L’ É CHE C - MOTEUR DE 
RÉUSSITE 
Avancez, Progressez, Évoluez et Changez tout simplement
CHANGEZ VOTRE 
ATTITUDE PAR LA PENSÉE
EXEMPLE 
NEUROPSYCHOLOGIQUE 
 Salle de scanner IRM , université de Bangor. La séance finie, la patiente 
sort du tunnel, ...
POURQUOI ? 
 Quatre séances d’une heure suffiraient dans la plupart de 
cas pour venir à bout de ses redoutables symptôme...
LE CERVEAU 
Nous avons ciblé la région cérébrale de l’amygdale 
dont on sait qu’elle s’active à la mesure des émotions 
p...
ÉCRAN ROUGE 
Si l’écran de contrôle faisant face au 
patient demeure bleu, c’est raté, mais si il 
vire au jaune ou, mieu...
L’ E F FE T E S T IMMÉDIAT 
À charge pour le patient de guider ses 
pensées pour voir s’allumer les couleurs les plus 
ch...
NOTRE PENSÉE 
 Et oui ! On peut influencer notre cerveau par le seul 
exercice de sa pensée. Depuis une dizaine d’années ...
LE PLACEBO 
Une des preuves est l’étude sur le 
placebo. Dans cette étude particulière 
le Placebo active les mêmes zones...
UN STIMULUS THERMIQUE 
 EN 2002 , PREDRAG PERTOVIC, NEUROBIOLOGISTE AU 
KAROLINSKA INSTITUT DE STOCKHOLM ( SUEDE) A 
COMP...
TOMOGRAPHIE 
 UN STIMULUS THERMIQUE DOULOUREUX LEUR A ENSUITE ÉTÉ 
INFLIGÉ PENDANT QUE LEUR CERVEAU ÉTAIT SCANNÉ PAR 
TOM...
LA PERSONNALITÉ 
 POUR COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE TELLE 
OU TELLE PERSONNALITÉ DANS LA FACON DE VOIR LES 
CHOSES ET SE...
LES CITATIONS 
 « Il n’y a pas de vent favorable que pour celui qui sait où il va » 
 Seneque 
 « Il faut mieux oser qu...
L’OB JE C T I F 
 Sans objectif il n’y a pas de motivation . Préparez vous à 
fixer l’objectif et passez à l’action. 
 L...
QUESTION 1 
 Qu’est ce que je veux ? 
 En d’autres termes , quel est mon objectif ? Cet objectif peut être à 
plus ou mo...
1.Objectif 
10 
moyens 
Avantages Obstacles 
État 
présent 
Critères 
de validité
QUESTION 2 
Mon objectif est-il formulé positivement ? La 
formulation de l’objectif se présente parfois de 
manière néga...
QUESTION 3 
 Est-ce que mon objectif est réalisable ? 
 La réponse à cette question est une affaire de lucidité. Est –ce...
QUESTION 4 
 Mon objectif ne dépend-il que de moi ? 
 Cette question est absolument déterminante. Si je me concentre 
su...
ACCEPTER 
 Accepter l’idée que je peux atteindre ce but et que je pourrais aussi 
de ne pas l’attendre. 
 Il faut poser ...
QUESTION 5 
 MON OBJECTIF EST –IL FORMULÉ AVEC PRÉCISION ? 
 Il s’agit de donner vie à mon objectif. À quoi puis je voir...
QUESTION 6 
 Pourrait –il y avoir des inconvénients à atteindre mon objectif ou 
des avantages à ne pas l’atteindre ? 
 ...
QUESTION 7 
 En quoi cet objectif est –il important pour moi ? Que va –t-il 
m’apporter ? 
 Il faut revoir tous les avan...
QUESTION 8 
 PAR RAPPORT À MON OBJECTIF, OÙ EST –CE QUE J’EN 
SUIS ? 
 CA NOUS PERMET DE FAIRE LE BILAN DE LA 
SITUATION...
QUESTION 9 
 QU’EST-CE QUI POURRAIT M’EMPÊCHER D’ATTEINDRE 
MON OBJECTIF? 
 ANTICIPER LES OBSTACLES PERMET D’ÉVITER LA 
...
QUESTION 10 
 DE QUOI AI-JE BESOIN POUR ATTEINDRE MON 
OBJECTIF? 
 IL S’AGIT D’ÉVALUER TRÈS PRÉCISÉMENT LES 
ACTIONS QUE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'échec -moteur de réussite. Synthèse des différents perceptions sur l'échec et réussite

502 vues

Publié le

FO-Coaching.com
La stratégie de réussite
" Ce qui se tient derrière nous et ce qui est devant nous est peu de chose comparé à ce qui est en nous." Ralph Waldo Emerson

