etape de recherche

1 039 vues

Publié le

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 039
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

etape de recherche

  1. 1. MODULE MRU PROCESSUS DE VALIDATION DES HYPOTHESES DE LA PROBLEMATIQUE A LA VERIFICATION (RESULTATS)
  2. 2. Structure type d ’un mémoire de recherche professionnalisant faisant appel aux méthodes qualitatives Proposition d ’une démarche : Du constat à la formulation d ’une hypothèse et de la méthodologie qui permettra de la valider ou non.
  3. 3. Évocation du contexte Constat de départ : j ’ai remarqué que ... Question de départ : La question de « Monsieur Tout le Monde »
  4. 4. Question de départ : Cadre théorique : Présentation des théories et définition des concepts qui seront utilisés … nécessite de mobiliser des lectures, des observations ...
  5. 5. Cadre théorique : La question de départ traitée de cette manière est-elle pertinente ? A-t-elle un intérêt au vu de ma professionnalisation ?
  6. 6. La question de départ traitée de cette manière est- elle pertinente ? : Réponses hypothétiques à cette interrogation sur la pertinence : Je pense trouver là ...
  7. 7. Réponses hypothétiques à cette interrogation sur la pertinence : Pré-enquête afin de valider la pertinence de la question de départ et du cadre théorique
  8. 8. Recherche de données pouvant valider la pertinence de la question de départ et du cadre théorique : Données invoquées Données provoquées et/ou suscitées Triangulation
  9. 9. Construction de données provoquées et/ou suscitées : Méthodologie : Choix des outils en fonction de la question de départ et dans le respect d ’une posture épistémologique cohérente avec le cadre théorique
  10. 10. Choix des outils : Formulation explicite d ’une procédure et recueil des données dans le respect absolu de celle-ci
  11. 11. Recueil des données : Traitement des données
  12. 12. Les données obtenues après traitement valident- elles la pertinence de la question de départ et du cadre théorique ? : Si oui, conclure en ce sens Si non, reformuler la question de départ ; Changer éventuellement de cadre théorique
  13. 13. Validation de la question de départ et du cadre théorique : Formulation de la problématique et de sa question centrale, c ’est-à-dire reformulation plus fine de la question de départ en utilisant des concepts issus du cadre théorique
  14. 14. Problématique / Question centrale : Une ou plusieurs hypothèses qui y répondent momentanément mais restent à vérifier
  15. 15. Hypothèse(s) : Méthodologie : Choix des outils en fonction de la problématique et dans le respect d ’une posture épistémologique cohérente avec le cadre théorique
  16. 16. Conclusion : Lien entre travail d ’élaboration et construction de l ’identité professionnelle
  17. 17. Exemple d ’un mémoire de recherche possible faisant appel aux méthodes qualitatives Forme « canonique »: Du constat à la validation d ’une hypothèse
  18. 18. Constat de départ : j ’ai remarqué que dans une certaine équipe éducative « rodée », l ’arrivée de nouveaux éducateurs, pourtant débutants, a débouché sur une dynamique singulièrement accrue et un grand nombre de nouveaux projets riches et constructifs Question de départ : Comment l ’arrivée de débutants dans une équipe expérimentée peut-elle « booster » cette équipe de manière aussi importante ?
  19. 19. Question de départ : Comment l ’arrivée de débutants dans une équipe expérimentée peut-elle « booster » cette équipe de manière aussi importante ? Cadre théorique : La psychosociologie des groupes • Le conflit socio-cognitif (Doise & coll.) • L ’illusion groupale (Anzieu)
  20. 20. Cadre théorique : La Psychosociologie des groupes Question centrale de la problématique : Par quels processus de jeunes éducateurs nouvellement promus peuvent-ils nourrir dans une équipe éducative expérimentée un conflit socio-cognitif générateur de changements profonds et efficients concernant l ’ensemble des aspects dynamique et motivationnel des pratiques ?
  21. 21. Par quels processus de jeunes éducateurs nouvellement promus peuvent-ils nourrir dans une équipe éducative expérimentée un conflit socio- cognitif générateur de changements profonds et efficients concernant l ’ensemble des aspects dynamique et motivationnel des pratiques ? Hypothèse : Ce conflit socio-cognitif peut émerger et être efficace parce que l ’arrivée des nouveaux venus rompt l ’illusion groupale dans laquelle s ’enfermait et se confinait l ’équipe.
