ce qu'ils font. Excepté toutes les fois où ils veulent vraiment s'assurer que quelqu'un les regarde.
Ils chantent. 
Ils se mettent à chanter pour un rien. N'importe quand. N'importe où.
Suite… Ils disent ce qu'ils veulent dire. Ils disent ce qu'ils pensent. 
Ils sont excités.
Ecrire un récit à la manière du conte 
«La grenouille à grande bouche»
Déroulement. 
1)Chaque élève a choisi un animal. 
2)L’élève a listé une caractéristique de cet animal. La contraint étant ...
JE REUSSIS 
Compétences travaillées AVEC AIDE 
AVEC 
DIFFICULT 
E 
AVEC AIDE 
SANS 
DIFFICULTE 
SEUL 
AVEC 
DIFFICULTE 
SE...
En chaque personne sommeille un poète. 
•Voici le fondement d'une approche pédagogique de l'écrit centrée sur le «plaisir ...
«Avec l'encre couleur du temps » 
Avec l’encre verte j'écris le jardin, que 
je connais, j'écris les feuilles des arbres 
...
Quelques principes simples sont à la base de l'approche pédagogique que nous proposons. 
L'expression écrite sera abordée...
Des principes simples, suite 
Lesapprenantss'entraiderontdanslaphasederelectureetdecorrectiondeleurstextes.Leprocessusd'a...
Page d’écriture 
Deux et deux quatrequatreet quarte huithuitet huit font seize… Répétez ! dit le maîtreDeux et deux quatre...
Objectif : écrire une recette 
de sorcière. 
Compétence travaillée : 
l’impératif présent dans un 
texte prescriptif, la r...
Comment générer des exercices? 
Les activités qui suivent dans ce dossier ne sont que quelques exemples d'une série infini...
Lesobjectifspédagogiquesvisés: 
•objectifs linguistiques fonctionnels(p.ex. donner un conseil, décrire un personnage, expr...
Pour écrire de la poésie 
Ô caille, belle caille (perdrix) 
Où est ton nid ? 
Des oeufs de caille Qu'il y a dedans ! 
Ô ca...
Conversation (l'homme et la terre) 
-Comment ça va sur la terre ? -Ca va, ça va, ça va bien. -Les petits chiens sont-ils p...
Locataires 
J'ai dans mon cartable(C'est épouvantable!) Un alligatorQui s'appelle Hector. J'ai dans ma valise(Ça me terror...
Jacques Prévert(*) 1900-1977 
Paul Eluard 
"Tu dis que tu aimes les fleurs, tu les coupes. Tu dis que tu aimes les poisson...
10 pistes pour écrire un album jeunesse 
1-J'imagine mon histoire aussi dans le «visuel», même si lesillustrations ne sero...
10 pistes (suite) 
6-Je fais progresser mon histoire simplement,sans jouer à perdre le lecteur: Le temps se déroule sans e...
Album de jeunesse pour le primaire 
Léo Partsanakis, Mars 2014
Je me présente 
•Bonjour! Je m’appelle Mimosa. 
•Je suis un chat… 
•J’ habite dans une maison, à la campagne. 
•Je suis be...
J’ai des frères et soeurs aussi: 
Sakis, le chien de la famille est mon ami. 
On dort ensemble sur son lit. 
J’aime beauco...
Voilà un autre papillon qui s’envole vers Mimosa et se pose sur son nez. 
Mimosa est émerveillé. Elle ne bouge pas. Elle l...
Mimosa: Bonjour! 
Isabelle: Bonjour! Qui es-tu? 
Mimosa: Je m’appelle Mimosa, j’habite ici avec ma famille. 
Isabelle: Moi...
Avantla lecture du résumé Décrivez l'affiche du film. 
Quelle pourrait être la relation qui unit les deux personnages? Im...
Les paroles de la chanson 
Pourquoi les poules pondentdes oeufs? Pour que les poules fassent des oeufsPourquoi les amoureu...
Les fables 
Lire Les Fables de La Fontaine à l’école primaire, c’est d’abord comprendre l’histoire racontée. 
Les obstacle...