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
502
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'échec -moteur de réussite. Synthèse des différents perceptions sur l'échec et réussite

  1. 1. L’ É CHE C - MOTEUR DE RÉUSSITE Avancez, Progressez, Évoluez et Changez tout simplement
  2. 2. CHANGEZ VOTRE ATTITUDE PAR LA PENSÉE
  3. 3. EXEMPLE NEUROPSYCHOLOGIQUE  Salle de scanner IRM , université de Bangor. La séance finie, la patiente sort du tunnel, radieuse, comme les autres avant elle. « C’est très satisfaisant d’agir sur son propre cerveau et d’en ressentir immédiatement des effets bénéfique sur son humeur. » -Commente David Linden le neuro-psychologue. Ici , le scanner n’est pas un outil d’analyse médicale visant à déceler une éventuelle pathologie, mais un outil de traitement d’une pathologie parfaitement connue et reconnue ; la dépression.
  4. 4. POURQUOI ?  Quatre séances d’une heure suffiraient dans la plupart de cas pour venir à bout de ses redoutables symptômes.  Que se passe t’il donc dans ce tunnel?  -Le malade y est invité à se concentrer sur sa propre activité cérébrale représentée en temps réel sur un écran.
  5. 5. LE CERVEAU Nous avons ciblé la région cérébrale de l’amygdale dont on sait qu’elle s’active à la mesure des émotions positives, et trop peu chez les sujets dépressifs »- Explique le neuropsychologue.
  6. 6. ÉCRAN ROUGE Si l’écran de contrôle faisant face au patient demeure bleu, c’est raté, mais si il vire au jaune ou, mieux , au rouge, c’est gagné.
  7. 7. L’ E F FE T E S T IMMÉDIAT À charge pour le patient de guider ses pensées pour voir s’allumer les couleurs les plus chaudes. Avec un peu d’entrainement tous y parviennent. Et le soulagement est immédiat.
  8. 8. NOTRE PENSÉE  Et oui ! On peut influencer notre cerveau par le seul exercice de sa pensée. Depuis une dizaine d’années , les résultats s’accumulent. Et ils ne font aucun doute: L’esprit est bien capable de soigner certains troubles et avoir une influence sur nos comportements.
  9. 9. LE PLACEBO Une des preuves est l’étude sur le placebo. Dans cette étude particulière le Placebo active les mêmes zones que des opioïdes.
  10. 10. UN STIMULUS THERMIQUE  EN 2002 , PREDRAG PERTOVIC, NEUROBIOLOGISTE AU KAROLINSKA INSTITUT DE STOCKHOLM ( SUEDE) A COMPARÉ LES EFFETS , DANS LE CERVEAU , D’UN ANTALGIQUE ET D’UN PLACEBO. TOUT LES VOLONTAIRES PENSAIENT AVOIR REÇU UN OPIOIDE DÉRIVÉ DE LA MORPHINE, MAIS CERTAINS N’ONT REÇU QU’UN COMPOSÉ INACTIF.
  11. 11. TOMOGRAPHIE  UN STIMULUS THERMIQUE DOULOUREUX LEUR A ENSUITE ÉTÉ INFLIGÉ PENDANT QUE LEUR CERVEAU ÉTAIT SCANNÉ PAR TOMOGRAPHIE PAR ÉMISSIONS DE POSITONS. QUE LES SUJETS AIENT ÉTÉ SOUS ANTALGIQUES OU QU’ILS AIENT CRU L’ETRE, LES MEMES ZONES DU CERVEAU ONT ÉTÉ ACTIVÉES,TOUTES IMPLIQUÉS DANS LE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR PAR LES OPIOIDES. DANS LES 2 CAS LES SUJETS ONT RAPPORTÉS UNE DIMINUTION DE LA DOULEUR RESSENTIE.
  12. 12. LA PERSONNALITÉ  POUR COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE TELLE OU TELLE PERSONNALITÉ DANS LA FACON DE VOIR LES CHOSES ET SE COMPORTER ON DOIT DECORTIQUER LE TERME LA PERSONNALITÉ- REPRESENTE LES CARACHTÈRISTIQUES DE LA PERSONNE AUXQUELLES RENVOIE SA MANIÈRE HABITUELLE DE SENTIR, DE PENSER ET DE SE COMPORTER.
  13. 13. LES CITATIONS  « Il n’y a pas de vent favorable que pour celui qui sait où il va »  Seneque  « Il faut mieux oser que regretter de ne pas avoir su saisir l’occasion qui se presentait. »
  14. 14. L’OB JE C T I F  Sans objectif il n’y a pas de motivation . Préparez vous à fixer l’objectif et passez à l’action.  Les grands performers ont tous en commun à ce sujet une stratégie particulière qui consiste à se poser un certain nombre de questions pertinentes en rapport avec leurs objectifs. Ces questions au nombre de 10 ,vont orienter nos pensées et nos actions.