  22. 22. Hypothèse : Ce conflit socio-cognitif peut émerger et être efficace parce que l ’arrivée des nouveaux venus rompt l ’illusion groupale dans laquelle s ’enfermait et se confinait l ’équipe. Recherche de données pouvant valider cette hypothèse
  23. 23. Recherche de données pouvant valider l ’hypothèse : Données invoquées : Citations Doise & coll, Anzieu et autres auteurs Nouveaux projets portés par l ’équipe Données suscitées Triangulation
  24. 24. Construction de données suscitées : Méthodologie : en accord avec le paradigme dialectique : • Observation d ’une réunion • entretiens d ’explicitation • entretiens semi-directifs
  25. 25. Choix des outils : Observation entretiens d ’explicitation entretiens semi-directifs Formulation explicite d ’une procédure et recueil des données dans le respect absolu de celle-ci
  26. 26. Observation Participation à une réunion rendue possible par l ’appartenance en tant que stagiaire à l ’institution
  27. 27. Protocole de l ’observation : • Information des précautions déontologiques prises (anonymat) • Non participation absolue et prise de recul • Grille de lecture structurée par l ’hypothèse • Notes écrites
  28. 28. Protocole des entretiens d ’explicitation : • Information des précautions déontologiques prises (anonymat) • Entretiens centrés exclusivement sur la participation à la réunion précédente • Enregistrements audio
  29. 29. Protocole des entretiens semi-directifs : • Information des précautions déontologiques prises (anonymat) • Entretiens guidés par une consigne de départ et l ’exploration de différents thèmes • Enregistrements audio
  30. 30. Grille d ’entretien semi- directif retenue : Consigne de départ : « Pouvez-vous me parler de votre rapport au groupe constitué par l ’équipe éducative, éventuellement de l ’évolution de ce rapport au cours de ces derniers mois ? » Thématiques à évoquer : • au niveau des relations inter-individus • au niveau des relations individu / groupe • au niveau des divergences d ’opinion • au niveau des décisions prises
  31. 31. Recueil des données : Traitement des données : Catégorisation • données mettant en évidence le conflit socio-cognitif • données mettant en évidence l ’illusion groupale • données mettant en évidence un ou plusieurs autres phénomènes Triangulation méthodologique • confrontation entre données issues de l ’observation et celles issues des verbalisations
  32. 32. Les données obtenues après traitement valident-elles l ’hypothèse ? : Si oui, conclure en ce sens Si non, reformuler l ’hypothèse
  33. 33. Exemple d ’un mémoire de recherche professionnalisant faisant appel aux méthodes qualitatives Proposition d ’une démarche : Du constat à la formulation d ’une hypothèse et de la méthodologie qui permettra de la valider ou non.
  34. 34. Évocation du contexte &Constat de départ : A l ’occasion d ’un stage dans la structure x, j ’ai remarqué que parfois, par manque de temps, les travailleurs sociaux sont enclins à accomplir un certain nombres de démarches au profit des personnes qu ’ils accompagnent sans véritablement associer pleinement ces dernières aux démarches entreprises. Question de départ : En terme d ’efficacité d ’accompagnement social inscrit dans un temps donné, que perd-on exactement lorsque le « faire à la place de » se substitue au « faire avec » ?
  35. 35. En terme d ’efficacité d ’accompagnement social inscrit dans un temps donné, que perd- on exactement lorsque le « faire à  la place de » se substitue au « faire avec » ? Cadre théorique : La psychologie du développement • La Zone de Proche Développement (Vygotski) • La « conscience d ’emprunt » (Bruner)
  36. 36. Question de départ : En terme d ’efficacité d ’accompagnement social inscrit dans un temps donné, que perd- on exactement lorsque le « faire à la place  de » se substitue au « faire avec » ? Cadre théorique : La psychologie du développement La question de départ traitée de cette manière est-elle pertinente ? A-t-elle un intérêt au vu de ma professionnalisation ?
  37. 37. La question de départ traitée de cette manière est-elle pertinente ? : Réponses hypothétiques à cette interrogation sur la pertinence : Je pense trouver là matière à réflexion profonde touchant le cœur même de ma pratique future. Je subodore qu ’un nombre important de travailleurs sociaux sont confrontés à des contraintes de temps qui les obligent à effectuer des choix parant au plus urgent mais au prix d ’un certain renoncement à l ’autonomisation des personnes qu ’ils accompagnent.  Connaître plus précisément l ’impact de cet état de fait sur l ’accompagnement social peut conduire à réexaminer certains choix et les argumenter clairement auprès des différents interlocuteurs (bénéficiaires, institutions)