Le rat des villes et le rat des champs 
Autrefois le rat des villesInvita le rat des champs, D'une façon fort civile, A de...
CalligrammeDialogue entre les deux rats: 
Le rat des champs 
Le rat des villes 
Salut mon ami le citadin. 
Merci pour l’in...
Le corbeau et le renard 
Maître Corbeau, sur un arbre perché, 
Tenait en son bec un fromage. 
Maître Renard, par l'odeur a...
La Fontaine à l’aide des multimédia
Merci
Faire mes élèves retrouver le bohneur
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Faire mes élèves retrouver le bohneur

5 091 vues

Publié le

Didactique du FLE

Publié dans : Formation
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 091
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Faire mes élèves retrouver le bohneur

  1. 1. Faire mes élèves retrouver le bonheur d’apprendre le français, à l’aide de la littérature jeunesse, la poésie et les fables. Séminaire de rentrée Septembre2014
  2. 2. Qu'est-ce que le bonheur ? Le bonheur, c'est en français la chance, mais aussi l'état de la conscience pleinement satisfaite.(Dictionnaire Le Robert). On distinguera le bonheur de la joie ou du plaisir : le bonheur renvoie à un état de satisfaction durable(une joie peut être éphémère) et profond(un plaisir peut être superficiel).
  3. 3. Quelques citations sur le bonheur •Il y a deux sortes de gens : ceux qui peuvent être heureux et ne le sont pas, et ceux qui cherchent le bonheur sans le trouver. (Proverbe Arabe) •Quand ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites sont en harmonie, le bonheur vous appartient. (Mahatma Gandhi) •Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres. (Confucius) •Le bonheur vient de l'attention aux petites choses, et le malheur de la négligence des petites choses. (Liu Hiang)
  4. 4. Voici ce que les enfants peuvent nous enseigner sur le bonheur Ils suivent leurs instincts. Les jeunes enfants ne passent pas beaucoup de temps à se demander s'ils ont pris, ou pas, la bonne décision. Ils vivent dans l'instant présent. Ils ne s'attardent pas sur le passé. Ils ne s'inquiètent pas du futur. Ils croient. Les jeunes enfants croient à la Petite Souris, au Père Noël, et au pouvoir des pansements. Ils font des trucs. Ils dessinent. Ils sculptent. Ils collent. Ils peignent. Ils découpent tout ce qu'ils touchent. Ils dansent. C'est ce qu'ils font. Excepté toutes les fois où ils veulent vraiment s'assurer que quelqu'un les regarde. Ils chantent. Ils se mettent à chanter pour un rien. N'importe quand. N'importe où.
  5. 5. Ils suivent leurs instincts. Les jeunes enfants ne passent pas beaucoup de temps à se demander s'ils ont pris, ou pas, la bonne décision.
  6. 6. Ils vivent dans l'instant présent. Ils ne s'attardent pas sur le passé. Ils ne s'inquiètent pas du futur.
  7. 7. Ils croient. Les jeunes enfants croient à la Petite Souris, au Père Noël, et au pouvoir des pansements.
  8. 8. Ils font des trucs. Ils dessinent. Ils sculptent. Ils collent. Ils peignent. Ils découpent tout ce qu'ils touchent.
  9. 9. Ils dansent. C'est ce qu'ils font. Excepté toutes les fois où ils veulent vraiment s'assurer que quelqu'un les regarde.
  10. 10. Ils chantent. Ils se mettent à chanter pour un rien. N'importe quand. N'importe où.
  11. 11. Suite… Ils disent ce qu'ils veulent dire. Ils disent ce qu'ils pensent. Ils sont excités.
  12. 12. Ecrire un récit à la manière du conte «La grenouille à grande bouche»
  13. 13. Déroulement. 1)Chaque élève a choisi un animal. 2)L’élève a listé une caractéristique de cet animal. La contraint étant d’employer le verbe être et/ou le verbe avoir (Il est…. ou Il a …..) 3)A l’aide du dictionnaire, d’internet ou de ses propres connaissances, l’élève a écrit le lieu de vie de cet animal ainsi que son régime alimentaire. 4)Une fois toutes ces informations collectées nous avons mis en forme le récit à la manière du conte. 5)Une fois le récit terminé à l’écrit, l’enfant le tape sur l’ordinateur. 6)L’élève réalise l’illustration de son récit. 7)L’élève prépare son récit à voix haute et vient le lire à voix haute devant la classe. L’objectif étant que la lecture soit fluide, que tous les mots soient correctement prononcés et que l’intonation soit mise pour les questions.