  15. 15. QUESTION 1  Qu’est ce que je veux ?  En d’autres termes , quel est mon objectif ? Cet objectif peut être à plus ou moins long terme. S’il s’agit d’un objectif de carrière , on parlera de but. Plus le but sera éloigné dans le temps , plus il sera élevé, et plus il faudra se fixer des objectifs intermédiaires pour pouvoir l’atteindre. L’objectif peut être également à très court terme.
  16. 16. 1.Objectif 10 moyens Avantages Obstacles État présent Critères de validité
  17. 17. QUESTION 2 Mon objectif est-il formulé positivement ? La formulation de l’objectif se présente parfois de manière négative. Il est important de se demander non pas ce qu’on ne veut pas mais ce que on veut.
  18. 18. QUESTION 3  Est-ce que mon objectif est réalisable ?  La réponse à cette question est une affaire de lucidité. Est –ce que je rêve ou est –ce que mon objectif est réelement à ma portée?  SI LA RÉALISATION DE MON OBJECTIF EST TRÈS DIFFICILE , IL FAUDRA L’ÉLOIGNER ET LE TRANSFORMER EN OBJECTIF À PLUS LONG TERME TOUT EN ME FIXANT À COURT TERME DES OBJECTIFS INTERMÉDIAIRES.
  19. 19. QUESTION 4  Mon objectif ne dépend-il que de moi ?  Cette question est absolument déterminante. Si je me concentre sur un objectif qui ne dépend pas que de moi, inconsciemment je laisse la place au doute toute en mettant sur le dos une pression inutile, car atteindre mon objectif échappe à mon contrôle et devient de ce fait aléatoire.
  20. 20. ACCEPTER  Accepter l’idée que je peux atteindre ce but et que je pourrais aussi de ne pas l’attendre.  Il faut poser la question suivante:  Qu’est-ce qui ne dépend que de moi pour atteindre mon objectif ?  Je fais ainsi apparaître un ou plusieurs sous-objectifs alignés sur mon but et qui ,eux, ne dépendent que de moi. Je concentre toute mon énergie sur des actions que je contrôle.
  21. 21. QUESTION 5  MON OBJECTIF EST –IL FORMULÉ AVEC PRÉCISION ?  Il s’agit de donner vie à mon objectif. À quoi puis je voir, entendre et sentir que je vais dans la bonne direction? Quand j’aurais atteint mon objectif, qu’est-ce que je verrais, qu’est que je sentirais? La descriptionde mon objectif doit être la plus riche possible en détails sensoriels. Ainsi tous mes senses seront orientés et programmés dans la direction de ce que je veux.
  22. 22. QUESTION 6  Pourrait –il y avoir des inconvénients à atteindre mon objectif ou des avantages à ne pas l’atteindre ?  Cet question permet de mettre en lumière les obstacles internes qui pourraient m’empêcher d’atteindre mon objectif. En anticipant mentalement ces obstacles, je prends conscience de freins agissant la plupart du temps au niveau inconscient qui finiraient par se transformer en excuses pour expliquer un échec.
  23. 23. QUESTION 7  En quoi cet objectif est –il important pour moi ? Que va –t-il m’apporter ?  Il faut revoir tous les avantages directs et indirects, toutes les conséquences positives et les bénéfices secondaires liés à mon objectif. Plus ma liste sera longue et plus ma motivation se renforcera car l’objectif sera de plus en plus attractif.
  24. 24. QUESTION 8  PAR RAPPORT À MON OBJECTIF, OÙ EST –CE QUE J’EN SUIS ?  CA NOUS PERMET DE FAIRE LE BILAN DE LA SITUATION ACTUELLE.
  25. 25. QUESTION 9  QU’EST-CE QUI POURRAIT M’EMPÊCHER D’ATTEINDRE MON OBJECTIF?  ANTICIPER LES OBSTACLES PERMET D’ÉVITER LA SURPRISE INHIBITRICE OU LE DÉCOURAGEMENT QUAND ILS SE PRÉSENTERONT.
  26. 26. QUESTION 10  DE QUOI AI-JE BESOIN POUR ATTEINDRE MON OBJECTIF?  IL S’AGIT D’ÉVALUER TRÈS PRÉCISÉMENT LES ACTIONS QUE JE VAIS CONDUIRE. APRÈS AVOIR RÉPONDU À CETTE ULTIME QUESTION , LA SEULE CHOSE QUI RESTE EST D’AGIR.

×