  38. 38. Réponses hypothétiques à cette interrogation sur la pertinence : Pré-enquête afin de valider la pertinence de la question de départ et du cadre théorique
  39. 39. Recherche de données pouvant valider la pertinence de la question de départ et du cadre théorique : Données invoquées : Citations Vygotski, Bruner, autres auteurs Dossiers anonymés, notes de service Données provoquées et suscitéesTriangulation
  40. 40. Construction de données provoquées et suscitées : Méthodologie : en accord avec le paradigme constructivisme : • questionnaires à destination des T.S. • entretiens semi-directifs
  41. 41. Choix des outils : questionnaires à destination des T.S. entretiens semi-directifs Formulation explicite d ’une procédure et recueil des données dans le respect absolu de celle-ci
  42. 42. Protocole du questionnaire : • Information des précautions déontologiques prises (anonymat) • Questionnaire structuré autour des réponses hypothétiques à la question de départ • Question finale : « Accepteriez-vous d ’évoquer ce sujet en entretien, toujours dans le respect de la déontologie de la recherche ? »
  43. 43. Protocole des entretiens semi-directifs : • Information des précautions déontologiques prises (anonymat) • Entretiens guidés par une consigne de départ et l ’exploration de différents thèmes • Enregistrements audio
  44. 44. Grille d ’entretien semi- directif retenue : Consigne de départ : « N ’avez-vous pas le sentiment que l ’on délaisse parfois le faire avec en lui substituant le faire à la place ? » Thématiques à évoquer : • réalité ou non de ce fait, importance de cette réalité • motifs invoqués • impact sur les accompagnements – au niveau des bénéficiaires – au niveau des institutions
  45. 45. Recueil des données : Traitement des données : Catégorisation • données mettant en évidence la réalité du phénomène • données mettant en évidence les différents effets attribués à ce phénomène • données mettant en évidence les enjeux pouvant en découler Triangulation méthodologique • confrontation entre données issues du questionnaire et celles issues des entretiens
  46. 46. Les données obtenues après traitement valident- elles la pertinence de la question de départ et du cadre théorique ? : Si oui, conclure en ce sens Si non, reformuler la question de départ ; Changer éventuellement de cadre théorique
  47. 47. Validation de la question de départ et du cadre théorique : Formulation de la problématique et de sa question centrale, c ’est-à-dire reformulation plus fine de la question de départ en utilisant des concepts issus du cadre théorique
  48. 48. Question de départ : En terme d ’efficacité d ’accompagnement social inscrit dans un temps donné, que perd- on exactement lorsque le « faire à la place de » se substitue au « faire avec » ? Cadre théorique : La psychologie du développement Question centrale de la problématique : La pratique de l ’accompagnement social peut-elle délaisser la construction d ’une zone de proche développement dans la relation du travailleur social avec le bénéficiaire sans s ’éloigner de sa finalité ?
  49. 49. La pratique de l ’accompagnement social peut-elle délaisser la construction d ’une zone de proche développement dans la relation du travailleur social avec le bénéficiaire sans s ’éloigner de sa finalité ? Hypothèse à démontrer : La construction d ’une Z.P.D. rend possible, à des degrés divers selon les individus, une autonomisation à plus ou moins court ou moyen terme. Le travailleur social y joue pleinement le rôle de « conscience délégué » au sens où l ’emploie Bruner. En revanche, l ’absence de Z.P.D. rend le processus d ’autonomisation beaucoup plus aléatoire et incertain.
  50. 50. Hypothèse à démontrer : La construction d ’une Z.P.D. rend possible, à des degrés divers selon les individus, une autonomisation à plus ou moins court ou moyen terme. Le travailleur social y joue pleinement le rôle de « conscience délégué » au sens où l ’emploie Bruner. En revanche, l ’absence de Z.P.D. rend le processus d ’autonomisation beaucoup plus aléatoire et incertain. Méthodologie : Choix des outils en fonction de la problématique et dans le respect d ’une posture épistémologique cohérente avec le cadre théorique
  51. 51. Conclusion : Lien entre travail d ’élaboration et construction de l ’identité professionnelle

×