  14. 14. JE REUSSIS Compétences travaillées AVEC AIDE AVEC DIFFICULT E AVEC AIDE SANS DIFFICULTE SEUL AVEC DIFFICULTE SEUL SANS DIFFICULTE Validation enseignant J’utilise la structure répétitive du conte. Je choisis un animal et j’utilise le verbe être et/ou avoir pour le décrire. Je trouve le lieu de vie et le régime alimentaire de cet animal. Je copie mon texte sur l’ordinateur. J’illustre mon récit avec la grenouille et l’animal choisi. Je lis mon récit devant la classe. Prénom : FICHE SUR LA GRENOUILLE A GRANDE BOUCHE
  15. 15. En chaque personne sommeille un poète. •Voici le fondement d'une approche pédagogique de l'écrit centrée sur le «plaisir d'écrire». •Seulement, il faut réveiller le poète-apprenti et lui faire découvrir que la rédaction de textes est à sa portée, même en langue étrangère. C'est la tâche du professeur qui guidera l'apprenant sur le chemin de la réussite! •Comment s'y prendre pour aider les apprenants à développer leur compétence d'expression écrite?
  16. 16. «Avec l'encre couleur du temps » Avec l’encre verte j'écris le jardin, que je connais, j'écris les feuilles des arbres qui se reflètent dans l'eau. J'écris avec l'encre bleue le ciel qui se regarde dans la mer. J'écris avec l'encre marron sur un poteau de l'école le prénom d'une fille. J'écris avec l'encre violette une lettre à un ami lointain et je vois la vie en rose. Naïm J'écris avec l'encre violette tous les chagrins qui me viennent dans la tête J’écris avec l’encre couleur or Tous les fruits que j’adore J’écris avec l’encre orange Les choses qui me dérangent J'écris avec l'encre bleue Les yeux des gens heureux J'écris avec l'encre caramel Toutes les demoiselles J'écris avec l'encre noire La couleur de nos désespoirs Sérine
  17. 17. Quelques principes simples sont à la base de l'approche pédagogique que nous proposons. L'expression écrite sera abordée dans la perspective d'une approche communicative qui privilégie l'interaction.Les apprenants travailleront dans l'esprit de l'atelier d'écriture, lieu d'apprentissage et de partage d'expériences réelles ou imaginairesqu'ils construiront avec les connaissances et les moyens linguistiques dont ils disposent. Les activités d'expression écrite ne seront pas isolées mais elles seront précédées (ou suivies) d'autres activités d'expression orale, de lecture et de compréhension orale qui permettront de créer le contextenécessaire à réaliser la tâche et à générer les idées. Pour déclencher la production , nous utiliserons souvent un support concret auditif ou visuel:un extrait de film, une image, un clip vidéo, un texte littéraire, une série de mots ou de phrases, un air de musique ou une odeur. De cette façon, nous ferons appel à tous les sens de l'apprenant et nous lui donnerons plus de chances d'accéder à son imaginaire. Les supports pédagogiques utilisés seront authentiques.Ils permettront à l'apprenant d'entrer en contact avec la culture littéraire et artistique en langue française et avec le monde tout entier qui entrera ainsi dans la classe.
  18. 18. Des principes simples, suite Lesapprenantss'entraiderontdanslaphasederelectureetdecorrectiondeleurstextes.Leprocessusd'apprentissagesetrouverastimuléparl'interactionetledialogue. Leprofesseurlaisseralepluspossibledetempsdeparoleetdetravailauxapprenants. Ilselimiteraàmettreenrouteleprocessusetfonctionneraensuitecommepersonneressourceàladispositiondel'apprenant.Ilinterviendraquandcelui-cileluidemandera. Lesapprenantstravaillerontsouventdefaçonautonome(individuellementouengroupes).Ilsapprendrontàtrouverl'informationdontilsontbesoinenconsultantledictionnaire,l'internet,unegrammaire,leprofesseur,leurscompagnonsdeclasse,etc. Queletextesoitrédigéindividuellement,engroupesouclassicalement,ilferatoujoursl'objetd'unemiseencommuncollectivesousformedelectureàhautevoix,decompositiond'unrecueildetextes(illustré)oud'affichesapposéesauxmursdelaclasse.Decettefaçon,lerésultatdelacréationseraissud'uneffortcollectifcequimotiveradavantagelesapprenants.Chacunapportesapierreàl'édificeetcontribueauprojetdanslamesuredesespossibilités.Chaqueindividuseramisenvaleurparlaréussitecollective.
  19. 19. Page d’écriture Deux et deux quatrequatreet quarte huithuitet huit font seize… Répétez ! dit le maîtreDeux et deux quatrequatreet quatre huithuitet huit font seize. Mais voilà l’oiseau lyrequi passe dans le ciell’enfant le voitl’enfant l’entendl’enfant l’appelleSauve-moijoue avec moioiseau ! Alors l’oiseau descendet joue avec l’enfant Deux et deux quatre… Répétez ! dit le maîtreet l’enfant jouel’oiseau joue avec lui… Quatre et quatre huithuitet huit font seizeet seize et seize qu’est-ce qu’ils font ? Ils ne font rien seize et seizeet surtout pas trente-deuxde toute façonils s’en vont. Et l’enfant a caché l’oiseaudans son pupitreet tous les enfantsentendent sa chansonet tous les enfantsentendent la musiqueet huit et huit à leur tour s’en vontet quatre et quatre et deux et deuxà leur tour fichent le campet un et un ne font ni une ni deux Jacques Prévert
  20. 20. Objectif : écrire une recette de sorcière. Compétence travaillée : l’impératif présent dans un texte prescriptif, la recette. La recette de Tomas •Prends un chaudron, mets-le sur le feu. •Prends de la bave de crapaud, mets 2 yeux d’escargot et 3 cuisses de grenouille. •Prends une tête de vampire et son cerveau. •Prends un coeur de boeuf, sa langue et ses poils. •Prends une araignée, mets-la à cuire pendant un siècle à 180°. Bon appétit ! Une soupe faite par une sorcière • Prenez deux pattes de crapaud • Récupérez le bouillonnement. • Allez chercher deux limaces et quatre vers de terre. • Arrachez deux yeux de poisson rouge Mélangez le tout. • Cassez une coquille d’escargot et laissez le corps à part pour plus tard. • Coupez trois tomates pourries depuis cinq ans, • Et mélangez le tout. • Rajoutez trente crottes de mammouth, • Du sel, du poivre et le corps de l’escargot. • Faites cuire le tout dans une marmite à 180° pendant sept mois. La recette de Léo •Prenez une grenouille, mettez-la dans le chaudron, ajoutez une chauve-souris et mettez-la dedans. •Attendez une minute et ajoutez une page de journal. •Puis, ajoutez une queue de rat. •Mettez un escargot. Attendez une heure et bonne dégustation !
  21. 21. Comment générer des exercices? Les activités qui suivent dans ce dossier ne sont que quelques exemples d'une série infinie d' exercices possibles. Avec un minimum d'imagination, chaque professeur est en mesure d'inventer les activités adaptées à sa classe. Les caractéristiques d'une activité résultent de la combinatoire de plusieurs éléments parmi lesquels le professeur opérera un choix. Le support de travail servant de déclencheur de l'activité: texte littéraire, chanson, extrait de film, clip vidéo, photo, peinture, poème, etc. Le type d'activité: reconstruire un texte décomposé, le reformuler ou produire un tout nouveau texte avec une contrainte ou non (par exemple: écrire en utilisant un certain nombre de mots obligatoires). Le genre de texteproduit: poème, récit, lettre, télégramme, dialogue, interview, affiche publicitaire, histoire, roman, nouvelle, conte, critique de film, etc. La forme de regroupementdes élèves pendant l'activité: travailleront-ilsseuls ou en petits groupes?
  22. 22. Lesobjectifspédagogiquesvisés: •objectifs linguistiques fonctionnels(p.ex. donner un conseil, décrire un personnage, exprimer ses sentiments) •objectifslinguistiquesgrammaticaux, lexicaux •objectifs linguistiques stylistiques(savoir comment créer un effet d'ironie, d'humour, savoir créer une atmosphère dans un texte, etc.) •objectifs sociolinguistiques(manier les registres de langue) •objectifs discursifs (connaître le fonctionnement des types de textes) •objectifs socioculturels(connaître le mode de vie et la culture d'un autre pays) •objectifssocio-affectifs •objectifs d'apprentissage(apprendre à apprendre).
  23. 23. Pour écrire de la poésie Ô caille, belle caille (perdrix) Où est ton nid ? Des oeufs de caille Qu'il y a dedans ! Ô caille, belle caille Qu'ils sont jolis ! De feuilles, de branchettes, Et de ronces aussi ! Ô caille, belle caille De quoi l'as-tu bâti ? Là-haut sur la montagne Au-delà du ruisseau ! Ô caille, belle caille Qu'est-ce qu'il y a dedans ? Ils sont tâchés de picaillesBlancs et marrons. Ô caille, belle caille Où est ton nid ? Là-haut sur la montagne Au-delà du ruisseau ! Ô caille, belle caille De quoi l'as-tu bâti ? De feuilles, de branchettes, Et de ronces (épines) aussi ! Ô caille, belle caille Qu'est-ce qu'il y a dedans ? Des oeufs de caille Qu'il y a dedans ! Ô caille, belle caille Qu'ils sont jolis ! Ils sont tâchés de picaillesBlancs et marrons. REMETTRELAPOÉSIEDANSL'ORDRE Poème anonyme du XVIIesiècle : La caille Solution
  24. 24. Conversation (l'homme et la terre) -Comment ça va sur la terre ? -Ca va, ça va, ça va bien. -Les petits chiens sont-ils prospères? -Mon dieu, oui, merci bien. -Et les nuages ? -Ca flotte. -Et les volcans ? -Ca mijote. -Et les fleuves ? -Ca s’écoule. -Et le temps ? -Ca se déroule. -Et votre âme ? -Elle est malade. Le printemps était trop vert. Elle a mangé trop de salade. Un poème
  25. 25. Locataires J'ai dans mon cartable(C'est épouvantable!) Un alligatorQui s'appelle Hector. J'ai dans ma valise(Ça me terrorise!) Un éléphant blancDu nom de Roland. J'ai dans mon armoire(Mon Dieu, quelle histoire!) Un diplodocusNommé Spartacus. Mais pour moi le pire, C'est sous mon chapeauD'avoir un vampireLogé dans ma peau. Jean-Luc Moreau
  26. 26. Jacques Prévert(*) 1900-1977 Paul Eluard "Tu dis que tu aimes les fleurs, tu les coupes. Tu dis que tu aimes les poissons, tu les manges. Tu dis que tu aimes les oiseaux, tu les mets en cage. Quand tu me dis "Je t'aime", j'ai peur..." Dans Paris il y a une rue, Dans cette rue il y a unemaison, Dans cette maison il y a un escalier, Dans cette escalier il y a une chambre, Dans cette chambre il y a unetable , Surcette table il y a un tapis, Sur ce tapis il y a une cage , Dans cette cage il y a un nid , Dans ce nid il y a une oeuf, Dans cet oeuf il y a un oiseau. L'oiseau renversa l'oeuf, L'oeufrenversa le nid , Le nid renversa la cage La cage renversa le tapis Le tapis renversa la table , La table renversa la chambre, La chambre renversa l'escalier, L'escalier renversa la maison, La maison renversa la rue , La rue renversa la ville de Paris.
  27. 27. 10 pistes pour écrire un album jeunesse 1-J'imagine mon histoire aussi dans le «visuel», même si lesillustrations ne seront pas les miennes. 2-Mon histoire est soit active, dynamique et vivante, soit au contraire contemplative et laissant le temps aux choses. 3-Mes phrases sont relativement simples. Les mots difficiles peuvent être compris grâce au contexte de l'histoire ou de l'illustration. 4-Un album est lu. Je peuxjouer des sonorités des mots, du rythme des phrases, des rimes... 5-Je peux utiliser des répétitions de mots ou de tournures dephrases, je peux faire appel à des énumérations.
  28. 28. 10 pistes (suite) 6-Je fais progresser mon histoire simplement,sans jouer à perdre le lecteur: Le temps se déroule sans ellipse difficile et sans retour arrière. 7-Que l'histoire soit lue par un adulte à un enfant ou que ce dernier se la raconte ensuite lui-même,j'installe une connivence:Je peux poser des questions, directement ou non, au lecteur, dont il connaît ou devine la réponse. 8-L'identification du jeune lecteur à un «petit» héros (enfant, créature ou animal sympathique), et qui doit faire face à un problème concernant un enfant, n'est pas obligatoire mais concerne 98% des livres de petite enfance. 9-Je n'hésite pas à aborder un thème dit «adulte». Tout est une question de traitement. 10-Un album, c'est avant tout une seule idée menée à terme. Je trouve une idée originale dont j'ai le sentiment qu'elle n'a pas été exploitée jusqu'à présent.
  29. 29. Album de jeunesse pour le primaire Léo Partsanakis, Mars 2014
  30. 30. Je me présente •Bonjour! Je m’appelle Mimosa. •Je suis un chat… •J’ habite dans une maison, à la campagne. •Je suis beau. Mon pelage est doux et j’aime me regarder dans le miroir!
  31. 31. J’ai des frères et soeurs aussi: Sakis, le chien de la famille est mon ami. On dort ensemble sur son lit. J’aime beaucoup maman et je joue avec elle. Mes soeurs et frère aussi:
  32. 32. Voilà un autre papillon qui s’envole vers Mimosa et se pose sur son nez. Mimosa est émerveillé. Elle ne bouge pas. Elle le regarde sans miauler. Un jour, je fais connaissance d’un joli papillon qui vient se poser sur une fleur. Je m’approche sans faire du bruit. Je reste sous la fleur sans bouger… J’admire cet insecte différent des autres. Une beauté incroyable!
  33. 33. Mimosa: Bonjour! Isabelle: Bonjour! Qui es-tu? Mimosa: Je m’appelle Mimosa, j’habite ici avec ma famille. Isabelle: Moi, je suis un papillon, je m’appelle Isabelle. Mimosa: Tu es très jolie! Isabelle: Merci. Je suis un insecte de la famille de lépidoptères. Tu vois, j’ai deux paires d’ailles et trois paires de pattes. Mimosa: Trois paires de pattes? Tu cours plus vite que moi? Isabelle: Non, je ne cours pas. Je vole! Mimosa: Ah bon? Comme les oiseaux? Je les vois tous les jours… mais ils ne me parlent pas! Ils ont peur de moi… Viens jouer avec Moi ! Isabelle: D’accord, mais il y a des règles. Je suis tellement fragile ! Mes ailles sont recouvertes d'écailles : un Papillon qui perd ses écailles abîme vite ses ailes et finit par mourir. C’est pour cela que tu vois leur belle coloration.
  34. 34. Avantla lecture du résumé Décrivez l'affiche du film. Quelle pourrait être la relation qui unit les deux personnages? Imaginez un scénario à partir de cette affiche. Aprèsla lecture du résumé Comment l'affiche illustre-t-elle la problématique du film? lieu position des personnages expression des visages, regards... INTRODUCTION DU FILM PAR L'IMAGE
  35. 35. Les paroles de la chanson Pourquoi les poules pondentdes oeufs? Pour que les poules fassent des oeufsPourquoi les amoureux s'embrassent? C’est pour que les pigeons coucoulentPourquoi les jolies fleurs se fanent? Parce que ça fait partie du charmePourquoi le diable et le bon Dieu? C'est pour faire parler les curieux. Pourquoi le feu brûle le bois? C’est pour bien réchauffer nos corpsPourquoi la mer se retire? C’est pour qu’on lui dise EncorePourquoi le soleil disparaît? Pour l’autre partie du décorPourquoi le diable et le bon Dieu? C'est pour faire parler les curieux. Pourquoi le loupmange l'agneau? Parce qu’il faut bien se nourrirPourquoi le lièvre et la tortue? Parce que rien ne sert de courirPourquoi les angesont-ils des ailes? Pour nous faire croire au Père NoëlPourquoi le diable et le bon Dieu? C'est pour faire parler les curieux. Ça t'a plu, le petit voyage? Ah oui, beaucoup. On a vu de belles choses, eh? J'aurais bien voulu voir les sauterelles! Sauterelles, pourquoi des sauterelles? Et des libellules aussi. À la prochaine fois, d'accord. D'accord. Je peux te demander quelque chose? Quoi encore? On continue mais cette fois-ci c'est toi qui chantes. Pas question. S'il te plaît. Non, mais non. Allez, c'est le dernier couplet. Tu ne crois pas que tu pousses un peu le bouchon? Pourquoi notre coeur fait tic-tac? Parce que la pluie fait flic flacPourquoi le temps passe si vite? Parce que le vent lui rend visitePourquoi tu me prends par la main? Parce qu’avec toi je suis bienPourquoi le diable et le bon Dieu? C'est pour faire parler les curieux.
  36. 36. Les fables Lire Les Fables de La Fontaine à l’école primaire, c’est d’abord comprendre l’histoire racontée. Les obstacles majeurs sont essentiellement la mise en vers qui modifie l’ordre habituel des constituants de l’énoncé, l’enchâssement du dialogue et du récit et la visée argumentative qu’elle développe selon différentes mises en texte : présence d’une morale explicite ou implicite. La présence de plusieurs recueils illustrés dans la classe permet aux élèves de confronter leur interprétation du texte avec les interprétations que les mises en images leur suggèrent. La lecture des fables en bande dessinée peut être une entrée pertinente. En effet, les dessinateurs des fables ont exercé doublement leur fonction d’auteurs, comme créateurs d’images mais aussi de relations entre le texte et l’image.
  37. 37. Le rat des villes et le rat des champs Autrefois le rat des villesInvita le rat des champs, D'une façon fort civile, A des reliefsd'ortolans. Sur un tapis de TurquieLe couvert se trouva mis. Je laisse à penser la vieQue firent ces deux amis. Le régal fut fort honnête: Rien ne manquait au festin; Mais quelqu'un troubla la fêtePendant qu'ils étaient en train. A la porte de la salleIls entendirent du bruit: Le rat de ville détale, Son camarade le suit. Le bruit cesse, on se retire: Rats en campagneaussitôt; Et le citadin de dire: «Achevons tout notre rôt. -C'est assez, dit le rustique; Demain vous viendrez chez moi. Ce n'est pas que je me piqueDe tous vos festins de roi; Maisrien ne vient m'interrompre: Je mange tout à loisir. Adieu donc. Fi du plaisirQue la crainte peut corrompre!»
  38. 38. CalligrammeDialogue entre les deux rats: Le rat des champs Le rat des villes Salut mon ami le citadin. Merci pour l’invitation. Qu’est-ce que c’est? Quelle belle couleur! J’aime boire de l’eau fraîche avec du pain et du fromage. Où est le chat? Ravi de te voir mon ami paysan. Voilà, ici c’est chez-moi et nous allons boire du vin. Tu aimes bien un jus d’orange? Il y a tout ce que tu désires ici. Tu es mon invité. …..
  39. 39. Le corbeau et le renard Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, [e] Lui tint à peu près ce langage : "Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! [o] Sans mentir, si votre ramageSe rapporte à votre plumage, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.«[wa] A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ; Et pour montrer sa belle voix, Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. [wa] Le Renard s'en saisit, et dit : [i] "Mon bon Monsieur,[ә] Apprenez que tout flatteurVit aux dépens de celui qui l'écoute : Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute." [u]
  40. 40. La Fontaine à l’aide des multimédia
  41. 41. Merci

×